Education : les parents français dépensent 3 fois moins que la moyenne mondiale

Les parents français payent, grâce au système éducatif public, peu pour l'éducation de leurs enfants, surtout en comparaison avec d'autres pays du globe. Cela ne suffit pourtant pas à les rassurer sur l'avenir de leur progéniture.
Hugo Baudino

2 mn

En matière de coût de l'éducation, les parents français sont les mieux lotis.
En matière de coût de l'éducation, les parents français sont les mieux lotis. (Crédits : Statista)

S'il est souvent de bon ton de critiquer le système éducatif français, il est nécessaire de rappeler son avantage incontestable : son coût. Selon l'étude "Value of Education" réalisée par HSBC, dont les résultats ont été publiés ce 29 juin, les parents français sont ceux qui dépensent le moins pour l'éducation de leurs enfants, parmi les 18 pays étudiés.

Sur l'ensemble des pays de l'étude, la moyenne des dépenses annuelles que les parents réservent à l'éducation de leurs enfants est de 39.500 euros. En France, la moyenne tombe à 14.708 euros. Et c'est la gratuité de l'école qui rend cet écart possible. En effet, 81% des parents français, interrogés dans le cadre de l'étude, ont fait le choix d'inscrire leur enfants dans l'enseignement public, alors que dans l'ensemble de l'étude, seulement 46% des parents scolarisent leurs enfants dans le public.

La France moins chère que l'Inde et le Mexique

La France est donc moins chère, en matière d'éducation, que des pays comme l'Inde (16.646 euros), l'Indonésie (16.500 euros), le Mexique (20.081 euros) ou encore le Royaume-Uni. Et elle est beaucoup moins coûteuse que Hong-Kong,  qui arrive en tête du classement avec 116.344 euros dépensés en moyenne par an !

Pour estimer ces dépenses annuelles en matière d'éducation, l'étude d'HSBC porte sur les parents d'enfants scolarisés de l'école primaire à la licence (Bac +3) et prend en compte "tous les coûts liés à l'enseignement : les frais de scolarité, les fournitures nécessaires, le transport, le logement, les voyages scolaires, etc."

L'étude d'HSBC révèle également que les parents français sont les "premiers à déclarer qu'ils font des sacrifices personnels pour la réussite de leurs enfants (92% contre 82% pour la moyenne générale)". Cela peut sembler paradoxal au vu du faible coût de l'éducation en comparaison avec les autres pays, mais l'impression est bien réelle. Ainsi, 35% d'entre eux se déclarent "prêts à abandonner une passion" et 19% ont "drastiquement réduit leurs activités de loisirs".

Les parents français sont également beaucoup moins optimistes que les autres parents quant à l'avenir de leurs enfants : seulement 42% sont ainsi confiants dans le fait que leur enfant aura un futur radieux, alors que la moyenne globale est de 75%. La gratuité, ou le faible coût, de l'éducation n'achète donc pas tout...

> Lire aussi : La France fait un bond au classement des meilleurs pays pour l'expatriation

__________________________________________

(Illustration: une infographique de notre partenaire Statista)

Hugo Baudino

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 25
à écrit le 13/09/2017 à 11:29
Signaler
Take a closer look also at this awesome article

à écrit le 15/07/2017 à 18:13
Signaler
On oublie simplement de prendre en compte les impôts que paient les Français pour financer l'enseignement "gratuit. Si on le faisait pour tous les pays on pourrait comparer, et savoir si la médiocre réussite de nos élèves dépend d'un manque d'investi...

à écrit le 08/07/2017 à 0:50
Signaler
" ...seulement 42% sont ainsi confiants dans le fait que leur enfant aura un futur radieux, alors que la moyenne globale est de 75%..." L'esprit critique des français leur donne raison. Je ne vois pas ce qu'il y aura de radieux à vivre sur une plan...

à écrit le 04/07/2017 à 2:14
Signaler
Les chiffres ne semblent pas très cohérents. A Hong-Kong les parents doivent payer 1 745 000 E pour scolariser un enfant (primaire à bac+3) ??? On peut comprendre que le niveau de vie est plus élevé mais je doute que tous les enfants qui sont arri...

à écrit le 02/07/2017 à 0:50
Signaler
l'étude a t-elle pris aussi les parents français resident à l'étranger? En fait l'enseignement français hors France est payant! sans bénéficier ni des allocations familiales ni des aides pour le logement. En plus la bourse est attribué aux familles s...

à écrit le 01/07/2017 à 11:25
Signaler
Il faudrait comparer avec des pays comme l'Allemegne, la Suède, la Suisse,et tous les pays de l'Ue, etc ... et intégrer le niveau d'imposition .

à écrit le 30/06/2017 à 17:41
Signaler
Ils dépensent peu et en retour ils en ont pour leur argent !

à écrit le 30/06/2017 à 14:38
Signaler
L'école n'est pas gratuite, elle est payée par le contribuable, donc il faut ajouter son coût à ce que payent les Français.

à écrit le 30/06/2017 à 12:26
Signaler
Pour ceux qui pensent que la France dépense énormément d'argent public pour l'éducation https://data.oecd.org/fr/eduresource/depenses-d-education.htm#indicator-chart https://data.oecd.org/fr/eduresource/depenses-publiques-d-education.htm#indica...

à écrit le 30/06/2017 à 12:18
Signaler
Pour ce qui est de la prise en charge par les impôts, c'est simple, les dépenses de l’État par enfant dans le système éducatif sont dans la moyenne de l'OCDE. Donc oui, le système éducatif français est globalement moins chers que les autres. C'est t...

à écrit le 30/06/2017 à 10:30
Signaler
Que ceux qui payent toujours "trop" d'impôts se rassurent : avec le nouveau gouvernement, le coût augmentera. Au détriment du niveau général, bien sûr... Sinon, cette étude, basée uniquement sur l'argent et à priori non détaillée suivant les niveaux,...

à écrit le 30/06/2017 à 10:21
Signaler
En effet, il aurait été pertinent d'avoir la partie prise en charge via les impôts, celles en direct. Le fait que l'éducation soit prise en charge par les dépenses de l'état devrait permettre surtout de limiter les enfants non ou peu scolarisés ou de...

à écrit le 30/06/2017 à 10:19
Signaler
Il manque seulement une meilleure organisation pour avoir un système éducatif performant. Malgré de bons enseignants (majoritairement), de bons scientifiques et mathématiciens, des infrastructures...Il faut admettre que le niveau général se dégrade,...

à écrit le 30/06/2017 à 9:45
Signaler
Bonjour, Sans avoir à rédiger un long commentaire. Combien les français payent d'impôts, taxes, prélèvements... et j'en passe. Les français qui envoient leur enfants à l'école, ne déboursent pas directement au établissement enseignant, quoique. ...

le 30/06/2017 à 12:12
Signaler
De mémoire: En primaire c'est 6000€ annuel par enfant de dépense publique tout comme à l'université Ça peut monter à 12000€ pour un élève de prépa. La dépense public+ privé en matière d'éducation est plutôt modérée en France.

à écrit le 30/06/2017 à 9:32
Signaler
etude debile car en France l ecole est payé par le contribuable et qu evidement les impots ne sont pas inclus dans les depenses de cette etude. Sinon ca vous etonne que les francais soient pessimistes pour l avenir de leurs enfants ? La France co...

le 30/06/2017 à 10:08
Signaler
du fait du racolage pour attirer de la main d'oeuvre/ des cerveaux chez un de nos partenaires "plus compétitif que la France" qui sait pas faire des gamins ? les Français émigrent très peu et la France est un des pays dont la part de la population b...

le 30/06/2017 à 17:05
Signaler
Ayant vecu en RFA, pays que vous visez dans votre commentaire, je me dois de rectifier quelques points: 1) le cocorico sur la natalite francaise n a pas lieu d etre: a quoi ca sert de fabriquer en masse des chomeurs ? et qu une partie de ceux qu o...

le 01/07/2017 à 8:57
Signaler
S'expatrier ou ?Forcement dans un pays occidental,on imagine mal s'expatrier dans un pays du tiers monde !Mais dans un pays occidental les formations de haut niveau existent comme en France et là on tombe sur la concurrence des diplomés locaux !Sauf ...

le 03/07/2017 à 21:47
Signaler
Cette étude est loin d'être "débile". Elle a même un grand avantage: celui de montrer que dans les pays où l'imposition est moindre, les services tels que l'éducation ou la santé sont en partie payés directement par les familles et que cela pèse énor...

à écrit le 30/06/2017 à 9:25
Signaler
pas assez cher, mon fils ! d'ou déficit public et dette. :-) c'est comme pour le train. les Français ont tout. mais ils croient toujours qu'ils sont les plus mal lotis.

à écrit le 30/06/2017 à 9:20
Signaler
Ce qui veux dire, que l'on va leur faire payer ce qu'ils payent déjà!

à écrit le 30/06/2017 à 9:14
Signaler
Le titre ne correspond pas à la réalité. Les familles françaises contribuent directement pour une part infime des 14 708 euros. Si elles devaient payer cette somme, ce serait l'équivalent d'un SMIC...Ce chiffre correspond à l'ensemble des coûts de s...

le 30/06/2017 à 14:28
Signaler
Rentrer dans la vie professionnelle avec 50k£ comme ça arrive à de nombreux anglais ne fait pas rêver. Pareil aux USA (1000 milliards de $ de dette rien que pour les étudiants). Notre système bien qu'imparfait comme vous constatez a du bon n'en dépla...

à écrit le 30/06/2017 à 9:11
Signaler
"Et c'est la gratuité de l'école qui rend cet écart possible" l'école n'est pas "gratuite" contrairement à ce qui est écrit. Il faut ajouter les 68,4 Mdr € du budget de l'éducation nationale (hors enseignement supérieur 23,85 Mdr € projet de loi de f...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.