Immobilier : l'Etat cède (enfin) du foncier à la ville de Paris

La caserne militaire de Reuilly du douzième arrondissement a été cédée ce mardi par l'Etat à la ville de Paris pour 40 millions d'euros. Elle y construira 400 logements, dont la moitié de logements sociaux d'ici à 2017.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters

La cession par l'Etat de la caserne militaire de Reuilly du douzième arrondissement à la ville de Paris revêt un caractère symbolique. Depuis la prise de fonction du nouveau gouvernement, elle est en effet la première opération de ce type effectuée dans la Capitale, zone tendue par excellence, où le foncier disponible se fait très rare.

400 à 500 logements dont la moitié de sociaux

L'accord prévoit de réhabiliter la caserne par l'aménagement de 35 000 mètres carrés, soit 400 à 500 logements, dont la moitié seront consacrés au logement social, 20% au logement dit "intermédiaire" -à destination des classes moyennes- et 30% au secteur libre. La livraison des logements est prévue pour le second semestre de l'année 2017. C'est l'Office public de l'habitat "Paris Habitat" qui réalisera les logements sociaux et les logements intermédiaires, "alors que pour les logements libres, Paris Habitat procédera à un appel d'offre auprès d'investisseurs institutionnels", indique la mairie de Paris dans un communiqué.

La mairie de Paris a obtenu un rabais de 24,5 millions d'euros

La ville de Paris a ainsi payé 40 millions d'euros à l'Etat pour acquérir ce bien. Son maire Bertrand Delanoë s'est dit "très heureux" de voir "aboutir, non sans mal, un travail entamé depuis longtemps". En effet, le précédent gouvernement ne voulait pas céder la caserne à moins de 64,5 millions d'euros, équivalent au prix de marché. La rabais conséquent de 24,5 millions d'euros obtenu par la ville de Paris tient en fait à l'application de la loi du 18 janvier 2013 relative à la mobilisation du foncier public en faveur du logement. Elle rend possible la cession du foncier de l'Etat avec une forte décote pouvant aller jusqu'à la gratuité pour le logement social. Cette loi devrait permettre de céder environ 1.000 terrains publics pour réaliser des logements.

France Domaines, pierre angulaire du dispositif de cession du foncier public

Présente à l'Hôtel de Ville de Paris pour la signature du protocole de cession, la ministre du Logement Cécile Duflot a pour sa part tenu à évoquer l'importance de France Domaines, le service de la direction générale des finances publiques qui est en charge de la mise en place de la politique immobilière de l'Etat. Grâce à cette division, "nous allons pouvoir aller bien plus vite, sur des terrains jusque-là inaccessibles", a indiqué la ministre. France Domaines répertorie en effet tout le foncier public susceptible d'être cédé à des entités privées ou publiques.
 

>> Pour aller plus loin

>> Consultez nos dernières annonces immobilières

>> Découvrez le prix du m2 dans votre rue

>> Réalisez votre diagnostic immobilier

>> Comparez les devis pour vos travaux

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 31
à écrit le 11/07/2013 à 10:32
Signaler
si la mérie di baris fai une moské la bas je sui pres a accepte un lojemant zosial sinon je reste dan mon 5 piece social a versailles

le 11/07/2013 à 11:37
Signaler
Ha, ha, ha...

à écrit le 10/07/2013 à 22:27
Signaler
35 000 m², 500 logement, à plat cela représente de 70 m² en moyenne. Sachant que les immeubles seront dotésà minima de 4 à 5 étages, nous pouvons nous interroger sur la nature des autres constructions sur la surface. A n'en pas douter la ville de Par...

à écrit le 10/07/2013 à 16:15
Signaler
Le 12e vote à droite. Il faut en changer la population.

le 22/07/2013 à 19:09
Signaler
et non, il vote largement a gauche,

à écrit le 10/07/2013 à 14:09
Signaler
Un cadeau politique de Hollande à Delanoe et comme d hab...avec notre argent..pas le sien. Ils se ressemblent à l UMPS....

à écrit le 10/07/2013 à 12:55
Signaler
Bon sang, quand je pense que plein de gens vont se retrouver logé dans des immeubles somptueux, en plein Paris, à mes frais, dans des appartements que je ne pourrais sans doute pas me payer moi-même... Mais le pire, c'est de voir le nombre de gens qu...

le 10/07/2013 à 18:44
Signaler
ollé on viens de naitre... si sa choque personne c'est du à quoi selon vous. Mauvaise réponse:moi intelligent vs masse populaire idiote.... Encore faut: bien c'est a cause du gouvernement,nani,nana,nan,an,na,umps et autre privilégier... Enfin la bonn...

à écrit le 10/07/2013 à 10:37
Signaler
en bas il y a un blog : vendre aux chinois. Voila la solution.Les chinois travaillent et beaucoup, les qataris rien ou presque et sont tous affiliés à la CAF.........

à écrit le 10/07/2013 à 7:46
Signaler
encore des logements sociaux à paris et ce sera comme st.denis un rappel du coté de reuilly il y a déjà des centaines de familles logées presque gratis ces familles sont souvent issues de l immigration et ce quartier est déjà pourrie alors rajouter e...

à écrit le 09/07/2013 à 22:38
Signaler
On sait comment les humanitaristes infantiles socialistes font du social. Des familles de 7 enfants avec des parents qui ne peuvent même pas en faire vivre 2, 2 appartements sur 3 en impayés, le quartier sinistré en 3 ans et le prix de l'immobilier q...

le 09/07/2013 à 22:56
Signaler
payé par les parisiens dans leurs impots

le 09/07/2013 à 23:10
Signaler
Tout va bien alors : l'égalité va bientôt régner sur la France. Vu le prix d'ami du terrain (entre PS on se fait des petits cadeaux), on va pouvoir loger superbement la clientèle du PS !

le 09/07/2013 à 23:22
Signaler
mdr trop vrai

le 10/07/2013 à 7:41
Signaler
.alors quand ça avance pas on crie au scandale et quand on fait des logements ça va pas non plus .au fait vous proposer quoi comme solutions car critiquer pour ne rien dire c est très facile et les classes moyennes a PARIS qui n arrivent plus a se l...

le 10/07/2013 à 9:19
Signaler
Solution : on arrête l'immigration.

le 10/07/2013 à 9:28
Signaler
donc on arrête la vente aux pays du golfe qui font monter les prix !

le 10/07/2013 à 9:54
Signaler
il suffit de construire du logement 100% privé, loué normalement à des locataires normaux au prix du marché. Cela évitera de faire monter les loyers du privé pour loger les amis du pouvoir.

le 10/07/2013 à 12:22
Signaler
La ville de Paris ponctionne une partie du parc immobilier pour y loger des gens qui ne seraient jamais venus se loger à Paris : moyennant quoi, ils réduisent l'offre à loyer libre et font monter et les loyers et les prix des logements ! L'enfer soci...

à écrit le 09/07/2013 à 21:27
Signaler
Une heresie ! Cet emplacement est magnifique. C est donner du caviar aux cochons. Pardon pour l expression mais c est l exemple meme de ce qu il faut faire pour apauvrir la France.

le 09/07/2013 à 22:32
Signaler
Vous êtes si jaloux que ça ?

le 09/07/2013 à 23:05
Signaler
Il faut bien loger les roms près de leur lieu de "travail", non ?

à écrit le 09/07/2013 à 19:59
Signaler
exemple à refaire et à suivre dans le bon sens du terme... j'espère qu'on fera moins d'HLM mais plus de logement intermédiaires et libre ou pour étudiants....

le 09/07/2013 à 22:32
Signaler
Les HLM concernent parfois les étudiants...

à écrit le 09/07/2013 à 18:37
Signaler
il faudra beaucoup plus que 400 logements sociaux supplémentaires pour fabriquer de nouveaux electeurs socialistes et ainsi conserver la mairie

le 09/07/2013 à 19:55
Signaler
habite. Pour vous un bon maire est un maire qui ne fait pas de logements sociaux.

le 09/07/2013 à 21:35
Signaler
C'est surtout d'une bêtise affligeante car les pauvres ne votent pas ou votent FN contrairement aux bourgeois de gôôôche qui votent PS ou Frère Truelle alias Mélenchon !

le 09/07/2013 à 22:57
Signaler
hum

le 09/07/2013 à 23:08
Signaler
Il n'y a pas besoin de détester les pauvres pour détester qu'on nous fasse les poches au nom d'une "justice sociale" sans fin et sans résultats mesurés (absence d'évaluation, notamment).

le 09/07/2013 à 23:08
Signaler
Surtout quand au final, la justice sociale sert uniquement à servir les électeurs du PS et du FN !

le 29/01/2014 à 5:04
Signaler
Tant de haine dans ces commentaires , j'en reste catastrophe! La crise exacerbe les tensions et les réflexes simplistes qui conduisent aux dictatures et aux guerres. Le point de non retour est presque atteint.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.