Manifestation contre la terreur : plus de 1,8 million de personnes en province

Par latribune.fr  |   |  183  mots
Hier, 700 000 personnes avaient déjà manifesté dans toute la France. (Crédits : Reuters)
La "marche" a commencé à Paris. Mais les Français se mobilisent également en masse sur le reste du territoire, notamment à Perpignan ou Saint-Etienne, et dans les métropoles comme Lyon ou Marseille.

Alors que la place de la République à Paris et les rues attenantes étaient noirs d'une foule compacte, de nombreux défilés et rassemblements contre le terrorisme ont réuni plus de 1 800 000 personnes ailleurs en France, dimanche, au lendemain d'une journée qui a déjà vu 750 000 personnes manifester dans tout le pays.

Plus d'un tiers des Perpignanais mobilisés

A Lyon, près de 250 000 personnes seraient rassemblées selon la police, plus de 100 000 à Marseille ou Bordeaux. A Saint-Etienne (centre) environ 60.000 personnes ont marché pour la liberté d'expression et contre le fanatisme derrière une large banderole noire portant l'inscription "nous sommes Charlie", en hommage à l'équipe du journal satirique décimée dans un attentat mercredi. Enorme mobilisation aussi à Perpignan (sud) où 40.000 des 110.000 habitants ont défilé dans un silence interrompu par des salves d'applaudissements.

De nombreux rassemblements étaient également prévus à Lyon, la troisième ville de France, Bordeaux (ouest), ou Reims (nord-est). Décalage horaire oblige, le premier rassemblement dominical a eu lieu en Nouvelle-Calédonie, territoire français d'Océanie, où 4.000 personnes se sont réunies à Nouméa.