Les astuces pour décrocher un bon prêt immobilier

 |   |  393  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Avec des taux situés entre 4% et 4,3%, vous trouverez facilement un crédit pour financer vos achats immobiliers. Mais attention à éviter les pièges.

Le moment est idéal pour décrocher un prêt immobilier intéressant. Les taux sont très bas et pourraient continuer de diminuer, pour passer sous les 4%. Néanmoins pour obtenir le meilleur crédit possible (voir notre simulation), il faudra quand même le négocier correctement, et donc y consacrer du temps ou faire appel à un professionnel (cliquez ici).

La première chose à faire est de se constituer un bon dossier. Les banques sont devenues plus méfiantes donc un prêt est davantage compliqué à avoir. Mais en mettant toutes les chances de votre coté, vous pouvez y arriver. D'une part, assurez-vous que les mensualités du futur prêt ne dépassent pas un tiers de vos revenus. Et d'autre part, ayez un apport personnel de 10% minimum de la valeur du bien (cliquez ici).

Ensuite, choisissez entre taux fixe et taux variable. Pour éviter de prendre trop de risque, vous pouvez toujours panacher les deux. Il faudra surveiller le fonctionnement du prêt afin de ne pas confondre, par exemple, taux variable et révisable (cliquez ici).

Et bonne nouvelle pour ceux qui ont obtenus des prêts fin 2008 : à partir d'un point d'écart entre le taux souscrit et le taux actuel, le rachat de crédit est intéressant, comme c'est le cas aujourd'hui. Malgré les quelques frais, l'emprunteur reste gagnant (cliquez ici).

Pour ceux qui revendent leur bien pour financer une nouvelle acquisition, pensez à utiliser un "prêt-relais". Vous aurez un crédit le temps de vendre votre précédent logement, puis un prêt amortissable interviendra ensuite (cliquez ici).

Et enfin, si vous avez peur de perdre votre emploi avant d'avoir eu le temps de rembourser votre prêt, vous pouvez toujours souscrire une assurance perte d'emploi. En cas de licenciement, cette assurance prendra en charge entre 50% et 100% des mensualités du crédit. Mais ces assurances-chômage sont rarement avantageuses car leur prix est élevé et les mensualités sont nombreuses (cliquez ici).

 


SOMMAIRE

- Négociez votre prêt immobilier

- Choisir entre taux fixe et taux variable

- Geoffroy Bragadir : à partir d'un point d'écart, le rachat de crédit est intéressant

- Se constituer un bon dossier pour obtenir un prêt

- Revente de son bien : le principe des prêts-relais

- Assurance-chômage : vérifier les exclusions
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :