Automobile : un site Internet qui prend une commission de 15 euros... sur les PV

Jouant sur la confusion entre leur adresse web et le site officiel de l'Etat, des petits malins gagnent quelques euros par PV payé en ligne par les automobilistes. Bons joueurs, ils règlent malgré tout l'amende au Trésor Public... La direction des finances publiques a réagi en déclarant que seul le site gouvernemental était habilité à recevoir le paiement en ligne des amendes.
Copyright Reuters
Copyright Reuters

La revue 60 millions de consommateurs vient de dénoncer un site Internet pas très net. En effet, ce site appelé Amendes-france.org profite de son nom, très proche du site officiel des impôts, Amendes.gouv.fr, pour glaner quelques euros auprès des automobilistes qui souhaitent régler leur PV en ligne.

Selon l'association, ce site réclame, en plus du paiement de l'amende, 5,90 euros de frais administratifs et 9,90 euros pour l'achat obligatoire d'un guide de bonne conduite.

Et, pour les habitués de la contravention, une application dédiée aux amendes pour la modique somme de 11,90 euros par mois ! Autant dire qu'il vaut mieux être fréquemment verbalisé si l'on veut amortir le coût...

Le site va même plus loin dans le réalisme puisqu'il prévient l'internaute lorsqu'il entre un mauvais numéro de PV. En réalité, il va chercher des informations disponibles sur le site officiel.

Et Amendes-France.org a fait en sorte d'être mieux référencé dans Google. Il apparaît ainsi au-dessus du site officiel lorsque l'on tape "Amende" dans le moteur de recherche (quoiqu'en lien commercial). "Amendes-france.org cherche évidemment à induire le consommateur en erreur" estime 60 millions de consommateurs.

Une arnaque ? Bien sûr, le procédé est plus que douteux. Mais il faut reconnaître une certaine honnêteté à ces petits malins : les PV sont effectivement réglés par la suite à l'administration ! Un bon moyen pour que le subterfuge dure plus que quelques semaines...

En outre, sous le logo du site, on peut lire en tout petit la mention : "site indépendant de l'administration". Il est en revanche impossible de cliquer sur les conditions générales de vente et le copyright pour en savoir plus sur la société qui édite ce site.

Mercredi à 21h12, la direction des finances publiques a fini par réagir en déclarant que seul le site gouvernemental était habilité à recevoir le paiement en ligne des amendes. Elle a également confirmé, concernant le site amendes-france.org, que "la DGFiP était totalement étrangère à la création et au fonctionnement de ce site". Valérie Pécresse a saisi les instances compétentes pour envisager les suites à donner.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 21/08/2011 à 0:22
Signaler
Amusant, les info sur le whois sont inexploitables (renseigné par une entreprise US d'attribution de noms de domaines, le nom du déposant n'y apparait pas), mais le propriétaire du bloc IP d'amendes-france.org (85.195.102.42) a un prénom et un nom......

à écrit le 20/08/2011 à 19:11
Signaler
Le lien à utiliser pour payer les amendes, il n'est pas marqué sur le papier ? Si oui, pourquoi chercher sur un moteur de recherche où il faut s'adresser ?? Suffit de saisir l'adresse indiquée. Pour les déclarations de revenus, il me semble que c'est...

à écrit le 18/08/2011 à 13:52
Signaler
Tout à fait légal. Le site offre une prestation que chacun a le droit de décliner.

le 19/08/2011 à 10:36
Signaler
Legal certes discutable car il y a tromperie sur la marchandise. Moral non plus, mais la moralité dans la la societe actuelle est optionnelle

le 21/08/2011 à 0:06
Signaler
Illégal. C'est de l'abus de faiblesse sur des personnes peu éduquées à l'univers numérique.

à écrit le 17/08/2011 à 16:33
Signaler
"Et Amendes-France.org a fait en sorte d'être mieux référencé dans Google. Il apparaît ainsi au-dessus du site officiel lorsque l'on tape "Amende" dans le moteur de recherche (quoiqu'en lien commercial). "Amendes-france.org cherche évidemment à indui...

le 18/08/2011 à 6:49
Signaler
@manu75: le b a ba d'une entreprise quelconque, c'est de faire en sorte que l'on soit le mieux placé possible dans les médias, non ? Pour vivre heureux, vivons cachés...mais pour vivre riche, il faut faire sa pub :-)

à écrit le 17/08/2011 à 16:23
Signaler
Il est quand même écrit (en tout petit, certes) "site indépendant de l'administration" en haut à gauche ... Il faut être bien naïf pour se faire avoir ...

le 18/08/2011 à 6:47
Signaler
@manu75: si les béotiens volaient, on aurait plus besoin de nuages au dessus de la France :-)

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.