Vers un pacte de constructibilité pour relancer l'offre de logements ?

 |   |  641  mots
Seuls 330.000 logements ont été mis en chantier en 2013 en France
Seuls 330.000 logements ont été mis en chantier en 2013 en France (Crédits : reuters.com)
Le promoteur Nexity propose un pacte de constructibilité au gouvernement pour alimenter l’offre de logements.

En France, la mode est à l'élaboration de pactes entre les pouvoirs publics et le secteur privé pour relancer l'offre. Provocant, le président du promoteur immobilier Nexity Alain Dinin surfe sur cette vague et propose au gouvernement un "pacte de constructibilité" qui viendrait alimenter l'offre de logements, qui traverse une mauvaise passe : seuls 330.000 logements ont été mis en chantier en 2013. C'est 15.000 de moins que la moyenne de ces 20 dernières années ; et ce n'est pas assez pour subvenir aux nouveaux besoins de la population hexagonale.

Abaisser les prix de revient : un engagement de François Hollande

Le président de la République en personne a récemment annoncé son ambition de faire baisser le prix de revient des promoteurs de 10% d'ici à 2017. Ce, pour que les ménages puissent bénéficier in fine de logements à prix maitrisés. D'accord sur l'objectif, Alain Dinin estime qu'il faut aller plus vite. "Nous sommes d'avis qu'il est possible suivant trois axes phares de faire baisser ce prix de plus de 10% tout de suite", assure le PDG de Nexity. 

Supprimer des enchères sur les terrains publics

Il milite d'abord pour que les enchères sur les terrains publics soient supprimées. "Les collectivités pourraient ne plus mettre leurs terrains aux enchères. En contrepartie, les promoteurs limiteraient leurs prix de ventes", propose Alain Dinin. Ce type d'initiative a déjà été expérimenté à Saint-Ouen, ou dans le cadre de la communauté d'agglomération plaine commune, qui rassemble les villes d'Aubervilliers, Epinay-sur-Seine, Ile-Saint-Denis, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Denis, Stains et Villetaneuse.
Au final, "l'opérateur choisi ne serait non pas celui qui donne le meilleur prix pour le terrain, mais celui qui présente le projet le plus adapté" suggère le PDG de Nexity.

Réduire les contraintes liées aux parking

Ensuite, le promoteur demande un "allègement des contraintes d'urbanisme en matière de stationnement". Un vieux marronnier pour les maîtres d'ouvrage. "En zone urbaine, pour un logement, 1,5 place de parking est demandée en moyenne", explique Jean-Philippe Ruggieri, directeur général immobilier résidentiel de Nexity. Pour faire baisser ce ratio, le promoteur propose de mettre en place des services d'autopartage grâce à un grand loueur de voitures ; Et de développer la gestion du foisonnement des places de parking grâce aux objets connectés. Tout ceci pourrait permettre de ramener à 0,8 le nombre de place de parking par logement. "Une place vaut entre 15.000 et 20.000 euros. On peut donc faire baisser de 7 à 8% le prix de revient d'un logement, dont le coût moyen est d'environ 218.000 euros", note Alain Dinin.

Des logements adaptables aux personnes à mobilité réduite

Enfin, le sujet non moins récurrent de l'assouplissement des normes est mis sur la table par le PDG de Nexity. Il aborde principalement l'éventualité de modifier les normes associées aux personnes à mobilité réduite. Ce, en sortant de l'obligation de construire 100% de logements adaptés aux personnes en situation de handicap, mais 100% de logements adaptables, par l'intermédiaire de travaux mineurs. Ce qui induit moins de perte de surface au moment de la construction du logement.

Plusieurs consultations sont déjà en cours sur le sujet de l'offre de logement

Les propositions du PDG pourront en tout état de cause alimenter le débat en cours. Car plusieurs consultations sont en train d'être menées dans le but d'accroître l'offre d'habitations en France. L'ancien PDG d'Unibail Rodamco, Guillaume Poitrinal, est par exemple mandaté par François Hollande pour réfléchir à un véritable "choc de simplification" ; Alors que quatre groupes de travail mobilisant toutes les fédérations des entreprises de la construction ont été réunis par la ministre du logement Cécile Duflot pour trouver des solutions structurelle en faveur de la production de logements. Des propositions concrètes sont attendues pour mars. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/02/2014 à 10:53 :
et bien moi, je suis ravi de mon appartement tout neuf et aux dernières normes BBC! Il est beau, magnifique un carrelage parfait, une belle baie vitrée et la terrasse sans vie a vis qui va avec!

N'en déplaise aux frustrés jaloux, j'encourage à acheter dans le neuf! Il faut avoir parier sur l'avenir quand on est jeune!
Réponse de le 01/03/2014 à 22:01 :
"N'en déplaise aux frustrés jaloux, j'encourage à acheter dans le neuf!" : Cher promoteur, vous faites bien rire les frustrés jaloux incapables de payer vos prix délirants malgré des métiers qui leur permettaient il y a 15 ans d'acheter des logements corrects. J'aurais pour vous le même conseil qu'au agent immobilier qui déifient les guignols qui se sont contenté de naître au bon moment et de voter des subventions en masse : Évitez de vous mettre à dos vos clients de demain. Après, vous pouvez toujours prendre le pari qu'ils vont fuir cette gérontocratie où on siphonne les actifs pour les pensions retraites et les compléments : PV immobilière et rente immobilière. Bon courage aux derniers entrant dans la pyramide que vous incitez au suicide financier!
a écrit le 26/02/2014 à 14:13 :
Après les "choc de ci, choc de ça", voici "les pactes de ci, et pacte de ça"

Et sous l'ère Sarko c'était les "grenelle de ci, et grenelle de ça"

Bref, quand les politicards vont arrêter de nous prendre pour des c.. avec leurs expressions débiles?
a écrit le 20/02/2014 à 19:16 :
chaque fois que le privé propose un partenariat avec l'état il offre le tube de vaseline avec le process
voir stade de france, hopitaux région parisienne, stade de lille .....la liste est trop longue!
mais ce n'est pas grave puisque le crétin final mais qui est le payeur c'est nous ,principal employeur des enarques , le peuple
pour les finances nous pouvons nous servir de dexia qui devrait avoir l'obligation de preter au peuple français ce qui est sa principal mission puisque nous l'avons sauvé ses dirigeants pantouflards doivent se suffire d'un salaire raisonnable .
pour la construction nous avons des architectes grassement payés et fonctionnaires ces personnes doivent rendre service à l'état et construire à moindre cout avec les régles qu'ils imposent , car il est bien connu qu'il est plus facile d'avoir la bouche ouverte que le bras tendu.
mais de grace messieurs les promoteurs fermez la
a écrit le 20/02/2014 à 18:59 :
chaque fois que le privé propose un partenariat avec l'état il offre le tube de vaseline avec le process
voir stade de france, hopitaux région parisienne, stade de lille .....la liste est trop longue!
mais ce n'est pas grave puisque le crétin final mais qui est le payeur c'est nous ,principal employeur des enarques , le peuple
pour les finances nous pouvons nous servir de dexia qui devrait avoir l'obligation de preter au peuple français ce qui est sa principal mission puisque nous l'avons sauvé ses dirigeants pantouflards doivent se suffire d'un salaire raisonnable .
pour la construction nous avons des architectes grassement payés et fonctionnaires ces personnes doivent rendre service à l'état et construire à moindre cout avec les régles qu'ils imposent , car il est bien connu qu'il est plus facile d'avoir la bouche ouverte que le bras tendu.
mais de grace messieurs les promoteurs fermez la
a écrit le 20/02/2014 à 12:20 :
Et après ce sera le pacte mangeabilité pour 5 fruits et legumes partout en tout temps, le pacte stationnabilité pour améliorer l'offre de stationnement (en mettant un parcmètre à 5€ les 30min), le pacte educabilité pour avoir des enseignants lowcosts partout, le pacte connectibilité pour avoir de la 4G même dans les douches et les toilettes des maisons de retraite...
Qu'est ce qu'on ne ferait pas pour être élu ou s'adresser à un élu ?
a écrit le 20/02/2014 à 12:05 :
Supprimer les normes PMR obligatoires pour tous les logements seraient en effet une très grande idée : finies les salles de bain/ salles d'eau de 8m² jouxtant une entrée de 3m², le tout dans un logement de 35 m²...
Réponse de le 20/02/2014 à 14:58 :
Ma fille a louer un studi neuf de 21.40 m2 :
Salle d'eau = 4.95 m2
Hall + dégagement + 1 pl = 5.71 m2
Séjour cuisine + 1 pl = 10.74 m2
Voila l'effet pervers des normes PMR pour les petites surfaces, applicable à tous les logements.....
a écrit le 20/02/2014 à 11:50 :
Ce n'est pas ce seul promoteur qui va inverser quoi que ce soit!!!
il faut d'abord un terrain,un prix d'achat raisonnable sans trop de deconstruction,ni de réduction agricole,une desserte transport en commun ,des servitudes du quotidien dans le quartier,sur ces seul qq points nous sommes loin de la pensée d'un individu;
la notion collective a tout son sens,et les Elus du Val d'oise planche sur ce raccordement pour intégrer le grand paris
a écrit le 20/02/2014 à 11:17 :
ça donne pas envie d'être propriétaire vos commentaires.
Réponse de le 20/02/2014 à 12:23 :
...et quand il n'y aura plus de propriétaires, il n'y aura plus de locataires non plus !
Réponse de le 26/02/2014 à 8:09 :
tu : les logements seront juste moins cher une moins qu'on aura viré toute la chienlit qui spécule sur le logement, chienlit issue de ce cher gouvernement UMP : union pour le maximal de profits en dormant.
a écrit le 20/02/2014 à 10:56 :
Et comment il compte vendre ses appartements le monsieur s il n y a pas de parking ? les gens vont devoir se garer dans la rue n importe comment et ca risque de refroidir les acheteurs de penser qu ils vont devoir tourner 30 moin pour trouver une place le soir en retrant.
Quant a l auto partage avec un loueur, ca ressemble pas mal a un voeu pieux. car si ca ne marche pas, nexity pourra toujours se defausser en disant que c est pas sa faute.
Sinon on a au moins echate a la demande de subvention par l etat de type scellier.
Donc en progres !
a écrit le 20/02/2014 à 10:11 :
La baisse des prix dans l'immobilier, c'est toujours au détriment de la qualité, surtout pas sur la marge des constructeurs.
Si la structure des immeubles est fiable, les finitions, les produits et matériels sont souvent de piètre qualité. Avant d'acheter un appartement, ça vaut le coup de se rendre sur des chantiers à différentes phases de la construction pour se rendre compte du niveau d'incompétence et du "je m'en foutisme" ambiant.
a écrit le 20/02/2014 à 8:43 :
Je vous invite a regarder sur le web les commentaires peu élogieux concernant Nexity. Entre autre livraisons bâclés , mal façon aussi bien des parties communes que des appartements . Personne ne réponds plus une fois l'argent encaissée etc etc. ... Et quant a Nexity syndic c'est du même tonneau !
Réponse de le 26/02/2014 à 12:17 :
il y a toujours des mécontents quelque soit le promoteur: et sur les forums il n'ya que des mécontents! Allons, ayer un peu de bon sens!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :