Immobilier : le pouvoir d'achat est au beau fixe à Strasbourg, Toulouse et Nantes

 |   |  397  mots
Copyright AFP
Copyright AFP
Meilleurtaux et Seloger réalisent leur palmarès mensuel du pouvoir d'achat immobilier dans les dix plus grandes villes françaises. En mars, les taux de crédit sont au plus bas à Nantes, Lille et Toulouse.

Avec 1000 euros de mensualité sur 20 ans, vous pouvez vous offrir 71,9 m2 à Strasbourg, 65,1 m2 à Toulouse... ou 19,7 m2 à Paris. C'est ce que révèle le courtier Meilleurtaux.com et le groupe Seloger.com, qui ont réalisé leur palmarès du pouvoir d'achat immobilier pour le mois de mars.

Les meilleurs taux de crédit à Nantes

Il ressort d'abord que tous les taux de crédit sont stables ou en baisse, compris entre 3,70% (à Nantes) et 4,04% (à Nice), pour les meilleurs taux identifiés par le courtier pour une durée de crédit de 20 ans. Et depuis trois mois consécutifs, Nantes se maintient en tête du palmarès des taux de crédit les moins élevés. "Les banques sont actuellement très offensives dans la région, car elles cherchent à conquérir de nouvelles parts de marché. Nous arrivons même à obtenir pour les bons dossier - avec une capacité d'épargne notamment - des réductions de taux allant jusqu'à 0,40 point", constate le directeur de l'agence Meilleurtaux de Nantes.
Au final, les meilleurs taux identifiés ont diminué dans 7 villes sur 10 (voir ci-dessous).

Le pouvoir d'achat immobilier au plus haut à Strasbourg

SeLoger.com a croisé les prix de vente de plus d'un million d'annonces dans chacune des villes. En ce qui concerne les prix de l'immobilier, SeLoger.com a constaté un prix de vente moyen au 1er février de 8 388?/m2 à Paris, 3 831?/m2 à Nice, 2 913?/m2 à Montpellier ou 2 294?/m2 à Strasbourg. Sur l'année, SeLoger.com anticipe une baisse des prix de 5% à 10%.
Au final, pour 1000 euros de mensualité sur 20 ans, Marseille peut par exemple proposer 62,6 m2, Lyon 50,4 m2 et Bordeaux 58,1 m2. Strasbourg est en haut de tableau avec 71,9 m2 et Paris ferme la marche avec 19, 7 m2 (voir ci-dessous).

 

Ville
Meilleur taux proposé sur 20 ans (hors assurance) Variation du taux de crédit Prix de vente moyen par m2 au 1er février
Pouvoir d'achat immobilier (pour 1000? de mensualité sur 20 ans)
Nantes 3,70% Baisse  2 635?  64,3 m2
Lille 3,75% Baisse  2 645?  63,8 m2
Toulouse 3,85% Baisse  2 567?  65,1 m2
Marseille 3,92% Baisse  2 654?  62,6 m2
Lyon 3,95% Stable  3 286?  50,4 m2
Paris 4,00% Stable  8 388?  19,7 m2
Bordeaux 4,00% Baisse  2 838?  58,1 m2
Montpellier 4,00% Baisse  2 913?  56,7 m2
Strasbourg
4,00% Baisse  2 294?  71,9 m2
Nice 4,04% Stable  3 831?  42,9 m2

 

A lire sur le même sujet : Crédit immobilier : les taux baissent, mais pour combien de temps ?
A lire sur le même sujet : Les prix de l'immobilier ont bien amorcé leur baisse

Outils:

Calculez votre capacité d'emprunt

Découvrez les prix jusque dans votre rue

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/03/2012 à 20:04 :
C'est l'heure des teletubbies, c'est l'heure des teletubbies...
Ce monde merveilleux nous attend, à en croire ces pseudo reportages et annonces flash !!!
a écrit le 20/03/2012 à 19:24 :
Chapeau la tribune. Sacré reportage!!!! c'est du grand n'importe quoi et une pub offerte pour seloger.com!!!!!!! un copie coller sans réflexion sur la réalité des marchés et l'arnaque monumental de l'immobilier français. Merci de cautionner!!!! vous n'auriez pas des problème financiers au fait!!! personne ne vous lit et vous ne tirez aucun enseignement de votre échec. Allez dans quelques mois vous fermez définitivement la boutique!!!!!
a écrit le 20/03/2012 à 16:08 :
c'est normal, car pres des centrales nucléaires
a écrit le 20/03/2012 à 10:26 :
Ce n'est pas du journalisme cela s'appelle....
Un PUBLi REPORTAGE. .
a écrit le 20/03/2012 à 8:45 :
Je cours me surendetter sur 35 ans...
a écrit le 20/03/2012 à 5:57 :
Normal: vous achetez quoi? Des m² ou un droit à acquitter l'impôt local?
La réalité est que le prix de l'immobilier va baisser. Les grandes agglomérations dépensières malgré l'élargissement de leur base (grâce au chantage à l'accès aux "communautés urbaines") continuront à ponctionner de plus en plus l'immobilier. Comme pour des raisons idéologiques et les effets pervers des mesures touchant l'automobile ne saurait venir remplacer la recette en chute libre des droits sur l'immobilier, ce seront l'ensemble des contribuables qui paieront.
a écrit le 19/03/2012 à 12:13 :
Bravo pour ce grand moment de journalisme ! Et après on s'étonne de ne plus paraître que sur internet ? Pour avoir un tel discours sans la moindre analyse, un agent immo me suffit et ne me coûte rien !
Réponse de le 19/03/2012 à 13:21 :
En lien l'analyse sur la baisse des taux de crédit: http://www.latribune.fr/vos-finances/20120312trib000687798/credit-immobilier-les-taux-baissent-mais-pour-combien-de-temps-.html
Réponse de le 19/03/2012 à 21:15 :
Je ne cesse de m'interroger sur le sens de la déontologie des journalistes qui, dans un article, se bornent à répercuter les communiqués de presse de tel ou tel organisme partisan, en lui ajoutant au passage la crédibilité du journal dans lequel ils écrivent. Que les professionnels de l'immobilier tentent de faire croire que plus l'on peut s'endetter plus l'on a du pouvoir d'achat, soit, leur rôle est d'endetter le plus possible les ménages, qu'un journaliste reprenne cela à son compte me laisse tout ébahi.
a écrit le 19/03/2012 à 11:24 :
Incroyable...ils ont trouves un nouveau mode de calcul pour essayer d'occulter
La chute du nombre de demandes de prêt et la chute du nombre de transactions
Mais c'est reculer pour mieux....
a écrit le 19/03/2012 à 9:23 :
Intéressante cette nouvelle façon de calculer le pouvoir d'achat immobilier.
Je vous en propose une autre, le mode Subprime : vous verrez qu'avec celle-là, c'est carrément le moment d'acheter...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :