Une amende de plus de 500 millions d’euros pour Orange ?

 |   |  345  mots
Stéphane Richard, le PDG d'Orange.
Stéphane Richard, le PDG d'Orange. (Crédits : Reuters)
D’après Le Figaro, l’opérateur historique pourrait se voir infliger par l'Autorité de la concurrence la plus grosse amende du secteur des télécoms pour abus de position dominante sur le marché des entreprises.

Ce serait un record pour un acteur des télécoms. Selon Le Figaro, Orange pourrait écoper d'une amende colossale, « de plusieurs centaines de millions d'euros, probablement plus de 500 millions », pour abus de position dominante sur le marché des entreprises. Le quotidien précise que dans ce dossier, l'Autorité de la concurrence, présidée par Bruno Lasserre, rendra sa décision avant Noël.

Orange fait depuis longtemps l'objet d'une enquête de l'institution concernant de possibles « discriminations » d'Orange sur le marché des télécoms pour les professionnels, suite à des plaintes de Bouygues Telecom et SFR, respectivement en 2008 et 2010. Sachant qu'il ne reste aujourd'hui que la plainte de SFR, puisqu'en 2014, Orange a déboursé 300 millions d'euros pour que Bouygues Telecom abandonne ses poursuites. En février dernier, l'opérateur britannique Colt a également saisi le gendarme de la concurrence, accusant Orange de pratiques anticoncurrentielles.

D'après Le Figaro, SFR et Colt pourront donc déposer une demande d'indemnisation lorsque la décision de l'Autorité de la concurrence sera rendue publique. Celle-ci pourrait in fine se chiffrer « en dizaines [...], voire en centaines » de millions d'euros pour l'opérateur historique, indique le quotidien.

Un marché à 12 milliards d'euros

Cette décision risque dans tous les cas de chambouler le secteur des télécoms d'entreprises, dont le marché est estimé à 12 milliards d'euros. Directeur de Nerim, un opérateur présent sur ce créneau, Pierre-Olivier Lompré, jugeait en mai dernier dans nos colonnes qu'Orange ne laissait « que quelques miettes à la concurrence ». D'après lui, « cela fait plusieurs années » que beaucoup de sociétés souffrent de « discriminations » :

« Concrètement, pour certaines offres destinées aux professionnels, nous devons passer par l'infrastructure d'Orange, explique-t-il. Or sur certains créneaux, les tarifs de gros de l'opérateur sont très chers par rapport aux prix qu'il pratique lui-même pour le même type de clientèle. Sur certains segments, Orange est totalement monolithique, et bloque purement et simplement l'accès au marché aux autres opérateurs. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/12/2015 à 22:04 :
Et pendant ce temps il font travailler gratuit leurs sous traitant ... En effet depuis Avril 2015 ils font tomber les prix de leurs sous traitant ou plutôt sous fifres ( a leurs yeux) de 30% le tout avec des objectifs inatteignables et une pression a vous rendre malade .Ils ont perdu toutes notion d'humanité et ne pense qu'aux profits . J'aurai mis 1 Milliard d'amende
a écrit le 03/12/2015 à 9:20 :
ils ne gagnent pas d'argent avec des forfaits a 2 euros tout illimites tout gratuits
forcement les marges se font au nieau entreprises
l'alternative c'est que les concurrents investissement massivement en faisant des augmentations decapital colossales pour avoir des infrastructures a niveau, mais c'est pas evident de trouver des actionnaires pour des projets ou on dit d'avance que la rentabilite va aller a celle du marche des particuliers......
en clair certains vont decouvrir avec stupeur effroi et indignation ce qu'on apprend en deuxieme annee d'economie... les monopoles ( oligopoles) naturels et la theorie des marches contestables de baumol ( ca date des annees 60/70 !!!)
a écrit le 03/12/2015 à 8:48 :
Depuis le début ils ont ponctionné les français. Ils continuent leurs magouilles. Voilà la réalité des ex-monopoles étatiques ( sncf, edf, laposte etc...)
a écrit le 03/12/2015 à 7:23 :
Juste retour des choses, ils ne connaissent que le monopole et en ont profité pour se servir largement !!!
a écrit le 03/12/2015 à 6:55 :
... tous ces investissements à l'origine payé par le contribuable ...!
Privatisées, ces boites se gavent sur notre dos...!
Tarifs hors de prix, c'est Inadmissible...!
a écrit le 03/12/2015 à 6:42 :
Regardez les prix pratiqués par SFR et Bouygues Tel pour les accès Internet, VPN et même pour les mobiles pour les Entreprises et ensuite venaient témoigner de monopole, d abus...

Souvent le rapport est de 1 à 2 et même plus.
Exemple : un accès VPN SFR 2Mb : 90€HT / mois vs VPN OBS 2Mb : 190€HT / mois !!!!


a écrit le 03/12/2015 à 5:14 :
Les enrepreneurs ont qu à passer chez Vivaction ils auront le service le prix la qualité en plus et la voix et data sur mobile protège !🏅🎖🎯
a écrit le 02/12/2015 à 22:35 :
Ça leur fera du bien. Ces entreprises qui rêvent de monopole, il faut les sabrer. Comme EDF SNCF etc. Des profiteurs....
Réponse de le 03/12/2015 à 8:09 :
Markus
Le marché de l Electricité est ouvert depuis un moment. Qu'est ce qui vous empêche de changer de crèmerie si Edf vous provoque des aigreurs d estomac ?
a écrit le 02/12/2015 à 19:57 :
Haha juste retour des choses. Il faut casser les sociétés qui bloque la libre concurrence. J espère que l amende sera lourde

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :