Immobilier de luxe : les prix fondent à Paris

 |   |  298  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Pour les biens d'une valeur supérieure à 2 millions d'euros, les acheteurs se font très rares dans la capitale. Les vendeurs révisent du coup leurs prix à la baisse.

Les prix de l'immobilier chutent à Paris... mais seulement dans le grand luxe. Selon le spécialiste de l'immobilier résidentiel haut de gamme, Barnes, les transactions supérieures à 2 millions d'euros ont fortement chuté en 2012, de 42%, entrainant une baisse des prix de 10 à 15%. "Les propriétaires des biens au-dessus de 2 millions d'euros sur la Rive Droite et au-dessus de 3 millions d'euros sur la rive gauche anticipent une baisse des prix et acceptent des offres inférieures de 10 à 15% par rapport aux prix de vente de janvier 2012", explique Thibault de Saint Vincent, président de Barnes. Son groupe a du coup dans son catalogue "trois fois plus de biens de plus de 2 millions d'euros qu'en janvier dernier", ajoute-t-il.

Rien ne perturbe les acheteurs de biens d'exception

Les transactions ont également baissé de 28% pour les biens inférieurs à 2 millions d'euros, mais le marché reste actif comme le marché parisien "classique", et les prix sont stables. Un bien de luxe dans le 16e arrondissement parisien s'achète aujourd'hui à 10.000 euros le mètre carré, estime Thibault de Saint Vincent. 

Ce sont en fait les ventes de biens d'exception (de 20.000 à 40.000 euros du mètre carré) qui ne sont touchées par aucun facteur. Avec en général une vue imprenable sur la Seine, sur les grands monuments, que ce soit rive gauche ou rive droite, ils restent très prisés des investisseurs internationaux non européens. L'achat "plaisir", souvent recherché par certains investisseurs du Moyen-Orient qui ne comptent pas ce qu'ils dépensent, reste d'actualité dans la capitale. En revanche, les fonds du Qatar, pays fasciné par Paris selon Barnes, sont eux plus à la recherche d'investissements rentables.

>> Pour aller plus loin :

- Les prix au mètre carré rue par rue

- Notre espace diagnostics immobiliers

- Toutes nos annonces immobilières

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/02/2013 à 21:13 :
C'est dommage pour les agents immobiliers et les propriétaires,ces gens étaient assis sur une
mine d'or, malheureusement pour eux cette mine d'or est en érosion, surtout avec la grave crise économique qui se profile à l'horizon, par contre cela va permettre d'éviter de grossir les
nombre de S.D.F. ,et de personnes mal logées.Seulement !
a écrit le 24/02/2013 à 20:59 :
Les agents immobiliers et les proprétaires étaient assis sur une mine d'or,maintenant,avec la
grave crise économique qui se profile, je suis désolé pour eux, mais cette mine d'or est en érosion, tant mieux pour ceux qui risquaient de grossir le nombre de S.D.F.,et de gens mal
logés.
a écrit le 11/02/2013 à 18:50 :
Oui le marche immobilier est surevalue a Paris. Difficile a voir en ce moment car il n'y a pas beaucoup de transactions (en comparaison avec la taille du parc immobilier) donc la fausse rarete cree une surevaluation. Il ne faut pas croire que ce sont les etrangers qui soutiendront l'immobilier en France: ils achetent soit des bien d'exception soit des biens rentables en location. Tout le reste du marche (soit 98%) ne les interessent pas. Je rigole quand je lit des articles ou l'on annonce que l'immobiler est desormais plus cher a Paris qu'a New York (et c'est vrai) alors que le pouvoir d'achat a Paris est deux fois inferieur que celui de New York. Un seul conseil: achetez New York, vendez Paris ! Et n'oubliez pas: tous les "experts" dans l'immobilier qui commentent le marche ne sont pas impartiaux. Ils ne peuvent pas dire la verite au risque de mettre la clefs sur la porte si tout le monde se rend compte de la realite du marche. Le bon sens doit revenir. Combien de dizaine d'annees faut-il desormais a un salarie normal pour rembourser l'achat d'un bien immobilier ? Beaucoup trop...
a écrit le 09/02/2013 à 9:19 :
L'immobilier de luxe en France c'est ;

1978 Un salarié achète un appartement f5 à Paris VI pour sa petite famille. Il le paie en huit ans tout seul 300 000 francs.
2013 Ce même bien est mit en vente 2 500 000 euros. Qui va l'acheter? Hum Hum?
Ah oui les riches étrangers qui veulent vivre dans un appartement des années 70.

C'est cela la france, c'est la culbute francs euros, 1franc = 1euro Doux rêveur.
Réponse de le 09/02/2013 à 10:25 :
C'est comme le 33% en euro d'endettement des ménages, qui ferait actuellement en Franc plus 80% d?endettement en Franc si nous gardon la même durée de remboursement. Pour mieux dissimuler le mode de calcul, ils ont juste doublé voir triplé la durée de remboursement. D?ailleurs, les banques revoient leur mode de calcul depuis 2 ans. Le ministre de l?éducation devrait accentuer sur les maths pour les nuls !!!
a écrit le 08/02/2013 à 22:27 :
Nicolas Doz annonce sur BFM, après les nouvelles du marché du luxe qui se brade entre -15 à -20 % dans ce secteur dite (SUR), "nous ne savons plus rien de rien sur l'immobilier pour 2013, ni les acheteurs ou vendeurs, ni la FNAIM avec leurs statistiques fantaisiste à coup de dé, ni les banques, ni les notaires, ni les agents, ni même l'état sur l'avenir de l'immobilier français". Si on traduit cette langue de bois ubuesque, cela veut juste vous dire "Sauve qui peut" !!! Dans des conditions pareilles, qui peut encore se permettre de naviguer à l'aveugle ?
a écrit le 08/02/2013 à 19:07 :
C'est quand même bizarre, en quoi certain soutienne encore le terme de valeur refuge ?
a écrit le 08/02/2013 à 12:02 :
Propriétaire de petits apparts dans Paris achetés en 2003, je suis en revanche depuis 2 ans locataire de ma résidence principale. Pourquoi ? parce que le loyer que je paye est inférieur aux INTERETS que je devrais payer si j'empruntais pour acheter un appartement équivalent. Alors le coût de "la mensualité d'emprunt couvre tout" ca me fait bien rire. Les agents immobiliers que je rencontre et qui me proposent des appartements me disent que c'est rentable à terme ... si les prix continuent de monter de 3% par an !
Réponse de le 08/02/2013 à 19:05 :
Cela s'appelle du bon sens !!!
Réponse de le 16/03/2013 à 22:18 :
Bravo Olivier-63 ! Combien d'agents immobiliers sont-ils propriétaires des murs de leur
agence ? Pourtant, c'est "toujours plus intéressant d'être propriétaire", non ? ;-)
a écrit le 08/02/2013 à 7:43 :
Mais puisque je vous dis qu'il faut acheter ! Hein ? Mais non je ne suis pas vendeur ! Je dis ça pour votre bien ! C'est trop cher ? Empruntez ! Les prix ne peuvent que monter ! Pas grave si vous perdez votre boulot : vous revendrez ! Hein ? Les frais de notaires ? C'est rien du tout ... Pardon ? Les intérêts d'emprunts ? Qu'est ce que c'est que 3 petits pourcents ! Allez, soyez sympas, achetez et surtout faites monter les prix pour mes plus values ! Je suis un rentier, un grand créateur de richesses, un investisseur ! La France, pays de rentiers va très bien grâce à nous !
a écrit le 07/02/2013 à 23:44 :
@Phil: vous avez raison Phil, continuez à payer vos loyers (ça rembourse les emprunts de ceux qui investissent et je ne vais pas m'en plaindre). Néanmoins puisque vous êtes si réfractaire à tout ce qui touche à ce secteur, permettez-moi quand même de vous dire que lorsque vous serez à la retraite (si ce terme existe encore), avec la baisse de pouvoir d'achat qui s'y rapporte, je vous souhaite néanmoins ardemment d'être au moins proprio de votre résidence principale. Dans le cas contraire et à moins que vous ayez une confiance aveugle dans des placements qui quels qu'ils soient seront hasardeux à si long terme pour vous permettre de payer votre loyer, cela s'annoncera compliqué.
Réponse de le 08/02/2013 à 8:39 :
oui, la retraite, je ne sais pas s'il y en aura une, mais peu importe, j'ai suffisamment d'argent pour acheter ce dont j'aurai envie et je regarderai les photos de tous les voyages que j'aurai fait avec mes enfants étant jeune plutôt que de surpayer un tas de brique parceque : "il faut être propriétaire de sa résidence principale" ou bien "l'immo on ne perd jamais d'argent", quel matraquage !
Réponse de le 08/02/2013 à 9:06 :
Vous avez raison..
Et pensez bien à payer votre loyer avant le 05 !
Je pars aux seychelles!
Réponse de le 08/02/2013 à 10:45 :
immoriche prie pour que ton locataire paye et qu'il arrête de faire du barbeque dans le salon
Réponse de le 08/02/2013 à 10:49 :
pictho est dans son agence immo vide en faisant le pied de grue et n'a pas fait une vente depuis 4 mois, on comprend qu'il devienne nerveux
a écrit le 07/02/2013 à 21:28 :
Si vous n'arrivez plus à vendre vos apparts de 200m2 dans le 16e, je peux vous faire une offre à 600 000 euros, ce sont les prix de 1998, quand certains des vendeurs ont acheté... Ils cherchent à vendre des apparts 3 ou A4 fois plus cher que ce qu'ils ont payé et ils s'étonnent qu'il n'y a pas d'acheteur, trop drôle...
Réponse de le 08/02/2013 à 7:08 :
Sauf que depuis 1998 le coût de la vie a doublé et même triplé sauf pour vous bien sûr. Par ailleurs il faut être complètement cinglé pour venir se faire plumer en France par les impôts ou même y rester.
Réponse de le 09/02/2013 à 18:36 :
@kim: Par contre les salaires n'ont ni doublés, ni triplés depuis 1998. Cela signifie tout simplement que le marché de l'immobilier s'est déconnecté de la capacité de financement des français.
Réponse de le 10/02/2013 à 13:42 :
Les salaires ne sont pas en cause puisque les banques prêtent au tiers des revenus c'est la loi. C'est l'apport personnel qui fait toute la différence pour pouvoir acheter dans des communes dites "chères" ce qui ne veut rien dire. c'est cher par apport à quoi? C'est certain que que ST Germain où Neuilly sont plus chères que Mantes la Jolie ou Sartrouville.
Réponse de le 11/02/2013 à 10:10 :
Vous êtes peut-être naïf ? Pour vous résumer la chose juste avec le tiers du salaire qui vous suffit.
Les biens même dans des communes dite ghetto du 93 sont à des prix très élevé et nous ne sommes pas à St- germain.
La durée de remboursement à doubler.
Une inflation de euro qui impute le budget des ménages qui à fausser toute les données d?endettement.
La spéculation indexée sur rien mais sur la croyance du St-esprit.
L?apport est devenu obligatoire depuis la suppression du PTZ dans l?ancien qui été généralement détourné dans le prix du bien.
L?apport est devenu un véritable handicap pour certain mais accentuer à plus grande échelle depuis l?installation de la monnaie unique (EURO).
Je vous renvoie sur le rapport de Bercy sur l?impact sur l?économie.
Réponse de le 11/02/2013 à 10:33 :
Tiens voilà encore un qui découvre le marché spéculatif ! Payer +10 ou +15 ans même avec un apport par rapport à 1999-2000. Dans votre logique ont peu s?endetté sur « 100 ans » tant que la loi prennent juste en considération le tiers des revenus. Le but c?est quand même d?être propriétaire sans crédit afin de pouvoir soufflet financièrement et non pas resté en apnée toute sa vie. Dire que ce n?est pas un problème de salaire, vos arguments son incohérent !!! Pourquoi alors n?avons-nous pas gardé les mêmes durées d?emprunt comme en 99 sur 10 à 15 ans au lieu de 20 à 25 ans aujourd?hui. POUR UN PROBLÈME DE SALAIRE !
Réponse de le 17/02/2013 à 21:00 :
Quand on faisait 10 000 FF de salaire (ou 1 500 euros aujourd'hui) la banque prêtait aussi au tiers des revenus.
Il y a 20 ans ou 30 ans on pouvait acheter avec 10 ou 20 % d'apport. De nos jours c''est minimum le double.
Suppression du PTZ dans l'ancien l'impact est nul ou marginal sur les acquisitions. L'euro n'est pas responsable regardez le coeff d'érosion monétaire (c'est bien pour cela que le fisc n'en tiens pas compte dans le calcul de taxation des plus values. on empruntait a 12% avec 10 d'inflation
a écrit le 07/02/2013 à 18:15 :
@phil: je ne vous parle pas des charges et autres taxes, je vous explique juste que lorsque l'immobilier est haut et que vous devez revendre il faut placer son argent de la vente dans un autre secteur, et que si l'immobilier baisse ou est bas il faut revendre (même bas) et en profiter pour acheter plus grand. Toi y en a comprendre ?
Réponse de le 07/02/2013 à 18:55 :
moi yen a comprendre que le gars qui écoute les conseils de pitcho "parcequ'on ne perd jamais dans l'immo"achète au plus haut de la bulle en empruntant sur 25 ans, paye les frais de notaire, les frais d'agence, la taxe foncière, les travaux et que s'il est muté au bout de 5 ans et revend à -30 % à la casse parceque (chose incroyable), l'immo a baissé et n'a remboursé que des intérêts sur son prêt (et a perdu les intérêt du capital qu'il aurait placé), ben mince alors, ça marche plus la théorie de pitcho...
a écrit le 07/02/2013 à 18:02 :
Comment ça, ça va pas encore monter !!!??? J'avais cru la FNAIM moi!!
Réponse de le 08/02/2013 à 19:37 :
Bah zut alors, on nous aurait menti ?
a écrit le 07/02/2013 à 17:14 :
titre: L'Ile-de-France, la région à fuir; les cadres moyens prennent la fuite...
a écrit le 07/02/2013 à 17:05 :
petit a petit les plus modestes et classes moyennes vont se réapproprier le foncier confisqué par les nantis.la politique de mme duflot commence a porter ses fruits
Réponse de le 08/02/2013 à 9:06 :
J'adore votre humour
a écrit le 07/02/2013 à 15:22 :
Paris c est fini ,les bolchéviques sont au pouvoir .
Les riches francais desertent,les biens ne peuvent etre qu acheté que par les emirs
Réponse de le 07/02/2013 à 17:58 :
En 81, les chars russes devaient arriver sur les champs ! Résultat : depuis la Mitte, les boomers ont fait fortune et se sont gavés de la bonne sousoupe de la défiscalisation immo. Maintenant ils se mettent à couiner parce qu'ils comprennent qu'il va falloir qu'ils payent un peu leur irresponsabilité ! Ils ont dirigé pendant 30 ans, ils ont endetté le pays comme jamais, ils ont bousillé l'industrie, réduit les jeunes au chômage et à la précarité, surtaxé les entreprises. Merci les boomers !!!
Réponse de le 07/02/2013 à 18:03 :
une residence bien protegee est un investissement que l'emir adore!
Réponse de le 07/02/2013 à 19:54 :
Ca fait 30 ans qu ils payent la politique fumeuse des énarques
Le problème c est que maintenant ce sont les entrprenants jeunes qui partent, sans gros patrimoine
a écrit le 07/02/2013 à 14:51 :
Ce sont surtout les avantages fiscaux que Paris a octroyé au Qatar qui facinent les Qataris. La convention fiscale de 2009 exonère les résidents du Qatar et d'impots sur les plus values immobilières et dividendes. Ce pays est totalement schizophrène. Il fait fuir ses riches concitoyens a l'étranger mais déroule le tapis rouge pour les qataris en y laissant des plumes coté impots. Quel gachis.
Réponse de le 07/02/2013 à 16:53 :
+1!
Réponse de le 07/02/2013 à 17:21 :
plus surement pour récupérer la rançon des infirmières bulgares payée ( et confirmé par journalistes ! ) par le Qatar que ces exonérations existent ce qui prouvent que la france paye les rançons ! contrairement à ce qui est dit en jouant ( les avocats adorent donner "des" sens aux mots ) avec les mots .
a écrit le 07/02/2013 à 14:41 :
Ca va gentiment baisser de 20% dans le tout venant, et de 30% dans le luxe.
Mais je ne crois pas à l'effondrement.
L'appauvrissement du pays est un processus extrèmement long, et nous arriverons au niveau de la Grèce, mais dans 20 ans.
D'ici là gauche et droite auront fait semblant, jusqu'au jour où...
Réponse de le 07/02/2013 à 17:59 :
Ben, pour une fois que vous dites quelque chose de sensé : bravo !
a écrit le 07/02/2013 à 14:40 :
Paris ne fait plus rever, les millionaires prefere la floride a la froideur a l'insecurité et a la saleté de la capitale française c'est le début de la fin l'immobilier vat s'effondrer.
a écrit le 07/02/2013 à 14:39 :
les riches savent compter, c'est d'ailleurs comme ca, qu'on le devient
a écrit le 07/02/2013 à 14:10 :
Petite explication: une personne qui investit dans l'immobilier ne perd jamais d'argent. Une personne propriétaire qui vend au plus haut ne doit surtout pas réinvestir dans la pierre pour acheter plus grand mais dans d'autres placements. La différence de prix au mètre carré est exponentielle et son bien plus grand et de meilleure qualité va se payer au prix encore plus fort même si elle a bien vendu auparavant. Exemple: les prix sont à 3000 euros du mètre carré. Elle vend son appartement de 100 m² pour acheter 200 m². Elle aura donc (simplifié) 300 000 d'apport qu'elle complétera de 300 000. Cette même personne effectue la même démarche avec une baisse de 30% de l'immobilier: elle vend donc son bien "seulement" 200 000 euros mais n'a que 200 000 euros à mettre (2000 euros le m²) pour obtenir l'appartement de 200 m² désiré. Elle a l'impression de faire une mauvaise affaire mais en réalité gagne beaucoup d'argent. À part pour ceux qui doivent vendre en urgence pour des besoins de trésorerie immédiate (huissier, dettes, héritage...), on ne perd jamais d'argent dans l'immobilier. Je ne suis pas agent ni ne travaille dans le milieu, je suis juste un père de famille qui a investit dans le secteur il y 20 ans et qui calcule, en regardant un peu plus loin que le bout de sa lorgnette, qui n'aura bientôt plus de crédit immobilier et qui par là-même va recouvrer pas mal de pouvoir d'achat en plus.
Réponse de le 07/02/2013 à 16:36 :
Je ne suis pas sur d'etre d'accord avec votre argumentaire: en vendant son appartement de 100m2, il y a fort a parier qu'il y ait le pret immobilier correspondant a rembourser, peut-etre superieur a la valeur actuelle de la maison! Donc l'apport sera quasi nul (voir negatif) pour acheter l'appartement de 200m2, bon courage... Et si l'emprunt a ete completement rembourse? Alors ca veut dire que vous avez un rendement bien negatif sur un investissement de 15 ou 20 ans... Ne cherchez pas: de nombreux investisseurs qui ont achete en 90 (juste avant le crash immobilier) ont du attendre 15 ans avant de retrouver une rentabilite legerement superieure a 0. La remarque que m'inspirerait votre commentaire, c'est simplement que lorsqu'on achete un bien pour y vivre (avant toute chose, et pas pour investir), quelque soit la rentabilite du bien au moins on aura toujours ses murs et on peut toujours y vivre... Mais ca s'arrete la.
Réponse de le 07/02/2013 à 17:50 :
pitcho, t'as acheté il ya 20 ans, tant mieux, mais c'est comme à la bourse : les performances passées ne présagent en rien des performances à venir.
Alors les aphorisme : "on ne perd jamais d'argent dans l'immo" avec ton exemple à la gerard majax du gars qui a perdu mais qui a gagné , et qui a un crédit gratuit, qui ne paye pas de de taxe foncière, ni de frais de notaire, ni de travaux..ça fait doucement rigoler
a écrit le 07/02/2013 à 13:38 :
chute de 42% des ventes ... le groupe a donc trois fois plus de biens > 2 millions...
Bravo pour les cours de maths que ferions nous sans vous.
a écrit le 07/02/2013 à 13:36 :
avec cette chute des prix,c'est la fin de l'isf
a écrit le 07/02/2013 à 13:34 :
Je viens de vendre mon appart. T2 Marseille VIIIeme.
Acheté en 2008 neuf sur plan. Habité en 2010. Vendu après 5 semaines sur le marché.
Acheté 270.000?, vendu 320.000? net vendeur.
(Je me suis garde un garage sur les deux, pour le louer)
A mon sens, il y a encore des acheteurs.
Réponse de le 07/02/2013 à 14:44 :
C'est de l'immobilier de luxe votre T2 à Marseille ? Non alors quel rapport ?
Réponse de le 07/02/2013 à 14:51 :
ta vie est passionnante!!
Réponse de le 07/02/2013 à 15:40 :
Mais en reste-t-il suffisamment des acheteurs, à ces prix là, pour satisfaire l'offre ?
Réponse de le 07/02/2013 à 17:01 :
Le rapport c'est que parmi tout les commentaires, un bon paquet prétend que ca baisse...
Je suis l'exemple vivant que non?
@Céline : 5800euros le m2... je n'appelle pas ca un HLM.
Réponse de le 07/02/2013 à 18:39 :
@Céline:
Le commentaire de nez creux est déjà plus interessant que le votre.
Réponse de le 09/02/2013 à 10:06 :
C'est justement le problème, vous prenez votre cas pour une généralité national. C'est comme dire, je roule en porche et mon commerce va bien. Alors en France, il n'y a pas de crise économique. Je connais des cas en exemple, dans la région parisienne dans le cas contraire ! vendu à perte mais je ne généralise pas. ensuite vous n?êtes pas un peu marseillais vous lol
Réponse de le 08/04/2015 à 14:02 :
Encore une fois l'état socialiste récuse ses engagements contractuels. Bientôt plus aucun entrepreneur ou investisseur étranger ne mettra plus un seul euro en France .
a écrit le 07/02/2013 à 11:16 :
Après 75% d'impot, il faut engranger 8 millions d'euros ( soit 50 millions de francs) pour se payer un tel appart.
Ces clients là sont partis. Restent les russes et les quatari mais face à la multiplication de l'offre, ils peuvent négocier.
Réponse de le 07/02/2013 à 13:39 :
Ah, parce que vous achetez un appart' à 2 millions chaque année ? Vous êtes une lumière vous.
Réponse de le 07/02/2013 à 13:42 :
elle vient d'où votre méthode de calcul?
Réponse de le 07/02/2013 à 14:24 :
Sauf erreur de ma part la taxe à 75 % n'existe toujours pas !
Réponse de le 07/02/2013 à 16:20 :
@VD69: hheeuu... Ca c'est uniquement dans le cas ou vous achetez l'apart en un an sans apport ni emprunt... Effectivement, la ca devient assez chaud...
a écrit le 07/02/2013 à 10:53 :
Ce n'est pas parce qu'on peut acheter un bien à 2 ou 3 millions d'euros qu'on ne regarde pas le prix du bien et qu'on n'essaye pas de négocier ... au contraire, plus on a d'argent à investir plus on est attentif à la manière dont on l'investit. L'achat "plaisir", souvent recherché par certains investisseurs du Moyen-Orient ... les ressortissants du Qatar disposent d'avantage fiscaux dont rêverait tout français (défiscalisation totale des plus values, pas d'isf, etc.). Rien à voir avec l'achat plaisir : nous sommes un véritable paradis fiscal pour eux !
a écrit le 07/02/2013 à 10:37 :
seront toujours trop chers pour nous!
a écrit le 07/02/2013 à 10:31 :
Comme on dit il faut 7 générations pour devenir riche, mais il en faut une pour la ruiner, ce sont les socialistes, cela vous dit d'être taxé à 90 % pas moi sauve qui peut !
a écrit le 07/02/2013 à 10:28 :
qu'en est-il de l'immobilier de luxe à Nechin ?
Réponse de le 07/02/2013 à 10:53 :
Y'a pas d'immobilier de luxe là-bas...
on n'y va pas pour le plaisir dans ce coin ... sauf si on connait Dodo!
a écrit le 07/02/2013 à 9:47 :
Je croyais que tout allait bien pour l'immobilier de luxe n'est-ce pas la Tribune?
Réponse de le 07/02/2013 à 10:20 :
Euh, vous vous trompez de journal. La Tribune milite effectivement pour la baisse des prix de l'immobilier.
Réponse de le 07/02/2013 à 10:50 :
la tribune milite ?
zut, moi je voulais juste un média d'information impartial... ben je retourne sur les echos, alors...
a écrit le 07/02/2013 à 9:45 :
On vient de vendre notre appartement à Paris pour 1,7M après un discount de 300000. On ne va pas placer cet argent en France.
Réponse de le 07/02/2013 à 10:17 :
En Persan, Backchiche signifie "commission". Bonne journée.
Réponse de le 07/02/2013 à 16:42 :
Rien à foutre!
Réponse de le 08/02/2013 à 10:15 :
toutes les commissions sont un peu des "backchiche"... pour les nunuches qui ne lisent pas entre les lignes et n'ont pas peur de perdre la maîtrise publiquement au point d'en devenir grossiers.
En tout cas, ça démarre au quart de tour... c'est Marine qui se frotte les mains ...
Réponse de le 08/02/2013 à 14:47 :
+10
faut pas hésiter avec les veaux qui ne pensent qu'à compter leurs sousous dans la popoche!
a écrit le 07/02/2013 à 9:41 :
vu les perspectives économiques et de pouvoir d'achat, 5 ans de baisse au moins sont à prévoir. On peut raisonnablement tabler sur une baisse de 35-40 %. Un crash plus sévère n'est pas exclu en cas de coup dur.
Réponse de le 07/02/2013 à 10:17 :
C'est ca mon coco, attends encore 5 ans de plus pour acheter, ou mieux, le crash sévère qui baissera les prix à 70%... Ca fait seulement vingt ans que tu sens que cela vient...
Réponse de le 07/02/2013 à 10:27 :
Oui meme un baisse de 90% et un chéque pour vous loger.
Réponse de le 07/02/2013 à 10:36 :
Typiquement le type de propos que le ricain/irlandais/espagnol moyen tenait en 2007.
Réponse de le 07/02/2013 à 10:47 :
Les papys rentiers, vous commencez à trembler? haha
Réponse de le 07/02/2013 à 10:51 :
L'article parle de baisse de 10 à 15% en un an sur des biens de plus de 2M?. 200k? de "perte de gain virtuel" en un an, une broutille. "Correction", "baisse", "augmentation négative", "crack" pour qualifier le mouvement c'est de la dialectique. Ce n'est pas important.
La réalité de l'article c'est que ça baisse fort avec des taux au plancher. T'es de moins en moins riche, c'est un fait.
Réponse de le 07/02/2013 à 10:52 :
ça me rappelle mon beauf à qui je disais que le système allait exploser avant la crise des subprimes et qui se payait ma tête (le pire, c'est qu'il croit toujours dur comme faire que la situation va s'améliorer). Soit nous avons affaire à de grands visionnaires, soit à des acteurs de l'immobilier pas complètement désintéressés. Petite précision : j'étais agent immobilier il y encore peu et j'ai gardé de nombreux contacts dans ce milieu (bordeaux notamment).la baisse de prix est bien engagée et tout le monde est d'accord pou dire qu'elle va se poursuivre.
Réponse de le 07/02/2013 à 11:22 :
"coco", y a pas que les beaufs qui croyaient que les arbres montaient au ciel, y a tous les parvenus exploiteurs de la pauvreté et les retraités has been qui tondent la laine sur le dos de leurs propres enfants et petits enfants ... la bulle explose et c'était inéluctable
Réponse de le 07/02/2013 à 12:20 :
Oui, une baisse généralisée (géographiquemet et par types de biens) de 30 à 40 % mais pas en 5 ans, cela devrait aller beaucoup plus vite! Mais soyez un peu patient!
Réponse de le 07/02/2013 à 12:40 :
Pourquoi voulez que je vende?
Il y a des gens pour attendre que ca baisse qui payent des loyers..
Les logements les plus rentables, je les loue en meublé pour les vacances avec des Américains, des anglais, des allemands, des hollandais, et des Francais, qui préférent ca que l'hotel... (je ne vous parle pas des avantages en meublés) et en 6 mois je gagne plus qu'en un an de location avec un prolo qui attend qui ca baisse.
De plus, les personnes ayant achetés précédemment leur bien immobilier bénéficie aujourd'hui d un taux tres bas qui permet de renégocier son prêt et de gagner en pouvoir d'achat quel intérêt de vendre pour eux également?... Là ou vous continuez de payer un loyer... qui augmente.
Enfin, tout porte à croire que je suis de plus ne plus en riche... cf ma feuille d IR, ISF,...
Réponse de le 07/02/2013 à 13:09 :
La baisse de prix est engagée ? Ah bon, mais pas ici (Lyon).
Par contre, la baisse du marché est bien engagée avec très peu de biens à vendre.
Vu les taxes sur les plus-values, il est urgent d'attendre et seuls vendent ceux qui y sont forcés. En période de pénurie de biens, la baisse des prix est peu probable et ne saurait être que limitée. Pour autant qu'elle ait lieu un jour.
Réponse de le 07/02/2013 à 13:23 :
Oui attendez encore... attendez bien, on vous dit.
Réponse de le 07/02/2013 à 13:28 :
Mais mon coco, ca fait 20 ans que tu nous parles de ton beauf et de la pousse des arbres et de je ne sais quels autres arguments simplets pour attendre que miraculeusement le mètre carré baisse. Et pendant ce temps là, les prix de l'immobilier, comme tous les autres prix, montent.
Réponse de le 07/02/2013 à 13:37 :
Ouais, comme chaque jour, depuis vingt ans, vous prévoyez la baisse de 50% en fin de semaine. : continuez à rêver au lieu de bosser.
Réponse de le 07/02/2013 à 13:59 :
Hé, comme la bulle a éclaté, je vends la tour Eiffel, avec une ristourne de 90%. Contactez-moi sans tarder.
Réponse de le 07/02/2013 à 14:18 :
attendez un peu de compter les prélèvements que vous allez devoir payer et on va voir si vous allez attendre d'être sur la paille avant de vendre, d'autant que plus vous allez attendre plus çà va baisser.
Bien sur çà n'a jamais été comme çà avant, oui mais çà c'était avant!
Et ne pensez pas que les autres vont faire des affaires en achetant moins cher, ils ne peuvent tout simplement pas acheter au prix actuel, même loin et trop petit.
Réponse de le 07/02/2013 à 15:39 :
Je ne te la prendrais jamais, ta tour, déjà l'entretien!
Réponse de le 07/02/2013 à 16:11 :
@coco: je ne crois pas a une baisse des prix de l'immobilier importante (disons > 10%) sur Paris, n'etes vous pas un peu excessif dans vos chiffres? Il y a une demande structurelle enorme et une offre tres limitee (+ impossible de construire bcp plus...); je ne vois pas comment les prix pourraient massivement baisser, sauf choc macro-economique majeur (type situation economique actuelle en Espagne ou autre avec 25% de chomage etc). Qu'en pensez-vous?
Réponse de le 07/02/2013 à 16:24 :
Dans l'Ouest Lyonnais ça baisse depuis au moins un an. Les AI ne peuvent plus cacher la baisse et ajustent les prix de présentation (-10% parfois plus) pour attirer au printemps les rares pigeons qui restent sur le marché. Le stock commence à bien grossir aussi. Patience.
Réponse de le 07/02/2013 à 17:05 :
Mais je ne vendrais tout simplement pas...
Si ca baisse, je vais acheter, acheter, acheter... comme au monopoly..et puis j'attendrais que ca remonte... parce que ca a déjà baissé avant... et ca remontera après... il suffit d être patient.
Et je continuerai à louer à ceux qui attendent.
Réponse de le 07/02/2013 à 23:33 :
Moi mon pauvre coco je crois dur comme FER et non pas dur comme faire
Réponse de le 08/02/2013 à 8:03 :
Au Japon ça fait 22 ans qu'ils attendent que ça remonte et ils sont toujours à -50%. Au Japon, pour retrouver ses billes, il faut être patient sur plusieurs générations. Mais bon, le Japon c'est pas pareil, ils ont du foncier à foison dans Tokyo.
Réponse de le 20/02/2013 à 23:55 :
C'est amusant tous ces rentiers qui gagnent leur vie sans rien faire et qui affirment que les autres sont des paresseux... tout en les méprisant... Que vous êtes logiques, cohérents et sympathiques...
a écrit le 07/02/2013 à 9:39 :
Tout cela est vrai, mais il faut avoir le courage de dire pourquoi ...
Il y a un raz de marée d'appartement mis en vente par des familles aisées qui partent à l'étranger, chassées par les jacobins au pouvoir et leur politique fiscale !!
Cela donne une idée de la fuite des capitaux qui va avec, et donc de l'appauvrissement de la france ... Merci Hollande!
Réponse de le 07/02/2013 à 9:50 :
Il y aura toujours des profiteurs, prêts à encaisser nos impôts en défiscalisations diverses, et prêts à fuir dès que le climat ne leur est plus favorable...Qui quitte usuellement le navire en premier ? Y a pas à dire, on y a vraiment pas gagné au change en remplaçant les nobles par des bourgeois !
Réponse de le 07/02/2013 à 10:39 :
on n'y a pas gagné a remplacer Sarko par Hollande...
pour le reste de ton discours éculé, je crois que ton cas est irréversible, donc j'abandonne...
Réponse de le 07/02/2013 à 10:59 :
Tout simplement, on laisse la France à ceux qui ont choisi leur pouvoir. comme ça vous vous débrouillez entre vous... puisque notre méthode ne vous plait pas...
les russes ont mis 70ans à en sortir ... bonne chance !
Réponse de le 07/02/2013 à 10:59 :
On ne quitte le bateau qu'une seule fois et après on n'y revient pas. Ceux qui quittent la france , ne le font que parce qu 'ils estiment la situation injuste/ intenable . Vous pourriez au moins respecter cela autant que vous devez , très probablement, respecter la motivation des immigrés. Par ailleurs, on fait rouler la tête des nobles, vous voulez la tete des bourgeois , à qui le tour après ?
Réponse de le 07/02/2013 à 11:25 :
Exact les traitres proches ou membres de UMP Nouveau Centre UDI qui ont mis la France dans le mur quittent le bateau ... comme les pétinistes de la guerre économique...
Réponse de le 07/02/2013 à 11:31 :
Droits, droits, droits, jamais de notion de devoir...Vos discours faciles ne peuvent être correctement entendus par ceux qui ne disposent pas de capital mais qui ont par contre motivation et force de travail. Pourquoi ? Regardez donc la corrélation "évolution des revenus dirigeants et actionnaires vs évolution du CA de l'entreprise" en France et, mettons, aux USA. Vous comprendrez mieux mon discours sur l'actuelle bourgeoisie et en quoi elle paraît tellement semblable à la noblesse en fin de règne...
Réponse de le 07/02/2013 à 12:14 :
Bonne idée, Oups, parlons-en:
les immigrés ont le droit d'être accueillis, de droit d'être soignés gratos, de faire venir leur famille, de toucher aides, allocs etc..., mais ou sont leurs devoirs ??????
les chomeurs ont le droit de toucher des allocs .... mais quel service à la nation fournissent-ils ? (en angleterre, ils font des travaux d'intéret général...)
Les fonctionnaires ont le droit au travail garanti à vie, pleins d'avantages jalousement gardés, mais quels devoir de solidarité quand on les voit manifester pour gagner plus alors que le chomage explose ?
Quand à ceux qui ont un peu mieux réussi, ils n'ont que le DEVOIR de continuer à payer, toujours plus pour les profiteurs du systeme et n'auraient que le DROIT de se taire ?
Réponse de le 07/02/2013 à 13:29 :
tiens, oups revient sous un autre pseudo ?
mais m^me manque de réflexion..
Lorsque ceux que vous honnissez ne paieront plus pour votre protection sociale et le système déficitaire keynesien (socialiste) basé sur la redistribution sans contrepartie... que se passera t'il selon vous ?
serez-vous obligé de travailler pour gagner vous-même tout l'argent dont vous avez besoin pour ces avantages sociaux?
Réponse de le 07/02/2013 à 17:40 :
+10000
a écrit le 07/02/2013 à 9:32 :
En gros, le prix des biens qui s?adressent à des Français qui sont concernés par l'ISF et les nouvelles tranches de l'IR ne trouvent plus preneur. Peut-être un bon indicateur de l'exil fiscal en cours de cette catégorie. Le mur se rapproche, accrochez-vous bien ...
Réponse de le 07/02/2013 à 9:54 :
Le gouvernement actuel doit supporter et gérer l'incurie de son prédécesseur qui a comblé le secteur immo de largesses fiscales plutôt que de réorienter nos impôts vers l'emploi, la formation, l'avenir...D'ailleurs ça ne dérangeait pas grand monde à l'époque ! Les rentiers en ayant bien profité, il serait peut être temps que la roue tourne ? Ah non, c'est vrai que le bourgeois moyen n'est pas capable de voir plus loin que le bout de son nez !
Réponse de le 07/02/2013 à 10:13 :
Oups - vous raisonnez faux - Le secteur immobilier rapporte des devises étrangères à la France et ne coûte rien au pays : lorsque l'acheteur achète un appartement, il sort d'un placement pour donner au vendeur qui replacera cette même somme : il n'y a aucune immobilisation.
Réponse de le 07/02/2013 à 10:18 :
Ah oui, c'est sûr que ce genre de biens à 2-3 millions d'euros a largement profité du Scellier, PTZ, et autres ... Non mais sérieusement. Je pointe du doigt la relation possible entre cette baisse brutale qui ne concerne qu'une partie bien identifiée du marché et l'exil fiscal possible des "petits riches", et vous arrivez avec votre damage control pourri de la politique globalement désastreuse du PS.
Réponse de le 07/02/2013 à 10:30 :
Largesses fiscales de sarkozy ? l'exit taxe , la csg portée gentiment mais surement à 15,5%, les charges sociales sur les dividendes des selarl etc ce n est pas l'actuel gouvernement qui les a mis en place . Le PS n'a fait de rajouter sa couche à la précédente. Serait il normal de payer 1,8 % d ISF sur un bien qui rapporte net avant impot 1,8 % . Soit tout ce qu il rapporte .Meme les souteneurs ne piquent pas autant à leurs victimes.
Réponse de le 07/02/2013 à 10:38 :
le sujet de cet article n'a rien à voir avec vos propos. Pour ce qui est des "largesses" dans l'immobilier c'est à voir et je ne serait pas surpris que le gouvernemment actuel décide tout de meme à investir le secteur tant celui-ci est crucial pour l'économie(" quand le batiment va....") et pour les besoins énormes en logement dans notre pays. Pour l'instant il y a le "duflot" et d'autres mesures non supprimées, le reste à suivre et vous pourrez faire le calcul en fin de quinquennat sur celui qui a couté le plus
a écrit le 07/02/2013 à 9:31 :
Les acheteurs vont de plus en plus investir dans l'immobilier mais dans d'autres capitales ,,Paris c'est fini.
a écrit le 07/02/2013 à 9:22 :
Puis avec la politique du PSG, les acheteurs arrivent à chaque mercato

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :