Nestlé contraint de revoir à la baisse son objectif de croissance

Par latribune.fr  |   |  340  mots
En juin, le groupe a été contraint d'organiser une vaste opération en Inde pour retirer ces produits des rayons après la découverte d'une teneur en plomb supérieure aux niveaux autorisés dans certains échantillons. (Crédits : reuters.com)
Impacté par l'affaire des nouilles de plomb et le ralentissement chinois, le géant agroalimentaire mondial enregistre un recul de ses ventes de 2% par rapport à l'année précédente. L'objectif de croissance organique annuelle a été revu à la baisse.

Le géant suisse de l'alimentation Nestlé a publié vendredi 16 octobre des ventes sur neuf mois inférieures aux attentes, et a abaissé son objectif annuel de croissance organique après avoir été impacté par le ralentissement chinois et le rappel des nouilles instantanées Maggi en Inde.

De janvier à fin septembre, son chiffre d'affaires a atteint 64,9 milliards de francs suisses (soit 59,8 milliards d'euros), a indiqué le groupe dans un communiqué, ce qui correspond à une baisse de 2% par rapport à la période équivalente l'an passé.

Pour 2015, Nestlé vise désormais une croissance organique d'environ 4,5%, alors qu'il plaçait encore la barre à 5% à la fin du premier semestre.

L'affaire des nouilles en Inde a plombé la croissance

Ces révisions à la baisse sont d'abord le résultat de l'affaire des nouilles instantanées Maggi. En juin, le groupe a été contraint d'organiser une vaste opération en Inde pour retirer ces produits des rayons après la découverte d'une teneur en plomb supérieure aux niveaux autorisés dans certains échantillons. Le manque à gagner sur les ventes a eu un impact significatif sur la croissance dans l'Asie du Sud.

Les répercussions de ce retrait -combinés à la lenteur de la reprise en Chine- ont pesé sur croissance organique de la région Asie, Océanie et Afrique sub-saharienne, où elle s'est contractée de 0,5%.

Le groupe helvète a néanmoins annoncé ce vendredi que de nouveaux tests en laboratoire, ordonnés par un tribunal indien, confirmaient que les nouilles instantanées étaient propres à la consommation, ouvrant la voie à leur retour en magasin.

Croissance en hausse sur le continent américain

Nestlé a en revanche vu sa croissance s'accélérer dans la région Amériques, à 5,8% (contre 5,2% à la fin du premier semestre), alors que la relance de ses activités de surgelés aux États-Unis commence à produire ses effets.

Ses activités ont également continué de se redresser dans la région Europe, Moyen Orient et Afrique du Nord, la croissance organique atteignant 4,1% (contre 3,8% trois mois plus tôt).