Banque : la National Australia Bank va supprimer 6.000 postes

Par latribune.fr  |   |  225  mots
Cette restructuration intervient alors que la banque a vu son bénéfice net passer à 4,1 milliards lors de l'exercice clos en septembre 2017. (Crédits : Reuters)
Ces suppressions de postes interviennent dans le cadre d'un plan de restructuration. La banque souhaite en effet automatiser et simplifier davantage ses activités.

La banque australienne National Australia Bank a annoncé jeudi son intention de supprimer 6.000 postes dans le cadre d'un plan de restructuration.

La banque compte automatiser davantage et simplifier ses activités ce qui va mener à ces suppressions de postes, a-t-elle indiqué. Dans le même temps, elle compte créer 2.000 emplois qualifiés.

"Au final, d'ici à la fin 2020, la réduction d'effectifs sera d'environ 4.000 personnes", a souligné la banque dans un communiqué.

Actuellement, l'établissement emploie 33.600 personnes.

Les banques australiennes croulent sous les coûts élevés

Cette restructuration intervient alors que la banque a vu son bénéfice net passer à 4,1 milliards lors de l'exercice clos en septembre 2017 contre près de 270 millions de dollars américains un an plus tôt, à cause de charges pour actifs non rentables.

Les charges pour créances douteuses ont augmenté de 1,3% lors de l'exercice clos en septembre 2017 à 620,8 millions de dollars US.

Les grandes banques australiennes ANZ, Commonwealth, Macquarie, NAB et Westpac, sont confrontées à des coûts élevés, de faibles marges d'intérêt, et notamment l'impact sur une année entière des prélèvements de l'Etat.

En effet, le gouvernement a annoncé cette année qu'il espérait lever 4,75 milliards de dollars US sur quatre ans au travers d'un prélèvement de 0,06% sur les emprunts de ces cinq grandes banques.

(avec AFP)