Les propriétés de luxe se vendent bien en France : le signe d'une fuite des riches ?

 |   |  494  mots
DR
DR
Les ventes de biens immobiliers de luxe se maintiennent à des niveaux élevés, note Sotheby's International Realty en France. Selon la filiale de la maison d'enchères britannique, cela s'expliquerait en partie par la fuite des familles françaises les plus riches, qui s'inquiètent d'un alourdissement des taxes.

Depuis l'élection présidentielle, le soleil brille sur le marché de l'immobilier de luxe en France. Malgré la crise, les ventes de biens immobiliers haut de gamme se sont maintenues au deuxième trimestre, selon Sotheby's International Realty France-Monaco. Les biens supérieurs à 5 millions d'euros seraient particulièrement nombreux parmi les transactions enregistrées. Et selon l'agence immobilière spécialisée dans les biens de luxe, cela s'explique notamment par "la décision d'un nombre important de familles françaises fortunées de quitter le pays à cause des initiatives annoncées par le nouveau gouvernement ", comme elle l'explique dans un communiqué publié lundi 16 juillet.

Une réforme fiscale qui inquiète?

Dès cette année, les personnes assujetties à l'impôt sur la fortune devront s'aquitter d'une contribution exceptionnelle. Et si la réforme fiscale prévue par le gouvernement Ayrault ne devrait intervenir qu'à l'automne, certaines réforme comme la mise en place d'un taux de 75% sur la tranche de revenus supérieure à un million d'euros annuels inquiéteraient déjà certains propriétaires. "Nous voyons que la classe moyenne supérieure française est très inquiète par rapport aux initiatives législatives annoncées par le gouvernement et est en train de reporter ses projets d'achat
pour des résidences secondaires", indique ainsi Alexander Kraft, le PDG de la filiale immobilière française de Sotheby's, cité dans le communiqué

Le nombre de "familles" concernées n'est pas précisé. Seuls quelques exemples de biens vendus sont fournis: un appartement parisien situé à Saint-Germain-des-Prés pour 9 millions d'euros, un château viticole en Bourgogne pour 7,9 millions d'euros ou encore une villa à Marseille pour 5 millions d'euros. La nationalité des propriétaires n'est pas mentionnée non plus mais il est question d'un "palace sur la Côte d'Azur" vendu 48 millions d'euros. Il s'agit du Palais Maeterlinck à Nice vendu en juin à un milliardaire tchèque. Cette propriété avait été transformée en hôtel par son propriétaire suisse qui l'avait achetée en 1986, mais l'établissement avait fermé ses portes en 2008.

Plus de 100 biens haut de gamme vendus

Les autres types de biens de prestige, au prix moins élevé, se sont également bien vendus. L'agence indique ainsi avoir vendu "plus de 100 biens haut de gamme avec un prix moyen de plus de 1.7 million d'euros entre avril et juin 2012".

Pendant le mois d'avril, " nous avons observé un quasi - arrêt du marché immobilier de prestige en attendant les résultats définitifs des élections", indique en outre Alexander Kraft. Depuis, le marché reprend peu à peu des couleurs, ajoute-t-il. Résultat : le volume de ventes consolidé pour le deuxième trimestre s'élève à 170 millions d'euros.

" Lors des transactions conclues, nous assistons à des négociations de plus en plus importantes. Les prix sont en train de baisser de l'ordre de 15 % à 20 %, et à notre avis cette tendance va prendre de l'ampleur après la rentrée", prévient enfin Sotheby's International Realty.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/09/2012 à 12:15 :
Ce n'est pas des pauvres qui rachètent ??
a écrit le 17/07/2012 à 23:42 :
On taxe un capital théorique + un revenu à un niveau supérieur au revenu au lieu de taxer le seul revenu du résident.
On exonère la résidence secondaire et les placements de quelques étrangers non résidents.
On jalouse et punit le riche français et encense le riche riche étranger. Vendez vos biens à des étrangers, et achetez des biens situés à l'Etranger. Cela se veut du libre échange.
a écrit le 17/07/2012 à 17:24 :
Si elles trouvent preneurs, c'est qu'il y a des riches qui vendent et d'autres riches qui achètent !
a écrit le 17/07/2012 à 16:59 :
pour confirmer les propos de Tomibiker, 85 % des produits immobiliers "de luxe" sont racheté pas des étrangers, qui ne payent pas d'impots et qui rachètent à des gens assommés d'impot et poussés à fuir.
En gros les riches français sont volés par l'état qui aide ensuite les étrangers qui ne payent rien à racheter leurs biens...
Où est la morale ?
A moins que de penser que ce sont des riches, donc juste bons à abattre ...
A tous les idiots raisonnant ainsi, je leur conseille de réfléchir à la pensée du pasteur Niemoller en allemagne dans l'entre 2 guerre ...
réfléchissez bien avant d'approuver des actes anti droits de l'homme, sous prétexte qu'ils ne touchent que des gens que vous enviez ...
a écrit le 17/07/2012 à 16:10 :
Il ne s'agit pas de bien de luxe vendus à des résidents français mais bien des biens vendus à des résidents non domiciliés, ce qui fait toute la différence, ce qui veut dire que les riches partent ou se domicilient à l'étranger et les riches étrangers ne paient pas leurs impôts en France, comme la nouvelle cdi avec le quatar qui exonérent les quataris de taxes foncières et d'impôts, on voit un peu ce que l'on a comme politiques !
Réponse de le 17/07/2012 à 18:11 :
C'est tout à fait vrai!Et encore lorsque certains étrangers achètent,a-t-on une garantie quant à l'origine des fonds? pourquoi ne serait-ce pas parfois du blanchiment ?.En fait c'est l'ISF qui fait fuir nos ressortissants. Payer de l'Impot sur des biens ou de l'argent sensés etre "purgés" de tout prélèvement c'est n'importe quoi.Seul le REVENU DU CAPITAL doit etre imposé.
Réponse de le 18/07/2012 à 7:23 :
et si on imposait pas le revenu du capital ???? il irait s'investir dans des maisons secondaires qui ont besoin d'artisans, de commerçant ...
a écrit le 17/07/2012 à 15:36 :
Quand on gagne plus de 1 million d'Euros par an on fait seulement partie de classe moyenne supérieure ? Wahou, le français moyen est riche je dois faire partie du lumpenprolétariat !
Sans blagues, à ce niveau de revenus il s'agit de la classe "dérivante" pour reprendre le terme d'E.Todd, qui ne vit que pour son argent, refuse de contribuer aux frais de la nation, utilise le chantage fiscal en permanence, n'investit plus en France et nourrit la spéculation. De toute façon même si on met un taux marginal à 35%, il partiront chez le voisin qui fait 25% en hurlant qu'on les spolie, c'est sans fin.
Hors des périodes de croissance exceptionnelles, pour que l'ascenceur social puisse monter il faut qu'il puisse redescendre. La redistribution permet à ceux qui sont capables mais déshérités d'avoir une chance, et fait redescendre les incapables nés avec une cuillère d'argent dans la bouche. Elle est une saine mesure éthique autant qu'économique. Je précise que malgré Hollywood, la fortune n'a jamais été autant héreditaire et financière aux Etats-Unis.
Qu'on fixe un taux maximum non confiscatoire d'accord, mais aussi un taux minimum. Il est fou que les classes moyennes et les PME supportent l'essentiel de l'impôt, c'est l'ancien régime.
Je suis prêt aussi que l'on exonère les revenus vraiment tirés de l'entrepreneuriat (revente de societé fondées personnellement, dividendes de ces mêmes sociétés), afin de faire taire les pleureurs de la fuite des entrepreneurs. De toute façon le trésor public ne perdra pas grand chose, car bien malheureusement malgré leurs complainte la fortune s'hérite dans ce pays.
Réponse de le 17/07/2012 à 16:17 :
les impôts augmentent tout le temps dans ce pays depuis 50 ans, ainsi si la redistribution était vraiment un ascenseur social, cela se saurait !!!!!
personne ne travaille pour les autres : on travaille pour sa famille.-
Réponse de le 17/07/2012 à 16:44 :
C'est un point de vue; moi, je travaille aussi pour mon pays car je n'oublie pas qu'il m'a payé des études, soutenu pendant les moments difficiles, qu'il a soigné mon fils lorsqu'il était malade. Dans un "paradis libéral" ma famille, bien que soudée, n'aurait pas pu faire face, je suis issu de la classe moyenne.
Mais j'estime votre point de vue car il est franc: à mort la solidarité nationale, vive uniquement la solidarité familiale. J'aimerais que tous les libéraux aillent comme vous au bout de leur pensée.
De plus je vous rejoint dans un sens: trop élevée, la fiscalité tue l'activité et donc l'ascenseur social. Contrairement à la Suède, la France n'est pas assez efficace pour se permettre un tel taux de prélèvements, qu'il faudrait faire reculer en volume. Mais la fiscalité doit rester redistributrice !
Réponse de le 17/07/2012 à 16:53 :
@ MarcoRale :

dans vos propos, il ya plusieurs présupposés faux : votre pays vous a payé des études : c'est faux, ce sont les impots de vos parents, et l'éducation donnée est très mauvaise, pas en rapport avec ce qu'elle coute aux contribuables. Dans les paradis fiscaux et dans els pays de l'ocde, on soigne très bien les gens, le modèle social français que le monde entier nous envie n'est copié par personne, pourquoi à votre avis ? Il ne faut pas confondre solidarité nationale avec socialisme. La fiscalité n'a pas a être redistributive, la richesse (comme l'emploi d'ailleurs) ne se partage pas, elle se crée. Si vous voulez la partager, elle s'étteint, sans parler du fait qu'il s'agit d'un vol pur et simple ...
Réponse de le 17/07/2012 à 16:55 :
je vous conseille de lire "candide au pays des libéraux", vous apprendrez que dans les "enfers libéraux", on est mieux soigné quand on est pauvre, on a un meilleur niveau de vie, on progresse bien plus vite et le niveau de vie est très supérieur, il y a moins de pauvres, et la répartition des revenus est bien plus égale...
Et oui, il faut "laisser faire, laisser passer", penser qu'un état ppeut organiser la vie de chacun, c'est "la présomption fatale" de hayek ...
Réponse de le 17/07/2012 à 17:25 :
Je le lirais avec plaisir, bien qu'aucune statistique ne corrobore cela, du moins en ce qui concerne les Etats-Unis et le Royaume Uni.
En ce qui concerne mes propos, je me considère moins idéologique que vous. Les impôts de mes parents n'auraient pas pu me payer mes études et celles de mes frères et soeurs, ni les routes qu'on a emprunté, ni les policiers qui nous ont protegé, etc.... En transformant une part de la richesse en services universels, la nation existe...
De plus, je fais la part des choses: si je suis insatisfait de ce qu'est devenu l'éducation nationale, mais je suis - encore - satisfait du système de santé (France 9e au classement ocde à ce sujet) que je ne veux surtout pas privatiser.
Je ne confond pas mes principes avec la France en particulier. Elle n'a pas à être copiée et elle n'a pas à copier un autre pays, il faut être pragmatique.
Je maintiens que l'absence de redistribution ne fait que nourrir la surproduction, la spéculation et au final détruit la richesse, et je crois que les grandes crises du capitalisme (dont la dernière) nous le prouvent.
Je précise également que j'ai déjà payé de lourds impôts et que en tant qu'entrepreneur je sais ce que sont les cotisations.
Réponse de le 18/07/2012 à 7:29 :
il n"y a rien d'idéologique, simplement du bon sens !!! je n'ai que faire des statistiques qui ne sont qu'addition de chiffres faux pour plaire au politique !!!!
arrêtez de théoriser et regardez autour de vous : vivez dans la réalité !!!
"je maintiens que l'absence de redistribution ne fait que nourrir la surproduction...) ah !!! je ris : pouvez-vous expliquer votre paradigme ??? expliquez-nous votre analyse sortie d'enarques inutiles et surtout incapables !!!
Réponse de le 18/07/2012 à 16:35 :
Ainsi donc vous rejetez toute statistique ou donnée factuelle par principe, vous vous appropriez le bon sens, vous présumez que je ne vit pas dans la réalité ou que je n'ai pas reçu la Lumière .... Effectivement ce n'est plus de l'idéologie c'est de la religion. La discussion va être très difficile, je suis agnostique. Mais je veux bien expliquer ce que je n'ai présenté, moi, que comme un point de vue et non un "paradigme": seule la redistribution - ou alors le plein emploi mais la mondialisation nous protège contre ce fléau - assure une répartition optimum (pour notre système économique) des profits entre capital et travail. Autrement ils sont naturellement captés par le haut. Ce qui entraîne un surformation de capital (qui nourrit la spéculation) et de la sous-consommation, donc de la suproduction. Un fois épuisé le viatique de l'endettement privé et public (situation actuelle) la demande s'effondre.
Réponse de le 08/09/2012 à 13:41 :
Bravo à MarcoRale et bon courage : en général discuter avec ces idéologues ne sert à rien... sauf à démontrer leur idéologie et partant, leur absence de raisonnement...
Réponse de le 09/09/2012 à 6:36 :
quand je parle de bon sens, c'est seulement la vie au quotidien, quand vous quittez votre ordinateur, et qu'il ne s'agit plus de théoriser mais bien d'acheter votre pain !!
L'Etat, voire la Nation ne paie RIEN : ce sont les impôts qui paie : vous pouvez remercier les Bernard Arnauld, les entreprises du CAC 40, car c'est elle qui paient vos études !!!
l'Etat ou la Nation ne sont que des passages (très cher, en l'occurence) de cet argent !!
et comme dans d'autres pays cette redistribution est nettement moins chère, on peut aider mieux avec beaucoup moins d'impôts !!
a écrit le 17/07/2012 à 14:58 :
Ils ont peur de payer plus d'impots mais une grosse décote de leur bien ne les effraie pas.
Article nul, de la simple désinformation
Réponse de le 17/07/2012 à 16:19 :
une décote d'un bien n'est pas problème, à l'étranger ils se referont, car ils savent créer de la richesse et des emplois !!!!!!!
Réponse de le 17/07/2012 à 21:38 :
Tous ceux qui fuient le fisc ne sont pas forcément des gens qui créent de la richesse ou des emplois.
Réponse de le 18/07/2012 à 6:28 :
bien évidemment que oui. Même le rentier, si décrié, créé des emplois et de la richesse rien que parce qu'il dépense et investit en France.
Les rentiers que je connais on investit dans des appartements neufs ou anciens (qu'ils ont rénové et loué).
De toute façon le contraire est absolument impossible car l'inflation aurait mangé leur capital (les chiffres donnés pour l'inflation sont très, très loin de la vérité du fait même du panier de produits qu'il veut représenter).
En revanche les rentiers ont nettement plus investit dans la pierre que dans les actions qu'ils maîtrisent moins.
chaque personne qui gagne beaucoup d'argent ou qui a beaucoup d'argent l'investit ou le dépense (les plus riches vont acheter des meubles dans grandes qualité et feront travailler des artisans de haut de gamme créant des places d'apprentis)
Notre région de Haute-Normandie en est l'exemple vivant : châteaux magnifiques, maisons de maître parfaitement entretenus souvent par des banquiers, qui tout en étant honnis (pour on ne sait quelle raison d'ailleurs) ont remis en parfaitement état de grandes demeures, etc...
l'emploi créé, ce ne sont pas nécessairement des milliers d'emplois, mais ce sont des emplois hautement qualifiés et bien payés chez les menuisiers, électriciens, etc...
a écrit le 17/07/2012 à 13:25 :
Je dois etre bete mais j ai rien compris. Si les riches quittent la france, on devrait avoir une baisse des prix (beaucoup de vendeurs et peu d acheteurs car tous les riches sont partis). Et la c est pas le cas
Et le seul exemple donne c est un suisse qui vend un palace a un tcheque ...

PS: l immobilier va de toute facon baisser car la bulle immobiliere est en train d exploser. Ca va faire comme en espagne (ou aux USA)
Réponse de le 17/07/2012 à 14:03 :
Les riches représentent moins de 0.5% de la population, ils ne font donc pas le marché (hors très haut de gamme) Quand à l'explosion de la bulle, ça n'arrivera pas en France puisque l'offre est largement déficitaire tout au plus peut on attendre une baisse de 10 à 15 % en 2 ans et encore pas partout.
Réponse de le 17/07/2012 à 14:14 :
Encore quelques années...jusqu'au départ massif en maisons de retraites des boomers !
Ça coûte bonbon les maisons de retraite et les soins ...
Si les jeunes peuvent patienter un peu, ils n'auront que l'embarras du choix !
Je parle bien entendu de l'immo classique, pas des biens prestigieux de la ''ville musée'' qu'est devenu Paris.
Réponse de le 17/07/2012 à 14:33 :
Certes mais si l'on va par là le départ des boomers à la retraite n'a pas résolu le chômage, on peut y voir des restructurations à bon compte des gros employeurs de la place et c'est surement en partie vrai. Mais avec un déficit de logements supérieur à 500.000/an pérenne et continu et des mises en chantier qui ralentissent je doute malheureusement que le départ des boomers en maisons de retraites d'ici 5 à 10 ans solutionne le problème.
a écrit le 17/07/2012 à 13:12 :
"Nous voyons que la classe moyenne supérieure française est très inquiète par rapport aux initiatives législatives annoncées par le gouvernement "....Deja quand tu gagnes plus d'1 millions euros par an,tu ne fais pas partie de la calsse moyenne meme superieur,il faudrait peut etre le dire a l'auteur de l'article.
Ensuite on ne sait pas qui rachete ces biens,et ils sont rachetes,ce qui signifie que de nouveaux riches prennent la place de ceux qui partent,si c vraiment les causes de ces ventes,au final pas d'exode de riches,vu qu'ils sont remplace par d'autres.Bon ils ne payent probablement pas d'impots mais en meme temps,ils ne profitent pas non plus des ecoles,secu et autres infrastructures/prestations/niches fiscales publiques
Réponse de le 17/07/2012 à 13:31 :
C'est pas tellement ça : les hauts cadres et autres d'un certain âge, qui songent à se tirer, ont souvent à domicile une force de résistance puissante : madame et les enfants qui n'ont aucune envie de déménager pour le Londres tristounet ou le Luxembourg sinistre...
Après il y a le grand large mais ce n'est pas à Maurice que se tient le business !
Réponse de le 17/07/2012 à 16:22 :
votre analyse est très amusante : Londres tristounet ou le Luxembourg sinistre : et la France alors ??? ce n'est pas sinistre c'est insupportable : trop d'impôts, plus d'activités, des fonctionnaires inutiles à payer !!! RAS LE BOL !!!!!!
Réponse de le 17/07/2012 à 23:27 :
Bertrand vous êtes allergique aux impôts mais si voulez tuer votre pauvre femme d'ennui, déménagez à Luxembourg, c'est un frontalier qui vous le dit
Réponse de le 18/07/2012 à 6:44 :
@Zweineken vous faîtes erreur et tout dépend ce que vous appelez mourir d'ennui. Dans ces petits pays, il y a souvent des activités culturelles de très haut niveaux, et puis si on paie beaucoup d'impôts, c'est que l'on travaille beaucoup (n'en déplaise aux français) et alors on a aussi besoin de beaucoup de repos.
Réponse de le 20/07/2012 à 22:20 :
entre le Lux et Londres il y a une solution bcp plus raisonnable, democratique, plaisante et facilement accessible c est Bruxelles !!!
Je viens de voir mon notaire cette semaine qui est conseiller communal à Ixelles ( commune de bruxelles) , il m a dit que l année derniere 1000 francais etaient venus s installer rien que dans sa commune . et la plus grosse commune à absorber les francais c est Uccle ou j habite . pour 1 million vous avez une super maison de 300m2 et un grand jardin dans un environnement hyper vert et à 2h de paris porte à porte . Par contre si ca continue ils vont devoir construire un deuxieme lycée francais. ces francais sont accueillis à bras ouvert et vous n y etes pas perdu, on y parle le francais et on y voit des plaques francaises dans toutes les rues !
je continue à travailler à paris et à bosser à distance, j ai une vraie qualité d vie .
a écrit le 17/07/2012 à 12:01 :
un peu léger comme analyse: pas d'info sur la nationalité des acheteurs, hormis le cas d'un milliardaire tchèque; Pas encore de recul sur la baisse effective, certes les ventes augmentent mais si le marché ne chute pas, c'est qu'il y a des acheteurs.
le titre aurait presque pu être "Les propriétés de luxe s'achètent bien en France: le signe d'un afflux de riches ?"
a écrit le 17/07/2012 à 10:53 :
Une fois de plus l'impôt tué l'impôt. Sans doute pas encore au programme de l'Ena.
a écrit le 17/07/2012 à 10:46 :

cela est de la totale désinformation
Le riche qui paye des impôts sont soit des imbéciles, soit des altruistes.
pour sortir de l ISF il suffit de créer une société de gestion de patrimoine familiale. Cela devient un bien professionnel et donc non assujetti à l ISF.
les parts de la société son possédé comme une SCI. Il existe malheureusement tant de solution pour contourner le système que je suis toujours étonné de voir des articles de ce genre.... les lobbys de la désinformations font rage de nos jours...
Réponse de le 17/07/2012 à 12:57 :
Pour information, les parts détenues dasn une SCI entre dans le calcul de l'ISF. Vous devriez vous renseigner.
Réponse de le 17/07/2012 à 14:05 :
Non, pas si elles sont détenues à titre professionnel or on ne parle pas là d'une SCI patrimoniale par contre Mickador sera manifestement redressé pour abus de droit.
Réponse de le 17/07/2012 à 17:20 :
i@ Mickador :
l faudra nous expliquer comment on crée une société de gestion de patrimoine familiale en France, alors que c'est une astuce luxembourgeoise ....
Les réellement riches ont quitté la Ftrance depuis longtemps, seuls restent ceux qui s'enrichissent grace à leurs liens avec le pouvoir (pinault, arnault, bouygues, etc ...).
Les seuls qui payent l'isf sont des épargnants, pauvres fourmis au milieu de cigales voraces et folles (85 % des assujettis à l'ISF sont retraités, ça calme ...)
a écrit le 17/07/2012 à 10:40 :
Encore un petit effort et la France sera au niveau du Pakistan... ( sans la mousson ! )
a écrit le 17/07/2012 à 9:08 :
Les Français n'aiment pas les riches parce qu'ils savent que beaucoup de fortunes sont suspectes. Alors que ces gens là s'en aillent ne les affecte pas outre mesure.
Réponse de le 17/07/2012 à 10:29 :
Nous on garde les bons riches comme ceux de la Place des Vosges et tout le saint trusquin du PS, n'est ce pas camarade citoyen ???
Réponse de le 17/07/2012 à 17:14 :
@ JB38 :
bcp de fortunes sont suspectes ?!?
Affirmation sans fondement et sous entendant des choses non prouvées.
Ne confondez pas vos rêves marxisant avec la réalité ...
a écrit le 17/07/2012 à 9:08 :
Les Français n'aiment pas les riches parce qu'ils savent que beaucoup de fortunes sont suspectes. Alors que ces gens là s'en aillent ne les affecte pas outre mesure.
Réponse de le 17/07/2012 à 10:02 :
Il n'y a que les jaloux pour imaginer que toute fortune est suspecte.... : ce sont les relants d'une certaine époque....!
Réponse de le 17/07/2012 à 13:10 :
+1. D'après JB38, il doit être préférable pour la France d'entretenir des millions d'assistés. Une fois que tous les contributeurs nets ("les riches", pour reprendre le langage de la nouvelle majorité) seront partis, et qu'il n'y aura plus que des assistés en France, on se demande où le gouvernement ira chercher l'argent...
Réponse de le 17/07/2012 à 13:41 :
Les véritables assistés, ce sont bien les "riches" qui profitent des niches fiscales pour un montant bien supérieur à ce que touchent les sans-travail qui aimeraient bien, eux, payer quelque impôt... et qui, par le truchement de la TVA s'acquittent de bien plus de taxes que les "riches".
Réponse de le 17/07/2012 à 16:26 :
il y a deux grandes catégories d'assistés dans ce pays : les politiques et les fonctionnaires : ils ne créent AUCUNE richesse, ni le moindre emploi !!!!!! mais ils COÛTENT TRES chers !!
Réponse de le 17/07/2012 à 23:35 :
Ils coûtent chers? Certes, mais le même service dans le privé coûte encore plus cher au consommateur, quand il peut payer.
Réponse de le 18/07/2012 à 6:47 :
mais quel service coûterait moins cher dans le privé ????????
rien qu'à prendre l'éducation : il est très cher d'aller dans des écoles française et d'en sortir au chômage, en tout cas très cher pour le moral des enfants !!!!!
a écrit le 17/07/2012 à 9:05 :
Je ne vois pas où est le problème. Le bien reste en France et c'est l'essentiel. Il ne faut pas non plus se faire d'illusions, les très riches ont les moyens de se payer des professionnels, et ils échappent grandement à l'impôt. Les riches vendent et quittent la France en masse? Désinformation.
a écrit le 17/07/2012 à 9:05 :
Je ne vois pas où est le problème. Le bien reste en France et c'est l'essentiel. Il ne faut pas non plus se faire d'illusions, les très riches ont les moyens de se payer des professionnels, et ils échappent grandement à l'impôt. Les riches vendent et quittent la France en masse? Désinformation.
Réponse de le 17/07/2012 à 12:14 :
vous racontez n'importe quoi, la plupart des grands cadres dans les grandes nultinationales sont en train de se faire transferer a londres ou en suisse, vous croyez que ca change quoi que ce soit au job, NON !!! tous ces gens la ne paieront plus d'impot en france gros malin ...
a écrit le 17/07/2012 à 8:37 :
Comme on peut le vérifier sur le site de Sotheby's, les biens en question étaient sur le marché depuis des années et leur vente n'a rien à voir avec la politique. S'ils ont fini par trouver acquéreurs ces dernières semaines, c'est dû à un afflux d'investisseurs étrangers, notamment Chinois.
N'importe quel professionnel de l'immobilier sait qu'à ce niveau de prix, les biens sommeillent des années durant avant de trouver preneur. Le scénario auquel on veut nous faire croire, genre "vite chérie, vendons le château avant la fin du mois" est tout simplement fantaisiste. Grosse intox de la part de Sotheby's ...
Réponse de le 17/07/2012 à 9:19 :
Intéressant et c'est ce qui me semble le plus plausible.
Réponse de le 17/07/2012 à 12:32 :
Oui, par ailleurs l'article précise bien que cela s'est fait avec de grosses marges de négociation ! Encore un signe de la bonne santé du marché immo (ironie inside) !
Réponse de le 17/07/2012 à 12:53 :
D'autant que, du propre aveu de Sotheby's " le volume de ventes consolidé pour le deuxième trimestre s'élève à 170 millions d'euros."
Exactement le même volume qu'au second trimestre de l'an passé !
Vous avez dit "exode" ?
a écrit le 17/07/2012 à 8:21 :
@123: Vous avez raison, mais en votant Holande, on le savait.

@Letamelier: Les étrangers qui achètent des biens immobiliers de luxe en France ne paient en général pas d'impôts sur le revenue car, de la même façon qu'un expatrié français paye ses impôts en France, lui les paie à l'étranger.

@Bizarre: Il n'y a rien de bizarre la dedans. Ce de la simple logique économique quelqu'un qui risque de payer trop d'impôts vend à quelqu'un qui lui n'en paiera pas. Le seul impôt que recevra la France du coup, seront les impôts fonciers, mais c'était déjà le cas avant.. Au final la France y perd beaucoup.
Réponse de le 20/07/2012 à 22:32 :
non c est faux
les non residents francais paient de l ISF ( si nécessaire ) sur les biens qu ils possedent en France . c est pour ca qu en Belgique , on avertit de faire attention avec les biens possédés en France, de plus les loyers de ces biens sont également touchés en France
Les salaires francais touchés par des non residents ( mon cas ) sont taxés en France mais ne subissent pas de csg crds, ce qui fait deja une belle economie .
a écrit le 17/07/2012 à 8:19 :
il faut leur interdire l'accés à la France de façon définitive parce que pendant des années, ils ont profité des infrastructures , des grandes écoles, de l'offre culturelle qui sont financés par l'argent public et aussi des niches fiscales qui ont creusé notre déficit ......ces gens sont des traîtres, ils se déplacent au grè des politiques fiscales et n'ont aucune valeur à part la défense de leur fric .
Réponse de le 17/07/2012 à 8:40 :
Dans la meme logique on peut aussi leur interdire de sortir...
Ca me rappelle quelque chose...
Réponse de le 17/07/2012 à 9:15 :
Je suis stupéfait de voir de tels commentaires.... On se croirait en Corée du Nord. Y a t il des démocrates dans la salle ??? A ma connaissance, la liberté de circuler est un des grands progrès de la démocratie. Et je trouve normal que les contribuables les plus aisés pensent à partir au regard de la fiscalité confiscatoire qui s'annonce. Et ces français payaient en général déjà beaucoup d'impôts et ont contribué au système largement plus qu'ils n'en n'ont profité.
Réponse de le 17/07/2012 à 10:17 :
Entièrement d'accord avec joe41 ! "Ces gens" payent beaucoup d'impôts, mais en contre partie, ne touchent pas d'alloc, ne touchent pas de bourses pour leurs enfants, pas d'aides de l'Etat quelle qu'elle soit, payes leurs factures plein pot, etc... Donc REPRESAILLES, arrêtez votre jalousie mal placée, et mettez vous à leur place une seconde ! Évidemment, si c'était à vous qu'on exigerai autant d'impôts, personne ne doute que vous paieriez vos impôts sans mots dire en soutenant notre brave Président... Évidemment !
Réponse de le 17/07/2012 à 10:46 :
@REPRESAILLES: Il faut considérer le problème autrement. Effectivement, ces gens ont profité de toutes les infrastructures, mais grandement financées avec leurs impôts que vous appelez argent public. Par contre les 51 % de gens qui ne payent pas l'IRPP ( dont vous faites peut être partie ) ont aussi grandement, et probablement plus, utilisé le système et ses infrastructures...
Réponse de le 17/07/2012 à 11:05 :
votre pays donne tous les droits acquis ( retraite, cmu, allocations etc) a des gens qui n'ont jamais cotise, alors avant de vouloir priver, entre deux lecons de morale, ceux qui ont cotise tte leur vie ( et qui sont donc consideres comme des moins que rien), remettez la charrue avant les boeufs
Réponse de le 17/07/2012 à 11:21 :
Le taux marginal de prélévement des plus pauvres est le plus élevé qui soit contrairement aux idées reçues véhiculées par les incultes. L'IR en france représente environ 3-4% du PIB pour un taux de prélèvement d'environ 44%. Cela signifie que l'IR est une goutte d'eau dans l'océan des prélèvement et c'est le seul qui est proportionnel dont en théorie juste fiscalement. Le reste c'est la CSG, la TVA et les charges sociales qui je ne sache n'épargnent pas les pauvres. Se gargariser d'un IR là ou certains n'en payent pas pour laisse croire qu'on fait tourner la machine France est de la pure désinformation. Autre point, les riches consomment infiniment plus de service publiques que les pauvres car certes ils n'ont pas certaines prestations mais ils vivent plus vieux (retraite), font beaucoup plus d'étude et leurs études sont plus chères que celles des pauvres et ils dépensent aussi plus en soin médicaux, certes en financant une partie mais la part financée par la collectivité en valeur est plus élevée que pour les pauvres...
Réponse de le 17/07/2012 à 11:49 :
@joe41 Tout à fait d'accord !
Réponse de le 17/07/2012 à 13:54 :
Je fais juste remarquer aux retraités intervenants que le pays s'endette pour payer leurs pensions...
Si j'étais eux, je couinerais un peu moins et je souhaiterais que nos chers gouvernants trouvent une issue à cette crise !
Réponse de le 17/07/2012 à 14:11 :
Ah mince on finance donc du train de vie par de la dette qui sera remboursée -dans le meilleur des cas- par nos petits enfants. Ils seront surement ravis d'apprendre qu'ils travaillent pour rembourser le train de vie (et le caddie de médicaments) de leurs défunts et irresponsables arrières-grands parents, entre deux diapos d'espèces animales elles aussi disparues.
Réponse de le 17/07/2012 à 16:34 :
@ziht : si les riches font beaucoup d'études, ce n'est sûrement pas en France vu la nullité des dites études !!!
concernant les soins médicaux ils se paient des médecins que le commun des mortels ne se paieraient pas et qui ne sont nullement remboursés.
par ailleurs, les riches vieux ne vont pas dans les maisons de retraites publiques, il vont dans des maisons de retraites aux EU ou dans les îles qui ne sont même pas connues des caisses de retraites !!!
Réponse de le 17/07/2012 à 17:10 :
@ ziht :

1 erreur dans votre prose : l'IR est progressif en France, et non proportionnel.
Et le seul impôt juste est un impot proportionnel, pas progressif, cf art 13 de la déclaration des droits de l'homme.
Von Mises déclarait que " l'impot progressif est la spoliation légale des plus méritants"
a écrit le 17/07/2012 à 8:05 :
Si certains riches quittent la France qui les empêcherait d'être encore plus riches, ce n'est pas une grande perte et le pays se passera bien des ces riches à l'idéal si pauvre !
Réponse de le 17/07/2012 à 8:19 :
on se console comme on peut!
Réponse de le 17/07/2012 à 8:23 :
L'ennui en France, c'est qu'on surtaxe ceux qui veulent s'enrichir et on décourage ainsi le travail et l'investissement.
En revanche, les très riches ont toutes les ficelles pour échapper à l'impôt légalement ou pas ...sans quitter le territoire : un simple clic de souris suffit à faire passer l'argent d'un paradis fiscal européen dans un paradis fiscal asiatique beaucoup plus sûr...
Réponse de le 17/07/2012 à 12:27 :
Certains n'ont rien compris. Julien en fait partie. Ceux sont les riches qui dépensent et qui conforte la principale ressource de l'Etat : la TVA. S'il travaillait en tant que serveur dans un bar de riche, il verait la différence de ses pourboires en travaillant dans un bar de pauvre. Mais bon, lui comme tous les français vont connaître le résultat économique de ces choix dans les mois qui vont venir. Après les riches, qui va-t-on fustiger ?
Réponse de le 17/07/2012 à 12:30 :
qui va payer tes impots alors ??
Réponse de le 17/07/2012 à 12:56 :
@magic du 59
Amusant l' exemple l'histoire du serveur, "à votre bon coeur msieurs dames". . Mais quand on est salarié c'est pas le pourboire ou l'aumone qu'on attend c'est un salaire. C'est vous qui n'avez rien compris. L'idee que seuls les riches faisaient tourner l'economie est fausse. C'a fait des annees que le nombre de millionnaires n'a cesse d'augmenter, que les ecarts entre riches et pauvre accroissent et pour quel resultat ? Une crise comparable a celle des années 30. Faudrait remettre en question vos theories.
Réponse de le 17/07/2012 à 16:38 :
vous verrez l'évolution de votre théorie quand les riches se serront la ceintures ou partiront.
a écrit le 17/07/2012 à 7:53 :
Ils quittent la France ? Et alors l'important c'est que leur maison ou appartement trouvent très vite acquéreur preuvent que même ses taxes ne font pas peur aux nouveaux entrant .

Que les rats quittent le navire les vrais Français comme moi ne le laisseront pas tombés .
Réponse de le 17/07/2012 à 8:05 :
Vive la France! Et se battra jusqu au bout pour notre valeureuse patrie et que les lâches, traître quitte notre pays tant mieux, car c est pas avec ce genre de personne sur qui on peut compter pour sortir de la crise. Et vive la France!
Réponse de le 17/07/2012 à 11:53 :
Vous pensez vraiment qu'avec des taxes pareils, ils vont trouver acquéreurs ? Je l'espère pour Paris, sinon, ça va devenir une capitale misérable et laide. Il faut tout de même reconnaître, qu'on a besoin de tout le monde, et sans les riches, fini les beaux bâtiments entretenus, les belles balades et les belles photos à prendre, de plus les riches créent de l'emploi qu'on le veuille ou non, il suffit de voir les pays pauvres, sans riches pas de travail. A moins qu'on ne veuille un système soviet sans liberté, avec son petit pain tous les jours, wouah, quelle belle vie.
Réponse de le 17/07/2012 à 13:50 :
Une jolie capitale musée bien entretenue et un pays en voie de désertification économique avec ses 5 millions de chomistes et ses 70 milliards de déficit commercial ...
Y'aurait pas comme un léger souci dans ce pays de rentiers et de corporations ?
Réponse de le 18/07/2012 à 16:08 :
j aime bien les com d Henri et de numero 6, alors repartons de la bases

1 on prend comme exemple pour l immobillier Paris intramuros, et le probleme c est que Paris, du moins 60% de sa superficie est classe au monument historique et au patrimoine mondial de l unesco, donc urbanisation possible=0000. C est une des raisons pour lesquels les sieges des entreprises sont delocalise vers Villejuif et autres ville de la proche banlieu urbanisable elle. Donc les prix sont forcement plus cher qu ailleurs;

2. Quant a la fiscalite je suis desole le systeme de l IRPP est des plus juste..... s il est applique dans sa totalite, il est anormal qu en bas le citoyen ne paye pas et qu a l autre extreme il s arrange pour ne pas payer non plus: la seule solution juste c est 100% des contribuable payent en fonction de leur revenu, et pour evite toute derive prelevement a la source, comme dans beaucoup de pays. Mecaniquement la pression fiscale diminuera a tous les etages.

3 On s en fou qu il y ai des riches et des tres riches, le probleme c est la mesure prenons 2 exemples il y a 1 an Mr Varin a multiplie son salaire par 3 et dans le meme temps a bloque les salaires de ses employer pour preserver l emploie et aujourd hui comble il va fermer une usine...... Est ce normal????? D autant que ce Mr n a rien d un entrepreneur c est un cadre dirigeant qui a deja négocié son parachute. Autre exemple a un autre secteur de l economie le PSG Quatarie: 42 M pour un joueur par ci, 39 pour un autre.... qu on va payer entre 9 et 15M par an egalement..... Normal qu on taxe non???? Quelle richesse ca apporte au pays??????.

On ne peut pas continuer votre systeme Liberal qui a un extreme a les USA et son mur de 14 000 Milliards dollars de dette et a l autre extreme la Chine qui fait assembler des Iphone pour 50 dollars par des ouvrier paye au lance pierre (qui commence a revendiquer d ailleurs) pour que la bureaucratie au pouvoir s enrichisse......

Alors notre systeme est loin d etre le meilleur, il y a beaucoup trop de carcant et d intervention etatique mais les 2 modele ci dessus sont surements pires. Il faut arreter de se regarder le nombril, faire un audit et prendre le mesures correctives qui s imposent.

En cela les rapports de la cours des comptes qui n epargne personne, ne doivent plus n etre que consultatif....
a écrit le 17/07/2012 à 7:53 :
L'immobilier de luxe se vend bien, donc les riches s'enfuient. S'agirait-il donc de ventes sans acheteurs ? J'ai du rater quelque chose alors... en font-ils don aux smicards, aux chômeurs, a Emmaüs ? De qui se moque-t-on encore avec une telle intox ? :-)
Réponse de le 17/07/2012 à 8:14 :
Des actifs français qui vendent à des investisseurs étrangers ... Un pied à terre occupe 3j par an n'a jamais fait vivre grand monde (hormi une femme de menage qq heures par mois peut etre) ni rapporté d'impôts ... Pauvres vous, quand il ne restera plus que des pauvres, je me demande bien qui subventionnera le système . Et en plus ça semble vous ravir de voir les riches partir, le nivellement par le bas dans toute sa splendeur !
Réponse de le 17/07/2012 à 9:21 :
@Seb : vous avez du oublier aussi la langue française en traversant le channel ;-) Où avez-vous vu que je me réjouissait du départ des riches ? Je pense au contraire que l'on nous ment sur leur départ, et que ceux qui sont vraiment fortunés savent parfaitement naviguer depuis un bon moment dans la fiscalité mondiale, et qu'il n'y a rien de très nouveau avec les annonces pipeau de notre dernier Père Noel... Encore de l'intox média a deux balles...
Réponse de le 20/07/2012 à 22:51 :
moi j habite Bruxelles et je les vois arriver
j ai encore croisé un déménagement double remorque immat dans le 91, dans le quartier où les francais s installent. ils se font conseiller par des agences immobilières spécialisées pour se retrouver ensemble.
ils se font plaisir et jouissent des nouvelles libertés, car ici on emmerde pas les riches car ils sont riches !

j ai inventé un petit dicton : la France ne se redressera que quand elle aura résolu sa schizophrénie : comment peut on détester les riches qui sont devenus riches par le fruit de leur travail et tout en rêvant de devenir riche par le fruit du hasard !!! 11 milliards d eur de recette la francaise des jeux par an : 160 eur par an et par francais y compris les nourrissons, c est pas dingue ca ?? c est pas de la pure jalousie cette detestation des riches ?? comment peut on etre naif et incohérent à ce point ????

a bruxelles on leur tend la main, ils embellissent nos villes par les rénovations qu ils font ca fait chaud au coeur !! et ils sont généralement bien éduqués et polis. c est une véritable immigration de qualité et ils recreent des sociétés une fois en Belgique pour certains en tout cas.
a écrit le 17/07/2012 à 7:51 :
Ils quittent la france peu être
a écrit le 17/07/2012 à 7:49 :
Si tous les riches quittent la France,qui payera les impôts?
Réponse de le 17/07/2012 à 8:08 :
ben toi pardi !
Réponse de le 17/07/2012 à 11:54 :
oui, et quand les classes moyennes seront appauvries ce sera au suivant de payer, jusqu'a ce qu'il ne reste plus personne pour payer, et là, on peut installer une bonne dictature.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :