Vins, diamants, oeuvres d'art : les placements coups de coeur peuvent s'avérer décevants

 |   |  293  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'Autorité des marchés financiers a alerté le public ce mercredi 12 décembre sur les risques que présentent les placements non financiers comme les manuscrits, les oeuvres d'art, le vin, les timbres, les diamants qui ne pas soumis à la même réglementation ni aux mêmes contrôles que les produits financiers.

Il n'existe pas de rendement élevé sans risque élevé. Une lapalissade ? Pas si sûr, à en croire l'Autorité de marchés financiers (AMF) qui s'inquiète de voir fleurir des offres de placements "aux rendements annoncés flatteurs, dans des secteurs aussi divers que les lettres et manuscrits, les oeuvres d'art, les panneaux solaires, les timbres, le vin, les diamants ou autres secteurs de niche".

Or, comme le rappelle l'Autorité, "ces secteurs ne sont pas soumis à la règlementation protectrice des instruments financiers". Et les documents commerciaux ne sont pas contrôlés, si bien qu'en "cas de problème les recours seraient limités". Alors que faire, si malgré tout on est tenté par un placement qui sort de l'ordinaire? Tout simplement respecter les principes de la prudence et du bon sens. Tout produit affichant un rendement supérieur au taux monétaire ou du livret A comporte a priori un risque sensible, rappelle l'AMF qui recommande à l'épargnant de se procurer le plus d'nformations possible sur l'intermédiaire qui propose le produit.

"Posez-vous la question de savoir comment, et par qui, est réalisée la valorisation (prix d'achat ou de vente) du produit proposé", insiste le gendarme de la bourse et des produits financiers. C'est la démarche qu'ont adoptée certains analystes à propos du  fonds Nobles Crus composé à 70% de vins millésimés et lancé en 2008 qui affiche ainsi des performances hors du commun (rendement moyen de 13% par an).

Par définition ces placements ne sont pas aussi liquides que des actifs classiques dont la revente et l'achat sont faciles et organisés sur les marchés financiers. Il faut donc toujours "se renseigner sur les mécanismes mis en place qui permettent la revente du produit", insiste l'AMF.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/12/2012 à 11:46 :
"règlementation protectrice des instruments financiers" L'AMF a beaucoup d'humour.
a écrit le 13/12/2012 à 10:42 :
est ce un article insufle par l'AMF ? (pour anticiper la "fuite" des investisseurs vers d'autres marches). De memoire, certains "analystes" prevoient une baisse de plus de 40% des stocks dans les annees a venir. On voit bien que le CAC a plus de 3500 est completement decorelle du monde "reel".
a écrit le 13/12/2012 à 7:10 :
Y'a pas à dire, votre expertise est remarquable !
a écrit le 13/12/2012 à 6:40 :
Ah oui, ce fameux gendarme de la bourse qui n'a engagé aucune poursuites contre les manipulation du LIBOR et de l'EURIBOR... Oui, oui, oui ... Et ce sont ces gars là qui viennent nous dire que certains placements comportent des risques cachés. Et les petits porteurs de titres de sociétés privatisés qui ont tout perdus, ils leur disent quoi ?
a écrit le 13/12/2012 à 2:52 :
Faux cet articles n'est pas correct , les diamants représente un formidable moyen de faire de belle plus-value selon son origine et la qualité de la pierre , et je confirme également que il y a bien une bourse au diamant de diamant et autres métaux . Toutefois pour les ?uvres d'arts et manuscrits c'est tout simplement les meilleurs placements Depuis 5 ans , a condition de bien maitriser les produits de l'art . Alors que les produits financiers mêmes contrôlés sont plus risqués même sous contrôle (Crise financière , dévaluation de la monnaie, baisse du PIB , crash ect..) Moi personnellement je préfère investir dans du diamant brut et que je fait taille en inde et je prend 120 % De PROFIT a la vente .. cet articles c'est de la désinformation .
Réponse de le 13/12/2012 à 9:49 :
oui c'est bien les diamants mais pas facilement vendable en cas de besoin urgent, contrairement à l'or qui est coté mondialement au jour le jour et négociable partout. Je vis à moitié en France et en asie et partout il est facile d'en acheter ou d'en vendre, ou bien comme l'écrit Patou on ouvre un petit livret or en ligne et on fait ses transactions en toute sécurité, sans intermédiaire et en dehors des banques. C'est bien pour cela que les banques n'aiment pas que l'on achète de l'or, entre autre. En fait en achetant de l'or je deviens ma propre banque centrale, ma monnaie c'est l'or et l'or a gagné 30 % depuis juin 2011, et encore 10% cette année, et il rendra riche ses possesseurs en cas de disparition de l'euro, et je ne parle pas de l'inflation que a divisé la valeur de l'euro par deux depuis 2002, l'or lui a été multiplié par 7 !!!
Réponse de le 13/12/2012 à 11:48 :
@toto, d'accord, mais l'or perdra beaucoup en sortie de crise...
Réponse de le 13/12/2012 à 12:01 :
@bob : Faux, l'or ne baisse pas ou tres peu...
Réponse de le 13/12/2012 à 13:50 :
à bob. Ah bon l'or perdra en sortie de crise ? Et c'est quand la sortie de crise ? Etes vous sur qu'elle ne va pas encore durer, s'amplifier et aller jusqu'à la disparition des fausses monnaies papier qui n'ont aucune contre valeur en or depuis 1973 ? L'or est le seul qui peut assurer votre épargne contre cette crise, et si, par bonheur on s'en sort par miracle et que les déficits se résorbent, et tout et tout, et bien il suffira de revendre son or en temps réel, ou au fur et à mesure. Mais malgré cela l'euro subit l'inflation, et pas l'or, et cela depuis toujours. Plutot que de spéculer sur une éventuelle sortie de crise miracle vous devriez plutot mettre votre famille à l'abri du besoin en protégeant votre patrimoine grace à l'or.
a écrit le 12/12/2012 à 23:44 :
Moi j'ai trouvé un petit placement sympa, un livret d'épargne sur l'or. Tu épargnes un peu chaque mois sur un livret mais en fait tu investis sur de l'or physique que tu peux revendre quand tu as besoin de sous, ou bien te faire envoyer des petits lingots chez toi quand tu veux si tu préfères. C'est sympa et rassurant, j'en ai marre de perdre de l'argent avec les actions boursières, au moins avec l'or pas de risque de disparition en cas de l'euro, du dollar ou je ne sais quelle autre monnaie papier. Pour ceux qui veulent regarder ce site : www.mon-livret-or.com
Réponse de le 13/12/2012 à 0:59 :
@Patou: ce que tu ne sembles pas savoir: il existe aussi de l'or papier. cela voudrait en l'occurrence dire que les banques vendent plus d'or qu'elles n'en ont en réalité. cela me rappelle l'histoire des subprimes au cours de laquelle les banques vendaient aussi du papier :-) alors, tout simplement méfiance :-)
Réponse de le 13/12/2012 à 9:30 :
Patrickb, il ne s'agit pas d'une banque justement et l'or on le reçoit chez soi si on veut, d'ailleurs c'est ce que je fais, alors il n'y a aucun rapport avec ce que tu écris, ce n'est pas du papier mais du physique qu'on se fait livrer si on veut, sinon ca reste en compte et l'or est protégé et conservé en dehors des banques, c'est pour cela que j'iépargne en or grace à eux.
Réponse de le 13/12/2012 à 12:08 :
A 12% de frais, je prefere acheter le meme mais a 2% de frais seulement : https://www.cortalconsors.fr/Notre-offre/Placements/Or-physique
Réponse de le 13/12/2012 à 13:53 :
oui c'est vrai il y a 12 % de frais, mais grace à ce site on peut acheter d el'or au fur et à mesure par gramme, et le gramme est au meme prix que le kilo /1000 chez eux, soit environ 46-47 euro net de frais, alors que partout ailleurs il est entre 55 et 75 euro le gramme. De plus ils vous rachètent votre or sans frais en cas de besoin, et Cortal eux n'offrent pas tout cela. Il faut tout lire et étudier, c'est un livret 'épargne, et il faut bien des personnes qui s'en occupent, et ça coute en frais, tout en restant les moins chers au gramme.
a écrit le 12/12/2012 à 23:19 :
Merci de vos conseils, on dirait du Fiorentino !
a écrit le 12/12/2012 à 22:00 :
Les produits boursiers ne sont pas plus protégés que les autres. bon, en cas de pertes, ils vont te dire que c'est pas eux, mais le marché ou la crise, mais le résultat est le même: t'as perdu ton fric. je dis personnellement que tous les placements comportent des risques, dont celui de perdre la totalité de l'argent investi.
Réponse de le 12/12/2012 à 23:44 :
hélas
Réponse de le 12/12/2012 à 23:45 :
le livret A il faut revenir au bas de laine
Réponse de le 12/12/2012 à 23:48 :
C'est très juste !! Est ce que l'AMF va rembourser tout ceux qui ont suivis leurs conseilles et on perdu leur argent depuis 4 ans dans les beaux produits financiers dument agréés par l'AMF ? Non ? Ah les bons conseilleurs. Par contre c'est vrai que d'investir dans des timbres, du vin ou des manuscrits c'est difficile de connaitre les valeurs réelles de ses investissements, et je doute de la liquidité en cas de besoin. Moi j'achète de l'or car je peux le vendre partout et sa valeur est cotée deux fois par jour.
Réponse de le 13/12/2012 à 0:56 :
@Eric: faux, tu ne peux pas te balader avec ton or parce que 1) il faut une autorisation de la Banque de France pour le sortir du territoire (sous peine de confiscation pure et simpe) et 2) à l'étranger, il faut que tu en prouves la provenance et l'emploi (documentation complète à l'appui) et le niveau des transactions est souvent limité (je crois qu'au Canada par exemple, c'est quelque chose comme 9000 $ maxi). en outre, l'or fluctue aussi beaucoup. de toute manière, en cas de conflit majeur, tu te feras probablement dépouiller sur la route avant de pouvoir le vendre :-)
Réponse de le 13/12/2012 à 9:41 :
Patrickb faux !! Je vois que ta connaissance sur l'or est limitée et erronée. En aucun cas il faut demander une autorisation à la banque de France pour son or si on veut sortir, du territoire, il faut le déclarer si tu prend l'avion comme n'importe quel valeur,.
De plus tu peux le vendre n'importe ou sans sortir du pays, tu peux l'acheter en ligne sur un compte non bancaire et le vendre en temps réel. Bien sur qu'il faut que tu prouves que tu l'as acheté avec les documents si tu veux le revendre sans fiscalité, au bout de 12 ans, ou à fiscalité réduite dés la troisième année, ou bien tu paies un prélèvement libératoire forfaire de seulement 8 % si tu ne peux pas prouver la date d'achat par une facture (aucun produit financier n'a une fiscalité si légère). Je ne vis pas au Canada mais en France et il n'y a aucune limite dans le montant des transactions. .
Je t'invite donc à te faire une vraie culture sur l'or au dela des délires et des mythes. Je précise aussi que l'or ne subit pas l'inflation contrairement au papier monnaie euro, et l'or est une monnaie depuis 6.000 ans. Allez va vite te renseigner car l'or est une vraie assurance pour son épargne.
Réponse de le 13/12/2012 à 11:51 :
"l'or est une vraie assurance pour son épargne" 100% des Roumains qui pillent les maisons en se moment sont d'accord avec toi. Il ne s'est jamais autant vendu de detecteurs de metaux.
Réponse de le 13/12/2012 à 13:56 :
Oh l'argument à 2 euro. ALors il faudrait refuser de protéger ses économies grace à l'or de peur que d'éventuels voleurs viendraint vous le dérober ? C'est ce que vous direz à vos enfants (si vous en avez) si l'euro continue de se dévaluer ou s'il disparait ? De plus les lingotins sont tellement petits qu'on peut les cacher partout, ou si on a peur comme vous et bien on les laisse dans des coffres non bancaire en Suisse, ou en Angleterre, ou encore en Autriche, comme de nombreux sites sérieux le proposent. Renseignez vous un peu puisque vous avez une connexion Internet. Bonne journée.
a écrit le 12/12/2012 à 20:26 :
Et moi qui croyais que les riches "plaçaient" leur fric dans les oeuvres d'art.
On lisait partout que c'était un placement formidable, et que les "riches" se gavaient.
M'aurait on menti?
Réponse de le 13/12/2012 à 9:39 :
L'intérêt des oeuvres d'art est qu'elles n'entrent pas en compte dans le calcul de l'ISF. C'est leur principal intérêt. Si non, choisissez un artiste coté et proche de la fin. Quand il mourra vos oeuvres prendront de la valeur!
Le diamant n'est pas coté et ne le sera jamais puisqu'il existe des milliers de "qualités" et tous n'ont pas les mêmes propriétés. De l'or c'est de l'or! Deux diamants ne sont pas comparables.
Réponse de le 13/12/2012 à 10:23 :
L'or lui est accessible par petits lingotins de 1 gramme, moins de 50 euro, tout le monde peut en acheter, pas les oeuvres d'art d'artistes reconnus qu sont hors de prix et difficilement négociable en cas de besoin. On achète de l'art lorsqu'on a déjà constitué son patrimoine et son épargne, pas avant, et surement jamais pour les véritables grandes oeuvres des peintres connus. Rien à voir avec l'or. En fait avant j'avais un livret A comme tout le monde, maintenant j'ai un livret Or !! C'est bien plus rassurant...
Réponse de le 13/12/2012 à 12:29 :
A propos de la qualité des diamants, il suffit d'acheter avec un certificat d'un des tres grand laboratoire de certification (GIA, HRD), les beaux diamants sont gravés, et il y a une cote sur ces diamants.
Vous avez tous oublié la voiture de collection.... Aucune plus value, ne rentre pas dans ISF...
Réponse de le 13/12/2012 à 13:59 :
Je ne connais rien aux diamants, mais ce que je sais c'est que l'or lui se négocient à la vente comme à l'achat partout aussi bien sur le net, que dans des banques, qu'auprés de boutiques spécialisées, et en cas d'effondrement des monnaies (comme l'histoire l'a déjà démontré lorsque l'économie et la finance sont dans cet état) l'or est une monnaie qui remplace le papier pour pouvoir ne serait ce que manger, se loger et se chauffer. Seul l'or offre cette souplesse, et cela fait 6.000 ans que ça dure.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :