Le déficit commercial français s'est réduit en 2013, surtout grâce au recul des importations

 |   |  334  mots
En Allemagne comme en France, les importations se sont fortement repliées en 2013. Mais la première enregistre un excédent du commerce extérieur record tandis que la seconde voit son déficit se replier.
En Allemagne comme en France, les importations se sont fortement repliées en 2013. Mais la première enregistre un excédent du commerce extérieur record tandis que la seconde voit son déficit se replier. (Crédits : reuters.com)
Le déficit commercial français s'est réduit de 9% en 2013, passant à 61,2 milliards d'euros.

"Après une année 2013 difficile, les feux économiques sont en train de repasser au vert, notamment en zone euro où nous réalisons 47% de nos échanges", s'est réjouit la ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq. 

Cette dernière, qui dévoilait ce vendredi les chiffres du déficit commercial pour 2013 avait quelques " petites " de se réjouir: le déficit commercial s'est réduit l'an dernier. Il baisse de 9% à 61,2 milliards. Le rebond est plus impressionnant encore lorsque l'on compare le chiffre avec celui de 2011, quand le déficit avait atteint le niveau record de 74 milliards d'euros. 

Repli des importations: 2,3%

Dans le détail, en 2013, le déficit commercial hors énergie a pour été réduit à 13,5 milliards, soit  près de deux fois moins qu'en 2011. 

Certes, les exportations ont reculé de 1,3%, mais le repli des importations (-2,3%) en grande partie du fait de la réduction des importations d'énergie, a permis de limiter les dégâts.

Le secteur aéronautique, grand champion du commerce extérieur, enregistre un excédent de 22 milliards d'euros, en partie grâce aux 1.503 commandes d'Airbus (contre 833 en 2012).  Agroalimentaire et  pharmacie ont également contribué à soutenir les exportations. L'excédent commercial du premier a progressé de 3,3% pour atteindre 11,5 milliards d'euros. 

Enfin, du point de vue géographique, les échanges avec les Etats-Unis ont progressé de 1,5%, mais avec les principaux partenaires de la France, les membres de l'UE, ils se sont repliés de 0,7%. Avec l'Asie, ils ont chuté de 3,5%. 

Record allemand

Les statistiques tricolores supportent très mal la comparaison avec celles dévoilées ce vendredi outre-Rhin. L'an dernier, l'excédent commercial  de la première économie européenne a atteint 198,9 milliards d'euros, contre 189,8 milliards en 2012 en données brutes selon l'institut de statistiques Destatis. Jamais depuis la création de cette statistique en 1950 un tel niveau n'avait été atteint. La balance des paiements atteint quant à elle 201 milliards d'euros. 

Les exportations allemandes ont reculé  0,2% à 1.093,9 milliards d'euros, mais les importations se sont repliées de 1,2%, à 895 milliards d'euros.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/02/2014 à 13:50 :
2003, le derniere année où la france avait une balance commerciale positive et .... l'arrivée de l'euro
a écrit le 08/02/2014 à 11:53 :
En Allemagne ils ne gagnent que 1 EUR l'heure et sont pauvres et comme ça ils peuvent exporter leurs bananes 10 fois moins chères que la France le peut.
Réponse de le 08/02/2014 à 14:13 :
vous exagérez un peu la tous les allemands ne gagnent pas 1 euro de l'heure juste certains
Réponse de le 08/02/2014 à 14:55 :
@ bravo..;Klode a oublié de parler des Slovaques et autres Tchèques.....
a écrit le 08/02/2014 à 11:15 :
En France déficit des exportations et en allemagne record des excédents d'exportations, cherchez l'erreur? La politique socialiste en est la cause première par ces ineptie fiscales qui ont gelé tous les investissements
Réponse de le 08/02/2014 à 11:28 :
et pourquoi du temps de Sarkozy et Chirac nous étions en déficit commercial ?
a écrit le 08/02/2014 à 10:24 :
La France augmente sa dette de 61,2 milliards au lieu de 74 et on a l'impression que c'est une super nouvelle. Attitude irresponsable de nos politiques qui achètent du temps pour conserver leur poste le plus longtemps possible (la place est trop bonne). Ils doivent bien voir l'urgence de la situation avec 2000 milliards de dette mais n'ont pas le courage d'entamer de grosses réformes de peur de ne plus être élu. C'est vrai qu'il est plus facile d'emettre des dettes sur nos enfants plutôt que de retrousser nos manches et faire des efforts maintenant. Vivement une 6ème république, les intérêts personnels de nos politiques plombent la France, ils sont trop nombreux surtout pour le travail et les résultats qu'ils accomplissent.
Réponse de le 08/02/2014 à 11:06 :
Le déficit commercial n'augmente pas la dette de l'Etat puisqu'il ne s'agit pas d'un déficit de l'Etat. Ce déficit signifie que les français (entreprises, ménages...) ont achetés plus de produits et services de l'étranger qu'ils n'ont vendu a l'étranger. Lorsqu'un particulier acheté un vêtement chinois, il creuse le déficit commercial. Lorsque une entreprise vend a un Airbus, elle compile ce déficit...
Réponse de le 08/02/2014 à 11:31 :
la cigale et la fourmi ne sait pas ce qu 'est un déficit commercial.... malheureusement il n'est pas le seul. l'inculture gagne du terrain
Réponse de le 08/02/2014 à 11:31 :
la cigale et la fourmi ne sait pas ce qu 'est un déficit commercial.... malheureusement il n'est pas le seul. l'inculture gagne du terrain
a écrit le 07/02/2014 à 23:40 :
Un recul d'import dans un système fondé sur la demande est dû à une baisse de consommation interne. Faisons plus de dettes comme les japonais, mais on ne peut les vendre aux français qui n'ont pas d'argent... pourtant ils en ont le double! Un recul d'import est une insuffisance de dépense nationale! On pourrait relancer le crédit immobilier afins de doubler les prix!
Réponse de le 08/02/2014 à 11:32 :
Je ne comprends rien à votre raisonnement.
a écrit le 07/02/2014 à 21:47 :
Le déficit a baissé tout simplement parce que le Français a moins d'argent a dépenser, le gouvernement se charge de le dépenser a sa place, bande de chanceux.
a écrit le 07/02/2014 à 20:20 :
Un déficit de 60 Milliards... Il n'y a pas de quoi se réjouir ... De l'autre coté du Rhin, c'est un excédent de 200....Je me demande si le R-U s'en sort mieux que nous?
a écrit le 07/02/2014 à 19:48 :
le problème des français c'est qu'ils achètent des voitures allemandes pensant ête intelligents (souvent à crédit). Mais les allemands eux n'achètent pas de voitures françaises. donc ça va mal. Mais ne vous en faites pas Angela va venir ave la Troika comme en grece
Réponse de le 07/02/2014 à 23:14 :
pour le classement des ventes de voitures sur le marché allemand en 2013, la première voiture étrangère apparaît à la 29 ème place. Les allemands n'achètent que allemand contrairement aux français. Et c'est dommage, car la fiabilité des voitures françaises vont largement celles des voitures d'Outre-rhin.
a écrit le 07/02/2014 à 19:21 :
Pas de surprise avec le matraquage fiscal le Français ne consomment plus, super avenir!
Réponse de le 07/02/2014 à 21:06 :
Comment veux tu faire baisser les impots dans un pays comme la france , avec trop de fonctionnaires, ça recrute encore dans les mairies , à pole emploi, des copains copines, et promotion canapé, et vasy que j'embauche des jolies femmes de l'est à l'accueil qui plaisent au chef de service, alors normal que l'état est en faillite !!
Réponse de le 08/02/2014 à 11:45 :
des pays ont moins d'impots que l'allemagne. pourquoi n'ont ils pas les mêmes excédents commerciaux que les allemands ?
a écrit le 07/02/2014 à 16:36 :
L’Insee nous dit en 2012 Exportation 433,9 Mds Importation 517,90 Mds
Donc déficit balance commerciale 84 Mds
Madame Bricq Ministre du commerce extérieur nous dit : en 2013 recul de 1,3% des exportations donc exportation 2013 : 428,26 Mds et recul importation de 2,3% donc importation 2013 : 505,99 ce qui fait un déficit de la balance commerciale en 2013 de : 77,28 Mds
Madame BRIC nous dit qu’il est en 2013 que de 61,2 Mds avec une baisse de 9% ce qui fait qu’il était en 2012 de 67,25 Mds et non 84 Mds
Où est le hic Mme Bricq ?
Ou est la balance commerciale étalonnée à l’Insee ou aux douanes votre référence?
Comment faire pour avoir une opinion juste ?
Unci TOÏ-YEN
a écrit le 07/02/2014 à 14:49 :
Depuis des lustres. A l'extérieur on dépense plus que l'on ne vend. A l'intérieur on dépense plus que l'on encaisse. Et personne n'envisage le fait que ça s'arrête.
a écrit le 07/02/2014 à 14:26 :
La question du déficit commercial est liée à celle de la croissance donc de l'emploi et du pouvoir d'achat. Or on annonce 10 milliards de CSG sur la population... On trouve aussi dans les publications en ligne que la part de marché française recule dans les exportations de la zone euro: On passe de 32 à 22% entre 98 et 12 avec une pente ralentie entre 2007 et 2012, il y avait un début d'inversion d'une tendance négative à -0,85% l'an. Pour l'export dans la zone euro, la part de marché passe de 15,5 à 12,5 soit -20%... nous perdons du terrain par rapport aux économies développées. L'EBE S1 2013 est à 2,2% du PIB contre 6,5% pour l'allemagne qui a 4 fois plus de robots. Depuis 2000, de 56% de nos voisins, il est à 25%. Nous aurions des prix trop élevés à l'export, ce qui ne serait pas un problème de qualité das notre moyenne gamme. Le coût du travail est au niveau de nos voisins à 37,1 contre 37,3 pour l'industrie manufacturière et services inclus le différentiel diverge: nous sommes à 35,5 contre 32,6 et pour le RU 21,3 et 28,4 en Italie. On compte 100000 entreprises d'export contre 350000 en allemagne, c'est l'histoire du Mittelstand. On nie la compétitivité comme le déclin? On a 75 milliards de déficits, nos voisins sont à l'équilibre... alors on fait 10 milliards de CSG? La production industrielle est durablement atteinte: de 120 en 2008, nous sommes à 100, toujours en bas, en enfer, de 17%. La consommation des ménages stagne depuis 2009 et les crédits se réduisent alors qu'on parle risque systémiques pour les banques françaises. Alors quelle est la définition de l'humanisme et du bon travail? On parle aussi logements de fonction!
Réponse de le 07/02/2014 à 17:30 :
Vous décrivez parfaitement où nous ont menées les politiques irresponsables de Chirac puis de Sarkozy. Espérons que le virage entamé par Hollande, sous les huées, soit plus profitable pour le pays ...
Réponse de le 07/02/2014 à 18:14 :
N'oublions pas les 14 années de tonton magouille et toute sa clique.
a écrit le 07/02/2014 à 14:17 :
censure
a écrit le 07/02/2014 à 14:08 :
effectivement on sent un petit frémissement depuis deux trois mois. Notamment vers l'Europe du Sud (Portugal, Italie, Espagne...), tout arrive. Par contre, gros warnings sur Russie, Ukraine et Inde.
a écrit le 07/02/2014 à 14:01 :
Bonjour, j'aime beaucoup votre journal mais il est grave, pour une publication à vocation économique, que vous fassiez une confusion entre les commandes 2013 d'Airbus, qui ne se traduiront en ventes que dans quelques années, et leurs ventes facturées en 2013, qui elles participent à la réduction de notre déficit 2013 (si tant est qu'elles soient facturées à des clients étrangers), et sont elles-mêmes le fruit de commandes passées il y a quelques années... En toute cordialité.
a écrit le 07/02/2014 à 13:59 :
c'est aussi car le réflexe d'acheter (un peu plus qu'avant) français rentre peu à peu dans les têtes. On l'a vu ces derniers mois sur le marché automobile avec des marques françaises en hausse et des marques allemandes en forte baisse. D'ailleurs vu les très mauvais chiffres éco de l'Allemagne en décembre, ce n'est peut-être pas seulement un comportement franco-français.
a écrit le 07/02/2014 à 12:50 :
Il'y a de difference entre l' information, le mentir et l'indoctrination par ce gouvernement?
a écrit le 07/02/2014 à 12:35 :
C'est sur qu'à ce rythme, la consommation intérieure va encore baisser, se sera une victoire pour le gouvernement qui exhibera des chiffres de la balance commerciale en positif. comme quoi, une belle présentation avec de beaux chiffres peuvent vouloir dire n'importe quoi.
Réponse de le 07/02/2014 à 13:42 :
La consommation ne baisse pas. Quelles sont vos sources ?
Réponse de le 07/02/2014 à 15:27 :
A taux de TVA constante, la collecte de TVA est en baisse ... ce qui prouve que la consommation et l'investissement sont en forte baisse ;
Les prochains chiffres publiés seront "faussés" par la hausse des taux de TVA depuis le 1er janvier 2014.
a écrit le 07/02/2014 à 12:07 :
les allemands devraient nous remercier de continuer à accepter cette situation
a écrit le 07/02/2014 à 12:00 :
pendant combien d'année allons nous subir cette situation absurde ou nous nous ruinons pour l'euro?
Réponse de le 07/02/2014 à 15:26 :
Ici le roi, l'euro n'a rien à voir.
Le problème vient des français qui ont vécu comme des rois de 1975 à 2014, en vivant à crédit, et en embauchant des fonctionnaires pour lutter contre le chomage. L'état français c'est toi et moi, et on a trop de fonctionnaires et trop de retraités et pas assez d'actifs.
J'en ai un peu ras le bol de lire que c'est la faute à l'euro ou aux allemands, ou au pape ou à la reine d'angleterre et que les français répètent les discours du fn sans réfléchir. Oui c'est la faute à l'euro s'il neige en hiver, t'as vu.
Réponse de le 07/02/2014 à 15:26 :
Ici le roi, l'euro n'a rien à voir.
Le problème vient des français qui ont vécu comme des rois de 1975 à 2014, en vivant à crédit, et en embauchant des fonctionnaires pour lutter contre le chomage. L'état français c'est toi et moi, et on a trop de fonctionnaires et trop de retraités et pas assez d'actifs.
J'en ai un peu ras le bol de lire que c'est la faute à l'euro ou aux allemands, ou au pape ou à la reine d'angleterre et que les français répètent les discours du fn sans réfléchir. Oui c'est la faute à l'euro s'il neige en hiver, t'as vu.
Réponse de le 07/02/2014 à 19:29 :
roidesfrançais nous sort toutes les clichés habituelles
les fonctionnaires (je ne vois pas le rapport avec la balance commercial d'un pays ?)
les retraités (je ne vois pas non plus le rapport, l'allemagne a une population plus vielle que nous....)
je ne vote pas fn mais c'est l'argument massue
vous nous avez pas dit c'est la faute à sarko/hollande (cliché qui manque)
Réponse de le 07/02/2014 à 23:57 :
Vous oubliez la faute au soleil en Europe, vu les faibles taux de chômages, ce qui est remarquable, I'm singing in the rain, -600000 en Angleterre, -720000 aux USA (en fonx), et la sieste sous le cornichon au sud?
Réponse de le 08/02/2014 à 1:07 :
Ca se voit vous n'y connaissez rien, car si la France avait développé son industrie au lieu de recruter des fonctionnaires, on aurait une blance positive ! Et secundo, vous critiquez l'euro et le seul parti qui veut en sortir, c'est le fn. Donc soit vous mentez, soit vous répétez des choses sans savoir d'où ça vient.
Réponse de le 08/02/2014 à 11:39 :
je ne vote pas fn mais je suis d'accord sur la sortie de l'euro. Le fn est pour une baisse du chomage donc vous vous êtes contre une baisse du chomage ? arrêtez de dire n'importe quoi. des gens du ps et de l'ump sont pour sortir de l'euro mais ne le disent pas car on va leur dire votre bêtise vous êtes d'accord avec le fn
a écrit le 07/02/2014 à 11:30 :
il faut acheter français pour soutenir l'économie nous n'arrivons plus à exporter avec cette monnaie inadaptée à notre économie.
Réponse de le 07/02/2014 à 23:22 :
tout à fait. Et cessons d'acheter des voitures allemandes qui n'apportent rien à notre économie.
a écrit le 07/02/2014 à 11:21 :
il est vraiment tant de revenir au franc
Réponse de le 07/02/2014 à 11:45 :
Nous sommes de plus en plus nombreux à le penser. Où les Allemands acceptent de laisser baisser l'euro à 1.20 dollars, ou on se casse!
Réponse de le 07/02/2014 à 12:04 :
le problème c'est qu'il faut faire baisser notre monnaie par raport avec celle de l'allemagne.... donc la faire baisser à 1.20 dollar ne sera pas suffisant. Il faut revenir au franc ou nous n'aurons plus d'industrie d'ici peu de temps
Réponse de le 07/02/2014 à 12:24 :
Non, non. On se casse. De l'UE et de l'Otan aussi. La france n'en peut plus de cette eurodictature qui nous ruine économiquement, socialement, moralement et culturellement.
Réponse de le 07/02/2014 à 12:30 :
sur ce forum.
Réponse de le 07/02/2014 à 12:47 :
il faut rester dans l'ue et dans l'otan juste sortir de l'euro. ëtre illuminé c'est rester dans l'euro
Réponse de le 07/02/2014 à 14:52 :
ce n'est pas notre destin de rester dans l'euro, économiquement on ne sait pas vivre depuis la fin de l'étalon or sans dévaluations, inflation, pertes sur les placements et augmentations de salaires.
La preuve le fonctionnement de la fonction publique, on n'a plus les moyens de payer les avantages acquis.
a écrit le 07/02/2014 à 11:19 :
On comprend pourquoi Rocard conseille de regarder vers la mer. L'horizon sans fin.
Réponse de le 07/02/2014 à 14:46 :
en mer l'horizon c'est un rond. C'est d'un déprimant...
a écrit le 07/02/2014 à 11:17 :
Pour ceux qui n'y comprennent rien, ça s'appelle la déflation. Personne n'a de fric, les gens sont massivement au chômage, ils ont peur de l'avenir, alors ils achètent beaucoup moins. Du coup, on importe moins et le déficit commercial s'en réduit d'autant. Certains ignorants viennent alors saluer la bonne nouvelle : la France est sur la bonne pente ! Ben non, mon neveu, t'as tout faux, ça ne va pas mieux.
a écrit le 07/02/2014 à 11:15 :
l'euro existe depuis 10 ans et nous sommes en déficit commercial depuis 10 ans. On peut se poser des questions
Réponse de le 07/02/2014 à 23:20 :
et depuis l'introduction de l'euro, les prix à la consommation ont explosés, le chômage suit une courbe ascendante, notre déficit commercial est un gouffre sans fin et les inégalités ne cessent de croître. Bref, il serait peut-être temps de sortir de l'euro.
a écrit le 07/02/2014 à 11:12 :
Et vous trouvez cela rassurant?
Nos exportations reculent, mais chic!! nos importations s'effondrent....
Cela s’appelle le gouffre de la recession!
Les Allemands font des miracles?
Oui, en Zone Euro surtout!
Cherchez l'erreur.........
Réponse de le 07/02/2014 à 14:45 :
Nous produisons des fonctionnaires et pas de produits à exporter. Nous avons des ambassades dans tous les pays du monde pour y loger des fonctionnaires mais pas un seul fonctionnaire pour promouvoir le Made in France. Tous nos hauts fonctionnaires ne pensent qu'à faire avancer leur carrière personnelle mais aucun ne veut se bouger le cul pour faire avancer la France!
Réponse de le 07/02/2014 à 16:07 :
C'est exact, nos fonctionnaires et hauts fonctionnaires ne pensent qu'à faire avancer leur carrière personnelle.
a écrit le 07/02/2014 à 11:06 :
il faut prendre comme modèles les chinois,les suisses,les allemandes,etc.produits fiables,
hautes compétitivité,agressivité commerciale,présence permanente et pas envoyer des
politicastres à faire le job.(Hollande,Bricq,Pellerin,Montebourg,etc.etc.) En France on s'adres
se au pouvoir pour pouvoir exporter......
Réponse de le 07/02/2014 à 11:30 :
Bof ! la technique de vente est un peu éventée vous ne croyez pas ?
Déceptions récurrentes pour ma part sur des produits allemands qui ne valent plus vraiment mieux que les produits chinois.
La France a donc un bon créneau à développer sur la qualité et d'abord pour son marché intérieur, ce qui contribuera à baisser encore les importations.
a écrit le 07/02/2014 à 11:00 :
C'est formidable, le déficit commercial se réduit! C'est grace à la croissance nulle!On nous en parle depuis de nombreuses années, est-ce grave ou pas? Pourtant si on veut une croissance d'emplois, cela compte. Nous n'aurions pas de Mittelstand et seulement 100 000 entreprises à l'export contre 360 000 pour nos voisins selon ce qu'on nous dit. Alors on interdit l'export?
a écrit le 07/02/2014 à 10:56 :
Tout est dit et il n'y a pas photo !!!!! Il n'y a que Me la Ministre pour voir des chiffres en roses....
a écrit le 07/02/2014 à 10:54 :
Oui, enfin, il y a eu une chute des importations, ce qui veut dire que le marché intérieur ne va pas fort... (excusez-moi du french bashing...)
a écrit le 07/02/2014 à 10:50 :
C'est comme en Italie, en Grece et Espagne, la baisse de la consommation fait que les importations baissent et le deficit commercial baisse. la belle zone euro

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :