Le déficit commercial français se réduit en février, sous l'effet d'une baisse des importations

Par latribune.fr  |   |  251  mots
Les seules importations se sont contractées de près 2 milliards d'euros en février. (Photo : Reuters) (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
Le déficit commercial français se réduit. Mais pas de quoi pavoiser : cela s'explique essentiellement par une forte baisse des importations (de près de 2 milliards d'euros de janvier à février).

Le déficit commercial français se réduit. La balance commerciale française affiche un déficit de 3,4 milliards d'euros en février, contre 5,6 milliards le mois précédent, selon les douanes.

Météo clémente

Les seules importations se sont contractées de près 2 milliards d'euros. Principale raison : une chute des importations d'énergie - de 20% - due à des températures particulièrement élevées pour la saison ainsi qu'au retour de l'activité des raffineries en partie bloquée les mois précédents et à l'utilisation des stocks.

Hors énergie, les importations diminuent notamment dans l'automobile, les achats de métaux et la pharmacie. 

"Forte poussée" des exportations vers l'Allemagne

Le montant total des biens et services exportés atteint 36,2 milliards d'euros au mois de février, soit 0,1 point de moins qu'au mois que le mois précédent. En cause notamment: une baisse des livraisons aéronautiques, sauf vers l'Allemagne.  

Les douanes notent d'ailleurs "une très forte poussée vers l'Allemagne", qui n'a cependant pas réussi à compenser la baisse des ventes vers l'Espagne, la Belgique, le Royaume-Uni et les Pays-Bas. Si la France a plutôt bien exporté ses voitures et médicaments en Afrique, les exportations diminuent vers l'Asie et le Proche-Orient. 

-9% de déficit en 2013

Ce mouvement de réduction du déficit commercial français lié à une baisse des importations correspond à une tendance déjà observée l'an dernier. En 2013, il s'est ainsi contracté de 9%, passant à 61,2 milliards d'euros.