Immobilier : l'île de Ré, championne de France des prix. Diaporama

 |   |  498  mots
L'Ile de Ré / Wikipédia
L'Ile de Ré / Wikipédia (Crédits : <br /><small>Source : <a href="http://prix-immobilier)
L'île charentaise est la plus chère de France métropolitaine, selon le courtier immobilier MeilleursAgents.com. Une performance qui s'explique par la frénésie immobilière depuis la construction du pont qui relie l'île au continent.

>>> DIAPORAMA Immobilier : les prix dans les principales îles en France

On se souvient des polémiques autour de l'assujetissement brutal à l'ISF de certains rétais propriétaires de terrains qui avaient brutalement pris une valeur considérable. A la lecture de l'évolution depuis 20 ans des prix qui s'y pratiquent, on peut penser que la question serait loin d'être réglée même si le bouclier fiscal - même dans sa version édulcorée d'aujourd'hui - n'était venu calmer leur révolte. Ré est en effet aujourd'hui, et de loin, l'île la plus chère de France métropolitaine. Le prix des maisons y atteint en moyenne 4602 euros du mètre carré, selon les chiffres du courtier immobilier MeilleursAgents.com, loin devant l'île finistérienne de Batz, deuxième à 4049 euros.

La construction du pont de l'île de Ré, facteur déclencheur de la croissance des prix

C'est en fait depuis 1988 et la construction du pont reliant au continent l'île chère à Lionel Jospin que les prix de l'immobilier ont grimpé en flèche. Une vague de continentaux souhaitant s'assurer des vacances "entre soi" et une agréable retraite ont alors pu investir plus facilement les lieux, au détriment des ménages insulaires historiques. Cette nouvelle attractivité a entrainé une spéculation immobilière galopante. Le prix du foncier sur l'île y a ainsi été multiplié par 20 depuis le milieu des années 1980.
Désormais, pour environ 8000 résidences permanentes, l'île de Ré compte près de 14 000 résidences secondaires. La population se multipliant par plus de 8 entre l'hiver et l'été.

La Corse, seulement 9ème

Plus loin, la Corse ne se place qu'en neuvième position du classement de MeilleursAgents.com qui comporte 13 îles. À 2900 euros le mètre carré moyen pour une maison, l'île de beauté se place juste devant l'île d'Oléron. "Ces prix sont étonnamment bas", indique meilleuragents.com, qui explique cette "performance" par une grande hétérogénéité des biens entre la côte et "l'intérieur des terres où les prix sont beaucoup plus bas".

Le prix au mètre carré des maisons de deux autres fameuses îles que sont Noirmoutier et Belle Île se situent pour leur part à la septième et à la huitième place du classement à environ 3 000 euros du mètre carré. En queue de peloton, on retrouve trois îles bretonnes, celles de Groix (Morbihan), d'Ouessant (Finistère) et de Bréhat (Côtes d'Armor) où le prix moyen des maisons n'atteint pas plus de 2500 euros du mètre carré. L'île de Bréhat a en revanche la particularité d'être l'île où les appartements, peu recherchés sur les terres entourées d'eau, sont les plus chers en France métropolitaine.

 

>> Pour aller plus loin :

- Estimez le prix de votre bien immobilier partout en France

- Consultez nos annonces immobilières

- Accédez à notre espace travaux

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/07/2018 à 9:35 :
Jousoui algérien cherche une apartoumoune
a écrit le 01/05/2013 à 13:50 :
comme quoi l immobilier est completement decorele de l economie. mais l atterissage (brutal ?) est en cours
la generation des papy boomers va devoir bientot vendre pour payer la maison de retraite (a moins qu ils reussisent a faire passer la facture aux jeunes via dette et impots) et la generation qui suit n a pas assez pour acheter a des prix delirants par rapport a ses revenus
Réponse de le 02/05/2013 à 10:31 :
ok avec vous mais combien de temps d'attente encore?
a écrit le 01/05/2013 à 11:42 :
Pour une maison achetée .... une nuit avec L.Jospin gratuite ! (pas envie)
a écrit le 30/04/2013 à 20:04 :
Si on prend en compte les Iles reliées au continent comme l'Ile de Ré, il faut compter l'Ile de la Jatte, L'Ile Saint Louis et L'Ile de la Cité. Je ne crois pas que l'Ile de Ré soit alors encore première.
a écrit le 30/04/2013 à 17:11 :
Nous avions une île, où vivaient des familles depuis des générations dans des maisons de charme.
Maisons vendues aujourd'hui suite à l'explosion des prix et des impôts !!!!
Que reste-t-il en majorité ? Des résidences secondaires inoccupées la moitié de l'année et une économie locale dépendante des touriste !
Voilà où mène la construction d'un pont (qui a été une sacrée connerie) !
Réponse de le 01/05/2013 à 23:02 :
au contraire il est tres utile car pour une urgence medicale je le trouve meme nécessaire .Dites moi qui fixe le prix du m2 Il faudrait demander aux servives interesses pourquoi cette augmentation car il faut reconnaitre que lorsque vous demeurez dans une maison qui vient de famille je trouve horrible d'etre oblige de quitter celle-ci, il y a tant de souvenirs !!!!!!
a écrit le 30/04/2013 à 17:06 :
mais qui a écrit cet excellent article ?
Réponse de le 30/04/2013 à 22:43 :
Il doit y avoir un certain nombre d'articles, nombre croissant avec le temps, rédigé à l'étranger à mon avis. Ces articles sont à peine compréhensibles.
Ma difficulté à commencé à la première phrase : "L'île charentaise est la plus chère de France métropolitaine". Voilà bien une phrase à peine intelligible.
Réponse de le 04/05/2013 à 14:44 :
Pardon, mais cette phrase est tout à fait intelligible !
a écrit le 30/04/2013 à 17:02 :
Cela doit être un plaisir unique en Europe ! de payer l'impôts sur la fortune dans une île française.....
Réponse de le 08/09/2013 à 17:31 :
Le fait que certains acceptent de débourser une fortune pour une <a href="http://myhomein-iledere.com">location de maison sur l'île de ré</a> durant la saison expliquent aussi la montée des prix à l'acquisition... En effet la rentabilité semble bonne!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :