Immobilier : l’embellie se confirme pour la construction

 |   |  332  mots
Le ciel est toujours aussi bleu pour le secteur de la construction.
Le ciel est toujours aussi bleu pour le secteur de la construction. (Crédits : Reuters)
La construction de logements, individuels comme collectifs, est de nouveau en hausse au deuxième trimestre de l’année 2016. La ministre du Logement Emmanuelle Cosse voit dans cette tendance un signe encourageant pour la politique incitative du gouvernement en la matière.

Le gouvernement vient d'annoncer les nouveaux bons résultats du secteur de la construction immobilière, résidentielle et non-résidentielle, dont la bonne santé se poursuit. Les indicateurs du Commissariat général au développement durable (CGDD) pour la période avril-juin 2016, publiés le 28 juillet, font état d'une hausse de 5% du nombre de logements autorisés à la construction par rapport au premier trimestre de l'année.

Les mises en chantier profitent elles-aussi de la tendance : "les constructions de logements commencées au cours des trois derniers mois (90.800 unités) augmentent de 5,7% par rapport au même trimestre l'année dernière", annonce le ministère du Logement. Cela porte à 355.800 le nombre de chantiers lancés sur les douze derniers mois en France, soit une hausse de 4,9% par rapport aux douze mois précédents.

Autre signe de vitalité du secteur, le délai moyen d'ouverture des chantiers, en se basant sur la date d'obtention du permis de construire, n'a pas dépassé la barre des 5 mois depuis mai 2014 pour les logements individuels pour s'établir à 4,7 mois en juin 2016. Pour les logements collectifs, le deuxième trimestre a permis au délai moyen d'ouverture de chantier d'atteindre son plus bas niveau depuis 2000 en se fixant à 7,8 mois sur le dernier trimestre.

La ministre du Logement et de l'Habitat durable Emmanuelle Cosse s'est félicité de "ces très bons résultats", fruits selon elle de "la politique de relance initiée par le Président de la République et mise en œuvre par le Gouvernement". Ainsi, dans l'optique de "poursuivre et renforcer" cet action, "les dispositifs Pinel (défiscalisation pour l'achat d'un logement neuf destiné à être loué à loyer plafonné, ndlr), Censi -Bouvard en faveur des résidences pour les étudiants et les seniors et le Prêt à Taux-Zéro (PTZ) seront reconduits en 2017", annonce le communiqué du ministère. Ce dernier dispositif, destiné à favoriser l'achat de logement neuf peu consommateur d'énergie commence à rencontrer un certain succès dans l'ancien.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/08/2016 à 17:12 :
si vous faites construire (notamment un appartement), si vous achetez en vefa, pensez à vous faire parrainer!!!
a écrit le 01/08/2016 à 9:28 :
Ces résultats qui seraient bons viennent surtout de l'abondance des déversements de subventions publique sur le marché immobilier associés à des crédits plus que faciles, résultats des prix à la hausse.Quelle réussite, ça me coupe le souffle, ainsi le ps pourra nous expliquer qu'ils ont relancé le marché.Je ris mais c'est nerveux.
a écrit le 30/07/2016 à 22:43 :
Quelle blague...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :