Emmanuel Macron au Louvre : "Je protégerai la République"

Par latribune.fr  |   |  417  mots
Ce dimanche soir à 20 heures, la France connaît enfin le visage du nouveau président de la République. (Crédits : Statista)
Le candidat d'En Marche ! est arrivé largement en tête devant Marine Le Pen (34,1%), à l'issue d'un scrutin marqué par une participation largement en baisse. Avec 25% d'abstention, il s'agit de la plus faible participation depuis 1969. Retrouvez les résultats de cette soirée électorale sur notre DIRECT.

Par Garance Bailly, Jean-Christophe Catalon, Jérôme Cristiani, Audrey Fisné, Robert Jules, Laurent Lequien, et Mathias Thépot.

Ce dimanche soir à 20 heures, la France connaît enfin le visage du nouveau président de la République. Après avoir rassemblé 24,01% des voix au premier tour, le candidat d'En Marche! Emmanuel Macron a reçu le soutien de la classe politique traditionnelle, depuis Les Républicains jusqu'au Parti socialiste et même des communistes, faisant de lui le favori de ce scrutin. Face à lui, la candidate d'extrême-droite Marine Le Pen, qui accède au second tour quinze ans après son père, a réalisé le score de 21,30% au premier tour et a reçu le soutien du leader de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan (4,7% au premier tour).

Un taux de participation faible

A 17 heures, le taux de participation était de 65,30%. Une mobilisation largement en baisse par rapport aux deux scrutins précédents de 2012 et 2007, et même inférieure à 2002 où elle était particulièrement faible, à 67,62%. Pour rappel, à l'époque, Jacques Chirac l'avait emporté de très loin avec 82% des voix face à Jean-Marie Le Pen. Les instituts de sondage prévoient ce dimanche 7 mai un taux d'abstention autour de 25%.

Pourquoi les Français boudent-ils ce scrutin plus que les deux précédents? Il semble que l'entre-deux-tours chaotique, à l'image du débat télévisé du mercredi 3 mai, ne les a pas incités à se déplacer aux urnes. Attaques sous la ceinture, fausses informations, journalistes malmenés ont largement dégradé la qualité des échanges entre les deux prétendants à la magistrature suprême, au détriment du débat sur le fond, en l'occurrence les programmes.

A quelques heures du résultat final, les deux candidats ont rejoint Paris après avoir voté chacun dans leur fief. Comme au premier tour, Marine Le Pen a rempli son devoir de citoyenne dans la ville d'Hénin-Beaumont dans les Hauts-de-France, dont la municipalité est tenue par le maire FN Steeve Briois. A 120 kilomètres de là, Emmanuel Macron a voté au Touquet, où il s'est marié en 2007. Le candidat d'En Marche! s'exprimera ce soir depuis l'esplanade du Louvre. Le site a été évacué aux alentours de 13h30 ce dimanche suite au signalement d'un colis suspect par des membres du staff d'Emmanuel Macron. La préfecture de police a depuis résolu le problème.

*Graphique réalisé par Statista

[ Si notre DIRECT ci-dessous n'apparaît pas sur votre mobile, cliquez ici>> ]