A partir d'aujourd'hui, vous travaillez pour vous et plus pour vos impôts

 |   |  198  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La France est sur le podium des pays européens où la pression fiscale est la plus forte. Découvrez le classement pays par pays.

Ernst & Young a fourni les données de cette étude publiée par l'IEM (institut économique Molinari) sur la pression fiscale dans les pays d'Europe. Ils ont calculé à partir de quel jour on cesse d'employer son salaire pour payer ses impôts. Plus pudiquement, l'IEM le qualifie de jour à partir duquel un salarié est "libéré de ses obligations fiscales".

Dans 6 pays, plus de la moitiés des revenus du travail sont prélevés en impôts sur le revenu, TVA et contributions sociales. Chypre est le mieux loti, puisque ses salariés travaillent "pour eux" à partir du 13 mars.

En France, inversement, la date fatidique est le... 27 juillet. Soit 1 jour de plus que l'an passé ! Seuls la Hongrie et la Belgique arrivent plus tard (29 juillet et 4 août).

Parmi les grands voisins, les dates affichées par l'IEM sont : le 17 mai pour la Grande-Bretagne, le 19 mai pour l'Espagne, le 1er juillet pour l'Italie, et le 11 juillet pour l'Allemagne.

Toujours selon cette étude, "le taux d'imposition réel du salarié moyen augmente dans l'Union Européenne de 0,24% en 2011. Il est passé de 43,99% en 2010 à 44,23%, en grande partie en raison de l'augmentation de la TVA dans 13 états membres depuis 2009".

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/10/2011 à 13:49 :
Passe-droits, justice au ralenti, je comprends pourquoi les Commerciaux Export trouvent facilement un job en France: les meilleurs d'entre eux se sont déjà délocalisés vers des cieux fiscaux plus cléments !
a écrit le 27/07/2011 à 11:41 :
Quasi un des pires pays d'Europe.
Mais qui a dit que la France était un pays libéral déjà? Que ferons nous lorsque la France devra elle aussi rembourser ses dettes et qu'il faudra aussi contribuer payer l'impôt européen?
a écrit le 27/07/2011 à 11:37 :
On voit que certains pays en difficulté ont de la marge . Un mois et demi de fiscalité en moins pour la Grèce , 2 mois pour l'Espagne et le Portugal .
Par contre , plus de marge de manoeuvre pour la France qui trouve malgré tout le moyen d atteindre une dette proche de 85% de son PIB . Pour la France , si vraie cure d austerité il y avait , cela rimerait donc exclusivement avec baisse des prestations sociales .
a écrit le 27/07/2011 à 11:01 :
Il ne nous reste plus qu'a imiter chypre ou malte. L'irlande est aussi bien placee. Tellement bien placee d'ailleurs que l'U.E. lui est venu en aide grace à NOS IMPOTS. Et puis n'oublions pas la grèce imbatable en fraude fiscale mais c'est pas grave puisque nous francais allons payer une partie de la facture.
Sinon faudra demander à ernst et à young qu'ils fassent une etude pour connaitre à partir de quel jour les salariés de certains pays commencent à payer pour leur sante, les etudes de leurs gosses, leur retraites...Enfin tout ces petites prestations que notre fiscalite nous permet de profiter...
a écrit le 27/07/2011 à 10:49 :
Et en Suisse... ? Certes, ce n'est pas la zone Euro... mais c'est un camp "teuton" retranché. Résistant à l'envahisseur "Euro".
Encore une fois un article à minima...
La Tribune info complète et commentaires ... please.
a écrit le 27/07/2011 à 8:59 :
A faire le lien avec le taux d'endettement des PIGS et la volonte de la BCE de vouloir les aider ...
a écrit le 27/07/2011 à 8:42 :
C'est bien pour cette raison qu'il sera quasiment impossible pour le prochain gouvernement d'augmenter encore...quoique....
Réponse de le 27/07/2011 à 11:36 :
effectivement, sinon comment financer les salaires des milliers de fonctionnaires que Holland/Aubry se proposent d'embaucher une fois au pouvoir ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :