Vers une cure d'austérité chez Credit Suisse ?

Par latribune.fr  |   |  240  mots
Interrogée par l'AFP, Credit Suisse, qui emploie 45.800 personnes dans le monde, a indiqué ne pas commenter les "spéculations des médias". (Crédits : © Arnd Wiegmann / Reuters)
Dans le cadre de sa nouvelle stratégie, l'établissement bancaire helvétique pourrait diminuer ses coûts dans des proportions allant jusqu'à deux milliards de francs suisses, soit 1,83 milliard d'euros.

La banque Credit Suisse envisagerait des économies de 1,5 à 2 milliards de francs suisses (entre 1,4 et 1,8 milliard d'euros), selon une source interne interrogée par l'hebdomadaire dominical Schweiz am Sonntag.

"Une grande incertitude règne parmi les employés au siège principal suisse" de la banque à Zurich, a déclaré au journal un cadre de l'entreprise sous couvert d'anonymat. La réduction des coûts doit notamment permettre de dégager des ressources pour investir en Asie. Interrogée par l'AFP, Credit Suisse, qui emploie 45.800 personnes dans le monde, a indiqué ne pas commenter les "spéculations des médias".

Virage stratégique

Le 8 octobre, le quotidien "Financial Times" avait indiqué, en citant des sources proches du dossier, que la banque préparerait une augmentation de capital "substantielle" qu'elle pourrait annoncer lors de la publication des résultats trimestriels le 21 octobre.

Les capitaux levés permettraient d'absorber les pertes liées à la restructuration du groupe bancaire et de répondre aux exigences des régulateurs en matière de fonds propres, avait estimé le journal.

Dans un communiqué publié après la clôture de la Bourse, la banque indique avoir signalé le 23 juillet dernier qu'elle procédait à une évaluation de sa stratégie, "en étudiant toutes les options pour le groupe, ses affaires et l'affectation de ses capitaux".

Comme elle l'a déjà indiqué, poursuit la banque, le résultat de cette évaluation sera annoncé le 21 octobre prochain.

(Avec AFP)