Le Portugal va mettre en place une taxe foncière basée sur l’ensoleillement

 |   |  344  mots
La nouvelle taxe foncière au soleil du Portugal pourrait ternir l'attractivité du pays pour les expatriés.
La nouvelle taxe foncière au soleil du Portugal pourrait ternir l'attractivité du pays pour les expatriés. (Crédits : © Rafael Marchante / Reuters)
Le montant de taxe foncière payé par les propriétaires portugais pourrait bientôt dépendre de l’ensoleillement et de la vue dont bénéficie le bien immobilier. Cette mesure est-elle le premier signe de la fin de la politique fiscale très avantageuse du pays ?

Le rayon de soleil sur la terrasse pourrait bientôt coûter cher aux propriétaires d'un bien immobilier au Portugal. En effet, un décret publié le 25 octobre 2016 instaure la possibilité de moduler la taxe foncière en fonction du niveau de lumière naturelle qui entre dans un logement ou de la vue dont il dispose. Ainsi, un appartement baigné de lumière avec une belle vue sur la mer pourra payer jusqu'à 20% de taxe foncière en plus qu'un apparemment moins bien loti. A l'inverse, les logements en rez-de-chaussée ou mal exposés pourront bénéficier d'une réduction de cette taxe.

"Notre objectif est d'introduire une plus grande équité fiscale" a justifié le ministre des Finances portugais Rocha Andrade dans des propos relayés par The Portugal News. C'est également une décision qui fait écho à une volonté de coller aux "variation de prix du marché immobilier actuel". Les partis d'opposition - c'est le Parti socialiste qui est actuellement au pouvoir - se sont majoritairement prononcés contre cette mesure, qu'ils voient comme un coup dur porté à la classe moyenne. Le président de l'association des propriétaires lisboètes (Associaçao lisbonense de proprietarios en Portugais), Luis Menezes Leitao, a regretté que l'on cible les propriétaires et que cette hausse de la fiscalité porte sur quelque chose qui ne génère pas de profit.

La fin de la grande séduction ?

Cette mesure sera-t-elle suffisante pour dissuader les Français de s'installer au Portugal ? Pour rappel, la France est le pays qui fourni le plus grand nombre de nouveaux résidents fiscaux au Portugal en 2016. Le pays séduit majoritairement les retraités de pays comme la France ou l'Angleterre, grâce au coût et à la qualité de la vie, mais surtout par le biais d'une mesure fiscale prise en 2013 qui exonère les nouveaux ressortissants d'impôts sur leurs revenus perçus à l'étranger pendant dix ans.

>> Lire aussi : Expatriation : "Une fois au Portugal, les gens n'ont plus envie de revenir"

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/11/2016 à 16:57 :
Je pensais que la stupidité des socialistes était une exception française. Apparemment non...
a écrit le 29/10/2016 à 19:09 :
Le Portugal reste toujours intéressant
Demander aux français qui sont déjà installés
Le coiffeur est à bon prix la nourriture
Et le café ☕ est toujours à. 60€
Alors
Jorgecravo
a écrit le 29/10/2016 à 18:31 :
En ce qui concerne cette notice l'impôt s'il arrive ça Será très peut
Ça será toujours intéressant de venir vivre au Portugal.
Un retraité avec 2000€ vie beaucoup mieux au Portugal avec une meilleure sécurité.

Jorgecravo
a écrit le 29/10/2016 à 9:54 :
Une autre idée , Taxer la connerie. Discrimination car nous aurions que des socialistes
a écrit le 29/10/2016 à 0:21 :
Taxons la connerie. Si on taxait la stupidité, les socialos devraient payer pleins d'impôts
a écrit le 28/10/2016 à 22:29 :
Bientôt une taxe sur l'air qu'on respire...suivant notre capacité pulmonaire ?
a écrit le 28/10/2016 à 21:19 :
C'est idiot, c'est socialiste. Une imposition simplement assise sur la valeur de marché du bien intègrerait tous les paramètres d'agrément du bien, taille, environnement, ensoleillement, facilité d'accès, éléments de confort...
a écrit le 28/10/2016 à 17:30 :
En mettant cet article en parallèle avec celui sur la taxation des loyers fictifs et des locations occasionnelles, je me suis demandé si ce n'était pas une blague potache de la part de la Tribune.
Malheureusement c'est simplement la perversité fiscale habituelle. Ça va être coton de quantifier l’ensoleillement d'un logement.
a écrit le 28/10/2016 à 16:45 :
ONT Y ARRIVE ON VEUT TAXE LE SOLEIL? BIENTOT ON VOUS TAXERAS L AIR QUE VOUS REPIREZ? SILS LE FONT C EST POUR NE PAS SE LAISSEZ PRENDRE LES MEILLIEURS PLACE PAR DES GENS QUI ONT PLUS DE MOYEN QU EUX QUI NE SONT PAS DU PAYS ?JE LES COMPRENDS. CAR LES INSULAIRES NE PEUVENT PLUS TROUVE UN TERRAIN POUR EUX? C EST UN PEUT LE MEME PROBLEME EN CORSE???
Réponse de le 23/02/2017 à 10:34 :
'un sariate micca Corsu? Induve site natu ?
Réponse de le 23/02/2017 à 10:35 :
'un sariate micca Corsu? Induve site natu ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :