Découvez l'immeuble parisien vendu 18,6 millions d'euros aux enchères

 |   |  180  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Les notaires ont annoncé la vente d'un immeuble de bureaux de 3.000 m2 situé dans le XVIIème arrondissement.

La Chambre des notaires de Paris vient de communiquer le résultat de la séance de ventes aux enchères immobilières qui se sont déroulées ce mardi.

Le clou du spectacle ? Un immeuble de bureaux d'une superficie de 3.000 mètres carrés qui s'est adjugé 18,6 millions d'euros. Il faut dire que l'immeuble est plutôt bien situé : au 48/50 rue Ampère, dans le XVIIe arrondissement (métro Pereire).

4 étages, loge de gardien, bureaux, salle d'archives, sanitaires, garage, salles de réunions, réfectoire, cuisine, combles au dessus... rien ne manque. 75 personnes (ou, plus vraisemblablement, sociétés) ont visité l'immeuble mais les notaires ont dénombré seulement 7 enchérisseurs. Il faut dire que la mise à prix était tout de même à 15 millions d'euros.

Le nom de l'acquéreur est, bien entendu, resté anonyme. Mais l'heureux vendeur, lui, se nomme... l'Union Mutualiste Retraite.

De quoi garnir les caisses de l'UMR, qui a repris le portefeuille des assurés victimes dans le médiatique procès du Cref (cliquer ici pour en savoir plus).

La photo de l'immeuble :

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/07/2011 à 12:32 :
pour ce prix la, vla la baraque que tu fais construire !!!!
a écrit le 04/07/2011 à 14:12 :
L'immobilier étant mon activité je tiens à vous remercier pour la clarté de vos articles.
Courtoisement.
a écrit le 09/06/2011 à 9:02 :
Quelle chance d'habiter Paris. Chez nous sur la côte d'azur les Russes achètent des villas à Saint Jean Cap Ferrat pour en faire aussi leurs bureaux mais à... 150 millions d'euros.
a écrit le 03/06/2011 à 11:00 :
Le marché du bureau a moins le vent en poupe en ce moment. La meilleure idée, serait de le transformé en immeuble d'habitation 30 * 100 m2 . Et voila, belle plus value :-) pour l'acquéreur .
a écrit le 01/06/2011 à 9:53 :
18,6M? / 3.000m2 = 6.200? du m2.

J'ai du mal a comprendre comment un journaliste, qui fait son article dans la section "vos finances de La Tribune", on ne parle pas de Gala, ne fait même pas l'effort de la division ci-haut qui mène naturellement a dire que c'est une SUPER BONNE AFFAIRE pour l'acheteur vu le prix du m2 dans le bon XVIIème à Paris.

A la place du vendeur, je serais plutôt déçu du prix tiré de l'opération alors pourquoi écrire " l'heureux vendeur "? Juste du fait du montant important? C'est ridicule, on parle d'un immeuble de bureau entier, secteur sur lequel certaines transactions se font en 100aines de millions d'euros, pas d'un l'hotel particulier pour faire jazer & du populisme.

En gros, article nul et décevant car info nullement bien traitée.
Réponse de le 01/06/2011 à 11:21 :
un immeuble de bureau ne se valorise pas comme de l'immobilier classique, dire que c'est une affaire est surement un peu précipité ..... le prix d'achat explique la décotte apparante sur le prix au m2 mais les données fournies ne nous permettent pas de creuser ... donc abstenez vous ...
Réponse de le 02/06/2011 à 11:13 :
C'est surtout une très belle affaire pour l'acquéreur, le prix au m² ressort à 6.200 euros. Et au regard de la photo, il dispose d'une cour gratuite.
a écrit le 01/06/2011 à 7:37 :
belle acquisition pour l'acquereur , quartier tres agreable mon prefere -

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :