Immobilier : le Bipe pronostique une baisse des prix en 2012

 |   |  341  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le Bipe a présenté les résultats de son Observatoire des marchés, de l'épargne et du crédit. Le patrimoine des Français va faire les frais de la crise.

L'Observatoire des marchés, de l'épargne et du crédit, réalisé par la société d'études économiques spécialisée dans la prévision économique Bipe n'est guère optimiste pour les années à venir pour l'épargne des Français.

L'étude couvre la période prospective 2011 à 2016. Concernant l'épargne financière, l'Observatoire souligne que la chute du CAC 40 aura un impact direct sur le patrimoine des Français, constitué à 18% de produits financiers corrélés à l'évolution des marchés boursiers.

En cas de remontée du CAC 40 à 3.500 points d'ici la fin de l'année, le patrimoine financier continuerait d'être en augmentation, grâce à l'épargne nouvelle accumulée dans l'année. Mais celle-ci atteindrait 3%, contre 4% en 2010.

Mais l'étude se penche également sur l'immobilier, qui fait aujourd'hui de nombreux débats (une première baisse a été constatée à Paris ce jeudi par les notaires).

Pour le Bipe, "les craintes évoquées au premier semestre quant à une potentielle baisse des prix de l'ancien se sont confirmées, et nous anticipons aujourd'hui leur baisse dès 2012". C'est la première fois qu'un organisme reconnu ne parle pas d'atterrissage des prix, de ralentissement de la hausse, de croissance molle ou d'accalmie mais bien de baisse.

Si les taux du crédit immobilier venaient à monter à nouveau (mais ils n'en prennent pour l'instant pas le chemin), "le resserrement des conditions de crédit et les menaces sur le pouvoir d'achat des ménages pourraient générer un processus de baisse sur plusieurs années". Toutefois, ce recul ne compenserait pas l'envolée des prix , qui ont plus que doublé depuis 1998.

Pour le Bipe, on pourrait assister à une croissance nulle du patrimoine immobilier des ménages en 2012, puis une baisse en 2013, avant un retour à la croissance à partir de 2014.

Le ratio de la dette (qui intégre le crédit immobilier) sur le revenu devrait enfin, toujours selon cette étude, passer de 82% en 2010 à 90% en 2016. Ces niveaux semblent affolants. Mais le Bipe rappelle qu'aux Etats-Unis, il est largement supérieur à 100%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/12/2011 à 17:56 :
En Belgique il n'y a plus de gouvernement depuis des années. Et bien ils s'en sortent très bien sans leurs branquignoles de politiques Faisons pareil, de toute façon, pour ce qu'ils servent, (à rien pour les contribuables preuves à l?appuies)
a écrit le 13/09/2011 à 7:01 :

Hier sur le site pap à Paris il y avait :
- Le matin 1170 appartements à vendre
- Le soir 1294 appartements à vendre
Soit 124 appartements en plus.
Pour « Se Loger »
- Le matin 13534 appartements à vendre
- Le soir 13771 appartements à vendre
Soit 237 appartements en plus
Sur 2 sites seulement, et sans compter les maisons, lofts, immeuble et hôtel particulier on constate une progression de 364 appartements parisiens à vendre. S?y ajoutent les appartements qui n'intéressent personnes depuis des mois.
On trouve déjà des appartements à 6.000 / m² et des immeubles à 4.000 / m². Clairement l?avantage de l?offre et de la demande est en train de tourner en faveur des acquéreurs.
a écrit le 12/09/2011 à 14:30 :
Dans une interview au Parisien ce vendredi, Bertrand Delanoë propose d'"expérimenter dans la capitale un dispositif d'encadrement des loyers à la relocation", sans en préciser les modalités. L'objectif est de freiner la spéculation immobilière, qui a fait flamber les prix "de 40% en dix ans", a justifié le maire socialiste de Paris, qui soumettra l'idée au prochain Conseil de Paris les 15 et 16 novembre.

Réponse de le 12/09/2011 à 14:44 :
Malheureusement, cette idée a fait long feu.
a écrit le 12/09/2011 à 12:13 :
J'aime bien le pronostic : le ratio de dette depassera 90% (en gros "le niveau de l'eau arrive au niveau du nez" ...). Mais estimez vous heureux, car aux US ce meme ratio depasse 100%. Ouf.
Réponse de le 13/09/2011 à 8:59 :
Oui, ouf, surtout quand on voit la situation aux US...
a écrit le 12/09/2011 à 9:41 :
Pas sur qu'à Paris les prix baissent... (cf. http://www.ideas4tomorrow.eu/2011/07/logements-paris-une-hausse-durable-des.html?m=1 )
Réponse de le 12/09/2011 à 10:02 :
??
Réponse de le 13/09/2011 à 6:45 :
Une agence immobilière???
a écrit le 12/09/2011 à 6:35 :
Immobilier patrimoine bidon pour 90% des Français.
90% de Français, tous ceux qui ont acheté dans le seul but de se loger, partiront au cimetière sans jamais avoir profité des plu values de leurs patrimoines immobiliers.
90% des particuliers qui vendent le font pour racheter un autre bien pour se loger, dans ce cas seul le différentiel compte, plus les prix sont élevés plus ils sont perdants.

Seuls les spéculateurs, l'état, les A.I., les banques, profitent des hausses, puisque ces derniers émargent aux pourcentages.
Réponse de le 04/12/2011 à 20:17 :
TRES BIEN COMMENTER !!!
Réponse de le 25/03/2012 à 14:52 :
et faute aussi aux moutons de panurge qui ont cru que l'immobilier allait augmenté sans cesse .
a écrit le 10/09/2011 à 14:32 :
Quel crédit accorder à tous ces experts, qui par exemple, pour la plupart, n'avaient pas prévu la crise des subprimes?L'évolution de l'économie semble aussi difficile à prédire que la météo, le point commun étant le nombre quasi infini de paramètres à prendre en compte. Il semble par contre quasi inévitable que les prix de l'immobilier arrêtent d'augmenter, à un rythme largement supérieur à celui de l'évolution des revenus. de là à prédire un krach...celui de 2009 n'a pas vraiment eu lieu (comparé à celui de 1990). Le prix moyen à Paris atteint parait il 8000?, et apparemment il y a encore des acheteurs à ce niveau!C'est assez incompréhensible.
Réponse de le 10/09/2011 à 14:56 :
Si je ne peux pas acheter mon logement aujourd'hui, je ne pourra jamais le faire. A partir de cette réalité, on sera très heureux de pouvoir s'offrir un logement à crédit de 25 ans. Sans oublier qu'on peut se faire payer (une partie du remboursement) par la caisse d'allocation familiale (en fonction de ses revenu) sous forme "aide de logement". La vie est belle... quand même, pourvu qu'on a le courage de signer l'acte d'achat et tout ira mieux pourvu qu'on ne divorce pas entre temps avec sa femme. Car une vie divorcée est très chère (c'est comme mettre sa société en faillite, quoi).
Réponse de le 10/09/2011 à 17:02 :
Un crédit 25 ans ? Pourquoi pas 50 ans ? La spéculation ne sait plus quoi inventer....
Au lendemain de la seconde guerre mondiale, c?était cher Paris ???
Réponse de le 25/03/2012 à 14:55 :
il faut etre inconscient d'acheter sur 25 ans ! . il va y avoir beaucoup de victimes malheureusement ...
a écrit le 10/09/2011 à 8:56 :
Spéculer sur les prix de l'alimentation ou du logement, deux nécessités pour l'être humain, est indigne d'un grand pays.
Réponse de le 10/09/2011 à 9:19 :
C'est pourquoi les riches ne seront jamais pauvre tant que les pauvres n'auront pas de quoi venir jouer comme ces riches. Tout ça est la faute de nos gouvernants qui autorisent ce genre de casino. De toute façon, ce n'est pas avec les pauvres que le gouvernement pourra récolter ses impôts pour entretenir son peuple jusqu'à la prochaine élection présidentiel.
Réponse de le 10/09/2011 à 13:23 :
Les pauvres n'ont pas l'argent mais ils ont le nombre et la colère. C'est eux le pouvoir, c'est pas le gouvernement ni personne.
a écrit le 10/09/2011 à 6:01 :
Pourquoi une baisse des prix de l'immobilier est-elle toujours présentée comme une catastrope ? Ce ne le serait pas pour les candidats à l'achat. Pour ceux qui sont déjà propriétaires de leurs résidences principales, celà aurait pour conséquence de faire aussi baisser le prix des biens plus chers que le leur (ce qui serait une bonne chose en cas de recherche de biens plus grands). Donc pour qui la catastrophe ? Les "multipropriétaires", les "investisseurs" ? Donc pour des gens qui ont un gros patrimoine qui a augmenté de manière subtantielle ces dernières années...
Réponse de le 10/09/2011 à 6:54 :
Je suis d'accord.
Vendre moins cher = acheter moins cher et ne pas payer l'ISF pour votre résidence principale c'est l'intérêt général.
Réponse de le 10/09/2011 à 7:06 :
Tout a fait d accord avec vous, enfin un commentaire cense....

Vous avez raison sur toutes la lignes
Réponse de le 10/09/2011 à 9:00 :
Tant que la France n'autorise pas les constructions d'immeuble à plus de mille mètres de haut, on aura du mal de voir venir au 740 euros le mètre carré.
Réponse de le 10/09/2011 à 9:10 :
Le discours d'un agent immobilier
a écrit le 10/09/2011 à 5:58 :
Comment croire les prévisionnistes? depuis des mois ils nous bassinent de statistiques démenties dans les deux mois suivants. Sans être comme ces gens "experts" comment prévoir des faits futurs alors que la situation éco. est des plus instables. Petit exemple, souvenez vous l'expert Tou... prévoyant il y a peu un CAC à 6000 il est à péniblement 3000, l'or largement en dessous des 1000$ l'once, les "experts" ne voyant plus en cette matière une valeur refuge ne prévoyaient surtout pas sa remontée, aujourd'hui l'or flirte avec les 2000$. Alors il searit de commenetr les faits passés et s'abstenir de trop prévisions aléatoires jamais réalisées.
Réponse de le 10/09/2011 à 10:43 :
La majorité des experts nationaux et internationaux et autres médias sont unanimes, nous allons vers un KRACH IMMOBILIER EN FRANCE 2011/2012 :
Banque de France,
Fond monétaire internationale,
Banque centrale européenne,
Centre d'Analyse Stratégique (Qui dépend de Matignon),
Jacques Friggit,
Nexity,
Moody's (une des 3 grandes agence de notations mondiale),
Century 21 (pour qui le marché sera en retournement des Septembre),
RTL,
Europe 1
Les Echos,
La tribune,
The Economist
MeilleursAgents.com ... Bref la liste est encore longue !

Réponse de le 10/09/2011 à 13:05 :
Vous avez oublié dans vos "experts" Jorion et Nouriel Foubini. Mais ne vous en déplaise votre liste de medias de (dés)information) me fait rire. Century 21, Meilleursagents (là il fallait oser), leur job est de vendre un max , à partir du moment où le marché se bloque, normal que ces trucs appellent à baisser les prix, ma bonne dame il faut bien vendre; RTL, Europe 1 honnêtement c'est de l'info??? excusez moi nous n'avons les mêmes exigences. Les Echos, la Tribune (abonné je suis aux 2) depuis des années je lis les 2 et il ne se passe 1 mois sans que la FNAIM, notaires viennent faire du publireportage. Vous avez oublié un site connu www.bulle-imm... alors c'est le top, vous ^etes écroulé de rire. Alors cher Winkens moi qui suis un BAISSIER convaincu je ne crois pas dans les stats. prévisionnelles bien que je dois m'en servir, je penses que les probabilités sont faites pour être aléatoires et ce n'est pas la liste non exhaustive que vous avez faite qui "démontrear" quoique ce soit. wait and see, c'est mieux ainsi.
Réponse de le 13/09/2011 à 9:02 :
Demain je vous vends un journal avec des pubs pour les fast-foods à toutes les pages et de grands articles "le hamburger c'est bon pour la santé"...Vous allez le croire ? Non. Alors pourquoi croire ces hebdos qui vous disent d'acheter vite, vite, avec leurs pubs immo à toutes les pages ?...
a écrit le 09/09/2011 à 18:37 :
Pour un temps assez long, il n'y a plus de marché immobilier : désertion des vendeurs attendant pour ne plus être soumis à des taxations confiscatoires, absence des acheteurs qui ne peuvent plus apprécier la valeur ou la rentabilité de ce qui reste leur principal investissement familial. Dégats collatéraux, crise accrue du logement, locatif ou touristique, impossibilité de calculer des valeurs vénales réalistes (ISF, licitations, donations), ce dernier point ne pénalisant que le fisc pris enfin au piège de son inconsistance.
a écrit le 09/09/2011 à 17:34 :
Les banques empruntent désormais à 2.5% pour prêter à 4%. Avec la crise de l'euro, les banquiers (qui ne se prêtent plus d'argent entre eux) préfèrent prêter en s'assurant des marges confortables pour se refaire un santé.
Réponse de le 09/09/2011 à 18:52 :
Le problème c'est que Mme Lagarde cliarvoyante explique que les banques sont en risque systémique, risque de défauts de paiement, lorsque la Grèce aura achevé son agonie, que l'Espagne aura entamé la sienne, suivie de l'Italie, de la Grande Bretagne et de la France, les Banquagonies parties commenceront ... les loyers impayés aussi ... et les résidences secondaires ne trouveront plus de vacanciers qui déeerteront les friches de la France pour aller skier dans les pays asiatiques, passer leurs vacances dans les balcans, ... le vieux continent sera une curiosité de cartes postales ternies au possible.
Réponse de le 10/09/2011 à 20:40 :
"Selon le scénario moyen des économistes de l'IIF, les établissements devront lever d'ici à 2015 1300 milliards de dollars de capital pour se conformer aux exigences des régulateurs. Ils augmenteraient dans la foulée de 3,5% en moyenne leurs taux d'intérêt. "
http://www.lefigaro.fr/societes/2011/09/06/04015-20110906ARTFIG00696-regulation-les-banques-contre-attaquent.php

Si ce scénario se réalise, l'immobilier va exploser.
a écrit le 09/09/2011 à 17:24 :
Vu l'orientation des marchés financiers qui n'ont semble t il pas dit leur dernier mot,
les taux qui ne sont à priori pas prés de monter, l'immobilier reste une valeur refuge .... mieux vaut avoir un toit
Réponse de le 09/09/2011 à 18:07 :
Un toit qui va perdre 40% de sa valeur
Réponse de le 10/09/2011 à 6:30 :
une valeur refuge, ça n'existe pas. un peu d'éco ne fait pas de mal !!
Réponse de le 10/09/2011 à 7:55 :
Je prefere acheter de l'immobilier que des actions en bourse, quand on voit l'extreme illogique comportement des traders
Réponse de le 10/09/2011 à 8:24 :
Parce que les prix de l'immobilier eux, n'ont rien d'illogique peut être??? Reveillez vous mon vieux
Réponse de le 10/09/2011 à 8:27 :
Vous trouvez que le prix de la pierre aujourd'hui est logique?
Réponse de le 10/09/2011 à 11:33 :
Personnellement, j'achète des actions. L'immobilier a un potentiel de hausse nulle. Plus personne peu acheter. Le rendement locatif est très nul et c'est très risqué (crise = pas de paiement de loyer).
Coté action: Les cours sont si faible que les dividendes atteignent > 10 %. Même si dans le pire des cas, la bourse baisse de 20 % dans 2 ans, je suis à l'équilibre.
D'ici quelques mois, nous allons assister à un déplace de l'argent de l'immobilier (pas rentable et baissier) vers la bourse.
Réponse de le 10/09/2011 à 17:06 :
La méthode Coué de Max est dépassée, ringarde. max nous fait de la peine, peut être a t-il un abondant portefeuille d'action dont plus personne ne veut ...
a écrit le 09/09/2011 à 17:12 :
Depuis le temps qu'ils pressentent une baisse, les prix ont encore gonflé ! mais avec la crise bancaire et la chute des cours on peut s'interroger sur la fragilité du système où tout peut s'écrouler ?
a écrit le 09/09/2011 à 16:37 :
Avec l'inflation, le prix au mètre carré moyen dans la capitale serait aujourd'hui d'environ 2.800 euros. Au lieu de ça, il caracole à près de 8.200 euros.
A 4 000? j'achète.
a écrit le 09/09/2011 à 15:44 :
Le pronostique du BIPE est dicté sous l'emprise des lobiystes de la finance immobilière et des agences immobilières (détenues par les Banques Crédit Agricole, Banques POpunlaires, etc ..). Il faut plutot lire entre les lignes, l'hypothèse réaliste est l'implosion et l'effondrement de la bulle immobilière, inéluctable lorsque les banques seront à bout de souffle, à une échéance qui se rapproche avec la faillite de la Grèce, et des autres ... nombreux en voie de "culbute".
Réponse de le 09/09/2011 à 17:29 :
Il est intéressant effectivement de souligner les influences qu'ont pu avoir les lobbies sur ce rapport pour minimiser la baisse à venir, afin de ne pas créer une situation déflationniste où les gens n'achètent plus et attendent que ça baisse.
a écrit le 09/09/2011 à 15:29 :
Le ratio de la dette (qui intégre le crédit immobilier) sur le revenu devrait enfin, toujours selon cette étude, passer de 82% en 2010 à 90% en 2016. Ces niveaux semblent affolants. Mais le Bipe rappelle qu'aux Etats-Unis, il est largement supérieur à 100%.

--> Avec le succès qu'on leur connait !
a écrit le 09/09/2011 à 15:20 :
Je suis en train d'acheter sur Paris => J'abandonne, non par dépit, mais plus rien ne se vend! Mon agent immobilier m'a conseillé d'attendre!!!!! Même lui!
Réponse de le 09/09/2011 à 15:37 :
vous voulez dire que l'agent immobilier est Jack.
Réponse de le 09/09/2011 à 17:04 :
Agent immobilier ou pas il faut attendre, les prix vont baisser.
a écrit le 09/09/2011 à 14:39 :
Il n'y a pas que l'immobilier qui se casserait la gueule
Réponse de le 09/09/2011 à 14:54 :
y'a déjà les banques dont les cours se sont effondrés !
a écrit le 09/09/2011 à 14:34 :
J'espère que cette inflation par l'immobilier va s'arrêter et va permettre à certaines catégorie de mieux se loger.
J'espère aussi que cela compliquera le calcul de certains et va permettre à beaucoup de français( de faible revenu) de contre-balancer le surcout fiscal qui nous attends tous.

Je suis pour la baisse de tous les prix de vente et dans tous les domaines( télécom, immobilier, fiscal, alimentaire, transport......)
Réponse de le 09/09/2011 à 14:50 :
"Je suis pour la baisse de tous les prix de vente et dans tous les domaines( télécom, immobilier, fiscal, alimentaire, transport......)"
Moi aussi!!!
Et pour la paix dans le monde aussi!

Réponse de le 09/09/2011 à 17:32 :
Attention ! Quand tout baisse, les salaires aussi se mettent à baisser. Ca s'appelle la déflation, et c'est pas marrant du tout !
a écrit le 09/09/2011 à 14:20 :
Si Ségolène Royal est élue présidente de la République, nous aurons à coup sur une très forte chute de prix des biens immobilier.
Réponse de le 09/09/2011 à 14:38 :
Si Ségolène Royal est élue présidente de la République, nous ne connaitrons plus la guerre ni la faim, et le monde sera herueux
Réponse de le 09/09/2011 à 14:42 :
Quelle affirmation ! Je ne suis pas spécialiste de la politique mais je crois comprendre qu'avec 100% de logements sociaux, le marché de la vente devrait s'éffondrer faute d'acheteurs ?
Réponse de le 09/09/2011 à 15:38 :
Lorsque l'on fait le tour des possibles, meme nous électeurs de droite l'on se dit que Ségolène ROYALE est peut etre la plus éNERGIQUE pour régler ces atermoiements. Fille de militaire, nous lui recommandons d'envoyer l'Armée pour arrêter les voyous de la finance, pour ensuite les former au combat, puis ensuite envoyer ces financiers voyous, directeurs de banques, traders, et leurs cliques combattre en Afganistan dans un conflit qui va durer.
Réponse de le 09/09/2011 à 19:07 :
ca le ferait les pieds. euh qui se croient les maitres du monde.
Réponse de le 10/09/2011 à 8:51 :
En Belgique il n'y a plus de gouvernement depuis des mois.... Et bien ils s'en sortent très bien sans leurs charlots. Faisons pareil, de toute façon, pour ce qu'ils servent

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :