Les consommateurs allemands gardent le moral

Par latribune.fr, avec agences  |   |  145  mots
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Contre toute attente, malgré la Grèce et les bruits de bottes au Proche-Orient, le moral des consommateurs allemands s'améliore pour juillet et ressort meilleur que le mois précédent, un taux d'emploi record et une économie en plein essor alimentant les espoirs d'une hausse de la demande interne.

Les ménages allemands font fi de la crise grecque et de la situation tendue au Proche-Orient, et leur moral tout comme leur propension à consommer se sont redressés, selon le baromètre de l'institut GfK publié ce mardi.

Le baromètre provisoire pour juillet, compilé sur la base d'un sondage réalisé auprès de 2.000 personnes en juin, s'affiche à 5,7 points, contre 5,6 points en juin selon un chiffre révisé.

"L'évolution positive sur le marché du travail et la solide croissance économique reprennent le dessus sur les "éléments perturbateurs", Fukushima, la situation au Proche-Orient et la Grèce", commente l'institut de Nuremberg dans un communiqué.

Les Allemands sont à la fois plus confiants sur la conjoncture, sur leurs propres perspectives de revenus, et plus enclins à consommer. L'inflation qui a marqué le pas a joué favorablement sur ces deux dernières composantes, explique le GfK.