De nouvelles mesures pour faciliter la vie des usagers bancaires

 |   |  253  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le 30 juin entre en vigueur le dernier volet de mesures préconisées par le rapport Pauget Constans sur la tarification des services bancaires.

Le rapport Pauget Constans sur la lisibilité et la comparabilité des tarifs bancaires continue d'être suivi d'effets, un an après sa publication. 

Présenté à Christine Lagarde en juillet 2010, il préconisait une série de mesures visant à améliorer la lisibilité et la comparabilité des tarifs bancaires. Ce 30 juin, les deux dernières mesures vont entrer en vigueur. Que vont-elles changer pour le particulier ? 

Les relevés de comptes mensuels vont désormais comporter deux nouvelles mentions : la limite du découvert autorisé pour chacun ainsi que le total des frais bancaires prélevés.

Pour les clients "les plus fragiles", les frais d'incident vont être plafonnés et limités à certain nombre d'occurrences par jour et/ou par mois. Le cas échéant, des alertes seront envoyées aux clients sur la position de leur solde.

Ces mesures vont être détaillées lors de la prochaine réunion plénière du Comité consultatif du secteur financier (CCSF). 

Les mesures déjà mises en place depuis le début de l'année sont :

- La mise en ligne des conditions tarifaires, notamment une liste de 10 tarifs essentiels, sur le site Internet de chaque établissement

- Une personnalisation des "packages" bancaires, souvent décriés par les associations.

- Les offres d'alerte (mail, SMS...) pour prévenir les dépassements de découvert.

En janvier, "La Tribune" avait testé si la mise en place des conditions tarifaires était effective. Pour découvrer le test réalisé à ce moment-là, cliquez ici.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/06/2011 à 11:16 :
Puis-je me permettre de vous signaler que le terme "usager" sert à désigner celui qui utilise un service public. Jusqu'à présent, je n'ai pas eu vent d'une nationalisation des banques. Dans le titre de votre article, vous devriez utiliser le terme "client" à la place "d'usager des banques". La mode libérale se permettrait-elle un glissement sémantique où l'on discernerait le regret de la transformation de l'usager en client? Trop drôle!
a écrit le 27/06/2011 à 19:10 :
ce qu'il me parait urgent de faire c'est d'interdire aux banques de se servir directement sur le compte courant des clients. L'argent en dépôt n'est en aucun cas leur propriété.
Imposer que pour tout service bancaire souscrit par le client l'établissement d'une facture avec un montant et une date d'échéance et laisser au client le libre choix du mode de paiement.
La plaquette tarifaire ne doit pas se substituer au fonctionnement classique d'une relation qui n'est rien d'autre que commerciale.
Il est scandaleux de découvrir un débit sur un compte courant avec pour conséquence un découvert.
Réponse de le 28/06/2011 à 13:49 :
Faut arreter un peu aussi, les services vous avez signe les contrats non ou vous lisez pas ce que signez???

Vous faites vos comptes?????

c est etrange je gagne pas des 1000 et des 100 mais j ai pas ce genre de probleme, je sais ce que je gagne, je sais ce que j ai signe donc les charges afferentes a mes divers services donc ce que je peux depenser....

c est fou ce que les francais sont assiste dans tous, c est comme quand vous souscrivez un abonnement telephonique que vous telephonez sans compter et apres ralez parce que votre facture correspond pas a l abonnement...

aujourd hui y a tous les moyens pour savoir ou on en est: telephone, internet, les distributeurs qui peuvent vous donner le solde et les dernieres ecritures.....

Apres c est aussi a chacun de gerer mais c est sur qu en depensant sans compter vous allez avoir des frais, apres il peut y avoir un accident temporaire mais si c est chaque mois c est qu il y a un probleme
Réponse de le 28/06/2011 à 15:57 :
bah, faut les laisser ralez, de toute façon, meme le mec qui a des tunes est en decouvert pour pas "perdre sa quinzaine" comme ils disent et viennent réclamer le remboursement des 15 e sous pretexe qu'il y'a 30000 e à côté justement! je suis bien contente des mesures prises car bientôt vraiment plus aucune excuse hormis celle "je n'ai pas reçu de courrier et ça ne vient pas de la poste!!"
Réponse de le 09/08/2011 à 18:59 :
pauvre client!!! j'ai une solution pour "et plus encore", ne soyez pas en débit et vous n'aurez pas de frais...ah oui! encore faut il ne pas dépenser plus que ce que l'on gagne.... ou vivre dans moins de bling bling.... Tout simplement ne dépensez pas l'argent qui n'est pas à vous... pas de débit pas de frais! C'est une solution des plus novatrices je sais bien mais vous devriez y réfléchir, pauvre client!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :