Bordeaux : le leader français du vin vend un domaine à son homologue chinois

Par latribune.fr  |   |  370  mots
Changyu est un des quelque dix distributeurs avec lesquels Castel répartit ses vins en Chine. (Crédits : © Regis Duvignau / Reuters)
Le groupe Changyu, numéro un du vin chinois, a acquis auprès de Castel, propriétaire du caviste Nicolas, son premier domaine viticole en Bordelais pour une somme estimée à 3,3 millions d'euros. Il en assure dès à présent la commercialisation exclusive en Chine sous deux noms : Château Mirefleurs et Château Techeney.

Castel, numéro un français du vin, a cédé 90% de ses parts du Château Mirefleurs, son premier domaine viticole en Bordelais, classé Bordeaux supérieur, au numéro un du vin chinois, Changyu, a indiqué l'entreprise jeudi 3 décembre.

1er domaine viticole en Bordelais

Le groupe Changyu acquiert ainsi son premier domaine viticole en Bordelais pour une somme estimée à 3,3 millions d'euros. Il en assure dès à présent la commercialisation exclusive en Chine sous deux noms : Château Mirefleurs et Château Techeney. En France, Changyu possède la maison de Cognac Roullet-Fransac.

"Cette opération s'inscrit dans la continuité des liens construits entre les deux groupes comme partenaires historiques depuis 2002", indique dans un communiqué le numéro un mondial des exportations de vin vers la Chine (20 millions de bouteilles en 2015).

"Changyu, notre partenaire, souhaitait s'appuyer sur une propriété pour développer les vins de Bordeaux en Chine. Si nous tenions à cette propriété pour son côté historique, détenue depuis 1970 par la famille Castel, cela ne vient en rien gêner nos réseaux de distribution sur ce type de vin", a indiqué à l'AFP le directeur de communication de Castel, Franck Crouzet.

Castel, propriétaire de Nicolas

Castel détient 1.400 hectares de vignobles en France et possède 21 châteaux, dont 17 dans le Bordelais. Il possède également 1.600 hectares de vignobles en Afrique avec 17 domaines au Maroc, en Tunisie et en Ethiopie. Il est aussi propriétaire du caviste Nicolas (475 magasins en France et 55 à l'international) et numéro deux de la bière en Afrique.

"Que le numéro un des vins en Chine s'intéresse à nos propriétés bordelaises ce n'est pas rien. Cela prouve que ce sont des vins qui plaisent et qu'il y a un intérêt de la Chine pour l'image et la qualité des vins de France", a affirmé Franck Crouzet.

Changyu est un des quelque dix distributeurs avec lesquels Castel répartit ses vins en Chine. Avec le groupe chinois, Castel est impliqué à hauteur de 51% dans Castel-Changyu Winery à Langfang et à hauteur de 30% dans le Château Changyu-Castel, propriété à l'est de la Chine qui s'étend sur 135 hectares, dans la province du Shandong.

(Avec AFP)