Assurance-vie  : les taux 2009 des banques rassurent

 |   |  407  mots
Les derniers rendements annoncés par la Banque Postale et La Caisse d'Epargne (via CNP Assurances) confirment la bonne tenue des banques. Mais les contrats grand public ont plus souffert que les autres.

C'est à la fin du bal qu'on paie les musiciens... CNP Assurances, qui s'occupe des assurances-vie de la Banque Postale et de la Caisse d'Épargne, vient de clore la série d'annonces sur les rendements 2009 du côté des banques. Bilan ? Les épargnants peuvent pousser un « ouf » de soulagement.

Bien sûr, les taux ont baissé, mais de manière limitée. Une bonne surprise car, ces dernières années, les fonds en euros des établissements bancaires rapportaient souvent moins que le marché. En moyenne, les contrats commercialisés par les banques ont rapporté entre 3,6 % et 3,7 %. La baisse s'établit à environ 0,2 point alors qu'elle avoisine 0,3 point, voire 0,4 point pour bon nombre d'autres contrats.

Comme souvent, ces chiffres masquent de fortes disparités selon les banques, voire entre les contrats d'un même établissement. Ainsi, les rendements s'échelonnent entre 2,8 % (Prévi-Capital du Crédit Mutuel) et 4,25 % (Ébène de la Société Générale).

Les contrats "grand public" moins épargnés par la baisse

Ce sont les contrats « grand public » qui ont le plus souffert : ils ont rapporté autour de 3,5 %. Erable Evolution (Société Générale) et Solesio Vie (Banque Postale) n'ont certes pas baissé mais leur rendement s'établissait à 3,5% déjà en 2008.  ACMN Avenir, Prévi-Options, Prévi-Action, Prévi-Capital et Prévi-horizons (Crédit Mutuel) ont chuté de 0,45, voire 0,5 point. Seul Barclays Moovie se maintient au-dessus de 4% (4,2%). Après, les taux tombent directement à 3,7% (Predissimme 9 de Crédit Agricole et Lionvie Vert Equateur de LCL).

Le haut de gamme bien servi

Inversement, à l'exception de Barclays Moovie, tous les taux supérieurs à 4 % appartiennent à des contrats haut de gamme, accessibles à partir de plusieurs dizaines, voire centaines de milliers d'euros :  Ébène de la Société Générale (150.000 euros), Acuity de LCL (250.000 euros), Patrimoine Options du Crédit Mutuel (100.000 euros), Plan Patrimonio du CIC et Nuances Privilèges de la Caisse d'Epargne (150.000 euros) ou encore Ascendo de la Banque Postale (75.000 euros).

Les monosupports délaissés

Quant aux monosupports, des vieux contrats dépourvus d'unités de compte, ils n'ont guère été épargnés : nombre d'entre eux ont chuté de 0,3 point, voire 0,5 point, comme Plan Libre Projet et Prévi-Capital (Crédit Mutuel), Poste Avenir (La Banque Postale), Confluence et Prediane (Crédit Agricole), etc. Le fait que ces contrats soient souvent fermés à la souscription n'est certainement pas étranger à ces performances décevantes.

Pour savoir combien a rapporté votre contrat en 2009, cliquez ici.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/04/2010 à 12:44 :
le rendement du contrat ascendo pour 2009 est décevant , 3.90% pour
un versement minimum de 75000 euros et des droits d'entrée de 3.50%
est largement inférieur à beaucoup de contrats en ligne.
a écrit le 26/02/2010 à 9:36 :
Ascendo, contrat "haut de gamme" de la Banque Postale n'a délivré que 3,9% pour 2009. Et encore, il faut toujours attendre mi-février pour connaître le taux, à croire que la Banque Postale attend de voir le rendement de tous les autres contrats des établissements financiers pour fixer le sien. Alors, contrt "haut de gamme" ??? VERIFIER VOS SOURCES !!!
a écrit le 18/02/2010 à 6:33 :
Les contrats d'assurance vie en ligne ont été cette année encore les plus performants.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :