L'élection de Macron est une victoire pour la stabilité de l'UE, selon les dirigeants européens

Par latribune.fr  |   |  387  mots
Federica Mogherini, Haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, juge que "la France a élu comme président le candidat qui avait choisi plus que tous les autres la fierté et l'identité européennes comme son propre drapeau". (Crédits : Reuters)
"Espoir pour l'Europe", "idées d'une Europe forte et progressiste", ... Les hauts responsables des institutions européennes et les chefs d'État ont salué à l'unisson l'élection d'Emmanuel Macron.

Les présidents américain, chinois et russe ont tous félicité Emmanuel Macron et annoncé leur volonté de travailler avec ce dernier. Les dirigeants européens ont quant à eux avant tout insisté sur l'importance que représente la victoire du candidat d'En Marche! pour la stabilité de l'Union européenne.

Dans une lettre en français adressée au nouveau chef de l'État français, Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, s'est réjoui des "idées défendues d'une Europe forte et progressiste qui protège tous ses citoyens soient celles que la France va porter" sous la présidence d'Emmanuel Macron "dans le débat sur l'avenir de l'Europe."

Dans son blog, Federica Mogherini, la Haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité commune, a jugé que "la France a élu comme président le candidat qui avait choisi plus que tous les autres la fierté et l'identité européennes comme son propre drapeau". Et ce, "après des mois de prophéties sur la montée inévitable de l'extrême droite, sur la dissolution de l'Union européenne".

Les électeurs français "ont clairement opté pour une Europe forte", selon Merkel

Même son de cloche du côté des chefs d'État européens. Steffen Seibert, le porte-parole d'Angela Merkel, a salué "une victoire pour une Europe forte".

Un peu plus tard, la chancelière allemande a déclaré que les électeurs français "ont clairement opté en faveur de l'Europe".

Paolo Gentiloni, successeur de Matteo Renzi à la présidence du Conseil italien s'est quant à lui fendu d'un tweet très enthousiaste : "Hourra #Macron président ! Il y a de l'espoir pour l'Europe!"

Mariano Rajoy, Président du gouvernement espagnol, a félicité Emmanuel Macron dans un tweet évoquant la volonté de travailler avec la France pour une Europe "stable et prospère".