Immobilier : où se trouvent les ménages les plus endettés en Europe ?

 |   |  417  mots
Au Luxembourg, l'encours moyen de crédits immobiliers par ménage est de 149.500 euros.
Au Luxembourg, l'encours moyen de crédits immobiliers par ménage est de 149.500 euros. (Crédits : reuters.com)
Les pays du nord de l'Europe s’endettent nettement plus pour l'immobilier que les pays du sud.

Un peu plus de 40.000 euros, c'est l'encours de crédits immobiliers par ménage propriétaire en Union européenne. Les prêts à l'habitat représentent 85% de l'endettement global des ménages européens. Il n'y a en fait que deux pays du Vieux continent où le poids du crédit à la consommation est plus important que le crédit immobilier : la Hongrie et la Roumanie.

Le Royaume-Uni et l'Allemagne concentrent 40% des encours en Europe

L'endettement immobilier est plus fort dans les pays de l'Europe du Nord, qui "représente 62 % des encours de crédits immobiliers et 41 % de la population européenne", indique une étude du Crédit Foncier. L'encours moyen par ménage propriétaire y est égal à 61 484 euros.

Ainsi le Danemark, (avec un encours de crédits immobiliers par ménage propriétaire de 185.000 euros), le Luxembourg (149.500), la Suède (81.500), les Pays-Bas (77 .000), l'Irlande (69.500) et le Royaume-Uni (68.500) sont les six pays européens où l'endettement immobilier par ménage propriétaire est le plus important. Deux de ces pays, le Royaume-Uni et l'Allemagne, concentrent même près de 40 % des encours de crédits immobiliers d'Europe alors qu'ils représentent 29 % de la population européenne.

La France, huitème pays européen le plus endetté

A l'inverse, en Europe du Sud, (Chypre, Espagne, France, Grèce, Italie, Malte et Portugal) "les ménages sont, en moyenne, moins endettés. Ses pays membres représentent 35 % des encours de crédits immobiliers et 38 % de la population européenne", note le Crédit Foncier. "L'encours moyen par ménage propriétaire y est égal à 37.775 euros", ajoute-t-il. Et si l'on prend plus spécifiquement le cas de la France, on constate qu'elle se situe dans une position intermédiaire, au huitième rang, avec un encours par ménage propriétaire français de 49 608.euros.

"Le crédit immobilier représente en France 86 % de l'endettement total ; cette part tend à augmenter : elle était de 79 % il y a 10 ans et augmente régulièrement depuis lors", note le Crédit Foncier.

Preuve notamment de l'appétence des Français pour l'accession à la propriété.

Les pays de l'Est ne représentent que 3% des encours de crédits immobiliers

La troisième catégorie de pays européens étudiés par l'étude, ceux de l'est, est pour sa part faiblement endettée en immobilier. Ces pays représentent seulement 3 % des encours de crédits à l'habitat pour 21 % de la population européenne. L'encours moyen par ménage propriétaire y étant égal à … 5 393 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/06/2014 à 14:02 :
Acheter est avant tout une question d'état d'esprit. Selon moi, le choix entre acheter ou vendre ne se décide pas devant un tableur mais selon les envies, les goûts et les choix de vie, bref, rien de vraiment très rationnel.
a écrit le 18/06/2014 à 10:57 :
"Preuve notamment de l'appétence des Français pour l'accession à la propriété." Ou juste de l'augmentation du prix de la pierre et des loyers (moindre mesure)
a écrit le 18/06/2014 à 10:38 :
Ces statistiques ne rythment à rien.
Ce qui compte c´est le ratio de l´ apport personnel en cash par rapport a la somme empruntée. Or dans certains pays du Nord,- l Allemagne en particulier- aucune banque ne prête si il n y a pas au moins 25 à 30 % d´ apport initial .
De plus les banques allemandes - souvent les (Bau)-Sparkasse) - verifient la solvabilité et la situation de l emprunteur avant d´approuver un prêt. De ce fait le risque de la banque est quasiment nul en cas de faillitte et defaut de remboursement. Bien sur il y aura toujours des divorces et des pertes de boulot mais les banques quant à elles ne courrent aucun risque en cas extrème de mise aux enchères
Tout mettre dans un panier avec des pourcentages europeens c´est perdre son temps.
a écrit le 18/06/2014 à 8:47 :
Louer devient plus intéressant qu'acheter, pas de taxe foncière, pas de charges de copropriétés, pas de grosses réparations, pas de frais de syndic, pas d'emprunts.
Il faut absolument bien tout calculer, devenir propriétaire c'est aussi devenir locataire de l'état gaspilleur.
Réponse de le 22/06/2014 à 8:52 :
@fma44
...Et in fine pas de capital et pas la sécurité d'avoir un toit sur la tête.
a écrit le 18/06/2014 à 8:34 :
C est tres biaise comme article. Il faut rapporter le montant du credit aux revenus. avoir un credit de 100 quand vous gagnez 10/an est bien pire que avoir un credit de 200 en gagnant 50. dans le premier cas, vous devez 10 ans de revenu, dans le second 4 !
a écrit le 17/06/2014 à 23:22 :
Les gens du sud préfèrent endetter leur état pour vivre à ses crochets sans s'endetter eux-mêmes...
Réponse de le 18/06/2014 à 8:35 :
et vous vous avez oublie de mettre en marche votre cerveau ce matin.
A votre avis, si les gens ne remboursenet pas leurs credit immo, il se passe quoi ? petit indice: regardez aux USA et en espagne
Réponse de le 18/06/2014 à 8:41 :
Vous en êtes une belle illustration d'ailleurs ...
a écrit le 17/06/2014 à 20:49 :
Mon encours est de 0,00 et ça fait du bien de ne pas avoir de crédits immo. ou conso.
Réponse de le 17/06/2014 à 21:24 :
Moi j'en ais contracté un et c'est super géant de pouvoir ce dire que dans x mois, il n'y en aura plus et encore plus de se dire que l'on ne perd plus un loyer par mois mais qu'on cotise pour son avenir...
Réponse de le 18/06/2014 à 7:00 :
Cette idée de loyer perdu fait toujours sourire. Un jour peut-être, les cours d'initiation à l'économie et à la finance seront dispensés en sixième de sorte que tous puissent disposer des bases de raisonnement élémentaires. Figurez-vous qu'en contrepartie d'un loyer, un logement est mis à disposition et entretenu. Après qu'il soit plus avantageux d'acheter que de louer est possible, mais dépend de votre situation personnelle (âge, revenus, mobilité), des règles fiscales, du taux d'intérêt et du coût d'acquisition au départ. Mais c'est trop compliqué à manier intellectuellement pour la majorité qui préfère le simplissime "plus de loyer perdu, plus rien à payer à la retraite" . Cela évite de creuser un tableau d'amortissement de prêt et de le comparer à la location sur la même durée : les profits records des banques le démontre aisément. Aujourd'hui, on achète à Tokyo 30% moins cher qu'il y a dix ans. Idem en Floride, ou en Espagne. Qui a eu raison d'y acheter plutôt que de louer ?
Réponse de le 18/06/2014 à 8:39 :
Malheureux, vous allez detruire le reve des "winners" qui se sont endette sur 30 ans pour acheter une maison a perpete. Ils pensaient faire comme leurs parents et s enrichir avec l immobilier. pas de bol, le credit facile c est fini, l etat n a plus les moyen de subventionne rle parche avec PTZ ou scellier. Ils ont achete au sommet d une bulle et von se retourver en negative equity. en esperant qu ils ne divorcent pas ou qu ils ne soient pas mutes car la c est la cata annoncee !
Réponse de le 20/06/2014 à 13:18 :
Et quand vous allez au ciné, vous considérez le prix de la place comme perdu ? Et quand vous payez votre abonnement internet ? Le loyer est le paiement d'une PRESTATION de SERVICE. Tous ceux qui ont du s'occuper de refaire leur toiture, changer la chaudière ou encore découvert lors de leur premièe acquisition la taxe foncière l'ont compris, eux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :