Immobilier : les notaires confirment la reprise avec quelques exceptions

 |   |  493  mots
Au deuxième trimestre, les notaires ont constaté des hausses tant en terme de volumes de ventes que de prix sauf dans certains départements comme l'Ain.

Le marché immobilier repart largement de l'avant. En effet, selon les Notaires de France, "le deuxième trimestre 2010 est marqué par un net redressement dans l'ancien". Et cette reprise se vérifie aussi bien en terme de volumes de ventes (plus de 700.000 ventes en octobre) qu'en terme des prix. "Alors que l'évolution des prix était très faible fin 2009, voir négative pour les maisons, le premier trimestre 2010 avait enregistré une hausse, confirmée au second trimestre au plan national". Pour les appartement, ils avancent de 2,2% sur trois mois et de 6,3% sur un an sur le plan national. En province, ils prennent 1,9% sur trois mois et 4,3% sur un an. Les prix en Ile-de-France bondissent de 8,6% et de 9,8% à Paris.

Néanmoins, les Notaires de France nuancent cette annonce de progression des prix. Le marché est toujours à la baisse dans certains départements. Ainsi l'Ain enregistre une baisse de 10,1%, le Pas-de-Calais 6,2% ou encore le Doubs 5,3% pour les appartements. Par villes, Caen enregistre une baisse de 2% à 2.029 euros et Besançon de 3,2% à 1.651 euros.  Pour les maisons, ce sont la Lozère, les Landes, les deux Sèvres, la Meuse, l'Allier et le Cher qui sont les plus touchés avec des évolutions négatives de prix avec des baisses sur un s'étalant de 4 à 13 %. Certaines villes connaissent des évolutions nettement négatives comme Metz (-10% à 162.000 euros) ou Montpellier (-8,2% à 267.500 euros).

Le marché du neuf continue de progresser

L'immobilier neuf se porte bien. Le volume des ventes des appartements neufs au deuxième trimestre 2010 continue d'augmenter par rapport au deuxième trimestre 2009 de 5,7 %. Quant au prix du mètre carré, il a augmenté sur un an à juin dernier de 5,4 % soit un prix moyen de 3.556 euros (source de la Fédération des Promoteurs Constructeurs). En Ile-de-France, il a progressé de 8,5% à 4.588 euros le mètre carré.

Toutes les régions connaissent une évolution des prix des appartements positive au deuxième trimestre, sauf la Haute-Normandie (-0,8% à 2.917 euros) et l'Auvergne (-2,1% à 2.536 euros).

Le volume des ventes des maisons individuelles progresse de 23,3 % par rapport à la même période l'année dernière. Le prix du mètre carré a, lui, baissé sur un an de 4,2 % soit un prix moyen de 237.300 euros (source de la Fédération des Promoteurs Constructeurs).

Des perspectives encourageants

Les Notaires de France prévoient des chiffres satisfaisants pour l'ensemble de l'année. Le volume des ventes dans l'ancien pour l'ensemble de l'année 2010 devant se situer entre 720 000 et 750 000 ventes. (Rappel : dans les années 2000-2007 la fourchette se situait chaque année entre 800 et 840 000 ventes). Le chiffre de 750 000 pourrait même être dépassé.

Pour le neuf, "l'année 2010 va se terminer en fanfare pour la promotion immobilière des appartements (...).La perspective de la réduction de certains avantages fiscaux à compter du 1er janvier 2011 est, sans aucun doute, la cause de la montée en flèche du nombre de ventes en l'état futur d'achèvement d'ici à la fin de l'année".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :