Consultez la "cote ISF" de votre portefeuille boursier

 |   |  264  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
La déclaration ISF doit être remplie et envoyée avant la fin du mois. Pour l'assujetti, il faut choisir entre deux méthodes d'évaluation pour les valeurs mobilières. Découvrez la méthode qui vous sera la plus favorable.

Il est l'heure de remplir de remplir la déclaration ISF, qui a été exceptionnellement décalée de quelques mois pour tenir compte de la réforme de la fiscalité votée au printemps dernier.

Si l'estimation des biens immobiliers peut être un véritable casse-tête, celle du portefeuille boursier (actions, obligations, trackers, Sicav, FCP, etc.) est bien plus simple : deux méthodes sont possibles pour l'assujetti. La première : prendre soit la valeur au 31 décembre 2010. La seconde : prendre la valeur des 30 derniers cours qui précèdent le 1er janvier 2011.

Il est donc possible de choisir la plus basse des deux valeurs affichées. Cette possibilité permet de ne pas subir une forte appréciation ponctuelle d'une valeur. Et, mieux, ce choix est laissé pour chaque ligne du portefeuille.

Bon à savoir : pour les valeurs mobilières cotées hors zone euro, le principe est le même mais le cours est converti en euros au taux de change de l'époque.

Bien évidemment, le travail de calcul de la moyenne est un peu fastidieux. Vous retrouvez donc en cliquant ici la liste des principales actions obligations, trackers, etc. indiquant d'un côté la moyenne (appelée "cours ISF") et de l'autre leur valeur au 31 décembre 2010.

Au moins de décembre, le CAC 40 a augmenté de 3,7%, soit environ 135 points. Certaines valeurs ayant même dépassé les 10% de hausse. Mieux vaut donc consacrer quelques minutes à regarder la méthode la plus intéressante pour réduire la facture ISF.

Pour accéder à la Cote ISF de La Tribune, cliquez ici

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :