Sylvia Pinel (re) place l’offre de logements au centre des priorités

 |   |  482  mots
La ministre du Logement Sylvia Pinel veut redynamiser le secteur de la construction de logements
La ministre du Logement Sylvia Pinel veut redynamiser le secteur de la construction de logements (Crédits : Reuters)
La nouvelle ministre du Logement Sylvia Pinel met en avant la construction de logements plutôt que l'encadrement des loyers et l'habitat indigne. Une réelle inflexion par rapport au discours de Cécile Duflot.

Nommée il y a un mois et demi ministre du Logement, Sylvia Pinel a fixé ses priorités ce jeudi devant les acteurs du logement et les élus lors du Conseil national de l'habitat (CNH). Si elle va principalement poursuivre les nombreux chantiers qui ont été lancés par sa prédécesseur Cécile Duflot, il semble que Sylvia Pinel ait en revanche quelque peu modifié l'ordre des priorités. Ainsi l'encadrement des loyers, mesure phare de la loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) portée par Cécile Duflot, ne verra ses premiers décrets d'application pris qu'à la rentrée prochaine et son application pour fin 2014, voire début 2015.

Miser sur l'offre

La priorité numéro un pour Sylvia Pinel sera en fait d'accroître l'offre de logements. Elle s'appuiera pour ce faire sur les propositions des groupes de travail des professionnels du secteur du bâtiment et de l'immobilier remises au gouvernement en mars dernier. Celles-ci serviront à simplifier les règles de construction pour réduire les coûts, à accélérer la mobilisation de foncier privé, ainsi qu'à dynamiser la rénovation des logements.

Aider l'accession à la propriété

Par ailleurs, la nouvelle ministre a intégré dans ses priorités la relance de l'accession à la propriété "en adaptant les dispositifs d'aide au financement de l'accession pour renforcer leur efficacité et leur lisibilité", indique Sylvia Pinel dans un communiqué. Aux Echos, la ministre déclarait également qu'"il y aura nécessairement des décisions à prendre car le prêt à taux zéro plus arrive à échéance à la fin de l'année".

Cette volonté d'aider l'accession marque une réelle inflexion par rapport à la politique du logement menée par Cécile Duflot. Les mesures de soutien à l'achat immobilier sont en effet souvent décriées et jugées par bon nombre d'experts inflationnistes et génératrices à terme d'inégalités face au logement. Du reste, Sylvia Pinel aura la tâche ardue de convaincre Bercy qui se montre le plus souvent très réticent à de nouvelles dispositions pouvant dégrader les finances publiques.

Le volet social de la politique du logement repoussé ?

A la lecture des priorités de la nouvelle ministre du Logement, on s'imagine toutefois la satisfaction des professionnels du secteur de l'immobilier et du bâtiment qui voient en fait la plupart de leurs arguments mis en avant.

Même le volet social de la politique du logement semble repoussé à plus tard, au moins dans l'ordre d'affichage des priorités fixées par Sylvia Pinel. Viennent en effet en dernier les décrets de la loi Alur pour l'attribution des logements sociaux, les décrets visant à lutter contre l'habitat indigne, les décrets visant à renforcer les dispositifs de prévention des expulsions, ainsi que les mesures d'accompagnement pour favoriser l'accès au logement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/05/2014 à 10:11 :
ah bon cétait pas prioritaire déjà avec duflop? On nous aurait menti.. ??
Réponse de le 26/05/2014 à 13:44 :
Je suis impatient de découvrir votre prochain jeu de mot avec Sylvia Pinel. Lol.
Réponse de le 27/05/2014 à 12:52 :
J'ai perdu mon.... OH Pinel!

suffit de demander.. lol
Réponse de le 27/05/2014 à 14:38 :
Oh Pinel!

Suffit de demander! lol
a écrit le 25/05/2014 à 17:20 :
Il faut définitivement TUER l'investissement dans l'immobilier en supprimant définitivement les défiscalisations, les aides à l'achat immobilier et l'APL. Les fonds ainsi récupérés par l’État serviront à construire à tour de bras des logements sociaux en location exclusivement dans les zones tendues et à des prix adaptés aux moyens des locataires. D'autre part, il faudra forcer par la LOI les bailleurs privés à baisser les loyers. La diminution des loyers privés et sociaux augmentera le pouvoir d'achat des locataires qui relanceront leur consommation auprès des ENTREPRISES QUI SONT LES SEULES A CRÉER DES EMPLOIS! On n'a jamais vu un retraité-bailleur ou un jeune winner-immobilier créer un seul emploi! Un bailleur privé ou social ne créent JAMAIS D'EMPLOIS PÉRENNES : ils créent seulement leur rente de fainéants.
a écrit le 25/05/2014 à 16:26 :
Il faut définitivement TUER l'investissement dans l'immobilier en supprimant définitivement les défiscalisations, les aides à l'achat immobilier et l'APL. Les fonds ainsi récupérés par l’État serviront à construire à tour de bras des logements sociaux en location exclusivement dans les zones tendues et à des prix adaptés aux moyens des locataires. D'autre part, il faudra forcer par la LOI les bailleurs privés à baisser les loyers. La diminution des loyers privés et sociaux augmentera le pouvoir d'achat des locataires qui relanceront leur consommation auprès des ENTREPRISES QUI SONT LES SEULES A CRÉER DES EMPLOIS! On n'a jamais vu un retraité-bailleur ou un jeune winner-immobilier créer un seul emploi! Un bailleur privé ou social ne créent JAMAIS D'EMPLOIS PÉRENNES : ils créent seulement leur rente de fainéants.
a écrit le 24/05/2014 à 18:38 :
La lachete politique des socialistes continues il y a assez de logement en france le probleme c'est le prix des loyers dans les annees 70 on pouvait facilement se loger peut etre 10% du salaire maintenant c'est25a 30% il faut que l'ETAT FIXE LUI MEME LE PRIX!!!
Réponse de le 25/05/2014 à 14:58 :
"il faut que l'ETAT FIXE LUI MEME LE PRIX!!! " : Mais non, ça ne serait pas libéral... Que l'état cesse de subventionner les prix et se contente de protéger l'économie en allumant de taxes les logements vacants (à défaut, on peut toujours baisser les retraites de ceux qui n'ont pas besoin de vendre aux actifs cotisants pour eux).
a écrit le 24/05/2014 à 14:45 :
Avec une politique du logement qui change tous les deux ans(comme les ministres)c'est sur que tout le monde va réinvestir.De plus quand on veut bousiller un secteur on nomme PINEL,demandez aux artisans commerçants.
Réponse de le 24/05/2014 à 16:15 :
demander aussi aux autoentrepreneurs egalement - esperons qu'elle fera mieux dans son domaine actuel !!!!!
a écrit le 24/05/2014 à 10:11 :
Manger des patatates pendant 25 ans pour transmettre un logement à ses enfants et au moment de l'héritage l'état prend 40% .Donc on a mangé des patates pour engraisser l'état et pas profité de la vie:les nouvelles générations l'ont bien compris que tout ce raisonnement n'est qu'une arnaque qui profite qu'a l'état et pas aux enfants.Donc fini les emprunts et les remboursements .
Réponse de le 24/05/2014 à 14:45 :
Si votre retraite vous permet de payer un loyer tant mieux pour vous. Pour certains, non seulement il faut être propriétaire mais en plus il faut vendre en viager pour vivre.
Réponse de le 25/05/2014 à 14:22 :
"les nouvelles générations l'ont bien compris que tout ce raisonnement n'est qu'une arnaque qui profite qu'a l'état et pas aux enfants" : Lesquels? Ceux qui doivent économiser jusqu'à 35 ans pour avoir un apport suffisant aux prix actuels ou ceux qui comptent sur des héritages pour se loger? Hériter sans frais ou se faire expulser par des héritiers, il faut choisir! Il y a suffisamment de régions réservées aux seuls fils à papa débutant leur vie avec 150 000 euros (la capacité d'emprunt sur 15 ans d'un jeune ingénieur).
a écrit le 24/05/2014 à 10:00 :
L'immobilier est devenu une vaste fumisterie ou les acteurs veulent vite faire du pognon .
Réponse de le 26/05/2014 à 13:20 :
Faire du pognon avec de l'argent public qui devrait servir à l'investissement, et donc à l'emploi et l'économie....
a écrit le 24/05/2014 à 9:53 :
Il ya suffisament de logements .De nombreux logements ne trouvent pas de preneurs ni à la vente ,ni à la location.Pas besoin de bulle immobilière.Pas besoin de financer par des aides la construction.Les Impôts c'est pas fait pour ça
Réponse de le 24/05/2014 à 14:48 :
Cela dépend évidemment des zones...Si on pouvait déplacer d'office les français d'un endroit à l'autre en France, peut-être auriez-vous raison...
Réponse de le 25/05/2014 à 14:19 :
"Cela dépend évidemment des zones..." : C'est justement dans les zones où il y a plus de demande que d'offre que subventionner l'achat sert uniquement la hausse des prix...
a écrit le 24/05/2014 à 9:34 :
Il est temps en effet de changer de politique. Ce n'est pas en régulant les loyers qu'on les baisse sauf à entretenir la pénurie. Il faut évidemment construire : d'abord faciliter l'accession à la propriété de la résidence principale pour des français plus modestes...et pour ceux qui ne peuvent pas construire des logements sociaux au lieu et place des logements sous APL dans les zones qui le justifient
a écrit le 24/05/2014 à 7:57 :
il ne faut pas qu'elle reve !!!!!!si elle veut faire revenir la confiance des investisseurs il faut qu'elle supprime les lois idiotes duflot et cie et non dire on les appliquera en 2015.
Réponse de le 24/05/2014 à 8:19 :
Le retour des rentiers défiscalisés ? C'est à dire les fonctionnaires et les cadres grassouillets qui font payer leurs impôts par les autres pour bâtir des tas de parpaings au milieu de nulle part et ensuite empocher les APL de leurs locataires ? Non merci !
Réponse de le 24/05/2014 à 9:31 :
@@matheo pour l'immobilier comme pour le travail on n'a pas besoin de subventionner à condition de ne pas etrangler avec les charges et les reglementations.c'est bien l'etat qui a tue ces deux secteurs
Réponse de le 24/05/2014 à 10:54 :
@@maheo les rentiers comme les employeurs ne demandent pas de subventions i ls demandent simplement de pouvoir vivre ou ameliorer leur petite retraite que l'etat ne les tue pas en reglementations et taxes?travailler pour ameliorer sa retraite n'est pas une honte contrairement aux assistes à vie
Réponse de le 24/05/2014 à 12:24 :
Les héritiers d'immeubles de rapport n'ont jamais rien foutu de leur vie.
Réponse de le 25/05/2014 à 14:24 :
"c'est bien l'etat qui a tue ces deux secteurs " : Vraiment? Sans l'état pour payer des APL, vous comptez rentabilisé comment l'achat de 30 mètres carrés à plus de 150 000 euros? Ras le bol de subventionner la hausse des loyers et des prix avec mes impôts : Qu'ils adaptent leurs prix! Jusque là, les taxes ne récupéreront qu'une partie des 40 milliards d'euro de subventions annuelles!
Réponse de le 25/05/2014 à 14:33 :
"les rentiers comme les employeurs ne demandent pas de subventions" : Les PTZ, les APL, les Robiens, Scellier, Duflot, etc. c'est quoi? Ce ne sont pas des subventions demandées par les professionnels pour que les prix n'aient pas à s'adapter aux revenus de la clientèle? STOP A L'INTOX!
a écrit le 24/05/2014 à 5:09 :
L'approche de Duflot au ministère du logement ça se résumait : régler leur comptes aux méchants propriétaires/agences immo. Punitif et moralisatrice, avec les résultats que l'on sait. Mises en chantier au plus bas depuis 95 avec pourtant 6 millions de ménage de plus.
Réponse de le 26/05/2014 à 13:24 :
Bien sûr le manque de courage politique du précédent gvt qui a sponsorisé le marché avec de l'argent public n'y est pour rien...Cela n'était pas du tout reculer pour mieux sauter, ou refier la patate chaude aux suivants, non, voyons, tout ça c'est du délire, hein...
a écrit le 23/05/2014 à 19:08 :
Il est urgent de ne rien faire Mme Duflot 2 ans et puis on remet en cause Mme Pinel en place pour son appartenance aux radicaux qui n' a pas brillé aux poste des TPE qui n'a aucune connaissance en rien son palmarès un petit tour dans une région, qui sera virée soit avant 2017 soit juste après donc ses "offres" actuelleqs n'ont aucune valeur car elles seront changées lors du prochain gouvernement. Le "merdier" des inutiles continuent sans régler le pb des investisseurs ni celui des locataires nous ne sommes pas le flou mais dans la vase politique.
a écrit le 23/05/2014 à 18:58 :
Tant que cette bande de .... resterons aux affaires je connais beaucoup d’investisseurs qui ne feront rien..

Il faut aussi penser à "assurer le propriétaire (que ce mot est scandaleux) à percevoir son loyer et à pouvoir faire partir les locataires indélicats (je sais, il n'en existe pas) plus facilement !
Réponse de le 24/05/2014 à 7:21 :
les investisseurs ne servent qu'à faire grimper les prix ou empêcher leur baisse
Réponse de le 24/05/2014 à 11:09 :
Les locataires ne servent qu'à dégrader leur logement ce qui fait grimper les prix du fait de travaux récurrents.
Réponse de le 24/05/2014 à 18:40 :
Les proprietaires sont des rats cupides
Réponse de le 25/05/2014 à 14:27 :
"Les locataires ne servent qu'à dégrader leur logement ce qui fait grimper les prix du fait de travaux récurrents. " : Parce-que les loyers n'augmentent pas quand les logements n'ont jamais été dégradé? Foutaise! De même, les prix sont moins élevés quand papi ne paye pas de taxe sur ces PV immobilières, c'est ça l'idée?
Réponse de le 27/05/2014 à 13:19 :
Pour l'avoir vécu plus jeune, une simple punaise peut parfois devenir une horrible dégradation pour le proprio...Mais à quoi bon devenir "investisseur" pour louer des résidences dans lesquelles le locataire n'a pas le droit de vivre ? Vous savez, il y a quantité d'investissement plus rentables et moins anxiogènes pour les gens comme vous ! En même temps, je trouve ça très cohérent avec le marché de l'achat vente où l'on voit des ménages essayer de nous vendre leur baraque 10 fois plus cher que ce qu"ils l'ont acheté il y a 20 ans sans avoir fait la moindre amélioration ni meme la moindre décoration supplémentaire entre-temps...Plus c'est usé plus ça vaut cher, l'exception immobilière française !
a écrit le 23/05/2014 à 18:47 :
La politique Duflot a été une vraie faillite il était temps de faire tout le contraire. On attend les actes forts
Réponse de le 23/05/2014 à 18:54 :
fourre le doigt dans l'oeil mon gros, si tu crois que tu vas pouvoir t'en mettre plein les poches sans rien branler sur le dos du logement et des finances publiques comme l'épisode 2007-2012.
Réponse de le 24/05/2014 à 5:05 :
Vulgaire et débile. On a pas garder les cochons ensemble!
Réponse de le 25/05/2014 à 6:34 :
vous attendez le grand soir du logement retour du fric facile de l'ére UMP vous vous mettez le doigt dans l'oeil
Réponse de le 27/05/2014 à 13:22 :
Politique menée par le précédent gouvernement, avec les résultats que l'on connaît : envolée des prix, gâchis de l'argent public...Vous êtes nés récemment, ou c'est que vous ne vous êtes jamais intéressé au marché immobilier auparavant ?
a écrit le 23/05/2014 à 18:02 :
Tout ca pour ca. Avec Duflot c'etait le retour de la lampe a huile, avec Pinel on vient d'arriver a la lampe a petrole. Je suppose que c'est un progres.
Réponse de le 23/05/2014 à 21:11 :
Exact, avec hollande c'est le silex
a écrit le 23/05/2014 à 17:35 :
" simplifier les règles de construction pour réduire les coûts"
quatre murs, quelques fenêtres, une porte d'entrée et un toit : voilà le logement pour tous à bas coûts.
Réponse de le 23/05/2014 à 19:29 :
Oui, mais :
avec deux prises réseau informatique dans la cuisine et la salle de bains,
et au moins une dans les ch...
Réponse de le 24/05/2014 à 0:09 :
Mais oui ! Rt 2012= grosse arnaque + 10000 euros sur les maisons . Revenons a la rt 2005 et son bon vieux chauffage électrique !
Réponse de le 24/05/2014 à 7:00 :
Simplifier les règles?
Discours totalement discrédité par la loi ALUR qui vient d'entrer en vigueur et qui complique de manière hallucinante et caricaturale la procédure de vente d'appartements. Le secteur va être figé tant que ce texte absurde restera en vigueur, pour le plus grand préjudice de l'économie française.
Quant aux mesures Duflot sur les locations elles vont provoquer la plus grande pénurie de logements à louer que la France ait connu depuis l'après guerre.
Réponse de le 24/05/2014 à 11:53 :
Il faut fuir l'immobilier en France aujourd'hui ou être très vigilant, la baisse est devant nous
Réponse de le 24/05/2014 à 18:20 :
@schizophrènie:+1000
Réponse de le 25/05/2014 à 14:23 :
tu, le préjudice en économie c'est la spéculation immobilière qui tuent la compétitivité des entreprises, triple buse
Réponse de le 25/05/2014 à 14:32 :
"Quant aux mesures Duflot sur les locations elles vont provoquer la plus grande pénurie de logements à louer que la France ait connu depuis l'après guerre. " : Pas si on allume les parasites de pierre qui pensent avoir le droit de paralyser l'économie en laissant des logements vides. Ils veulent ce droit : Indexons leurs pensions de retraite sur les performances de l'économie! Faire boire le bouillon aux pays en siphonnant les revenus des actifs, en expulsant les jeunes partants les poches vides des zones d'activité et demander la solidarité de tous : C'est incompatible. On ne peut pas être communiste quand ça nous arrange (pension de retraite, santé, etc.) et libéral pour s'engraisser via la pierre!
Réponse de le 26/05/2014 à 12:39 :
clair (@@schizophrènie)
a écrit le 23/05/2014 à 17:22 :
Celle ci va vite se faire reprendre par certains politiciens car si elle commence à faire une politique qui risque de relancer un marché il va y avoir de la création de taxes ou impots en parallèle poue etre sur de bloquer à nouveau la situation et de continuer à faire fuir les étrangers. On parie ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :