Londres : l’argent sale alimente la hausse des prix de l'immobilier

 |   |  378  mots
Récemment, 150 milliards d'euros passés par des paradis fiscaux ont ensuite été investis dans l'immobilier en Grande-Bretagne
Récemment, 150 milliards d'euros passés par des paradis fiscaux ont ensuite été investis dans l'immobilier en Grande-Bretagne (Crédits : reuters.com)
L'immobilier londonien pourrait en fait être devenu "un refuge pour l'argent sale du monde entier", selon le Financial Times,

Depuis plusieurs mois, les prix de l'immobilier grimpent très fortement à Londres, atteignant des niveaux stupéfiants : ils ont augmenté de 26% sur un an selon Nationwide, le plus important pourvoyeur de prêts au Royaume-Uni, et sont désormais 20% au-dessus de leur plus haut niveau d'avant la crise de 2008.

En partie alimentée par les investisseurs étrangers - ils achètent 70% des appartements nouvellement construits dans le centre-ville -, la forte hausse des prix à Londres a fait craindre ces derniers mois la formation d'une bulle immobilière. Par ailleurs, l'afflux d'investissements non-résidents risque de transformer les habitations londoniennes en simples lieux d'investissements inoccupés.

Londres, un refuge pour l'argent sale

Mais il y a pire... Selon le Financial Times (FT), l'immobilier londonien pourrait en fait être devenu "un refuge pour l'argent sale du monde entier". Le quotidien économique de référence a identifié plus de...150 milliards d'euros passés par des paradis fiscaux avant d'être investis dans ce secteur en Grande-Bretagne. Cette découverte résulte de l'analyse des registres de propriétés foncières.

Le FT avance ainsi que près des deux tiers des 91.248 compagnies étrangères possédant de l'immobilier en Angleterre et au Pays de Galles détiennent des biens dans le grand Londres. Or la même proportion de ces firmes sont détenues par des structures basées dans les paradis fiscaux à l'étranger, notamment les îles Vierges et les îles anglo-normandes (Jersey, Guernesey), précise le quotidien économique britannique.

Des mesures pour limiter les ardeurs

Peut-être que cet engouement soudain des structures basées dans les paradis fiscaux pour l'immobilier londonien s'estompera avec la mise en place - annoncée par le ministre des Finances George Osborne - d'un nouvel impôt sur les plus-values pour les non résidents à partir d'avril 2015.

Cette nouvelle taxe vise à limiter la flambée des prix qui préoccupe en plus haut lieu, que ce soit du côté la Banque d'Angleterre, du FMI ou de l'OCDE. Cette dernière recommande également un durcissement des critères d'attribution du programme gouvernemental d'aide à l'achat "Help to Buy", qui permet aux acheteurs de ne débourser que 5% de la valeur d'achat du bien (d'un prix maximum de 600.000 livres) qu'ils souhaitent acquérir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/08/2014 à 12:13 :
ne dit-on pas l'argent n'a pas d'odeur
Avec la mondialisation la Mafia (plutôt les mafia) devient (deviennent) des "investisseurs" respectés des financiers sans scrupules de tout bord et des avocat d'affaires.
Comme le dit François Hadji Lazaro (ancien chanteur des Garçons Bouchers) dans sa chanson "libéral" la mafia est devenue Libéralcapone!
a écrit le 04/08/2014 à 9:39 :
Ce doit être à peu près la même chose à Paris et sur la Côte d'Azur : le haut de gamme est acheté par des étrangers avec de l'argent qui vient de l'étranger. Ce qui dispense les uns et les autres (le fisc, les notaires, etc...) d'être trop regardant sur l'origine des fonds. Et tant pis si l'acheteur se déplace avec des gardes du corps armés jusqu'aux dents : tant qu'il paye.... La bien-pensance, çà commence toujours par : "c'est la m.. chez les autres".
Réponse de le 04/08/2014 à 16:50 :
Vous ignorez TRACFIN et les déclarations de soupçons obligatoires ; les notaires sont les professionnels qui signalent le plus d'anomalies. En revanche pas de natires en GB, cherchez l'erreur.
Réponse de le 08/08/2014 à 13:14 :
vous ne seriez pas notaire des fois? ce serait pas gentil de defendre un corporatisme, heritage des privileges de l'ancien regime, qui ne sert qu'a engraisser quelques centaines d'individus au detriment du bas peuple
a écrit le 03/08/2014 à 13:02 :
"pourrait" le conditionnel n'est peut etre pas le temps approprie. D'ailleurs si ce n'est pas l'argent sale, quelqu'un est il raisonnablement aujourd'hui capable d'expliquer la hausse des prix de l'immo a Londres? Je veux dire a part les sornettes du type "un desequilibre structurel entre offer et demande" "le climat fiscal londonien" ...
a écrit le 03/08/2014 à 9:59 :
ma mère m'a toujours dit avant de manger : " lave toi les mains l'argent est sale " .
Réponse de le 03/08/2014 à 18:16 :
@michel; l'argent sale dans la salle à manger, ton histoire devient un peu compliquée :-) Bon, c'est vrai que dans cette salle Hope rit de ta blague :-)
a écrit le 03/08/2014 à 9:46 :
Que n'a t on entendu sur les paradis fiscaux et leur rôle déstabilisateur des économies mondiales...heureusement qu'en Europe, on s'est débarrassé de ces lessiveuses...à part peut être le Luxembourg, la city, l'Andorre, les îles anglo normandes, l'île de Man, Monaco, San marin....allez, j'arrête là, j'ai un virement a faire !!
Salut les moralisateurs.

a écrit le 02/08/2014 à 21:56 :
L'embassadeur de la France à l'ONU privé d'acheter un appartement dans un quartier huppée de New York. La raison ? la campagne acharnée menée par l'une des habitantes de l'immeuble. Elle a adressé un courrier à ses voisins leur expliquant qu'il n'était pas «dans leur intérêt de cohabiter avec des émissaires étrangers» qui sont hors de portée de la loi du fait de leur immunité diplomatique et qui sont surtout susceptibles d'organiser des réceptions bruyantes et de ramener des gardes armées dans l'immeuble. Ainsdi notre socialo d'ambassadeur s'est vu contraint à abandonner un immeuble de la coquette somme de 8,7 mio de dollars, payés à l'évidence par vous et moi. Il en cherche un autre....

Quand la femme réputée être la plus puissante du monde et chef d'une des plus grandes économies de la planète, nommément Angela Merkel, vit dans un appartement modeste de moins de 100 mètres carrés, pouvez-vous me dire en quoi un simple ambassadeur a besoin d'un appartement aux allures de château doté d'un emplacement de premier plan, aux frais du tiers-état, naturellement?
Réponse de le 03/08/2014 à 9:50 :
Marrant de voir un libéral s'en prendre aux gens fortunés. Ce monsieur fait ce qu'il veut de son argent, quand même.
a écrit le 02/08/2014 à 20:35 :
Le souci, dans l'histoire, est qu'il n'existe pas d'argent propre. Avant de râler, réfléchissez juste deux secondes...
a écrit le 02/08/2014 à 18:17 :
D'ailleurs bygmalion voulait acquérir un bien immo à Londres grâce à l'argent des adhérents de L'UMP.... Ahahahahahahahahah
a écrit le 02/08/2014 à 15:23 :
Tout comme en notre temps nous avons eu les Bokassa, Duvallier, Khomeini, etc., les Anglais attirent toute la racaille mondiale parec que leur économie virtuelle est basée uniquement sur le fric :-)
a écrit le 02/08/2014 à 13:14 :
Noir c'est noir ! ( voir photo )
a écrit le 02/08/2014 à 11:08 :
L'argent sale alimenté depuis toujours l'économie parallèle et se fait blanchir par des gens haut placé qui ne pensent qu'à leurs poches, sinon comment expliquer la montée en puissance de ces gens la! Mais il semblerait que la tendance serait en ce moment a la chasse a ces détournements!
Réponse de le 02/08/2014 à 11:45 :
La chasse est ouverte, doucement, mais surement, on les aura tous.
a écrit le 02/08/2014 à 11:08 :
sale, l argent n est pas sale ce sont des gens malhonnêtes ,qui rende la vie difficile et font tout pour que le monde sombre dans le chaos
Réponse de le 03/08/2014 à 9:15 :
oui, absolument.
a écrit le 02/08/2014 à 9:56 :
Sale ou pas, la mauvaise monnaie chassant la bonne, l'argent est jugé plus sûrement placé là qu'ailleurs, notamment pas dans les actions de sociétés, polluées par la toxicité des dérivés et produits structurés glauques.
a écrit le 01/08/2014 à 21:47 :
Tout comme l'immobilier à Nice, Marseille,etc.
Faut bien que ceux qui ont de l'argent puisse l'investir.
a écrit le 01/08/2014 à 17:33 :
C'est quoi l'argent sale? Celui qui n'a pas été confisqué par les états socialistes? La saleté est où en fait?
Réponse de le 01/08/2014 à 19:03 :
Dans la tête à polo. Et elle la pollue bien. 600 ans d'intoxication et domination...
Réponse de le 02/08/2014 à 8:39 :
+1 Yvan... Et il va nous dire que Sarko (ou politiques de tout bord) sont des enfants de choeur honnete...Facile pour eux de manipuler des cerveaux à la Polo...
Réponse de le 02/08/2014 à 13:11 :
Elle est partout ...et tout le monde ou presque en " bouffe " !
a écrit le 01/08/2014 à 16:07 :
Que Cameron fasse sont référendum et quitte l'Europe.
Ensuite l'europe pourra cibler la City et ses paradis.
Il pourra toujoursa allez consulter Blair ou Schroeder, qui lui expliqueront comment faire des affaires avec les oligarques.
a écrit le 01/08/2014 à 15:41 :
Il faut bien qu'ils alimentent leur PIB. Lui, contrairement à beaucoup, ne doit pas mourir de faim... Vous imaginez cette pauvre city sans le sou..?? Ce serait cruel.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :