Diesel : Renault convoqué lundi pour s'expliquer sur les émissions du Captur

 |   |  354  mots
Renault devra expliquer pourquoi le système de dépollution de son Captur est défaillant.
Renault devra expliquer pourquoi le système de dépollution de son Captur est défaillant. (Crédits : JACKY NAEGELEN)
La commission mise en place par Ségolène Royal pour contrôler les émissions de gaz polluants sur les voitures diesel s'étonne des mauvaises performances du Renault Captur en conditions réelles. La Mercedes Classe S et le Ford C-Max seraient également dans le collimateur.

Malgré ses nombreuses communications pour rassurer, Renault devra néanmoins s'expliquer auprès de la commission chargée par le ministère du Développement durable de contrôler les émissions de gaz polluants. D'après Les Echos, le constructeur automobile devra notamment expliquer la différence constatée entre les émissions réelles de gaz polluants et celles annoncées, notamment sur le Renault Captur.

Pas de logiciel de triche, confirme Ségolène Royal

Cette information arrive deux jours après l'affaire des perquisitions de la DGCCRF sur trois sites du constructeur. D'après la CGT, les agents de la répression des fraudes auraient saisis des ordinateurs, dans le cadre d'une enquête sur une fraude aux émissions polluantes. Cette annonce avait fait plonger l'action Renault en Bourse de 22%. La chute s'est modérée en fin de séance (-10%), après la diffusion de communiqués rassurants du constructeur.

En fin de journée, jeudi 14 janvier, Ségolène Royal était sortie de son silence pour indiquer que, en vertu des premiers résultats de l'enquête de la commission de contrôle, Renault n'avait pas mis en place de logiciels de fraude, à l'instar de Volkswagen. Elle a néanmoins indiqué que des écarts entre les émissions constatées et celles annoncées avaient été décelées.

Dysfonctionnement du système de dépollution

D'après le quotidien économique, les résultats des tests sur le Renault Captur ont été "surprenants" sur les trois protocoles définis par la commission (tests en laboratoire, avec capot refermé, et en conditions réelles). Les techniciens ont constaté que les systèmes de dépollution fonctionnaient très mal en conditions réelles. C'est sur ce sujet que Renault sera interrogé lundi.

Toujours selon Les Echos, la commission met également en cause d'autres marques épinglant des modèles tels que la Ford C-max et la Mercedes Classe S 350, tous les deux dotés de moteurs homologués Euro 6. A l'inverse, les 208 et 508 de Peugeot, mais également la Série 3 chez BMW et un modèle de Toyota, n'ont pas soulevé d'interrogations.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/01/2016 à 12:24 :
Alors que je fais état de faits réels dans l'historique du diésel en France, et cela sur un ton tout à fait modéré, je constate être victime deux fois de suite à quelques jours d'intervalle d'une censure de la part de La Tribune.
Il semble que seuls ceux qui colportent les informations erronées qui vont dans le sens des milieux ecologico gouvernementaux peuvent s'exprimer librement.
Je rappelle donc que la détaxation du diésel dans notre pays remonte à 1953, 7 ans avant la sortie de la 403 diésel de Peugeot et que le marché était donc contrôlé par Mercédès jusqu'à cette date en 1960.
Le marché du diésel est d'environ 50% en Europe et tous les constructeurs produisent des véhicules diésel, y compris Porsche et Jaguar, ce qui n'est certainement pas uniquement pour le marché français.

Merci donc de laisser s'exprimer également ceux qui ne sont pas tout à fait en accord avec le "politiquement correct" du moment.
a écrit le 19/01/2016 à 9:23 :
Le vrai problème : on triche moins sur les mesures de pollution (Airparif, etc...), surtout la pollution des microparticules, depuis que Mme Duflot a été ministre de l'environnement ?
a écrit le 18/01/2016 à 11:33 :
Bizarre on ne parle pas des Mercedes équipés par les moteurs Renault ??
Réponse de le 18/01/2016 à 11:51 :
on ne parle ici que d'un modèle Renault: et si problème il y a, il peut venir du moteur, du système de dépollution... c'est un ensemble complexe qui ne marcherait pas bien. ça ne veut pas dire que tous les modèles sont concernés ni que ça vient du moteur.
Réponse de le 19/01/2016 à 21:33 :
Quand on dit que certaines Mercédes ont des moteurs Renault ... il faut comprendre que c'est le "moteur" ... pas forcément tout les systèmes qui le font fonctionner. Le système d'injection peut être d'une marque différente, le logiciel de fonctionnement également; ainsi que le système de dépollution, et tous les accessoires, alternateur, turbo... etc... Il faut entendre ici que Renault ne fournit peut être que le moteur nu : un bloc avec son vilebrequin, ses pistons, culasses, distribution, peut être pompe a eau .
a écrit le 17/01/2016 à 18:59 :
"@Asimon Sire, imposez les pauvres, ce sont les plus nombreux!".


Faux, qqes inexactitudes, il s' agit du discours entre Mazarin et Colbert, "le diable rouge" d' antoine RAULT. il n'a jamais dit les pôôôvres mais les couches intermédiaires, la classe sociale intermédiaire, il disait ouvertement que les pôôôvres ne pouvaient être davantage tondus..! J' aime la précision..
a écrit le 17/01/2016 à 10:31 :
Tout ceci n'est que la suite de cela : on a détaxé le gazole il y a quarante ans pour subventionner en douce Renault et Peugeot, qui ont vendu ainsi massivement leurs voitures diésel plus cher en France, puisqu'elles coûtaient moins cher à l'usage.
Résultat des courses, ou plutôt de ce calcul tordu et anti-économique : un problème de santé publique avec les micro-particules des vieux diésels qui puent.
On a rectifié le tir, heureusement, mais çà laisse des traces, et pour cause.
Et je suis d'accord avec booboo : maintenant, le gros de la population qui roule au diésel va se faire plumer par le fisc. Comme disait Mazarin à Louis XIII : "Sire, imposez les pauvres, ce sont les plus nombreux!".
Réponse de le 17/01/2016 à 16:04 :
Rétablissons la vérité: Pour subventionner Renault et peugeot il y avait d'autres solutions.
La vérité est qu'un écoplogiste s'est cru plus malin que tout le monde et a convaincu les pouvoirs publics de le suivre.
Il s'appellait René Dumont, vous trouverez ses arguments encore sur wikipédia.
En ses temps de cop 21 il serait temps de se rappeller que les écologistes depuis le temps des romains (Et oui la bétise à la peau dure) ont toujours eu tord.
a écrit le 17/01/2016 à 10:05 :
Les normes imposées ne sont pas en harmonie avec les demandes en matière de sécurité, confort et du toujours plus, qui génère plus de poids, les voitures sont en surpoids de 30% ce qui se traduit par une consommation en hausse, mais néanmoins
nous avons des voitures qui pour des poids moyen de 1300 à 1500 Kg, ne consomment 5 à 7 l au cent KM c'est déjà une bonne performance. Il y un moment ou les constructeurs ne savent plus faire techniquement, quand à tricher par un logiciel çà c'est une autre question !!!!
a écrit le 16/01/2016 à 23:42 :
@ BONSOIR ; Mais quant allez vous arrêter de nous casser les pieds avec le diesel tout ce baratin dans un seul but d 'augmenter les taxes sur les carburants faut être honnête M. HOLLANDE et la gauche ont ruiné la FRANCE avec des décisions plus débiles les une que les autres les exemples ne manquent pas : les portiques échos taxes combien de milliard jetés à la poubelle, l'embargo sur les bateaux russes combien de milliards jetés à la poubelle dans le but défaire plaisir à M. OBAMA ET ses fameux contrats d'armement signés avec LE QATAR, L ARABIE SAOUDITE et l'EGYPTE que de beaux discours mais point de beaux billets dans les caisses d la FANCE .... E TOUS ENSEMBLE CONTRIBUABES FRANCAIS A VOS POCHES.. M.; HOLLANDE A REVOR ........
Réponse de le 17/01/2016 à 9:34 :
Et..l' Allemagne pourtant guère en manque de moyens tant elle tue le reste de cette Europe faite sur mesure pour elle et nous pastille encore ses grosses et petites autos qui puent et agrémente le tout d'un "non c'est pas vrai"..?!
Réponse de le 17/01/2016 à 11:07 :
Le diesel pollue plus. C'est un fait et Hollande n'y est pour rien.
Ecotaxe : merci Sarko...
Réponse de le 17/01/2016 à 11:40 :
Heureusement qu'avec un déficit public de 5.2 % en 2011, contre 1 % pour l'Allemagne, et des dépenses budgétaires en hausse de 270 milliards en 2007 à 365 milliards en 2011, M. SARKOZY a enrichi la France
Réponse de le 17/01/2016 à 23:12 :
Vous racontez vraiment n'importe quoi ! Cet article parle d'automobile et d'écart entre les mesures selon la norme et les mesures réelles. Laissez donc MM Hollande, Obama et consorts en dehors de tout cela. Pour vous répondre tout de même, il me semble à moi que les socialistes n'ont pas ruiné la France, en tout cas, pas plus que M. Sarkozy avec son bouclier fiscal, sa politique étrangère à revirements et ses annonces de vente de Rafale à tout va sans aucun contrat in fine .. La politique menée actuellement me semble plus réfléchie et plus coherénte, même si on peut être en désaccord sur les choix réalisés.
Réponse de le 18/01/2016 à 11:27 :
"Le diesel pollue plus"
Faux, pas en volume (CO2/COP21), mais c'est une pollution plus vicieuse due aux microparticules très agressives et difficiles à éliminer.
a écrit le 16/01/2016 à 23:23 :
Dans cette affaire des dépassements des normes de pollution,

en premier lieu tricher avec un logiciel ou tricher en "maquillant" les voitures pour les passages aux bancs, le résultat est le même

il y a ceux qui admettent leurs erreurs et corrigent leurs erreurs comme VW,

rappelons que le plan de rappel VW pour corriger a été approuvé par les instances au niveau européen

et il y a les tricheurs menteurs qui continuent à nier qu'ils maquillent leurs voitures pour les homologations et qui iN FiNé nient les évidences comme Renault, Ford, Mercedes ... et d'autres à tester

... il faudrait voir aussi si les moteurs Renault montés dans les Dacia et les Nissan polluent aussi plus qu'ils le disent et se cachent en frisant les murs... puisque ce sont les mêmes moteurs vieilles génération

il serait juste que les cachotiers soient sanctionnés plus lourdement que ceux qui corrigent leurs erreurs
Réponse de le 17/01/2016 à 1:17 :
"il y a ceux qui admettent leurs erreurs et corrigent leurs erreurs comme VW"

Vw a mis un an pour reconnaitre ses implantations de logiciels truquésaux US et le pdg Müller sur la sellette feignait il y a trois jours de ne pas comprendre la question des américains..
On propose pour les européens un tuyau dans le fût, de bricoler les logiciels et VW demande surtout qu' on le croie sur parole !!!

In fine et contre toute attente force est d' observer que VW ne parvient pas à se départir de sa grosse tête, je dis que ça doit aller comme ça, voilà ma solution, prends là..
Le foutage de gueule sur les problèmes de boite auto du groupe a déjà présidé au lancement d' une class action montée par action défense pour indemniser les clients emberlificotés .. http://action-auto-defense.eu/inscription-boite-dsg/

Leur intérêt serait dans ce contexte de trouver très vite des solutions convaincantes..
Réponse de le 17/01/2016 à 16:08 :
Il y a frauder un logiciel et optimiser un véhicule pour un type de fonctionnement.
L'un n'est pas légal l'autre si.
Les allemands sont des menteurs incompétents et vous refusez de le voir.
Je vous en prie continuez. Ca vous fait surement plaisir de payer des chomeurs francais crées grace à cela au lieu que les allemands en aient la part qu'il méritent.
Mais comme tout bon mensonge il faut la cause: Les allemands étant en primiere ligne fasse aux russes il fallait les subventionner d'u cette manip de deutsche Qualität.
a écrit le 16/01/2016 à 22:44 :
..... parlons vrai : si les émissions d'un véhicule testé en interne et par la commission indépendante diffèrent, il est normal d'en chercher la cause, logiciel truqueur ou non, point final. Les responsabilités devront être établies. Je parle bien de conditions de test identiques et non pas de 2 référentiels différents, ce qui rendrait les perquisitions caduques.
Réponse de le 17/01/2016 à 9:18 :
Exactement, les conditions d' homologations doivent être reproduites, après les gens se questionneront en attendant les réponses, c'est élémentaire mon cher picsous, ça s'appelle l'objectivité de fait que tout le monde se doit de tenir en pareille circonstance.. C 'est très différent de VW qui a nié et mis les poussières sous le tapis pendant plus d'un an..
a écrit le 16/01/2016 à 20:18 :
A mourir de rire les commentaires, on dirait que les journalistes ne connaissent pas le milieu des bancs d'essais ! "Les tests lors de ces cycles d'homologation "ont lieu uniquement sur des bancs à rouleaux dans un environnement complètement fictif, précise un spécialiste" .
correction : au banc à rouleaux on peut simuler TOUT ce qu'on veut ! l'idée, c'est d' être méthodique ! Donc oui les cycles sont non représentatifs d'un usage donc arrêtons les palabres et changeons les cycles .. C'est déja en place en 2017...
Mettez en place des normes dignes de ce nom au lieu de pester sur les constructeurs et les bancs d'essais ...
Réponse de le 17/01/2016 à 0:51 :
Un mot, un seul, bravo..!
Réponse de le 17/01/2016 à 9:59 :
Le banc de test à rouleaux est le seul moyen de comparer valablement des véhicules différents entre eux. C'est exactement le même problème que pour les tests d'émission en CEM pour les produits électriques, plus que la représentativité du test des conditions réelles c'est la reproductivité du test qui est privilégiée, aux normes d'appliquer des plafonds déterminés en conséquance. Simplement il faut mieux normaliser les conditions de tests, par exemple en imposant un carburant unique certifié de test ou en précisant que le véhicule doit être en conditions opérationnelles réelles de manière à éviter, par exemple, que les tests se fassent avec la courroie d'accessoires enlevée (ce qui supprime la charge mécanique du moteur par l'entraînement de l'alternateur et du compresseur de climatisation).
Réponse de le 17/01/2016 à 11:25 :
Excellent mais incomplet, les règles sont mises en place par l' Europe et quand l' affaire VW a été révélée, la commission a mis son mouchoir par dessus, l' a étouffée. De sorte que le sujet a été exfiltré aux US..!!
a écrit le 16/01/2016 à 19:31 :
Tout ça pour ça... Ségolène Royale aime bien qu'on parle d'elle quand même hein, mais bon c'est qu'une politicienne.

On aimerait que les journalistes attendent des faits avérés avant d'essayer de nous faire des buzz d'informations dont nous disposions déjà.

Rien à voir donc avec VOLKSWAGEN qui a volontairement triché ainsi que nos institutions européennes qui ont volontairement ignoré la fraude.

Mais bizarrement vous allez vois que ces derniers les médias vont peu à peu l'occulter...

Ben oui il y a des faits avérés bien plus dérangeants que d'autres, parlons donc des autres.
a écrit le 16/01/2016 à 17:49 :
La Mercedes classe quoi ? Le titre ne le dit pas. Ces histoires de pollution, dont les niveaux sont fixés par des administratifs politiques, n'ont pas grand sens en ville, là où les conditions sont précisément les pires, en raison des embouteillages organisés par les politiques, pour faire croire qu'il se préoccupent du problème, et surtout justifier des taxes toujours plus fortes. Qui sont les vrais tricheurs ?
Réponse de le 16/01/2016 à 19:45 :
@phidias a écrit le 16/01/2016 à 17:49 :

Mercedes monte les moteurs Renault dans les classe A, B et C ... pas très class et maintenant l'on apprends "polluants" hors normes ;
Réponse de le 16/01/2016 à 20:57 :
"Qui sont les vrais tricheurs ? "

Ceux qui ont avoué pardi ..!
a écrit le 16/01/2016 à 17:38 :
Les moteurs Renault polluent beaucoup plus que les annonces faites par les subalternes de Ghosn,

et en toute logique, les Mercedes, comme les Dacia, sont équipée de moteurs Renault ;

Normal que Mercedes soit dans la mouise, c'est ballot pour les fiers acheteurs de Mercedes, se retrouver dans la même écurie que Dacia qui mériteraient d'être auscultées de très près !
Réponse de le 16/01/2016 à 19:33 :
Une Mercedes S 350 ne dispose pas d'un moteur Renault.
Renault ne motorise que les Smart, Class A, C et Citan avec le 1.5 dci et le 1.6dci

La S 350 dispose d'un 3.0 V6 de 250 ch....et une conso "constructeur" de 5.5 L (!!)
Réponse de le 16/01/2016 à 20:05 :
Qui n' a pas ses petits soucis de pollution en ce moment...?? Mais il y a une hiérarchie dans les soucis, les petits et les gros..

Chez VW, le DSG Gate monte en mayonnaise , le DSG-GATE » concerne la défaillance (vibrations, refus d’enclencher les vitesses…) de nombreuses boîtes automatiques du groupe VW, baptisée DSG (chez VW, Seat, Skoda) et S-Tronic chez Audi. Le scandale : vous avez payé tout ou partie des frais de remise en état, alors qu’ailleurs dans le monde, les réparations sont gratuites, puisqu’effectuées dans le cadre d’un rappel"..!!

Aux Etats-Unis et en Chine la garantie constructeur est de 10 ans sur la DSG et la colère gronde car les européens casquent ...

http://action-auto-defense.eu/inscription-boite-dsg/
Réponse de le 16/01/2016 à 20:20 :
Les moteurs VW sont homologués avec du gaz oil dans l' huile moteur, ça glisse en effet beaucoup mieux...!!!
a écrit le 16/01/2016 à 16:27 :
Il semble bien que ce soit surtout les SUV et monospaces qui soient problématiques. Et là, l'explication est assez simple, les tests sur banc ne font pas intervenir l'aérodynamique...
a écrit le 16/01/2016 à 16:25 :
Ou comment flinguer notre industrie ... Laver plus blanc que blanc ... Un jour , la France sera un désert industriel à force de vouloir imposer des milliers de normes et de contrôles inutiles ... Développons les voitures électriques ...au l'œuvre nous acharner sur les diesels polluants !!
a écrit le 16/01/2016 à 15:57 :
Quand les 1000 véhicules pris au hasard auront été mesurés, il faudrait aussi tester les véhicule essence, voir si le CO2 émis est conforme.
On ne parle principalement que de NOx (le CO2 se déduit de la consommation réelle, y a pas de mystère) mais rien sur les particules fines, très fines (qu'on trouve aussi en essence citadine). Pour le GPL ça serait intéressant d'avoir des chiffres, mais il est marginalisé, qui en propose de série ? Maintenant qu'on trouve des pompes partout, dommage (parait-il).
Réponse de le 16/01/2016 à 16:29 :
Le seul ennui pour les particules ultrafines est qu'on est dans l'incapacité de les piéger... donc de les mesurer.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :