Caisse des dépôts : mise en chantier de 30.000 logements sociaux au printemps

 |   |  326  mots
En réalité, la mise en production portera sur 30.000 logements et les appels à projets vont être lancés dès ce mois-ci avec des mises en chantier en avril et des livraisons dès 2016, a précisé au JDD un des artisans du projet, non identifié.
"En réalité, la mise en production portera sur 30.000 logements et les appels à projets vont être lancés dès ce mois-ci avec des mises en chantier en avril et des livraisons dès 2016", a précisé au JDD "un des artisans du projet", non identifié.
Via sa filiale SNI, la Caisse des dépôts (CDC) prépare un plan portant sur la construction de 30.000 logements sociaux et intermédiaires dès avril 2014, rapporte le Journal du dimanche.

La Caisse des dépôts (CDC), via sa filiale SNI, prépare un plan portant sur la mise en chantier de 30.000 logements sociaux et intermédiaires au printemps, rapporte le Journal du dimanche (JDD) ce 12 janvier.

Le quotidien précise que l'annonce officielle de ce plan, piloté depuis plus d'un an par la SNI, l'Elysée et le ministère du Logement, pourrait être faite mardi par le président François Hollande à l'occasion de sa conférence de presse.

20.000 logements sociaux et intermédiaires dans les zones tendues

Dans le détail, la construction de 10.000 logements sociaux et 10.000 logements intermédiaires est prévue dans les zones les plus tendues, autour de Paris et de grandes villes comme Lyon et Marseille.

"En réalité, la mise en production portera sur 30.000 logements et les appels à projets vont être lancés dès ce mois-ci avec des mises en chantier en avril et des livraisons dès 2016", a précisé au JDD "un des artisans du projet", non identifié.

Les logements intermédiaires sont destinés à couvrir le segment de marché entre les HLM et le parc privé, qualifié aujourd'hui de "chaînon manquant" de l'offre locative, pour répondre aux besoins des ménages.

Un coût moyen compris entre 160.000 et 175.000 euros

Leur financement sera assuré par un nouveau fonds, baptisé Argos, qui sera doté de 1,7 milliard d'euros. En ce qui concerne les logements sociaux, ils seront financés par un autre fonds, Argos Social, doté de 1,8 milliard d'euros.

Une large partie de ces enveloppes proviendra des encours du Livret A, souligne le JDD, qui ajoute que le coût moyen d'un logement intermédiaire sera de 175.000 euros, tandis que celui d'un logement social atteindra 160.000 euros.

Enfin, selon une source proche du dossier, citée par le quotidien, ce plan devrait également "créer 30.000 emplois sur deux ans pour le secteur du BTP".

Pour aller plus loin: Immobilier: Cécile Duflot dédramatise le bilan 2013

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/01/2014 à 10:17 :
HLM HLM HLM, betonnages netonnages netonnages, tout cela pour entasser des femmes seule avec leurs gosses, car elels ont trompés leur mari et se sont fait largué, ou des érangers qui votent à gauche.

elle est belle la france!

en allemagne, il nya pas autant d'HLM, et bien plus de maisons. Pourtant, l'allemagne est bcp plus ecolo et les prix de l'immo bcp plus bas! cherchez l'erreur!
a écrit le 13/01/2014 à 19:18 :
La politique stupide de Dufflot va faire perdre peut être 100 000 logements en 2014 (car les chantiers de 2013 avaient été engagés sous le précédent président) et pour combler ce trou d'air (et de bêtises idéologiques) l'Etat va solliciter la Caisse des dépôts (qui a sans doute mieux à faire). On apprend qu'un logement intermédiaire coûte en moyenne 175 000 euros à construire, les français auraient pu faire cet effort si on ne les en avait pas dissuader.
Le quinquennat de Hollande sera 5 ans de perdu (et peut être 1 millions de chômeurs sup).
Réponse de le 14/01/2014 à 0:37 :
"On apprend qu'un logement intermédiaire coûte en moyenne 175 000 euros à construire" : Vous connaissez les prêts accessibles par les familles gagnant le revenu médian et ce même à 3%? Voilà des années que la droite orchestre la hausse au profit de son coeur électoral, les détenteurs d'immobilier, et vous voudriez nous faire croire que la gauche détruit la politique du logement? Allez, à d'autres : La purge est nécessaire, avec 2/3 du prix de la construction partant dans le foncier, ce sont des impôts dissuasifs sur la spéculation en la matière qu'il faut pour libérer des terrains et casser les prix! Idem pour les ruines conservées dans l'attente d'une fiscalité plus clémente sur les successions!
a écrit le 13/01/2014 à 18:20 :
Des logements sociaux a 700 euros?
a écrit le 13/01/2014 à 13:38 :
rue du cirque pas de trou (sic) de location !!!
a écrit le 13/01/2014 à 9:55 :
L'état appauvrit les Français et après il leur construit des logement sociaux. C'est ça le socialisme !
a écrit le 13/01/2014 à 7:53 :
Appels à projet en février et mises en chantier en avril ? 2 mois pour concevoir, obtenir un permis de construire et lancer les appels d.offres dans le cadre du code des Marchés Publics ? il se moque de qui le spécialiste. mise en chantier en 2015 !
a écrit le 13/01/2014 à 2:15 :
N'en déplaise aux racistes et autre aigris ici présent cette annonce est une très bonne nouvelle. Le manque de logements, les prix astronomiques et les loyers mirobolants touche tout les Français qu'ils soient blonds ou noirs.
Réponse de le 13/01/2014 à 10:52 :
Discours purement démagogique digne d'un bobo de gauche...
Réponse de le 13/01/2014 à 19:16 :
Les discours contraires trouvent souvent leur source chez ceux qui tirent des revenus aussi mirobolants qu'indus de la pierre... Vous connaissez surement ces fameux "libéraux" qui demandent une intervention de l'état dès que leurs prix baissent afin de continuer à vivre pépère au crochet des enfants des autres.
a écrit le 12/01/2014 à 19:49 :
Les générations futures pourrons être logés par l'état, super, mais il me semble que ce système a déjà exister URSS non!
Réponse de le 13/01/2014 à 10:03 :
Resservez-vous un coup de rouge et parlez-nous donc svp de la relation entre l'URSS et cette annonce. Nous attendons avec impatience votre développement assurément pertinent.
a écrit le 12/01/2014 à 19:46 :
La mission, les missions, de la Caisse.des dépôts est ou sont pour le moins nébuleuse( s).. Quelqu'un comprend-t-il encore quelque chose? Je crois comprendre que c'est le Jouyet des politiques?
a écrit le 12/01/2014 à 19:46 :
L'état socialiste tue toute possibilité de création de richesses, matraque fiscalement et ensuite fait des logements sociaux! curieux système!
Réponse de le 13/01/2014 à 10:24 :
De nouveau Realiste soyez precis "L'état socialiste tue toute possibilité de création de richesses, matraque fiscalement et ensuite fait des logements sociaux! curieux système!" sinon buvez un coup
a écrit le 12/01/2014 à 19:13 :
il faut que les francais retirent leur epargne du livret A pour torpiller les projets de ce gouvernement
Réponse de le 12/01/2014 à 21:04 :
C'est fait ,je préfère profiter de mon argent .De toute façon 1,5% c'est peanut's,alors qu'en payant en liquide le commerçant me fait 5% de ristourne
a écrit le 12/01/2014 à 18:10 :
Les socialistes logent leur (futur) électorat avec l'épargne des français.
a écrit le 12/01/2014 à 17:15 :
Logements sociaux, en priorité pour les travailleurs français.
a écrit le 12/01/2014 à 15:43 :
L'achat de voix électorales a commencé...
Réponse de le 12/01/2014 à 16:54 :
La construction de 30 000 logements sociaux n'est elle pas justifiée ?
Réponse de le 12/01/2014 à 17:25 :
@Dominique

Pas du tout. Si la France arrêtait d'accueillir et de produire des "pauvres" le logement social n'aurait pas lieu d'être. Le nivellement pas le bas c'est le chemin qu'ont décidé d'emprunter les socialistes... Par ailleurs la construction de logements sociaux ne fait qu'augmenter la pression immobilière et alimentaire par la suppression de surfaces agricoles. En Outre-mer par exemple la pression immobilière est très importante car la croissance démographique détruit les rares surfaces agricoles disponibles au profit de logements sociaux. L'indépendance alimentaire sur ces territoires a été compromise à des fins électoralistes.
Réponse de le 12/01/2014 à 21:13 :
Pas besoin d'acheter des voix,les français votent pour les mauvais d'office,par contre les grands projets ont donné par le passé à des rétro commissions :affaire Urba et pour les futures elections il faut trouver de l'argent,alors j'espère que l'argent ira dans la construction de logement et pas ailleurs.Mais pour ma part je suis sur que ce genre de chose n'arrive plus dans notre république exemplaire
Réponse de le 12/01/2014 à 23:43 :
@anonyme

Et vous croyez que l'état va construire avec ses "petits" bras sans promoteur? Il y aura sans aucun doute un appel d'offre probablement avec rétrocommissions dans les poches d'élus locaux et pas seulement celles des promoteurs.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :