Regain de tension : Poutine veut-il attaquer l'Ukraine ?

Par 28 minutes / Arte  |   |  288  mots
(Crédits : reuters.com)
La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, Poutine veut-il attaquer l'Ukraine ?

11,4 milliards de dollars. C'est le montant que réclame, aujourd'hui, le géant russe Gazprom à l'Ukraine. Une somme qui correspond au remboursement des rabais en vigueur ces quatre dernières années. À cette dette s'ajoute le coût des livraisons récentes s'élevant à 2,2 milliards de dollars et une augmentation de 80% des tarifs jusqu'alors pratiqués.

Une pression exercée par Moscou sur l'économie ukrainienne, déjà au bord du gouffre, qui laisse craindre une "guerre du gaz" à l'impact européen. Poutine tente-t-il d'asphyxier l'Ukraine ? 

MISE AU POINT
Par Sandrine Lecalvez

 

RETROVISEUR
Par Marc-Antoine Deporet

1991, la Transnistrie  
Avec l'éclatement de l'URSS, la République de Moldavie proclame son indépendance et seule la Transnistrie reste dans l'orbite russe. Retour sur l'histoire de ce petit territoire non reconnu par la communauté internationale.

 

VU D'AILLEURS
Par Juan Gomez

Royaume-Uni : les oligarques russes chouchoutés par la City  
Les oligarques russes représentent une véritable manne financière pour le Royaume-Uni. Ils sont plus que présents à la Bourse de Londres, ils possèdent les appartements les plus luxueux, et leurs enfants vont dans les écoles les plus chères.
Les autorités britanniques ont donc plutôt intérêt à ce que ces oligarques russes restent sur leur territoire. Alors même si le discours officiel est ferme, David Cameron reste très flou sur les sanctions envers Moscou. Etrange ?

 

DEBAT
Pour en débattre, l'historienne, politologue, spécialiste de la politique étrangère de la Russie et de l'Ukraine Anne de Tinguy, le vice-président de la Commission des affaires étrangères à l'Assemblée nationale Axel Poniatowski, et la membre du Collectif Euromaidan.

 

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur Twitter @28minutes
 et sur Facebook