"Le Cri" devient l'oeuvre d'art la plus chère au monde

Par latribune.fr (Source AFP)  |   |  219  mots
Copyright AFP (Crédits : AFP)
Ce célèbre tableau d'Edvard Munch a été vendu mercredi soir 119,92 millions de dollars par Sotheby's à New York et détrône le "Nu au sculpteur" de Picasso vendu 104,16 millions de dollars en 2010 chez Christie's.

La tête entre les mains, dans une expression d'angoisse outrancière, et dans le fond, un fjord. Cette version du célèbre "Cri" devient l'oeuvre d'art la plus chère jamais vendue aux enchères. Pour 119,92 millions de dollars son propriétaire, qui a souhaité garder l'anonymat, a emporté cette toile peinte par le norvégien Edvard Munch. 

Un tableau de famille

Sept acheteurs se sont battus pendant une dizaine de minutes pour ce pastel de 1865 estimé au départ à 80 millions de dollars. Le vendeur, le norvégien Petter Olsen, s'est quant à lui réjoui de devenir recordman. Sa famille détenait la toile depuis 70 ans. Parmi les quatre versions de ce tableau, elle est la seule encore détenue par un particulier. Avec les revenus de la vente, il a prévu de construire un nouveau musée dédié à l'artiste en Norvège. Une autre avait été volée en 2004 puis rendue au Musée d'Oslo.

Le record mondial de vente pour un tableau était jusqu'à présent détenu par un Picasso, "Nu au plateau de sculpteur", vendu 106,4 millions de dollars (avec les frais) en mai 2010 chez Christie's à New York. Pour une scultplure, le record reste détenu par "l'Homme qui marche" d'Alberto Giacometti adjugée 104,32 millions de dollars chez Sotheby's en février 2010.