Crédit immobilier : emprunter quand on est en CDD est impossible (ou presque)

Par Hugo Baudino  |   |  434  mots
Le CDI est quasiment une condition sine qua non pour obtenir un prêt immobilier. (Crédits : Décideurs en région)
Emploi de courte durée et prêt de longue durée ne font pas forcément bon ménage... Pourtant, la grande majorité des embauches se font actuellement en CDD, ce qui pose le problème de l’accessibilité de l’achat immobilier pour les nouveaux entrants dans le marché du travail.

Et si un contrat de travail à durée indéterminée devenait la nouvelle arme de séduction massive ? Selon le courtier Vousfinancer, être en couple avec une personne en CDI est quasiment le seul moyen d'obtenir un prêt immobilier si vous n'êtes qu'en contrat à durée déterminée (CDD). Parmi les 3,5% de clients du courtier en CDD ayant souscrit un prêt immobilier en 2016, la plupart se reposaient donc sur leur partenaire pour rassurer les banques sur leur capacité de remboursement à long terme.

Si vous êtes célibataire, vous avez quand même une petite chance d'obtenir un prêt immobilier en étant en CDD, mais il faut réunir d'autres conditions. Si vous êtes en CDD dans la fonction publique, il y a des chances que celui-ci soit "assimilé par la banque comme un CDI", avance Vousfinancer. Elle pourra même vous offrir un rabais de 0,20% sur le taux d'intérêt. Grand luxe. Dans la même logique, si vous travaillez dans un secteur d'activité qui fonctionne beaucoup par les CDD, la banque pourra étudier votre cas différemment et prendre plus en compte les revenus au détriment de votre statut professionnel. "En revanche, un jeune de 25 ans qui vient de décrocher son 1er emploi en CDD devra patienter avant de pouvoir obtenir un crédit", tient à préciser Sandrine Allonier, responsable des relations banques chez Vousfinancer.

Près de 9 embauches sur 10 en CDD

Si le fait de voir les banques accorder très peu de prêts à des particuliers en CDD n'est en soit pas si surprenant, cela peut devenir un réel problème au vu de l'état du marché du travail actuel. 86% des embauches se font actuellement en CDD, selon les statistiques de la Dares (Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques), et seul 1 CDD sur 5 se transforme en CDI au bout d'un an, selon France Stratégie, ce qui place la majorité des entrants sur le marché du travail dans une situation trop précaire pour envisager une acquisition immobilière.

Sandrine Allonier préconise de "mettre en place une caution spécifique pour ceux qui empruntent en CDD qui pourrait être inclue dans le prêt et serait remboursé partiellement à l'emprunteur lorsqu'il serait en CDI". L'autre solution, plus radicale, serait de ne plus envisager l'achat de sa résidence principale comme une nécessité absolue. De plus, comme le démontrait David Brauman, gérant associé de BSM Invest, dans La Tribune, l'achat de sa résidence principale est souvent une mauvaise opération financière...