Prévoyance collective : comment ça marche ?

 |  | 285 mots
Lecture 1 min.
Dans l'univers de la protection sociale, les contrats collectifs au sein des entreprises occupent une place de choix. Compléments indispensables pour la protection des salariés, ils font l'objet d'importantes négociations dans l'entreprise ou dans la branche concernée. Décryptage.

La vie réserve parfois de mauvaises surprises. Les dirigeants d'entreprises le savent et c'est pourquoi ils mettent en place un système de prévoyance collective au sein de leur entreprise pour mieux protéger leurs salariés le cas échéant. Cette protection complémentaire, financée par les cotisations des dirigeants et des salariés, permet à ces derniers et à leurs familles de faire face en cas d'imprévu.

Concrètement, ces contrats visent à compléter les prestations versées aux salariés par le régime obligatoire de Sécurité Sociale. Ils couvrent les risques liés à la personne tels que les décès, l'incapacité ou l'invalidité de travail. A ces trois garanties peuvent s'ajouter des épargnes de retraites supplémentaires, en complément de l'Agirc et de l'Arrco, les deux systèmes obligatoires de complémentaire retraites pour cadres et salariés.

Autre garantie prise en charge : la dépendance. Ce volet reste encore minoritaire mais l'allongement de la durée de vie pousse les entreprises à demander ce type de prestation pour leurs salariés. Reste enfin les complémentaires santé. Les contrats de prévoyance collective proposent aux salariés de prendre en charge tout ou partie des dépenses de santé restantes une fois les remboursements de la Sécurité sociale effectués. « Les salariés préfèrent souvent ce genre d'avantage à une augmentation de salaire », fait remarquer Josianne Le Calvé, de l'institution de prévoyance Réunica.

Hormis le volet complémentaire santé, qui se base sur un système de remboursement des consommations de soins, la prévoyance collective fonctionne sur le versement de rentes aux bénéficiaires si l'un des risques est constaté.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :