Immobilier : les notaires confirment une nette reprise des ventes au 2ème trimestre

 |  | 258 mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Compte tenu des bons chiffres observés depuis le début de l'année, les notaires estiment que le nombre de transactions immobilières dans l'ancien devraient être proche cette année du niveau atteint en 2008.

Le deuxième trimestre 2010 est marqué par un net redressement du marché immobilier dans l'ancien, selon les notaires. Ces derniers avaient déjà révisé à la hausse en juillet dernier le volume des ventes sur l'ancien en 2010 en pronostiquant qu'on devrait avoisiner les 700 000 ventes comme en 2008. "Il apparaît en ce mois d'octobre que ce chiffre de 700 000 sera largement dépassé.

Le volume des ventes dans l'ancien pour l'ensemble de l'année 2010 devant se situer entre 720.000 et 750.000 ventes", pronostiquent-ils, à comparer à une fourchette comprise entre 800.000 et 840.000 ventes dans les années 2000 -2007. Les volumes sur Paris intramuros restant en deçà de ceux d'avant crise alors que le marché immobilier de l'île-de-France représente environ 30 % des ventes dans l'ancien.

Cette hausse ne doit pas masquer la réalité dans certains départements : si cette évolution est positive en moyenne nationale, il n'en est pas ainsi dans tous les départements. Le marché est toujours à la baisse pour les appartements dans l'Ain (- 10,1 %), dans le Pas de Calais (- 6,2 %), dans le Doubs et le Morbihan (- 5,3 %).

Pour les maisons, le marché est toujours à la baisse dans la Lozère, les Landes, les deux Sèvres, la Meuse, l'Allier et le Cher avec des évolutions négatives de prix sur 1 an de - 4% à -13%. Inversement les départements de la Gironde, la Drôme, la Loire Atlantique, la Marne et la Seine Maritime connaissent des augmentations de prix à deux chiffres. La reprise ne semble pas profiter à tous, les départements ruraux ayant beaucoup de difficultés à retrouver le marché d'avant crise.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :