Renault : ventes en hausse pour la troisième année de suite

Par latribune.fr  |   |  269  mots
Renault a vu ses ventes grimper de 10,2% en Europe en 2015. (Crédits : © Stephane Mahe / Reuters)
Le constructeur automobile français a enregistré une hausse de ses ventes de 3,3% en 2015. Il a notamment profité de la vigueur du marché européen.

Dans la tourmente, suite à l'enquête sur une fraude aux émissions polluantes, Renault peut au moins se consoler avec ses ventes de 2015. Dans le monde, l'année dernière, 2.801.592 véhicules ont été vendus, a annoncé le constructeur automobile français, lundi 18 janvier. Ses ventes mondiales sont en hausse de 3,3% sur un an, dans un marché qui progresse de 1,6%, selon le groupe français. Renault dernier se félicite ainsi de "sa troisième année consécutive de croissance des immatriculations" et de ventes annuelles "record".

Des résultats mitigés à l'international

Renault a vu ses ventes grimper de 10,2% en Europe, contre 9,24% pour le marché européen, gagnant ainsi des parts de marché. Le continent, représente désormais 10,1% de ses parts de marché. Le groupe souligne en particulier la progression de ses ventes en Espagne (+22,3%), Italie (+18%) et au Royaume-Uni (+17,7%).

Dans le reste du monde, les résultats sont plus mitigés. Dans la région "Afrique, Moyen-Orient et Inde", premier marché de Renault hors Europe avec 360.000 unités, les ventes ont progressé de 16,9%. En Eurasie, (Turquie et Russie, notamment), les ventes sont en chute de 8,6% à 356.000 unités même si Renault se targue de gagner des parts de marché. Le marché automobile russe a quant à lui chuté de 35% en 2015 et les ventes de Renault, qui assure privilégier une "politique de préservation des marges", ont baissé de 38,1%. Dans la région Amériques, le groupe annonce une baisse de ses immatriculations de 14,8% et perd 0,1% de part de marché.

Ci-dessous, les ventes de véhicules particuliers et de véhicules utilitaires du groupe automobile en 2014 et en 2015.