Le gouvernement envisagerait d'autoriser la location de neuf entre ascendants et descendants

 |   |  244  mots
La fédération française du bâtiment (FFB), préconisait une carotte fiscale pour relancer le secteur, incluant une mesure de solidarité intergénérationnelle afin de donner la possibilité d'acheter et louer entre ascendants et descendants.
La fédération française du bâtiment (FFB), préconisait une "carotte fiscale" pour relancer le secteur, incluant une mesure de "solidarité intergénérationnelle" afin de donner la possibilité d'acheter et louer entre ascendants et descendants. (Crédits : reuters.com)
Le gouvernement s'apprêterait à autoriser la location de logements neufs entre ascendants et descendants d'une même famille, parmi les mesures destinées à relancer le secteur du logement, selon plusieurs médias dimanche..

François Hollande a promis des annonces dés la semaine prochaine. Celles-ci commencent à filtrer. En ce qui concerne le logement, le gouvernement s'apprêterait en effet à autoriser la location de logements neufs entre ascendants et descendants d'une même famille, parmi les mesures destinées à relancer le secteur du logement.

Une mesure demandée par le secteur

"Les acquéreurs de logements neufs bénéficiant des avantages fiscaux du (régime, ndr) Duflot pourront y loger les membres de leur famille", affirme en tout cas le Journal du Dimanche (JDD).

Matignon a décidé de "miser sur les investissements locatifs" pour relancer la construction de logements neufs, ajoute le site internet des Echos, qui publie lui aussi l'information.

Cette mesure avait été demandée jeudi par la fédération française du bâtiment (FFB), préconisant une "carotte fiscale" pour relancer le secteur, incluant une mesure de "solidarité intergénérationnelle" afin de donner la possibilité d'acheter et louer entre ascendants et descendants.

Réforme de la taxation des plus values

Pour inciter les propriétaires à vendre leurs terrains constructibles, le gouvernement envisage également une réforme de la taxation des plus-values de cession, selon ces deux médias.

François Hollande a promis vendredi qu'il y aurait "dès la semaine prochaine" des "annonces" sur les dossiers prioritaires de la rentrée, notamment sur le logement.

>> Lire Logement : Hollande au pied du mur pour relancer la construction

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/08/2014 à 17:12 :
C'est pas avec ces mesurettes que le gouvernement va redonner confiance et inciter les investisseurs à revenir sur le marché de l'immobilier.
Le problème principal et dont se sont bien rendus compte les investisseurs est que la rentabilité est très clairement insuffisante en regard des sommes immobilisées et des risques.
Exemple: vous investissez 200 000 euros dans un 3p que vous allez louer environ 800 par mois, soit un peu moins de 5% de rentabilité brute. Mais rentabilité brute n'est pas rentabilité nette: de celà il faut déduire: les frais de gestion, prévoir un peu pour les travaux à faire, les travaux imprévus, les charges non imputables au locataire, c'est normal. Mais après il y a les impôts: taxe foncière, ISF. Jusque là ça va encore à peu près à part que l'ISF n'est pas déductible du revenu. Mais sur le revenu après déduction il faut maintenant payer l'impôt sur les revenus fonciers et la CSG. Au final il reste entre 1 et 1.5 pourcents de rentabilité nette; le tout avec un capital immobilisé important et pas liquide. Et à condition que tout se passe bien, c'est-à-dire que le locataire paie et ne dégrade pas l'appartement.
Mais c'est pas fini: on va dire que vous pouvez gagner en revendant cet appartement: Pan, taxe sur les plus-values avec une base qui n'est pas réévaluée en fonction de l'inflation. Et celui qui va acheter sera racketté par le département et la commune (droits de mutations). Et si vous le transmettez à vos héritiers, la aussi droits de successions, (avant la taxe sur les plus-values éventuelles).
IL vaut donc mieux s'orienter vers des placements plus rémunérateurs et plus liquides.
Réponse de le 30/08/2014 à 15:44 :
Ça me dérange pas de payer 50 % de taxes sur le loyer ( csg + taxe foncière +IR) pour du neuf pour lequel au passage je n ai pas d avantage fiscal puisque je paye 20% de TVA ..Par contre j aimerais qu un politique comme mme Pinel et surtout mr Apparu (UMP) m explique l exoneration de la CSG au bout de 30 ans sans tenir compte de l inflation . Qu ils m expliquent aussi pourquoi on est exonèré de PV lorsqu on a une jolie maison en vallée de chevreuse ou ailleurs avec un maximum de profit en residence principale si l on revend et qu on est taxés 30 ans pour un petit studio mer ou montagne ( 50 000e en moyenne montagn e par ex) ?
Réponse de le 03/09/2014 à 23:03 :
"Qu ils m expliquent aussi pourquoi on est exonèré de PV lorsqu on a une jolie maison en vallée de chevreuse ou ailleurs avec un maximum de profit en residence principale" : Un indice? Combien d'électeurs concernés dans les deux cas?
a écrit le 26/08/2014 à 12:12 :
Il est ahurissant qu'un article de La Tribune aussi mal écrit soit publié! N'y a-t-il pas un rédacteur en chef capable de refuser un tel titre: "Le gouvernement envisagerait d'autoriser la location de neuf entre ascendants et descendants"...neuf quoi??
Ecrit en Français, cela donnerait:"Le gouvernement envisagerait d'autoriser la location de logements neufs entre ascendants et descendants".....mais alors, cela n'a aucun sens!! la loi française n'a jamais interdit aux parents de louer un appartement à leurs enfants !!!! Nous ne sommes pas dans une dictature!
Même dans le texte de l'article, la même expression totalement fausse est encore répétée deux fois:"Le gouvernement s'apprêterait à autoriser la location de logements neufs entre ascendants et descendants d'une même famille, parmi les mesures destinées à relancer le secteur du logement, selon plusieurs médias dimanche."
Il faut attendre le paragraphe suivant, qui est une citation du JDD (et donc qui n'a pas été rédigée par le journaleux de La Tribune) pour enfin connaître la vérité: on parle en réalité d'avantages fiscaux qui n'étaient jusqu'alors pas appliqués dans le cas de location à ses propres enfants.
Soit ces erreurs sont volontaires, dans le but d'accentuer le sensationnalisme (et c'est indigne d'un journal économique), soit le rédacteur de cet article et le rédacteur en chef de La Tribune doivent rapidement changer de métier!!!
a écrit le 25/08/2014 à 11:11 :
Debilité profonde....des parents vont louer à leur fils ou à leur fille un appartement dont les loyers ................... vont être soumis à une avalanche de taxes et in finé en sus à lIRPP. Tout benef pour le fisc. Ce gouvernement de gauchos style la pampa d'argentine prends les Francais pour ce qu'ils ne sont pas
Réponse de le 25/08/2014 à 15:08 :
J'aimerais être assujetti à l'IRPP....
Réponse de le 27/08/2014 à 19:28 :
Ben non, c'est pas comme ça. On pourra louer à son fils ou sa fille l'appartement vraiment pas cher (bien en dessous du prix marché): comme ça on générera du déficit foncier et on pourra avoir une réduction d'impôts.
a écrit le 25/08/2014 à 11:01 :
l immobilier est tellement accro aux subventions de l etat qu il ne peut plus s en passer. que dirait on si l etat aurait continee les baladurettes et autre juppettes et offrait maintenant une reduction dimpot pour tout acheteur d une voiture neuve !
a écrit le 25/08/2014 à 11:00 :
on marche vraiment sur la tete. l etat n a plus d argent mais on va continuer a subventionner le parpaing. pire on va continuer la politique de logement cher de Sako qui nous plombe (car si vous devez payer 1000 pour vous loger, vous ne pouvez pas travailler pour moins de 1200 !)
Et tout ca pour faciliter la vie de fils a papa qui eux pourront habiter pour pas cher grace a papa qui lui pourra deduire l achat de ses impots ! celui qui n a pas des parents riches pourra toujours s expatrier afin deviter de se faire plumer pour subventionner cette gabegie
a écrit le 25/08/2014 à 9:26 :
Si je veux un appartement neuf, je vais donc le payer 30% plus cher qu'un menage aisé qui veut loger le fiston ou qu'un office HLM !
Et tout ça avec l'argent de mes impots qui ont augmentés, belle mesure de gauche en effet !
Mais que peut on attendre d'autre d'une classe politique dont le patrimoine est constitué à 95% d'immobilier (voir les declarations de patrimoine !), et dont la majorité est meme endetté actuellement sur des achats speculatifs dans l'immo ???
Réponse de le 25/08/2014 à 10:30 :
Loger mon fiston c'est plus simple.Il fait sa déclaration de revenu,il n'a pas de revenus donc aide au logement et c'est l'état qui finance.Moi je me porte simplement caution.Pourquoi perdre tous les avantages ??
Réponse de le 25/08/2014 à 20:35 :
@gege: j ai expliqué 100 fois qu un duflot ne coûtait rien au contribuable et au contraire rapporte de l argent à l état (tva 20% / défiscalisation 18 + impôt sur loyer)..
Réponse de le 25/08/2014 à 20:54 :
Si ca ne coute rien a l etat, voire aue celui ci est gagnant, pourquoi vous evez des tas de gens qui se sont precipite sur les scellier et autres ? pourquoi vous avez des pages de pub pour vendre ceci ?
vous avez deja vu des entreprises privees faire de la pub pour la TVA ou le paiement de l IR ???
Non. Les cellier, duflot et autre sont juste du gaspillage d argent public

PS: votre raisonnement serait aussi vrai avec les voitures. l essence etant taxe a mort, l etat devraot subventionner l achat de voiture au moins autant que l achat de parpaing
Réponse de le 27/08/2014 à 12:09 :
@@malcomprenant ou " c est la faute aux boomers" : encore une grosse c
...e ou désinformation ..personne ne se précipite sur le Duflot comme vous l affirmez et c est bien là le problème ..Les bailleurs n attentent pas des dispositifs fiscaux mais une fiscalité stable et des lois qui ne sont pas à sens unique à l avantage des locataires .
Réponse de le 02/09/2014 à 15:52 :
"des lois qui ne sont pas à sens unique à l avantage des locataires" : Lesquelles? Vous pensez qu'une GUL avantage les locataires : Cette assurance sur les rentes limiterait le risque pour les bailleurs louant au delà des revenus des locataires!
A lire les victimes dans votre genre, les mauvais locataires sont une majorité quand il y a moins de 4% d'impayés!
Il ne suffit pas de prétendre qu'il y a désinformation quand quelqu'un pointe du doigt l'avantage conféré par cette situation à la France vieillissante. Les faits sont là et le transfert de richesse des actifs vers les retraités se retrouve dans les chiffres.
Depuis 2005, les revenus des plus de 65 ans ont dépassés ceux des autres classes d'âges. Dans de nombreuses zones (Ile de France, PACA, etc.), les actifs aidés par des inactifs leur donnant 100 000 euros d'apport sont les seuls à pouvoir accéder à la propriété.
Ce pays marche sur la tête!
Réponse de le 28/11/2014 à 9:48 :
a famille aisée: Sauf que louer a un membre de sa famille empeche la perception d'allocation logement
a écrit le 25/08/2014 à 8:04 :
Qui va acheter un appartement ???
Quelle politique que celle de Hollande! Il fait une politique de village pour un pays entier. Ça ne marche pas.
C'est l'état qu'il faut restructurer Messieurs Hollande et Valls. Et n'attendez pas trois ans pour le faire!!!
Réponse de le 25/08/2014 à 14:53 :
"Qui va acheter un appartement ???"

Le gars qui veut une retraite, bien sur !
a écrit le 25/08/2014 à 7:07 :
Et le peuple lui envisage la démission d'Hollande et de sa troupe de nuls...
Réponse de le 25/08/2014 à 7:47 :
tu as des preuves?

Quand il a fallu supporter l'ump, ils ont démissionnés?
a écrit le 25/08/2014 à 0:45 :
Malgré 45 milliards d'euros d'aides totales au logement, malgré la succession des produits défiscalisants depuis 30 ans (1984 Pierre Méhaignerie est le premier généreux donateur en faveur de l’immobilier locatif neuf à usage d’habitation), la France  n'a toujours pas résolu la crise du logement et, paradoxalement, la France fait toujours face à un manque criant de logements !
Solution proposée par ce gouvernement : autoriser la location de logements neufs entre ascendants et descendants d'une même famille.... !
Je rêve ou quoi ?  C'est à mourir de rire ou à « vomir » tellement la proposition est ubuesque. Imaginons 30 secondes quelles seraient les réactions si la droite avait proposé pareille mesure … 
Le revers de la médaille de cette gabegie, c'est que non seulement ce genre de politique coûte très cher à la collectivité, mais entraîne également une hausse des prix des logements dans les zones concernées et surtout «concentre la rente immobilière sur des familles qui disposent déjà de patrimoine … « CQFD
Plus nul que ça tu meurs !!
Réponse de le 25/08/2014 à 6:36 :
Et vous faites quoi ?
Réponse de le 25/08/2014 à 8:47 :
@Mauricius

Celui qui ne fait rien ne se trompe jamais...
Réponse de le 25/08/2014 à 14:55 :
"ce genre de politique coûte très cher à la collectivité"

L'immobilier est écrasé d'impôts, taxes, règlement, régulation et est structurellement en crise. L'aumône qu'on lui fait n'est rien par rapport à ce qu'on lui vole..
Réponse de le 25/08/2014 à 15:11 :
ah oui?? on se demande alors pourquoi ceux qui le peuvent y invstissent? Masos, sans doute?
a écrit le 25/08/2014 à 0:28 :
Je ne savais même pas que c'était interdit.
Et si au lieu de pondre des lois constamment, le gouvernement laissait simplement les gens libres de faire ce qu'ils veulent avec leurs propres biens ?
Réponse de le 25/08/2014 à 10:57 :
c est le cas, vous pouvez faire ce que vous coulez de votre appart. par contre si vous voulez des subvention de l etat, la vous ne pouviez pas jusqu a mainetnat louer au fiston ...
Réponse de le 25/08/2014 à 15:04 :
...c'est ça le hic! ces dégrèvements d'impôts ont été mis en place pour mettre des logements locatifs sur le marché (le lOgement social n'y suffisant pas) et donc le particuluier qui investit et en quelque sorte "fait du social" en contrepartie bénéficie d'un avantage fiscal qui vient réduire son investissement. C'est pour ça que c'était interdit : votre fils part faire des études, vous achetez un appart pour le loger payé en partie par l'Etat...cherchez l'erreur!
a écrit le 24/08/2014 à 23:24 :
pourquoi vouloir construire des logements ? Pour y loger le flot d' émigrés sans qualification , insolvables ! investir aujourd'hui dans l'immobilier qui ne rapporte rien sauf des emmerdes avec toutes les lois qui sont contre les propriétaires .Faut être dingo .
Réponse de le 25/08/2014 à 0:05 :
En tant que propriétaire, un locataire vous dépose un dossier de logement. Si vous ne souhaitez pas le louer à un émigrer ne le faite pas, louer le à des français pur souche!!!!
Les émigrés ne sont pas responsable de l'état de la France, les politiciens en sont responsable, ceux qui profite le plus du système sont ceux qui vous gouverne
Réponse de le 25/08/2014 à 7:51 :
Ou alors ne pas investir dans l'immobilier, de toute façon si vous n'êtes pas content de ses rendements personne ne vous met le couteau sous la gorge pour y entrer ou y rester.
Réponse de le 30/08/2014 à 15:53 :
@tron : pour une fois vous dites quelque de juste : vous avez compris pourquoi je loue pas je vends pas , personne ne m oblige, pour le moment
a écrit le 24/08/2014 à 22:04 :
Et pourquoi pas utiliser les 34 milliards des retraites (actuellement placés sur les marchés financiers; avec les risques et rendements que cela pose...) pour construire de nouveaux logements...? Pour info, ca fonctionne (et bien!) comme ça aux Pays-Bas!!
Réponse de le 25/08/2014 à 8:51 :
Et la confiscation des salaires pendant que vous y êtes...
Réponse de le 25/08/2014 à 15:07 :
pas les retraites versées au retraités, les fonds épargnés pour lesretraites par les caisses de retraite
a écrit le 24/08/2014 à 20:47 :
Qu'est ce qu'il croit. Qu'on attendu son autorisation pour le faire ?
Réponse de le 24/08/2014 à 22:58 :
D'accord avec vous; et c'était pas illégale en plus.
a écrit le 24/08/2014 à 20:45 :
Ces mesures ne vont en rien relancer la construction en France. C'est bien cela le plus triste, qu'ils puissent croire le contraire...
Réponse de le 24/08/2014 à 20:51 :
La première mesure à prendre serait pour moi de pouvoir enfin expulser les mauvais payeurs simplement et rapidement.
Réponse de le 24/08/2014 à 21:49 :
"Ils" ne coirent pas le contraire. Ils savent pertinemment que ce type de mesure ne fait qu'augmenter les prix. Depuis le temps que les carottes fiscales existent et que l'on nous parle du prétendu manque de logement en France...rassurez-vous 'ils" ont remarqué. Mais d'une part "ils", ont investi dans l'immobilier et très rarement dans les entreprises et ne souhaitent pas la baisse des prix comme outil de relance du secteur et d'autre part "ils" ne veulent pas mécontenter le lobby immobilier. L'intérêt du pays n'est guère leur probléme.
a écrit le 24/08/2014 à 20:27 :
voici venu le temps où on recréée ce qui a déjà existé et qui a contribué à endetter davantage la France par les cadeaux fiscaux aux plus riches
a écrit le 24/08/2014 à 19:55 :
La France est un pays de jalousie, d'envie et de haine. Une seule solution: tout plaquer et émigrer. Que les gauchistes restent entre eux faire leur société "juste" (quelle horreur !)
Réponse de le 24/08/2014 à 20:00 :
DEGAGE
Réponse de le 24/08/2014 à 20:30 :
Après tout, Valls a bien fuit son Espagne natale, faites comme lui aller foutre le désordre dans un autre pays ...
a écrit le 24/08/2014 à 19:52 :
si la droite avait osé puisque ça a existé avec le périssol ou d'autres dispositifs de cadeaux aux plus riches
a écrit le 24/08/2014 à 19:49 :
on recommence avec des mesures qui consistent à faire payer des impôts par les plus modestes pour favoirser la rente des plus riches
a écrit le 24/08/2014 à 19:47 :
De mieux en mieux.....même la droite décomplexée n'aurait pas osé! Et ces gens là ont été élus avec une étiquette de gauche...si j'avais su j'aurais voté pour eux!
a écrit le 24/08/2014 à 19:27 :
Tous les jours des projets de lois
Des projets qui annulent des lois du mois précédent
Mais tout ça reste des projets et depuis ce WE nous savons que c'est pas un projet du gouvernement
Je me répète : ou est le premier centime d'économie
Réponse de le 24/08/2014 à 20:52 :
On t'en pose des questions ?
Réponse de le 25/08/2014 à 8:48 :
@élu ps

On t'en pose des questions?
a écrit le 24/08/2014 à 19:23 :
au lieu de faire des réformes fiscales justes, ils amplifient les inégalités et la reproducttion sociale !!!!
a écrit le 24/08/2014 à 19:11 :
Ces nuls ont sinistre le secteur. Pour ma part jamais plus je ne mettrai un sou dans l 'immobilier tant qu'ils seront la
Réponse de le 24/08/2014 à 20:00 :
Tant pis pour vous, le Livret A avec son taux à 1% vous tend les bras! Moi je préfère investir pour constituer un patrimoine à transmettre à ma fille.
a écrit le 24/08/2014 à 18:51 :
Merci Papa et Maman d'avoir été avant moi ! enfin un peu de justice .
Réponse de le 25/08/2014 à 12:23 :
allez un petit apparte à Neuilly où dans le 16ème ! bon sang !
a écrit le 24/08/2014 à 18:41 :
un gouvernement qui prendrait une telle décision prouvrerait qu'il n'est en aucun cas de gauche
a écrit le 24/08/2014 à 18:30 :
Titre erroné : Jamais la loi n'a interdit de tels contrats. En revanche, dans ce cas pas de déductibilité fiscale pour le propriétaire bailleur et pas d'aide de la CAF pour le locataire!! SVP, soyez un minimum moins racoleur!
Réponse de le 25/08/2014 à 15:20 :
tout le monde avait bien compris ce que la loi interdit : les avantages fiscaux et sociaux liés au logement si loué à un enfant! autrement bien sûr qu'on fait ce qu'on veut, tant que pas d'argent public dans l'affaire, on peut meêm louer à son singe!
a écrit le 24/08/2014 à 18:24 :
La droite complexée se lâche... Pouvoir aux plus riches car ils sont "nécessaires"... Relancer les HLM, là, beeeen heu heu... Privatisez tout. Ils n'en restera ... rien.
Réponse de le 24/08/2014 à 19:56 :
Sans riche et sans bourgeois qui paiera le social pour les pauvres?
a écrit le 24/08/2014 à 18:24 :
Vivement que cette idée s'applique également au Scellier.
Pour une fois une très bonne idée pour relancer le logement et surtout indispensable pour pouvoir loger nos descendants travailleurs peu payés ou à nos étudiants sans ressource.
Vraiment bien
a écrit le 24/08/2014 à 18:24 :
Pour rendre le logement accessible à tous, il suffirait de taxer lourdement tous les locaux vacants et tous l'immobilier spéculatif, aussi toutes les résidences secondaires aux volets fermés lits froids plus de 330 jours par an.
Réponse de le 24/08/2014 à 19:17 :
Et aussi taxer lourdement la résidence principale: posséder son logement est un avantage fiscal gigantesque qu'il convient de réduire à néant. Cela va se faire. Les français doivent être simplement locataires, les logements revenant à l'état après décès, qui se chargera de les redistribuer aux indigents et illégaux.
Réponse de le 24/08/2014 à 23:50 :
C'est vrai que nous manquons de taxes ! Pas d'autres idées ?
Réponse de le 25/08/2014 à 14:04 :
@ Marc: spoliateur et bolchévique
Réponse de le 25/08/2014 à 15:13 :
Je pense que c'était du 2em degré. Got it?
a écrit le 24/08/2014 à 18:21 :
qui va foncer dans ce dispositif pour avoir droit a un controle fiscal dans la foulee? a priori tous les membres de Croissance Plus qui ont eu l'outrecuidance de demander le CICE ont ete salement controles! foncez, les pigeons!
Réponse de le 24/08/2014 à 19:20 :
Le contrôle fiscal doit faire partie des premiers devoirs de l'état, et pour ce faire, toute liberté doit être donnée aux contrôleurs pour sanctionner et punir.
Réponse de le 24/08/2014 à 19:23 :
Chaque citoyen est toujours un fraudeur! Tout le monde doit savoir que le fisc peut venir perquisitionner à toute heure, et emprisonner s'il y a le moindre doute.
Réponse de le 24/08/2014 à 20:53 :
Autant en rire.
Guy Liguyli
a écrit le 24/08/2014 à 18:19 :
pour relancer le secteur, il faut libérer les propriétaires de leurs logements car c'est eux qui ont les moyens de racheter, le processus est d'acheter petit puis par la suite plus grand . Actuellement rien n'est fait pour les aider
a écrit le 24/08/2014 à 18:08 :
La mise à disposition gracieuse d'un logement par les parents à l'un des enfants constitue un avantage à rapporter à l'héritage et qui prive largement du RSA.
Donc il y a un problème sérieux pour le bénéficiaire.
Quand l'enfant a des revenus le loyer se paye au noir ce qui est intéressant pour les parents.
Il est tout de même temps d'organiser ce type de convention.
Mais je suis d'accord, si c'est pour octroyer des avantages fiscaux aux rentiers ....
Réponse de le 24/08/2014 à 19:14 :
Un rentier c'est quelqu'un qui a travaillé dur pour le devenir
Réponse de le 24/08/2014 à 19:42 :
Quand j'invite mes enfants à déjeuner, faudra-t-il bientôt une déclaration de l'invité et de l'invitant, pour le rapporter à l'éventuel héritage ? Ce pays marche sur la tête
a écrit le 24/08/2014 à 16:46 :
Pourquoi aider ses enfants à se loger ?? suffit de se porter caution ,sinon on perd la CAF
Réponse de le 24/08/2014 à 17:12 :
L'avantage est double, pour les rentiers qui bénéficieront de l'aide au logement et pour leurs enfants qui bénéficieront d'un logement (symbole d'indépendance) et à terme d'un patrimoine financé par les contribuables.
Réponse de le 25/08/2014 à 10:19 :
Ou est l'avantage? le logement n'appartient pas aux enfants qui devront payer des droits de donation ou de succession pour bénéficier du logement et les loyers taxés à lIR et csg sont supérieurs a la ristourne du Gvt sur l'achat? donc attrape nigaud
a écrit le 24/08/2014 à 16:42 :
Acheter pour louer à ses enfants 'est idiot car s'ils n'ont pas de revenus ,ils bénéficient de l'aide au logement et s'ils ont des revenus ils ont pa besoin de l'aide des parents.
Réponse de le 25/08/2014 à 15:15 :
Là y a quelqu'un qu'a pas tout compris! mais qui a un avis quand même, c'est bien
c'est de ça qu'on crève (pas que, mais aussi), de tous ceux qui causent sans savoir...
a écrit le 24/08/2014 à 16:38 :
e rassure tous les gauchistes qui crient au scandale,cette mesure c'est du pipo car elle n'a aucun intérêt.Celui qui veut loger ses enfants a tout intérêt à les loger à titre gratuit.c'est plus rentable que de payer 45%+15% de csg sur un loyer fictif
Réponse de le 24/08/2014 à 19:16 :
Voilà quelqu'un qui a tout compris
Réponse de le 24/08/2014 à 21:14 :
Enfin quelqu'un de lucide !
Merci pour votre pertinence.
Réponse de le 24/08/2014 à 21:40 :
oui, mais il s'agit d'une donation, !!!!
Réponse de le 25/08/2014 à 10:06 :
Pas du tout, le prêt de logement n'est pas une donation mais un simple avantage qui ne génère aucun droit pour le fisc
Réponse de le 25/08/2014 à 15:23 :
avantage fiscaux pour l'investisseur et aide au logement pour le rejeton réputé être sans revenus : faites le calcul, ça m'étonnerait que ce soit une opération blanche! c'est si vrai qu'il existe actuellement des systèmes d'échange (je loge ton fils et tu loges le mien)...
a écrit le 24/08/2014 à 16:27 :
C'est le meilleur moyen de détourner les aides au logement... C'est qui encore qui prétendait lutter contre les rentiers?
Réponse de le 24/08/2014 à 16:59 :
C'est un mec de gôche
Remarque, il n'y est pas à une anerie près
Réponse de le 24/08/2014 à 18:27 :
Si vous n'aviez pas encore compris que, malgré la crise, ce sont les rentiers qui ont le pouvoir, nous en avons, effectivement là, une démonstration éclatante.
a écrit le 24/08/2014 à 16:13 :
Ca va donner lieu a des versements de loyers fictifs, petits arrangements entre famille, comme le dit si bien "la-gauche" dans les commentaires, c'est cette gauche là qui favorise encore les héritiers... une honte absolue.
a écrit le 24/08/2014 à 16:00 :
Avantager les héritiers !!!


Si la droite avait proposé ça on aurait crie au scandale

Si ils ont que ça comme idées ouf !!!

La gauche la plus bête du monde
Réponse de le 24/08/2014 à 16:57 :
Dommage : tu as l'air d'en faire partie
Par contre, c'est vrai si "Giscard" avait proposé cela, on aurait eu droit à des manifestations monstres ... sur le thème du "capitalisme familial"
Remarque si c'est pour apprendre aux enfants qu'il seront tondus, c'est une bonne chose en soi : après ils accepteront mieux qu l’État les tonde jusqu'à l'os !!
Réponse de le 24/08/2014 à 18:29 :
Il n'existe plus de gauche sur terre. Tout le monde est soumis à l'argent.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :