Emmanuel Macron au Louvre : "Je protégerai la République"

 |   |  417  mots
Ce dimanche soir à 20 heures, la France connaît enfin le visage du nouveau président de la République.
Ce dimanche soir à 20 heures, la France connaît enfin le visage du nouveau président de la République. (Crédits : Statista)
Le candidat d'En Marche ! est arrivé largement en tête devant Marine Le Pen (34,1%), à l'issue d'un scrutin marqué par une participation largement en baisse. Avec 25% d'abstention, il s'agit de la plus faible participation depuis 1969. Retrouvez les résultats de cette soirée électorale sur notre DIRECT.

Par Garance Bailly, Jean-Christophe Catalon, Jérôme Cristiani, Audrey Fisné, Robert Jules, Laurent Lequien, et Mathias Thépot.

Ce dimanche soir à 20 heures, la France connaît enfin le visage du nouveau président de la République. Après avoir rassemblé 24,01% des voix au premier tour, le candidat d'En Marche! Emmanuel Macron a reçu le soutien de la classe politique traditionnelle, depuis Les Républicains jusqu'au Parti socialiste et même des communistes, faisant de lui le favori de ce scrutin. Face à lui, la candidate d'extrême-droite Marine Le Pen, qui accède au second tour quinze ans après son père, a réalisé le score de 21,30% au premier tour et a reçu le soutien du leader de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan (4,7% au premier tour).

Un taux de participation faible

A 17 heures, le taux de participation était de 65,30%. Une mobilisation largement en baisse par rapport aux deux scrutins précédents de 2012 et 2007, et même inférieure à 2002 où elle était particulièrement faible, à 67,62%. Pour rappel, à l'époque, Jacques Chirac l'avait emporté de très loin avec 82% des voix face à Jean-Marie Le Pen. Les instituts de sondage prévoient ce dimanche 7 mai un taux d'abstention autour de 25%.

Pourquoi les Français boudent-ils ce scrutin plus que les deux précédents? Il semble que l'entre-deux-tours chaotique, à l'image du débat télévisé du mercredi 3 mai, ne les a pas incités à se déplacer aux urnes. Attaques sous la ceinture, fausses informations, journalistes malmenés ont largement dégradé la qualité des échanges entre les deux prétendants à la magistrature suprême, au détriment du débat sur le fond, en l'occurrence les programmes.

A quelques heures du résultat final, les deux candidats ont rejoint Paris après avoir voté chacun dans leur fief. Comme au premier tour, Marine Le Pen a rempli son devoir de citoyenne dans la ville d'Hénin-Beaumont dans les Hauts-de-France, dont la municipalité est tenue par le maire FN Steeve Briois. A 120 kilomètres de là, Emmanuel Macron a voté au Touquet, où il s'est marié en 2007. Le candidat d'En Marche! s'exprimera ce soir depuis l'esplanade du Louvre. Le site a été évacué aux alentours de 13h30 ce dimanche suite au signalement d'un colis suspect par des membres du staff d'Emmanuel Macron. La préfecture de police a depuis résolu le problème.

*Graphique réalisé par Statista

[ Si notre DIRECT ci-dessous n'apparaît pas sur votre mobile, cliquez ici>> ]

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/05/2017 à 17:46 :
"Emmanuel Macron au Louvre : "Je protégerai la République"

Par contre ,les salariés qu'est-ce qu'ils vont prendre.
a écrit le 08/05/2017 à 14:09 :
Macron c'est le retour de la réalité, alignons nous sur la Pologne ,400 euros de salaire, puis très vite sur le Bangladesh ,75 euros par mois et 300 pour un cadre c'est amplement suffisant, organisons des soupes populaires festives, joyeuses en faisant des quêtes dans les salles de marché , ils accepteront avec joie les petits cadres ,les 400 ou 600 euros par mois , expliquons leur encore que c'est moderne! c'est écologique. Les retraites c'est dépassé, avec 5% d'inflation on les fera disparaître en 12 ans .Et pour le reste, l'économie, il faut leur dire que c'est compliqué", que ce n'est pas pour eux, ce sont des chiffres, des calculs, pensez, 80 milliards de fraude fiscale par an en France et 1000 milliards par an en UE, laissez tomber, c'est compliqué luttez plutôt contre les voleurs à la tire, mais laissez-nous le vrai business de du plus grand vol de tous les temps les VAD;, les LBO, les produits dérivés, le high frequency trading, et surtout le shadow banking et les paradis fiscaux un océan de fraude hors taxe, laissez nous notre "paradis" ce n'est pas pour vous pauvres hères qui payez des impôts
a écrit le 08/05/2017 à 13:13 :
Ils ont voté Macron parce que droite et gauche désavouées ont berné le peuple pour continuer de taper dans la gamelle des législatives... Rendez vous tous à la première manif anti-Macron qui devrait arriver bien vite, avec certainement le Cancer Généralisé du Travail (CGT) en tête qui pourtant a appelé à faire ce choix, mais certains auront peut être le courage de leurs actes avec le slogan << J'ai voté Macron et je le regrette déjà ! >>
Puisque vous avez choisi d'être << En marche >> prenez de bonnes chaussures, cette marche risque d'être bien longue pour certains...
2022 c'est loin, vous n'avez pas fini de chialer, on en reparlera bientôt !
a écrit le 08/05/2017 à 12:41 :
Oui enfin un Président jeune ce qui n'est pas mon cas, bravo un Président qui voit la France dans l'Europe dans le monde, bravo un Président qui envoie toute la bien pensante surtout pour elle des années 80 M. Mélenchon, M. Fillon et l'arriviste celui qui n'a jamais rien réussi en politique M. Dupont Aignan etc etc au placard, bravo à un Président qui n'a pas laissé le poste à la ringardise Mme Le Pen et son programme élastique à souhait promettant la face cachée de la lune, le noir et tellement médiocre pour ne pas dire stupide dans ses explications en économie qu'elle en devait un cas d'école de celle qui parle d'un sujet dont elle n'a aucune maitrise. Merci à ce Président qui met fin au "trumpisme", aux mensonges des anti européens anglais. Pour ce qui de son score parait il médiocre ou par défaut il faut rappeler que M. Sarkozy en 2007 avait été élu avec moins de voix que M. Macron aujourd'hui et également pour une part par défaut en 2012 idem pour M. Hollande tout comme à l'étranger M. Trump moins de voix que Mme Clinton, qu'aujourd'hui la première ministre anglaise n'est pas élue par les citoyens que Mme Merkel est chancelière d'une coalition comme en Belgique comme aux Pays Bas, un premier ministre espagnol élu grace une opposition qui n'a pas souhaité continuer l'obstruction, un premier ministre italien venu par la démission de celui qui avait été élu etc etc . Merci à toute cette France qui a permis à notre pays d'élire un Président jeune en phase avec le monde et non un des grincheux M. Mélenchon, Mme Le Pen des sectaires qui n'ont de vision du monde que la médiocrité de ceux qui ont peur que les citoyens de notre pays puissent enfin sentir l'élan d'un pays moderne. Cette élection est celle de mes enfants qui ont enfin droit de décider de leur avenir.
Réponse de le 08/05/2017 à 13:52 :
@Merci France: je serais plus circonspect, car 1) l'âge n'est pas un critère de compétence. Un âne de 20 ans sera toujours un âne à 60 ans. 2) Macron a certes 39 ans, mais son épouse en a 64. Reste donc à savoir si l'enveloppe intérieure correspond à l'enveloppe extérieure. Je ne préjuge pas, je dis simplement de faire attention avant d'en arriver à des conclusions hâtives :-)
Réponse de le 08/05/2017 à 17:19 :
On se calme...il ne s'agit que d'un mandat de 5 ans ! s'il se loupe c'est le FN assuré en 2022 ! moi, je l'attends sur l'Europe...il aura dit au moins une chose censée durant la campagne: "si rien ne bouge, l'euro explose dans moins de 10 ans".
Concernant les conditions de son élection, y-a pas de quoi se réjouir: vote FN record + abstention record + votes blancs et nuls records...
Alors on se calme...
Réponse de le 09/05/2017 à 16:29 :
Dans ce cas bien précis, il n'y a que le résultat qui compte !
et personnellement je suis TRÈS heureux, pour un français de base c'est déjà un bon début, n'est-ce pas ?
Chapeau l'artiste ! de nous avoir "ringardisé" toute la clique des "40 glorieuses" de la politique "Caméra café" et de "La Grande bouffe" !
a écrit le 08/05/2017 à 12:15 :
C'est vrai qu'avec les pulsions communautaristes observées jusque sur les plages l'été, il va avoir du travail. Parce que sinon, je ne vois pas qui, parmi ceux qui ont participé à l'élection présidentielle, voulait abolir la République. Personne n'a le monopole de la République...
a écrit le 08/05/2017 à 11:40 :
Je suis contre l’affrontement des classes en primaire et en secondaire. Les meilleurs élèves, doués par naissance, doivent le rester. Quant à la révolution, si elle permet à des sans dents de vivre avec dentier et comme un rentier, avec un SMIC par jour, je m’y oppose. Que se mettront les autres sous la dent ? Ne confondons pas « cent dents » et « sans argent ». Ne confondons pas justice sociale et laxisme, progrès et charité, richesse et patrimoine, souffrance et jouissance, ENA et ETNA, douleur et masochisme, colère et terrorisme. Le laxisme peut opérer comme un laxatif et faire le jeu « des extrêmes », une expression que j’aime bien, mais je me garde bien de bien l’expliciter.

Je vous ai compris. Fort de votre immense adhésion, de ce flot ininterrompu vers le seul sauveur qui m’aille, sans autre barrage que mon aspect popu, je défendrai les acquis de mes amis. A la force du poignet, ils se les ont gagné. Respectons donc, et donc, et encore donc, la finance et la propriété d’autrui si nous voulons être respectés. Moi, produit du système, c’est parce que j’en connais les entrailles que je suis devenu un anti-système systémique, partisan de le changer afin qu’il reste en place. Je sais : il faut beaucoup de soumission pour faire un peuple libre.

Comptez sur ma soumission à nos amis trumpistes et merkéliens, aux guerres du pétrole. François m’a montré le chemin. « Quand les riches se font la guerre, ce sont les pauvres qui meurent ». Sartre vous ment.
a écrit le 08/05/2017 à 11:23 :
Moi président a été réélu. C'est triste. Avec gros 20 millions de voix, sur un corps électoral qui en compte 44 millions, c'est moins bien que la totalité des présidents qui l'ont succédé. En se présentant face au FN, qui est un repoussoir absolu, ne pas réussir à convaincre la majorité de la population, c'est une performance exceptionnelle, mais Macron a du talent. Il a aspiré les voix de la gauche et de la droite pour créer un UMPS réel et assumé, s'assurant ainsi de concourir face à son inverse absolu. Sans Le Pen, il n'y aurait pas eu de Macron. J'espère qu'il lui a au moins envoyé des fleurs : ce sont des choses qui se font.

Le point positif de cette élection est que tous les Français vont désormais voir que dégager les gens qui connaissent leur boulot pour les remplacer par des robots plus ou moins télégéniques (et je parle d'EM comme du FN), c'est non seulement un caprice d'enfant gâté, mais surtout ça n'arrange en rien leur situation. Ce sera ça de moins à expliquer lors de la prochaine présidentielle : plus il y a de candidats qui ont des arguments rationnels, au lieu de se comporter comme de vulgaires télé-évangélistes et/ou vendeurs à la criée, et mieux c'est pour la démocratie.

D'ici là, espérons que la dette n'ait pas trop grandi, puisque Macron ne veut pas réduire la dette mais juste flatter l'Europe en se tenant au déficit maximal autorisé par cette dernière, autrement dit continuer à payer plus pour avoir moins (on a déjà eu presque 45 milliards d'euros d'intérêts à payer en 2016, mais on va continuer à s'endetter, puisque que mettre de l'argent là où il sert à quelque chose c'est un raisonnement de vulgaire néo-libéral, parait-il). Pour le reste, avec une légitimité si faible, c'est plutôt mal parti pour que Macron arrive quoi que ce soit, même s'il y a une ou deux choses valables dans ce qui lui sert de programme (en économie, notamment). Je me demande en particulier ce qui va être fait pour la réduction du nombre de parlementaires. Comme Macron s'est engagé à réduire ce nombre d'environ un tiers, certains des députés élus dans un mois le seront-ils pour quelques mois seulement ? Ce serait gros qu'il supprime justement les parlementaires dans les circonscriptions qui n'ont pas voté pour lui. A moins qu'il ait fait une promesse en l'air pour se faire élire ? Difficile à imaginer.
a écrit le 08/05/2017 à 10:59 :
Le candidat de Bruxelles, de la finance et des américains (le seul candidat a etre ouvertement pour les américains) et avec l'appui de toute la presse bien pensante a été élu. C'etait difficile de faire moins. Le plus désolant c'est que l'on retrouve tout de suite les hiérarques du PS derriere. Vous avez vu Ségolène? On aurait dit 2012 sur France 2. Vous ne vouliez plus Hollande, vous l'aurez tout de même. Le Monde et Le canard enchaîné ont bien oeuvré. Et dire que je croyais en l'indépendance de la presse. J'espere que les 120 députés vont rembourser tout ce qu'ils ont pris et que les journalistes vont etre enfin imposés sur l'ensemble de leur revenu.
Réponse de le 08/05/2017 à 11:20 :
Franchemnet il vaut mieux que ca soit le candidat des americains (encore que je doute que Trump soit pro macron) que la candidate des russes qui nous aurait ruinés en moins de 2 ans en sortant de l euro. Quant a votre ami Fillon, il ne peut s en prendre qu a lui meme: personne l a force a faire de l emploi fictif, a se faire offrir des costumes...
a écrit le 08/05/2017 à 10:38 :
Macron arrive sur l'hymne européen, dès l'entrée il trahit la constitution Française ! Mac rond s'est malicieusement substitué avec subtile arrogance et en 2017 en France au bas rond chez Rothschild en neutralisant par l'Argent toutes les forces d'opposition et de vérité dans un débat sur le fond empêché puis occulté ...
La seule morale de cette sale histoire est que la Finance vient de vérifier par l'expérience la citation du baron Rothschild " Donnez moi le contrôle de la monnaie et je commande à tous ceux qui font les lois " ! Hélas un communiant servile vient de la faire en deux ans: cela atteste de la vassalisation d'un corps électoral infantilisé et manipulé, et la force devenue incontrôlable de la finance déchaînée ! Mais là ou le bât blesse c'est en France le pays supposé être celui de la liberté !!
Réponse de le 08/05/2017 à 12:11 :
Toute à fait d'accord avec vous car beaucoup d'électeurs se tournent un film.
a écrit le 08/05/2017 à 10:38 :
Il veut protéger quoi ! vu le matraquages des médiats et de la presse en sa faveur , plus les moyen de l'état et de la commission Européenne intervenant dans la campagne et en plus très mal élu si l'on déduit l'abstention , les votes nuls et blancs . Cela veut dire qu'il ne serait pas là , si cette campagne s'était déroulée comme toutes autres. Il n'aura pas de majorité et ça c'est une bonne nouvelle .
a écrit le 08/05/2017 à 10:08 :
L'élection de macron amène à des constats :

Le Medef CAC 40 a élu Macron avec seulement (65%-35%) = 30 % des électeurs Français qui lui sont dévoués, en principal les profiteurs de la République ;

les 35 % qui ont fait la différence ce sont les électeurs de de l'UMP, de l'UDI et des SOUMIS de Mélanchon qui ont suivi les ordres donnés par leurs dirigeants,
ce qui vient faire la démonstration de ce qu'ils ont accepté de leur plein gré toutes les souffrances économiques et sociales que les équipes de Macron leur ont promises ;

Laissons les souffrir, ils le valent bien.

Cela dit, Hollande a réservé un un hôtel particulier pour ses amis de la finance dont il a trouvé un nom, qu'il a promu à la tête de son parti politique caché, et lui a fourni les budgets opulents pour se présenter aux élections ;

Hollande a un autre succès à son actif, débarrasser la France de l'UMP des LR de l'UDI, (le Modem avait déjà été écroulé par le couple Bayrou De Sarnaise).
Réponse de le 08/05/2017 à 10:49 :
"30 % des électeurs Français qui lui sont dévoués, en principal les profiteurs de la République".

Au niveau des catégories socio-professionnelles, les CSP + ont largement voté pour Macron (32%, surtout chez les cadres avec 39%) suivis par les professions intermédiaires et les CSP-. Les inactifs (dont les retraités), sont eux 24% à avoir voté pour Macron.Sans surprise, les plus hauts revenus (plus de 3.500 euros mensuels) ont également voté pour l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée (36%) loin devant Fillon (26%). Sur les 11 candidats, Macron remporte le meilleur score dans cette catégorie.
a écrit le 08/05/2017 à 9:52 :
Comme on dit chez nous , c'est au pied du mur qu'on voit le maçon. Mais pour celà il faut des réformes radicales mais son programme ne va pas assez loin
Réponse de le 09/05/2017 à 9:53 :
Vous avez lu son programme et surtout ce qu'il y a entre les lignes. Les chantiers qui vont conduire à une dérèglement de l'ensemble des professions, à la suppression d'un quart des départements, remplacement de l'ISF financière par celle sur la "pierre", etc. Seules les classes moyennes et basses seront laminées, surtout pas les financiers et actionnaires. Il suffit de regarder les modifications apportées au "code du travail" pour s'apercevoir de son travail malfaisant en tant que ministre (https://www.youtube.com/watch?v=4UUr4zn9X8Y) c'est Mr Besencenot qui parle, je ne suis pas de son bord, mais il a raison). Il y a des réforment à faire certes, mais ce n'était pas à Macron de les confier. Lui est juge et parti. Il ne va pas falloir longtemps pour que les gens qui on voté pour lui par défaut s'aperçoivent qu'ils se sont fait arnaquer.
a écrit le 08/05/2017 à 9:50 :
Entre les deux tours, finalement Macron n'a pas beaucoup augmenté sa représentativité. Il avait 26 % d'électeurs il y a 15 jours , aujourd'hui avec 26 % d'abstentions, 36 % pour Marine plus 10 % env de bulletins nuls, il obtient sur son nom 28 % , un peu plus d'un quart des inscrits.
Une faible base pour obtenir une majorité en juin aux législatives.
a écrit le 08/05/2017 à 9:29 :
Le pb de Macron c'est qu'en dehors de quelques jeunes "avec Macron" la fête elle se fait surtout à la Corbeille, chez les multinationales et chefs d'entreprise chez Mme Merkel et M Juncker et pas dans les classes populaires françaises!
a écrit le 08/05/2017 à 9:15 :
Le titre est juste, c'est bien de protection de la République et (préventivement) de la démocratie dont il s’agissait et dont il s'agit toujours. Puisque des groupuscules et les clans de l’extrême droite sont toujours en œuvre pour essayer de briser la cohésion nationale, en remettant en question la liberté, l’égalité et la fraternité.
A force d'usurpations et de mensonges, le FN a semé le trouble et va encore certainement user d'autres artifices pour récupérer des électeurs.
Malheureusement, beaucoup de Français confondent déjà Nation et nationalisme !

Tout reste à faire pour Macron.
En dehors de l’économie, domaine dans lequel il devrait exceller, il lui faudra aussi assurer la cohésion sociale, résoudre les problèmes d’éducation. La cohésion de la société passe aussi par la culture.
Surtout veiller à rétablir un pouvoir régalien digne de se nom, en y mettant les moyens et certainement par une meilleure organisation. L’efficacité en sera décuplée en exigent une intégrité exemplaire. Ne serais que pour se prémunir des manipulations et autres méthodes utilisées par les extrêmes.
a écrit le 08/05/2017 à 8:45 :
Laissons à Emmanuel Macron une chance de faire ce que personne avant lui n'a eu le courage de faire, réformer enfin ce pays, le gérer intelligemment en nous sortant de la zone rouge des finances publiques, en engageant de manière beaucoup plus efficace les faibles moyens de la Nation. Espérons que les citoyens qui se sont perdus sur les voix de l'extrémisme (de droite) ou du rêve frondeur insoumis (de gauche) vont pouvoir revenir à plus de raison pour avancer de manière efficace, et surtout arrêter de tenir des positionnements de rejets des autres. C'est le souhait que l'on peut faire pour notre Pays.
Réponse de le 08/05/2017 à 9:21 :
Tout à fait d'accord
C'est en plus le seul qui même s'il n'a pas la majorité absolue aux législatives peut diriger une coalition moderne pour faire bouger notre pays qui ne manque pas d'atouts
Réponse de le 08/05/2017 à 11:27 :
enfin un commentaire positif ! Il faut pas oublier qu on est tous sur le meme bateau et que si Macron se plante, on paiera les pot cassés.

Il faut quand meme voir le cote positif: c est la fin des dinosaures du PS et LR (bye bye Fillon, Sarkozy Hollande, Segolene, Valls ...), voire de ces 2 partis. On va avoir une nouvelle generation au pouvoir et elle ne favorisera pas la rente et les baby boomers
Réponse de le 08/05/2017 à 17:34 :
Ce n'est pas le courage qui te manque à toi, c'est le réalisme...ne doute pas qu'un gros paquet de sans dents prépare déjà les banderoles.Avant toute chose, Macron devrait commencer par embaucher des CRS et préparer un plan de sauvegarde de l'industrie du tourisme...
a écrit le 08/05/2017 à 8:36 :
"Je protégerai la République", je ferai ceci , je changerai cela, vous verrez avec moi, etc...
" Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent " mais surtout " c'est au pied du mur qu'on voit le maçon". A suivre...
a écrit le 08/05/2017 à 8:03 :
Ces discours qui ne veulent rien dire et qu'on entend avec chaque nouvel élu (le changement, c'est maintenant; mon ennemi, c'est la finance, etc.) sont du populisme. Le Pen obtient 35%, les absents 25% et les blancs et nuls 15% (total 75% qui n'ont pas voté Macron). Sachant qu'il a obtenu 20% au 1er tour, cela veut dire qu'il obtient en réalité 25% au 2 tour (loin d'une majorité absolue). On est donc toujours dans la même situation et sauf à obtenir une majorité des siège aux législatives, je vois mal comment il va pouvoir gouverner. Et pour obtenir une majorité sérieuse aux législatives, il fait comment ? Il n'a pas de parti solide et il peut, me diront certains, prendre n'importe qui (ce qui assurerait un joyeux bordel). Pour moi, on est dans la configuration de 1786-1789 avant l'explosion/implosion :-)
Réponse de le 08/05/2017 à 9:27 :
Additionner pourcentages des inscrits et pourcentages de votes exprimés tient de l'erreur de raisonnement.
Le vrai chiffre est 43.63% des inscrits pour Macron,à comparer avec les 43% des inscrits pour Sarkozy en 2007 ou les, 39% de Hollande en 2012.
Bien entendu ce n'est pas un plébiscite pour Macron, mais la dernière fois qu'un président a obtenu la majorité des inscrits, c'était Chirac en 2002, ce qui ne l'a pas empêché de n'avoir que 5.6 millions de voix au premier tour.
Réponse de le 08/05/2017 à 9:38 :
ce n est pas faux, ? le troisieme et le quatreme tour vas avoir lieux pour ELIR les deputes? IL N YAURASPLUS DE LINGE SALE A UTILISE;donc le paysage politique vas se reconstituer et j espesre que une majorite mixe raisonable se constitue afin de faire passe les bonnes idees et annulez les mauvaises; ces 5 ans ne serons pas de tous repos pour les personnes qui aime faire evoluer leur pays dans le bon sens???/// C EST LE DEVOIR DE TOUS HOMME DE RENDRE AU MONDE AU MOINS AUTANT QU IL A RECU///ALBERT EINSTEIN///
a écrit le 08/05/2017 à 7:31 :
Champagne ! Les fraudeurs fiscaux sont encore tranquilles pour 5 ans, 5 ans sans payer d'impôts dans les "paradis" , 5 ans à pouvoir avoir des employés défiscalisé qui eux pauvres hères payeront des impôts !, Le petit Mélenchon voulait nous faire payer des impôts ,il voulait faire un Fatca, et interdire toute transaction bancaire avec les "paradis" sous peine du retrait des licences bancaires" ça va pas ,non, les impôts c'est pour les petits qui n'ont pas d'avocat défiscaliste, Ah! la bourse va bondir dès demain, une vie hors taxe pour les plus riches avec des règles très très light, et un contrôle des chômeurs, un détricotage du droit du travail et des droits sociaux mini mini pour les plus pauvres contraints de prendre n'importe quel emploi , on va leur prendre leurs derniers sous et les faire travailler pour nous en les alignant sur la Pologne et bientôt le Graal, sur le Bangladesh, des salaires à 70 euros par mois, le paradis je vous dis,80 milliards de fraude hors taxe par an ! vive Macron!
Réponse de le 08/05/2017 à 9:00 :
Quel tissus d aneries.. Votre candidat a eut sa chance et il n a pas reussit a convaincre plus de 20 % des gens. Pourtant il avait mit de l eau dans son vin par ex en arretant de faire l eloge de l immigration (cf marseille 2011).
Enfin le soir du premier tour il a montré son vrai visage. S il aurait ete elu, l ex senateur PS Melanchon serait devenu un tyran comme Maduro (pas le choix pour rester au pouvoir vu qu il aurait ruine le pays en moins de 2 ans)
Réponse de le 08/05/2017 à 9:37 :
@sylvain breton bonjour, votre commentaire montre que notre pays est pour une partie peuplé d'aigris de gens qui de toute façon ne seront jamais contents qui pleurent qui ont toujours quelqu'un a monté du doigt mais n'est ce pas que de la jalousie de ne pas oser de se lancer de faire autre chose que sa propre monotonie du manque d'ambition personnelle qui attendent tout de l'autre et en fait surtout du riche qu'il vilipende . Cette partie écoute les charlatans ceux qui promettent que demain la France va mener le monde à la baguette ceux qui permettent de faire rendre sang à la finance à la BCE au FMI à l'OTAN aux chinois aux américains .... en fait au monde entier, ceux qui sont près à dire que le monde ne peut tourner sans la France en fait ceux qui promettent sont les aigris d'être toujours derrière d'être des ratés car jamais ils sont les premiers, nous trouvons M. Mélenchon, Mme Le Pen M. Wauquiez M. Jacob le plus ringard avec le plus médiocre d'entre eux M. Dupont Aignan...... tous ces personnages de mauvais filment ne sont que des aigris qui se vantent de vouloir mieux pour les plus faibles mais non car sans les plus faibles ils n'existeraient pas. Bougez vous cessez de vociférer après ce monde car lui il ne vous attend pas pire il se moque bien de vos états d'âme peut -être même en rit il, croyez moi j'ai assez bourlingué pour vous dire que vos pensées le monde entier s'en moque sauf dans votre club d'aigris sans avenir car le club des perdants n' a jamais motivé le monde. bonne journée à ruminer
Réponse de le 08/05/2017 à 14:05 :
@petite rengaine... Pour vous donc, réussir c'est tricher , bravo mon gars ! pour moi il faut une tolérance zéro pour les petits délinquants qui volent à l'étalage mais aussi tolérance zéro pour les financiers véreux qui ne payent pas d'impôts depuis parfois des décennies . L'hypocrisie ça suffit, la délinquance financière représente plus de 20 fois les autres délinquances , vous avez encore 5 ans de répit avec votre protecteur Macron mais après ce sera la curée comme Roosevelt l'avait fait en 1932 . Je crois plutôt à la bêtise des marchés financiers qui iront jusqu"au credit crunch, et au Krach obligataire qui se dessine , comme en 1929...
a écrit le 08/05/2017 à 7:27 :
Macron a donc été élu grâce a Lepen
Nos chers médias sous tutelle de la finance devraient en faire état
Réponse de le 08/05/2017 à 10:16 :
Un article de La Tribune montrait que celui qui arrivait au deuxième tour contre MLP gagnait grâce au vote utile ,même Melenchon.
a écrit le 08/05/2017 à 3:50 :
Souhaitons que ce president trouve une majorite pour sortir ce malheureux pays.
Les partis sont morts.
La France devrait enfin sortir de ses frontieres pour s'ouvrir au monde.
Les francais doivent realiser qu'autour d'eux d'autres travaillent tres dur.
Réponse de le 08/05/2017 à 7:45 :
C'est la réalité, alignons nous sur la Pologne ,400 euros de salaire, puis très vite sur le Bangladesh ,75 euros par mois et 300 pour un cadre c'est amplement suffisant, organisons des soupes populaires festives, joyeuses en faisant des quêtes dans les salles de marché , ils accepteront avec joie les petits cadres ,les 400 ou 600 euros par mois , expliquons leur encore que c'est moderne! c'est écologique. Et pour le reste, l'économie, il faut leur dire que c'est compliqué", que ce n'est pas pour eux, ce sont des chiffres, des calculs, pensez, 80 milliards de fraude fiscale par an en France et 1000 milliards par an en UE, laissez tomber, c'est compliqué luttez plutôt contre les voleurs à la tire, mais laissez-nous le vrai business de du plus grand vol de tous les temps les VAD;, les LBO, les produits dérivés, le high frequency trading, et surtout le shadow banking et les paradis fiscaux un océan de fraude hors taxe, laissez nous notre "paradis" ce n'est pas pour vous pauvres hères qui payez des impôts
Réponse de le 08/05/2017 à 8:59 :
D'accord avec sylvain Breton le 08/05/2017 à 7:45 :

ajoutons, délocalisation en Hongrie des plateaux de télévision pour payer les journalistes à leur juste valeur, 350 euro/mois ... avec un logement de fonction dans un dortoir commun aux télévisions et radios pour qu'ils soient encore plus ensembles pour être plus synchro sur les opinions soumises aux rentiers qui gagnent leur fortunes en dormant.
a écrit le 07/05/2017 à 23:12 :
Pas sur que les peurs s'apaisent quand on va parler travail et CSG !!!
a écrit le 07/05/2017 à 23:03 :
Votre argent nous interesse
a écrit le 07/05/2017 à 21:51 :
Les siennes en premier sans doute.
a écrit le 07/05/2017 à 21:23 :
A moins de 35% malgré le renfort de Nicolas-Pierre Dupont-Laval-Gnangnan, le dégagisme vient de faire une nouvelle victime, Marine le Pen.
a écrit le 07/05/2017 à 21:14 :
Macron n'est élu que avec 40 % du corps électoral de la France,

cela ne lui donne pas une légitimité réelle mais seulement fictive, c'est le score le plus faible jamais obtenu, et de surcroit il a ce triste score avec les voix des traitres les LR et l'UDI qui ont voté pour lui, alors qu'ils vont s'opposer à lui politiquement,

sans les voix des LR UDI Macron est donc élu avec un piètre 30 % du corps électoral...

Arithmétique est têtue en politique.
Réponse de le 08/05/2017 à 9:03 :
quelque que soit le % que vous calculez vous devez quand meme reconnaitre que c est plus que n importe lequel autre candidat !
C est sur que c est pas un triomphe mais c est nettement plus que ce qu aurait pu faire Fillon ou Melanchon au 2eme tour et sans commune mesure avec le resultat de Marine (qui a fait presque moitie moins 65->35)
Réponse de le 08/05/2017 à 13:10 :
Vérifiez par vous-même, il a réuni les suffrages de 43,6% des inscrits, c'est mieux que son prédécesseur (à peine 39%), que Sarkozy en 2007 (42,6%), que Chirac en 1995 (39,5%), que Mitterrand en 1981 (43,1%), que Pompidou en 1969 (37,5%). Seuls Giscard en 1974, Mitterrand en 1988 ont fait un peu mieux et De Gaulle en 1965 et Chirac en 2002 nettement mieux. Ceci étant il est vrai que c'est une élection par défaut pour éviter le pire, et c'est donc les législatives qui seront réellement décisives.
a écrit le 07/05/2017 à 21:08 :
Que la république journalistique francaise se réjouisse elle a fait passer le candidat de nos oligarque.
Que l'on ne parles plus d'indépendance des médias dans ce pays.
Depuis que Roland Dumas avait valider les comptes de campagne de Chirac et Balladur la république était devennue bananiére, nous savons désormais qu'elle est définitvement défunte.
Faut-il en l'absence de reconnaissance du vote blanc s'étonner que les francais se réfugient dans l'abstention?
a écrit le 07/05/2017 à 20:35 :
Sur 100 inscrit 43,5 % ont vote Macron 22,77 % ont voté Lepen et 33 % se sont abstenu ou ont voté blanc et sur le 43,5% une bonne partie ont voté contre Marine Lepen.
ce n'est pas vraiment un Plébiscite malgré ce que l on entend.
a écrit le 07/05/2017 à 19:58 :
C'est terrible d'instrumentaliser les électeurs au point de leur donner des drapeaux à agiter et de les choisir pour eux, dans les zones de sécurité où on les parque, plutôt que de les laisser venir avec... C'est toute une spontanéité qui est simulée...
a écrit le 07/05/2017 à 19:54 :
Quel suspense les belges et les suisses ont déjà donné les sondages Macron ok
a écrit le 07/05/2017 à 19:45 :
Oui, 5 poings de moins ici. Sinon, on a pire : 6 poings dans le village à coté. Il y en a qui doivent se ronger les poings. Mettons les poings sur les i : il faudra se mettre au poing et faire un poing.
a écrit le 07/05/2017 à 19:33 :
Le candidat (mal) élu fera bien de ne pas pavoiser, mais plutôt de se poser la question de pourquoi tant d'abstentions et probablement de votes blancs/nuls
Réponse de le 07/05/2017 à 21:26 :
Mieux vaut être mal élu que bien battu.
Réponse de le 07/05/2017 à 21:47 :
T'as raison ! 35 % de vote en faveur du FN dans un second tour de présidentielle, c'est juste ahurissant !! tu devrais calmer tes ardeurs....
a écrit le 07/05/2017 à 19:32 :
Ce soir, ce sera Oedipe Roi ou Président ? Pourvu qu'il ne se crève pas les yeux après...
a écrit le 07/05/2017 à 18:53 :
quel choix entre le camionneur et la ..... à maman!!!!
a écrit le 07/05/2017 à 18:32 :
La bonne question à se poser n'est pas « ... qui de Macron ou Le Pen accédera à l'Elysée ? » mais plutôt «  Que va devenir la France une fois l'un des deux candidats élus ? ».
a écrit le 07/05/2017 à 18:30 :
les gens de droite qui n'ont pas vote pour eux au premier tour n'ont pas envie ni de voter pour le fils de hollande, ni pour une dame qui veut amener son pays a la faillite avec autant d'amateurisme que hollande et ses sbires!
c'est un couac dans les magouilles des medias ' independants et impartiaux', qui ont su traiter avec diligence les problemes du pays : les costumes de fillon.......
personne ne doute que la lecon de morale culpabilisatrice va baver dans les editoriaux.......
quant a ceux qui sont alles voter, a priori il y aurait bcp de bulletin blanc, pour les memes raisons
Réponse de le 09/05/2017 à 10:04 :
bonjour,
A propos des costumes de Fillon, l'affaire en est où, parce que c'est curieux, on en entend plus parlé, étonnant non !
a écrit le 07/05/2017 à 18:24 :
Lundi matin la bourse de Paris UP!UP!UP!
a écrit le 07/05/2017 à 18:07 :
Il suffit de regarder la presse des pays limitrophes, pour ce faire une idée concrète ! (je suppose que les journalistes ne sont pas en reste dans ce domaine)
a écrit le 07/05/2017 à 17:54 :
Si l'on ne va pas voter ou que l'on vote blanc il ne faut pas se plaindre après de la politique.
Réponse de le 07/05/2017 à 18:11 :
Et si l'on vote l'un ou l'autre, on a le droit de se plaindre "de la politique" ?
Quelque soit le résultat de l'élection ?

Comme si la politique c'était seulement jeter un papier dans une urne et laisser faire pendant 5 ans...

La démocratie, c'est le pouvoir au peuple, pas le pouvoir de choisir son maître... C'est voter ses lois, pas donner un mandat en blanc à quelqu'un pour voter les lois à sa place...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :