Paris, capitale de la résistance mondiale contre le terrorisme

 |   |  1246  mots
(Crédits : DR)
Paris est aujourd'hui la capitale du monde contre le terrorisme pour une journée historique. En accueillant une immense et très internationale manifestation d'hommage aux 17 personnes tuées cette semaine par trois jihadistes français, la France veut adresser un message de résistance et d'unité, en marchant de la République à la Nation. Dans le monde entier, des manifestations ont lieu au nom de la devise du pays : liberté.

« Et il est où, le Pape ? ». Voilà ce qu'auraient pu titrer avec leur ironie de « bouffeurs de curé » les dessinateurs assassinés de Charlie Hebdo à qui le monde va rendre en ce dimanche un hommage historique au nom de la liberté d'expression. Dirigeants du monde entier, partis politique, syndicats, groupes religieux juifs, chrétiens, musulmans, associations, personnalités vont accompagner dans une union sacrée une foule immense de probablement plusieurs centaines de milliers de personnes à Paris. Réunis par l'émotion suscitée par les deux agressions terroristes qui ont frappé le journal Charlie Hebdo, des policiers et 4 clients d'une épicerie kasher. A n'en pas douter, ce 11 janvier 2015 sera, avec sa marche républicaine, un jour historique.

"Paris est aujourd'hui la capitale du monde", a lancé François Hollande dimanche aux membres du gouvernement réunis à l'Elysée avant de se rendre à la marche républicaine contre le terrorisme, a indiqué son entourage. "Le pays tout entier va se lever vers ce qu'il a de meilleur", a poursuivi le chef de l'Etat,

Une mobilisation internationale massive

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, le président palestinien Mahmoud Abbas et le couple royal jordanien ont annoncé leur venue à Paris pour se joindre à François Hollande. De même que le président ukrainien, Petro Porochenko, et le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov. Participeront aussi huit présidents africains et les plus hauts dirigeants européens, d'Angela Merkel à David Cameron, de Mariano Rajoy à Jean-Claude Juncker. Le président des Etats-Unis, Barack Obama, ne sera pas présent,. Mais Washington est solidaire de Paris: "Aucun acte de terrorisme n'arrêtera jamais la marche de la liberté", a salué dimanche le secrétaire d'Etat, John Kerry.
Au total, ce sont près de 50 dirigeants et responsables étrangers que François Hollande, omniprésent sur tous les fronts de la crise depuis mercredi, devrait recevoir auparavant à l'Elysée. C'est la première fois, depuis François Mitterrand, en 1990, après la profanation du cimetière juif de Carpentras, qu'un président français participe ainsi à une manifestation de rue.

Le défilé, avec deux parcours pour permettre de drainer la foule immense, est prévu entre République (15H00) et Nation, deux grandes places de l'est parisien distantes de trois kilomètres. Les journaux français lancent dimanche un appel unanime pour la défense des libertés et à la "résistance", quelques heures avant la marche parisienne.
Ainsi, Le Monde appelle à "marcher contre la terreur", le Journal du Dimanche souligne que "Le monde se lève", alors qu'Aujourd'hui en France/Le Parisien titre: "Ensemble". Libération paraît exceptionnellement avec en Une le "Je suis Charlie" emblématique de la mobilisation des Français.

A l'Elysée, on a salué à la fois "la mobilisation internationale exceptionnelle" et l"'union nationale". Mais a-t-on ajouté, il s'agit d'abord du "rassemblement du peuple français". Ce que confirme un sondage Ifop Paris Match publié samedi soir : 97% des Français jugent nécessaire de faire preuve d'unité nationale. A noter que seuls 17% des Français avouent avoir peur, après les attaques, selon un sondage Odoxa, pour Le Parisien Dimanche/Aujourd'hui en France.

Les familles des victimes doivent marcher en tête du cortège. Suivront le chef de l'Etat et les hôtes étrangers, puis les personnalités politiques françaises. Tous les partis seront là à l'exception du FN. Marine Le Pen, vexée de ne pas avoir été invitée formellement, a appelé à manifester en province et non à Paris. Elle-même sera à Beaucaire, une mairie d'extrême droite.

De nombreux rassemblements sont en effet également prévus en province, notamment à Lyon, Bordeaux, ou encore Reims. Comme samedi, des rassemblements doivent aussi avoir lieu à l'étranger, à Londres, Berlin ou Washington notamment. Les mobilisations impressionnantes samedi dans les grandes villes de province - 700.000 personnes en tout, selon l'Intérieur, 120.000 dans la seule Toulouse - semblaient augurer de chiffres massifs, d'autant que la météo doit être clémente. "Plusieurs centaines de milliers" de manifestants, a prudemment avancé Bernard Cazeneuve, "des millions", s'est aventuré le Premier ministre Manuel Valls. Le record reste la liesse collective de quelque 1,5 million de personnes descendues dans les rues de la capitale pour la victoire au Mondial de football en 1998.

Manuel Valls a promis des mesures de sécurité à la hauteur. Elles seront draconiennes avec 2.200 hommes mobilisés, 10 stations de métro fermées, le stationnement interdit. Cette manifestation intervient alors que le plan Vigipirate est à son niveau le plus élevé - "alerte attentat" - en Ile-de-France. Dans le cadre de ce plan, 2.000 policiers et 1.350 militaires protègeront en outre les sites sensibles à Paris et son agglomération: sièges des médias, lieux de culte, écoles confessionnelles, bâtiments publics, représentations diplomatiques.

Car la menace n'a pas disparue. Dimanche matin, en Allemagne, un quotidien de Hambourg, qui avait publié des caricatures de Mahomet venant de Charlie Hebdo a été la cible d'une attaque avec un engin incendiaire, sans qu'il y ait eu de blessés.

François Hollande sur tous les fronts

La couverture médiatique devrait être elle aussi exceptionnelle, comme elle l'a été tout au long d'une crise qui a été comparée à un "11 septembre" français. Non pas par le nombre de morts, heureusement incomparable, mais par l'impact mondial qu'a eu l'agression délibérée contre un symbole, celui de la liberté de la presse, cœur de la démocratie.
Mais la journée de l'exécutif ne se résume pas à ce cortège. L'agenda de Hollande est sans répit. Il reçoit d'abord le matin, avec son Premier ministre, les représentants de la communauté juive, avec qui il devrait parler des conséquences en terme de sécurité de ce qu'il avait qualifié dès vendredi d'"acte antisémite effroyable" commis porte de Vincennes par un affidé de Daech. Il devait par ailleurs se rendre à la grande synagogue de la rue de la Victoire à 18h30.

A midi, le gouvernement sera réuni au grand complet à l'Elysée. Suivront à 13H00 les ex-présidents et ex-Premiers ministres. Dans la première catégorie, seul son prédécesseur Nicolas Sarkozy a accepté l'invitation, déclinée par les octogénaires Valéry Giscard d'Estaing et Jacques Chirac. Mais les ex-chefs de gouvernement seront au complet, de Michel Rocard à Jean-Marc Ayrault, en passant par Alain Juppé.
François Hollande accueillera aussi à l'Elysée dirigeants internationaux et personnalités françaises et se rendra ensuite avec eux à la marche républicaine.

Son ministre de l'Intérieur aura aussi fort à faire, outre la sécurisation du cortège monstre sur fond de nouvelles menaces formulées contre la France. Ainsi qu'une réunion internationale sur le terrorisme avec 11 ministres de l'Intérieur européens et le ministre américain de la Justice, Eric Holder, proche de Barack Obama. Après ces temps d'hommage, de deuil et de communion viendront sans nul doute celui des débats, des mises en cause, des doutes sur les systèmes de sécurité où, a admis M. Valls, il y a eu "des failles" dans l'organisation du système français de renseignement et de prévention du terrorisme. Des moyens nouveaux seront sans doute dégagés et l'arsenal législatif français pourrait être renforcé.

marche

______

 >>> LIVE À partir de 14h30 sur LCP et LCP.fr : émission spéciale consacrée à la marche républicaine organisée à Paris.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/01/2015 à 23:22 :
Plusieurs réponses à des commentaires sur cette page n' ont pas été publiées. Merci.
a écrit le 12/01/2015 à 14:59 :
Paris est devenue surtout la capitale de l'insécurité.
a écrit le 12/01/2015 à 12:16 :
On avait "la solution" mais on a attendu le problème! Why?
a écrit le 12/01/2015 à 11:11 :
"Capitale du monde"! Quelle vanité! Plutôt capitale du blabla, pour l'instant.
a écrit le 12/01/2015 à 11:11 :
"Capitale du monde"! Quelle vanité! Plutôt capitale du blabla, pour l'instant.
a écrit le 12/01/2015 à 11:11 :
"Capitale du monde"! Quelle vanité! Plutôt capitale du blabla, pour l'instant.
a écrit le 12/01/2015 à 10:39 :
PARIS capitale du monde : décidément nos socialistes ne reculent devant rien pour transformer leurs rêves en réalité. Mais aujourd'hui fini le rêve : faut vous mettre au travail les idéologistes car le peuple attend et pour l'instant il désespère.
a écrit le 11/01/2015 à 22:02 :
C EST BEAU CE QUE LA FRANCE A FAIS VOIR AU MONDE ENTIER. L OSCURENTIMES BARBARE NE DOIT PAS PASSE EN FRANCE COMME DANS TOUS LES PAYS??? CECI DIT CELA N ENPECHERAS PAS LES REVOLTES DANS LES QUARTIERS PAUVRES SI L ECONOMIES NE REPART PAS???
a écrit le 11/01/2015 à 19:26 :
La peine de mort est réintroduite en France pour blasphème contre l'Islam. C'est un fait. Le défilé des crayons ne changera rien. Il va falloir vivre avec. Beau résultat. Qu'en disent les humanistes de gôôôche ?
a écrit le 11/01/2015 à 19:13 :
Je suis Tarzan, vivant au sein de lettres mortes.
J'ai un passepartout qui n'ouvre pas les portes ;
Je suis l'esclave bête de mon émotion ;
Je veux que mon nom soit inscrit au Panthéon ;
Je suis l'enfant raté d'Annibal, César, Dante ;
Je suis la grosse épée qui tient la Mouche Ardente,
Et j'entre, épouvantant l'ombre que me nourrit,
De songes et de mensonges au cours de mes nuits.
Je suis Charlot, tu vois ; et en caleçons je sors
Tromper la femme, moi, qui trompe aussi la mort,
Puisque l'aigle m'a dit : Toi, marche le premier !
Quittes la politique, ce tas de fumier.


© Arsenyi de Yalta, in memoriam "Charlie-Hebdo"
a écrit le 11/01/2015 à 18:44 :
cette manif c'est le bal des hypocrites un crime mais pas de coupables (ou si plutôt le fascime). Un cordon sanitaire a était déployée autour de l'islam par la gauche et les medias . mot d'ordre: pas d'amalgame. Il faut dire que la politique immigrationist deploye depuis 40 an est la grande oeuvre de la Gauche (classée au patrimoine mondiale de l’humanité). "l'islam est une chance" dernier bouquin d'Edwy Plenel. On passe a autre chose
Réponse de le 12/01/2015 à 9:34 :
Passez a l'orthographe...
a écrit le 11/01/2015 à 18:35 :
Qu'on m'explique dans le "pays de la liberté d'expression" pourquoi la récente décalaration de Benyamin Netanyahou concernant les Juifs de France a été censurée des tous les journaux mainstream français quand on peut la lire dans tous les journaux du monde, y compris dans les éditions en français de ces mêmes journaux ?
Réponse de le 12/01/2015 à 11:35 :
Parce que inutile et probablement répétitive de tout ce qui a été dit et proclamé à tout va par le gouvernement et ses multiples représentants Non ?
a écrit le 11/01/2015 à 18:32 :
Je pense qu'il faut revenir au directoire de 1895 cela serait extrêmement responsable .
a écrit le 11/01/2015 à 17:33 :
Au Nigeria, Boko Haram a massacré 2000 personnes hier, samedi le 10/01/2015, ce qui constitue le « pire massacre » jamais perpétré par le groupe islamiste, selon Amnesty International. Une terrible tragédie dont les victimes sont principalement des femmes, des enfants et des personnes âgées. Lorsque les islamistes ont attaqué Baga avec des armes automatiques et des grenades propulsées par fusées, les victimes n’ont pas réussi à s’enfuir.

Chose curieuse, je n'a pas vu une seule ligne dans nos "médias anti-terroristes" français sur cette tragédie récente et pas une seule pancarte dans la foule qui s'amasse place de la République non plus. Drôle de peuple le Français, qui sort en masse dans la rue pour manifester contre la mort (brutale, certes) d'une poignée de dessinateurs de presse qui se voulaient des "soldats contre l'Islam" mais qui fait passer sous le silence le plus absolu la mort de tant d'innocents en Afrique par un groupe terroriste du même acabit.

Cela renforce bien la thèse de plus en plus diffusée que pour un Français la mort d'un non-Français n'a aucunement de valeur, c'est seulement celle d'un autre Français qui compte. En toute évidence nous sommes bien dans le "pays des Lumières" !!!
Réponse de le 11/01/2015 à 18:02 :
C'est pas une thèse c'est une réalité, en France on s'en fiche du sort des autres, il suffit de voir les articles dans la presse et médias qui se moquent souvent de tout ce qui n'est pas Français. On s'en fiche des russes, des chinois, des brésiliens, des japonais, des méxicains, des indiens…. notre respect c'est surtout envers nous-mêmes, et nous éprouvons la crainte de deux grands États : les US et Israel. À part cela, c'est nous qui compte et ce n'est pas une thèse, c'est une réalité.
Réponse de le 11/01/2015 à 18:31 :
Et oui, vous découvrez la manipulation socialiste. Depuis 40 ans, cette idéologie domine la france, que la gauche ou la droite soit au pouvoir. CET EPISODE TERRORISTE MARQUE L'ECHEC DE L'IDEOLOGIE SOCIALISTE, si bien incarnée par la promotion voltaire de l'ENA ou la génération canal+
Réponse de le 11/01/2015 à 19:15 :
le mot d'ordre étant "pas d'amalgame, pas de stigmatisation " , il est important que ce genre d'information ne circule pas trop.
Réponse de le 11/01/2015 à 19:58 :
Si ça peut vous consoler, le traitement émotionnel et compassionnel des informations liées aux victimes du terrorisme qui est réservé aux occidentaux n'est jamais désintéressé : "agitez le peuple avant de vous en servir" ! Ca donne, entre autre, le Patriot Act aux USA après le 11 septembre et sans aucun doute, dans quelques temps, sa parfaite réplique au niveau européen avec cette histoire de Charlie Hebdo.

Et comme vous le soulignez à juste titre, si vous êtes Afghan, Irakien, Libyen, Syrien ou Palestinien et que vous mourrez directement sous les bombes des pays de la "démocratie" ou par les islamistes armés par ces mêmes pays de la "démocratie", vous n'intéressez personne en occident et votre mort n'aura droit qu'à un filet de quelques lignes dans la presse ou de quelques mots à la TV.

On apprend récemment que la France est encore tombée dans le classement des pays respectueux de la liberté de la presse à la 39ème place. Apparemment, il a liberté d'expression et liberté d'expression !
Réponse de le 11/01/2015 à 20:29 :
Mais je ne vois pas de stigmatisation du fait que 2000 civiles ont été tués en Afrique et 12 autres tués en France par le même type de terroriste ! c'est que la consigne expédiée aux médias français était de ne pas parler d'autres événements du même type pour capitaliser l'attention du monde sur Paris. Il n'y a pas de magnanimité dans ce genre d'attitude, pas non plus de largesse d'esprit, en un seul mot, c'est moche de la part de nos journalistes.
Réponse de le 11/01/2015 à 22:47 :
Quelques journaux français ont répercuté cette triste information via un entrefilet. Malheureusement ce n’était pas la priorité du monde en ce jour…
J’ai vu dans la presse, parmi les photos de la manifestation, la pancarte d’une jeune musulmane faisant référence aux massacres en France et au Nigeria, mais c’est bien l’exception.
a écrit le 11/01/2015 à 17:31 :
Entre faire une promenade du dimanche et partir en guerre il y a une sacré différence! Nos éminences grises politiques vont devoir prévoir un budget pour se donner les moyens de cette action de longue haleine et complexe. Une fois le budget calculé au minima et ajusté en fonction de la croissance prévue en 2015 il leur faudra décider de qui ou sur quoi il faudra ponctionner .... Pendant ce temps les barbus prêchent dans les prisons, ou vont s’entraîner au moyen orient, les armes lourdes et les individus circulent librement au travers de l'Europe passoire...
Bonne nouvelle pour l’exécutif, pendant ce temps point de discours sur la courbe du chômage ou sur les impôts!
Quand aux renseignements Français ils peuvent continuer a pister les terroristes sur Facebook et compter sur la coopération internationale surtout avec les USA sauf si ils continuent a ne pas nous renseigner.
Les ennemis de Charlie qui ne sont pas tous Musulmans font une pierre deux coups! Ils ne seront plus raillés et ils se font de la pub en défilant ou en la ramenant dans les médias.
a écrit le 11/01/2015 à 17:10 :
Une mobilisation internationale massive.D’Algérie personne !?
Réponse de le 11/01/2015 à 17:55 :
Vous vous êtes manifesté quand nous étions en proie au terrorisme (200 000 morts)?
a écrit le 11/01/2015 à 17:01 :
De toute façon Charlie Hebdo étaient des suppôts du Système, qui ne défendaient qu'une seule liberté d'expression, LA LEUR.
Pour rappel Charlie en 1996 avait essayé de faire interdire le Front National...
a écrit le 11/01/2015 à 16:30 :
Les caricatures de Mahomet, c'est TERMINÉ !!!!! C'est ça la réalité. Les terroristes ont gagné ! Manif ou pas manif ! La liberté recule quand on ne la défend pas.
Réponse de le 11/01/2015 à 16:41 :
Autant être aveugle que lire une stupidité pareille.
Réponse de le 11/01/2015 à 16:55 :
De toute manière tous ces gens qui prétendent défendre la liberté d'expression, sont les premiers à interdire les autres de s'exprimer. Exemple : Charlie Hebdo, qui voulait faire interdire le FN en 1996...
Réponse de le 12/01/2015 à 9:35 :
C'est bien stupide effectivement. Ce genre de propos ne mène a rien.
a écrit le 11/01/2015 à 16:20 :
Et bien évidemment la France ne tirera aucun enseignement de cet attentat et ne changera ni sa politique extérieure (interventionnisme pour le seul profit de nos "amis" américains et israéliens), ni sa politique migratoire qui consiste à faire venir chaque année des centaines de milliers de gens totalement inassimilables...
Réponse de le 11/01/2015 à 19:54 :
La plupart est très bien intégrée.
a écrit le 11/01/2015 à 16:17 :
Le plus affligeant c'est que malgré que les 12 millions de Musulmans approuvent l'attentat contre Charlie Hebdo, soit explicitement (suffit de lire leurs commentaires sur le net), soit implicitement (par leur inquiétant silence), une grande majorité de Français continue quand même pour autant à refuser d'en tirer l'enseignement qu'il faudrait; à savoir qu'ils ont accueilli des millions de gens sur notre territoire qui nous détestent prodigieusement et n'attendent qu'une chose - être assez nombreux pour nous faire la peau.
Les Français sont tellement endoctrinés et gavés aux "droits de l'homme", au "vivre-ensemble" etc, dès leur plus jeune âge via la télé ou l'école, qu'ils refuseront jusqu'au bout de voir la réalité en face. Même juste avant de mourir, quand ils auront le couteau sous la gorge, ils loueront encore les vertus du multiculturalisme et continueront de chercher des excuses à leur bourreau.
Cet attentat aura au moins permis de confirmer ce que je craignais déjà; les Français n'auront jamais aucune prise de conscience.
Toute à l'heure j'ai regardé 5 minutes à la télé la marche organisée à Paris, et le Système est très fort car il a réussi à faire de cet attentat, un énième coup de pub pour les "vivre-ensemble", le multiculturalisme etc.
En fait quoi qu'il arrive ils parviennent toujours à exploiter tel ou tel évènement à leur avantage, et le pire c'est que ça semble fonctionner, vu que des millions de gens se sont déplacés pour aller défiler derrière ces traîtres de dirigeants politiques qui organisent l'invasion migratoire islamique depuis des décennies.
Et le plus drôle c'est que le seul parti à avoir toujours alerté les Français des dangers de l'immigration massive et de l'islamisation, lui n'a pas été convié aux "festivités".
PS : bien évidemment, d'ici quelques jours tout ça sera déjà oublié, et l'on continuera d'augmenter encore et toujours les flux migratoires et à inciter nos fatmas de banlieue à faire toujours plus de mômes, histoire d'être remplacés le plus rapidement possible...
Quant aux Français, ils iront élire ce vendu de Juppé qui parachèvera la destruction de la France :/
Réponse de le 11/01/2015 à 16:25 :
@Grop L'UPR ne s'est pas invité et refusait d'y aller, nuance..
Réponse de le 11/01/2015 à 16:31 :
Vous tenez un discours de haine, Monsieur, vous vous en rendez compte ? j'observe vos propos maladivement gorgés de haine contre tout ce qui musulman, c'est écoeurant. Les musulmans sont des êtres humains comme vous et moi, Monsieur, nos cultures et nos traditions sont différentes, certes, mais nous avions des histoires presque communes quand nous étions les colonisateurs et eux les colonisés. Ces sont des discours de quelqu'un qui suit un schéma pré-établi et qui se borne à toujours répéter les mêmes noms, les mêmes faits, les mêmes arguments, comme si cet exercice de tapoter des textes gorgés de haine puisse lui procurer un plaisir presque orgastique, quelque part. Vos propos sont ceux d'un sectaire, Monsieur.

C'est assez préoccupant de vous lire, car dans un moment de crise politique grave comme celle que nous vivons actuellement, nous avons plutôt besoin de discours à l'opposé des vôtres, des textes qui puissent nous redonner de l'énergie nécessaire pour affronter les mauvaises nouvelles qui nous arrivent au quotidien, nos graves problèmes d'emploi, de santé et sociaux de tous bords. Vos discours haineux ne nous apportent aucune aide, bien au contraire, ils ne font qu'assombrir davantage nos espoirs d'un monde plus juste et sans guerres. Pensez-y.
a écrit le 11/01/2015 à 16:09 :
Si vous connaissez l'histoire de John Fitzgerald Kennedy c'est que vous avez tous compris!
Réponse de le 11/01/2015 à 16:42 :
Ce qui vous dites c'est de la com' pro-Otan-US-néocons etc, c'est encore bien loin de la réalité.
a écrit le 11/01/2015 à 16:07 :
Recuperation réussi du gouvernement. L'objectif etant d'empêcher les critiques.
J'espère quand même que certains ont crié "cazeneuve demission", car la protection du journal le plus menacé de france, alors que le risque d'attentats etait maximum (dixit vals), était vraiment minable !
a écrit le 11/01/2015 à 15:58 :
Tolérer la peste islamiste en France maintenant est une folie que les responsables politiques doivent éradiquer de manière urgente.
Nous verrons dans les prochaines semaines si des actions sont entreprises pour mettre fin à ce fléau, si aucune action n'est engagée, cela voudra dire que nos dirigeants sont complice de cet état de fait.
Réponse de le 11/01/2015 à 16:37 :
Tout à fait d'accord, c'est pour cela, mon Jules, que François Hollande pourrait déjà commencer à ne plus livrer des armes ni de l'argent à des organisations terroristes, ce serait déjà un bon début.
a écrit le 11/01/2015 à 15:56 :
Ce qui m'agace le plus profondéement chez les Français c'est leur fragilité devant un "fait émotionnel", ce penchant pour passer d'une soi-disant rationnalité à la naïveté la plus imbécile dans l'espace de quelques minutes. Et, bien sûr, ceux qui nous tirent les ficelles l'ont déjà bien compris pour en tirer leur plus grand profit. Des décennies et des décennies de bourrage de crâne via les denrées des titres de presse, reportages télé et d'autres Minitel, nous ont bien conditionné à croire à tout ce qui nous arrive par voie de presse et des discours officiels. Nous sommes un peuple qui tourne autour de notre nombril, voilà la grande vérité, et la vanité est comme un opium, quand on y prend le goût c'est difficiel de s'en passer. Donc nous nous sommes mis à la merci des "dealers" des mass-medias au service du pouvoir politico-financier et de leur came.
Réponse de le 11/01/2015 à 16:41 :
Tout à fait. C'est pour cela que la voisine du beau-frère de ma collègue de travail dit souvent "Je ne suis pas manipulable, je soutiens les familles des victimes de Charlie Hebdo toutefois l'émotion n'affecte pas ma capacité de réflexion" !
Nous devrions tous méditer là-dessus.
a écrit le 11/01/2015 à 15:51 :
Même les LGTB sont du défilé ! Tout le monde est là ! La grande farandole des bisounours ! Les journalistes sont hyperexcités ! Que d'émotions ! Pouf !
L'Occident en marche avec Hollande en tête brandissant son sabre de bois ! Valoche et Ségo doivent être impressionnés ! Les terroristes tremblent.....ouille ouille ouille...
a écrit le 11/01/2015 à 15:40 :
Je n'ai pas honte de le dire, j'ai peur des fanatiques de tous bords. La guerre est perdue d'avance contre des individus incontrolables avec des armes à feu ou qui ont accès à d'autres armes encore plus meurtrières.
a écrit le 11/01/2015 à 15:37 :
Je suis sûr que les commanditaires terroristes ricanent devant leur télé en contemplant ce cirque dérisoire. Un cortège conduit par Hollande? Pour aller dans le mur ou le gouffre? Pauvre Occident ému. Il fallait le calme et la parole de chefs puis de l'action politique sérieuse et efficace. Ce défilé de crayons est grotesque et effrayant.
Réponse de le 11/01/2015 à 15:42 :
Le défilé de crayons signifie que les Français écrivent leur histoire. Comme ils ne portent pas de gomme, alors les fautes ne seront pas éffacées. Nuance.
Réponse de le 12/01/2015 à 9:38 :
Vous avez dit grotesque ? J'ai le sentiment que vos propos le sont également. Veuillez m'en excuser.
a écrit le 11/01/2015 à 15:37 :
Le Monde est en marche!
Réponse de le 11/01/2015 à 15:40 :
Le Figaro et Libération aussi.
a écrit le 11/01/2015 à 15:33 :
Récupération politique, défilé d'hypocrite. Cabus, Wolkinski, Charb et les autres doivent se retourner dans leur tombe.
Réponse de le 11/01/2015 à 15:38 :
Ces politiques ne savent pas tenir !
a écrit le 11/01/2015 à 15:29 :
Espérons que détermination et résolution succéderont à la compassion du jour. Espérons que ce ne sera pas un prétexte pour voter des lois liberticides inefficaces contre le terrorisme. Espérons que nous éviterons les pièges de la zizanie et des clivages dans notre société. Espérons que les autorités, qui ont été élues pour cela, prendront vite des mesures concrètes pour stopper la machine à fabriquer des terroristes : minilien.fr/a0nemi, comme sortir de ces guerres néocoloniales illégales qui nous valent la détestation d'une part croissante de la planète.
a écrit le 11/01/2015 à 15:26 :
Dénoncer les attentats c'est bien, faire en sorte qu'il n'y en ai plus c'est mieux.
Réponse de le 11/01/2015 à 15:38 :
Il faut donc le dire aux dirigeants des pays qui arment et qui procurent la logistique à ces organisations terroristes. Autrement ce qui vous dites est d'une naïveté écoeurante.
a écrit le 11/01/2015 à 14:57 :
Je viens de lire sur l'express que des petits malins font du business en vendant des teeshirts à près de 30 € l'unité. C'est ça l'unité nationale dans un moment aussi tragique ?
Réponse de le 11/01/2015 à 15:39 :
Vous pouvez noter : l'unité national = récupération politique = business sacré !!! :-)))
a écrit le 11/01/2015 à 14:46 :
Tous ceux qui ont contribué a cette situation anarchique sont là comme si de rien était et comme si ils pouvaient résoudre NOTRE problème!! Nous montrons du doigt les pays totalitaires pour leur tyrannie et le contrôle de l'information mais au moins les choses sont claires chez eux. Chez nous il en va de même, les politiques peuvent nous voler et crier au voleur en même temps.....grâce aux serviles médias, ils peuvent tout se permettre.. La lobotomie générale est là , pire que tout car elle est insaisissable...
Réponse de le 11/01/2015 à 15:47 :
D'une démocratie de façade, la France s'est finalement glissée dans la peau d'une démocrature ambiguë, celle qui agit avec la fermeture d'un pays totalitaire tout un faisant un discours de libertés (d'expression, de réligion, des droits civiles, etc) qui, même que contradictoire sur le tas, il néanmoins sert pour maintenir le troupeau en se croyant en sécurité dans son idée de "paix sociale".
a écrit le 11/01/2015 à 14:36 :
"les dessinateurs assassinés de Charlie Hebdo à qui le monde va rendre en ce dimanche un hommage historique au nom de la liberté d'expression" ... : Messieurs les journalistes et bien-pensants, laissez-nous le droit de rendre hommage aux victimes au nom de ce que nous souhaitons (justement par repsect de notre droit à la libre expression) et en ce qui me concerne ce sera au nom d'une société où la fraternité (une de nos belles valeurs que nous oublions souvent car elle nous implique en premier lieu) prime sur le reste.
Et Monsieur Hollande, n'essayez pas de récupérer tout ça, vous n'avez pas la carrure!
a écrit le 11/01/2015 à 14:28 :
J'ai côtoyé près de chez moi les professeurs de théologie du centre islamique européen à 58 SAINT LEGER DE FOUGERET à l'occasion de leurs portes ouvertes, centre créé par la volonté altruiste de Mme DANIELLE MITERRAND. Là se forme l'élite de l'enseignement religieux musulman européen, les futurs imams.. Curieusement, je retrouve dans votre bouche, les propos que j'ai pu leur adresser en son temps, il y a environ 4 ans, l'absence remarquée de passerelles entre nos deux mondes .. Là un enseignant m'avait profitablement rappelé la période faste où les trois grandes religions monothéistes cohabitaient si profitablement à Grenade, berceau de l'Andalousie avant les 700 ans qu'a duré la Reconquista des chrétiens. Connaissant plutôt bien cet épisode, nous avions échangé profitablement, moment de pur bonheur. Je leur reprochais donc sur le mode franc et direct, la non visibilité des leurs pour régler sinon faire avancer ces situations déjà si largement bloquées à l'époque.. Il m'avait longuement expliqué l'ostracisme dont le monde musulman était victime en France, des jeunes diplômés qui ne trouvaient pas d'emplois à compétence égales alors que souvent surdiplômés face aux français de souche. Car la difficulté existentielle est là, entretenue depuis toujours, un racisme à priori, je veux croire souvent pas nécessairement conscient mais installé, et non désamorcé et qui génère à tout le moins ces incompréhensions et forge le lit des communautarismes identitaires. Je me souviens qu'ensuite notre conversation a évolué vers cette mise en place à leur initiative des grands frères, en banlieue, pour désamorcer / canaliser la violence sous-jacente fruit de cette ostracisation déjà largement mesurée et depuis longtemps. Nous savons tous le rôle guerrier joué par la France, Libye, Syrie etc, un catalyseur que nous avons accepté d'un choix servile et pour suivre les mauvaises guerres de l'empire. La responsabilité de nos politiques est de fait largement engagée dans Charlie parce que ces actions de guerre nous ont largement désigné, pour aboutir à cet épisode tragique dont je pense qu'il est plus probablement l'action souterraine d'un commando agissant en false flag et dont l'intérêt est de montrer une population pour préparer à faire accepter par la peur les mesures coercitives qui ne manqueront pas d'être prises et déjà largement préparées.. Charlie, moi jamais, tant que ces politiques seront là, initiant tout à la fois, la manoeuvre et la récupération. Surtout mon histoire personnelle est faite de compréhension et de tolérance, parce que je repense avec émotion à ce médecin marocain le docteur FARAH qui en 2010 au CHU de DIJON, sauvait mon fils d'un traumatisme cranien alors qu'il ne lui restait plus environ qu'un ultime quart d'heure à vivre ...Croiser aujourd'hui tous ces billets, de tous ces genres me conforte dans la certitude que nous nous devons d'explorer toutes les pistes afin de favoriser autant de traits d'union et pendant qu'il est encore temps. Ne laissons pas ceux qui y ont un intérêt direct, mettre en oeuvre la théorie du choc des civilisations, il est de notre devoir d'oeuvrer contre ces bellicistes en nous réappropriant la VRAIE information et en dénonçant les manipulations, là aussi, pendant qu'il est encore temps.
Réponse de le 11/01/2015 à 14:50 :
Je partage votre commentaire ! Suis je charlie ou pas ? La question ne se pose pas car l'on ne peut ignorer ces actes barbares . Toutefois on se rend bien compte qu'il y a recuperation politique de cette ignominie par ceux qui de Droite ou de Gauche sont responsables de cette situation . Je partage mon emotion et mon chagrin aux familles qui ont ete touchées par ces attentats

Réponse de le 11/01/2015 à 15:29 :
Vos plaidoyers sont empli d'un touchant ’humanisme , Il n’empêche que La Lumière de l’Islam et aussi en mode Eco….Aujourd’hui, avec l’avènement et la propagation de l’Islam politique et de diverses formes d’extrémisme religieux, la lapidation et d’autres formes de traitements cruels, inhumains, dégradants infligés aux femmes ont augmenté dans de nombreuses régions du monde ... La tendance vers l’Islam politique est accompagnée du contrôle accru et inquiétant exercé sur le corps des femmes au nom de la religion et de la culture. Dans certains pays, les systèmes juridiques étatiques et non-étatiques sont dominés par des forces principalement conservatrices5 qui prétendent que leur interprétation de la culture, de la tradition et de la religion est la seule « authentique » et qui imposent souvent des conceptions étroites et rigides des lois religieuses et coutumières. Dans ces contextes, les discriminations et les violences à l’égard des femmes justifiées par la culture ou la religion sont courantes. L’acceptation sans discernement qui domine la plupart des sociétés musulmanes provient du mythe de la „fermeture des portes de l’ijtihad Malheureusement, les arguments existants tout comme la possibilité d’évolution des lois musulmanes, particulièrement s’agissant des droits des femmes, sont bloqués ... par l’illusion de l’existence d’un seul système immuable, non critiquable de lois musulmanes ; un système déjà en vigueur Il convient de noter que qualifier les lois musulmanes d’immuables, notamment celles qui sont présentées comme prônant la violence contre les femmes, est une entreprise politique. Ils faut donc que les gouvernements et les États soient tenus comptables de leurs obligations en matière de droits humains ; par des réinterprétations religieuses et culturelles progressistes qui plaident pour la compatibilité entre les normes culturelles et religieuses et les principes universels des droits humains et l’égalité des sexes et enfin par un plaidoyer direct, en particulier auprès des femmes et des dirigeants et des membres de la communauté progressistes. En tant que démocratie libre nous devons continuer à forger des alliances et des solidarités à travers la culture, la race, les classes, les sexes, l’origine ethnique, les religions, les traditions et les nations. Cette solidarité transversale peut constituer une force sociale à même de mettre un terme à l’instrumentalisation de la „culture‟ pour commettre des abus contre les femmes dans tous les contextes ….Le Coran dit qu’il n’y qu’un Dieu à nous de l’honorer de la bonne façon sans déni des réalités du monde
a écrit le 11/01/2015 à 14:21 :
Gros contrats d'armement en vue pour terroriser les Palestiniens , les Afghans , les Syriens , les Libyens , ou les Iraquiens !
Et les mougeons marchent ,marchent , et marchent encore !
a écrit le 11/01/2015 à 14:20 :
Tous les musulmans ne sont pas des terroristes, mais tous les terroristes sont musulmans !
Réponse de le 11/01/2015 à 15:00 :
Je suis Charli pas.
Probleme avec Israel
a écrit le 11/01/2015 à 14:15 :
Le Président de la République annonce sa présence, de même que les dirigeants de toute l’Union européenne avec en tête, ceux de Grande-Bretagne, d’Allemagne, d’Italie, d’Espagne et celui élu par un coup d'État (son élection "démocratique" qui s'est suivie est une grande rigolade) soutenu par ces même dirigeants, P. Poroshenko, avec la présence du secrétaire de l'OTAN et d'autre "leadres de la lutte anti-terroriste" de ce beau monde.
Ainsi, à partir du massacre des journalistes libertaires d’un hebdomadaire qui brocardait, semaine après semaine, les puissants de ce monde, ces puissants utilisent effrontément le crime pour renforcer leur domination…
Tel est l’objectif de cette « manif » de la République à la Nation à laquelle est conviée – à part le FN – toute la population.
A qui donc profite le crime ?
a écrit le 11/01/2015 à 14:08 :
Avec Hollande tout va mieux. Quand il n'y a pas de chef, la communauté se décompose. On va à la cata avec ces gens inqualifiables au pouvoir. L'économie va se casser la gueule grave avec toute cette m----.
a écrit le 11/01/2015 à 14:03 :
Moi, je suis Charlie (Hebdo), irrévérencieux ! La marche de ces politiciens PUANTS est une vulgaire récupération ! Le grand hommage est l’affichage des Une du journal Charlie Hebdo dans toutes les villes de France pour cette journée ; il n'a pas lieu !!
J’imagine un dessin qui accueillerait les touristes à Roissy : « un touriste géant, appareil photo et sac banane, assis sur l’Arc de Triomphe. Il regarde Paris, heureux, en s’essuyant les fesses avec le drapeau français de l’Arc ! Il se dit : « Pas facile de trouver du papier à sa taille…! » Le titre du dessin : « ça soulage d’être en France ! ».
Alternative tout public : « le touriste heureux, lâche une larme et s’essuie l’oeil avec le drapeau français de l’Arc de Triomphe. Il se dit : « ça soulage d’être en France ! ».
Avec ce type de message, le visiteur comprendrait peut-être d’emblée dans quel pays il arrive !
a écrit le 11/01/2015 à 13:57 :
vendredi la minute de silence a été huée dans certains établissements scolaires !
Réponse de le 11/01/2015 à 15:20 :
c'est exact, ça c'est passé dans pas mal d'établissements mais les médias n'en ont retenus que quelques uns. Bizarre, non ? Et avez-vous vu aussi les gestes de certains à la télé derrière les journalistes et autour ? LAMENTABLE
a écrit le 11/01/2015 à 13:52 :
Charlie Hebdo : Je marcherai mais n’essayez pas de me faire marcher

L’union nationale autour des victimes oui, l’hypocrisie sur les coupables non
a écrit le 11/01/2015 à 13:46 :
J'ai un mauvais pressentiment, une bombe humaine, une roquette, un missile ou le crash d'un aéronef dans cette foule....
a écrit le 11/01/2015 à 13:16 :
Il n'existe pas un objectif commun en sortir dans la rue cet après-midi mais une récupération politique flagrante et avilissante des homme publiques français. Une pas un mot d'ordre commun qui soit en phase avec des aspirations communes de la société française mais une mascarade sur fond politique pour, en fait, cacher l'incapacité organique des dirigeants français à trouver des solutions à des maux qui l'Etat a lui-même produit.
Nos dirigeants ne s'attaquent pas aux causes mais à quelques effets sans pourtant y postuler des solutions, ce qu'ils veulent c'est le pouvoir, le pouvoir, rien que le pouvoir pour le pouvoir. La France est plus que jamais divisée entre une partie de Français intelligents, conscients et qui savent qui la solution est ailleurs que sortir dans la rue pour faire la fête devant les caméras du monde entier, et une grande majorité, hélas, de moutons de Panurge qui se laisseront entraîner par ceux qui veulent qu'ils restent toujours des moutons manipulés et utiles pour leurs agissements absolument anti-démocratiques.
Réponse de le 11/01/2015 à 14:21 :
Lettre envoyée à ma députée tout à l'heure :
Madame,
en tant que citoyenne de votre circonscription, je suis atterrée de la récente déclaration de Mr Bernard Cazeneuve et relayée par les médias, où il prétend qu’il faut aboutir notamment à un renforcement des contrôles aux frontières extérieures de l'UE et à l'adoption d'un fichier européen des données des passagers aériens (PNR), qui est toujours bloqué par le Parlement européen pour des questions de protection de la vie privée.
Je trouve cette récupération de la légitime émotion publique tout à fait inacceptable, et je suis tout à fait d’accord sec le blocage imposé par le Parlement Européen. Profiter d’un moment d’émotion nationale pour tenter de faire passer le concept de cette loi inutile et dangereuse me parait être la dernière des infamies. Je ne vois pas en quoi noyer les services de renseignements sous un flot d’informations non pertinentes améliorera la prévention contre le terrorisme. Pour ce que j’en sais, les auteurs des récents attentats étaient parfaitement connus et même déjà fichés, je ne vois pas en quoi ce fichier aurait pu aider à prévenir leurs actes. Par contre, je vois très bien en quoi il dégradera la démocratie dans l’espace européen.
J'ai participé à la manifestation d'hier, ce n'était pas pour aboutir à ce résultat honteux, et je ne permets pas à ce ministre de prétendre qu'il agit en notre nom ni pour notre bien.

Je vous demande donc, puisque vous représentez les citoyens de votre circonscription, de vous opposer à cette mesure.

Bien cordialement,
a écrit le 11/01/2015 à 13:04 :
Nous y arrivons, nous y sommes, les monstres au service des voyous de la finance Sarkozy, Valls parlent de guerre
A l'aube de toutes les grandes guerres, nous voyons ce genre de défilé de menteurs et de voyous de la finance
il est clair que les politicards ne pourront pas s'exonérer de leurs responsabilités, la même que celle qui a été reprochée à Pétain.
Réponse de le 11/01/2015 à 13:42 :
Ne soyons pas complices d'un Sarkozy, d'un Hollande, d'un Poroshenko, d'une Merkel ni des dirigeants de l'OTAN, restons lucides, nom de Dieu, ne nous laissons pas conduire comme des veaux !!
a écrit le 11/01/2015 à 13:01 :
C'est la Marche de l'OTAN à Paris, ou la Marche républic-Otanienne. Philippe Bilger vient de publier dans une tribune une déclaration où il explique pourquoi il ne sera pas présent à la mascarade qui aura lieu dans un instant à paris. je fais les miens ses mots.
www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/01/11/31003-20150111ARTFIG00045-philippe-bilger-pourquoi-je-ne-parcipe-pas-a-la-marche-republicaine.php
a écrit le 11/01/2015 à 12:54 :
Finalement (et ce n'est pas un hasard) le gouvernement et les médias français ont eu leur tellement attendu 11 septembre à janvier (à la même date, d'ailleurs) !!! il faut que la vraie France se débarasse des tentacules venus d'ailleurs et qui la poussent dans le même chemin des nations les plus sordides de cette planète !
Réponse de le 11/01/2015 à 13:59 :
Ahem! C'était le 7 janvier.
a écrit le 11/01/2015 à 12:43 :
Avec nos 343 euros pour vivre a quatres nous sommes charlie avec nos 64 chevres
a écrit le 11/01/2015 à 12:39 :
Un titre racoleur, des intertitres mensogers et un article de la même teneur de désinformation que toujours. Justement, à force de répéter en permanence que nous n’allions pas envoyer de troupes au Mali car c’était la fin de la Françafrique mais former les soldats locaux pour une future offensive vers le nord, les rebelles ont bien compris le message. Il est donc logique d’attaquer le sud Mali vide de soldat français tant que l’armée malienne est incapable de leur résister. Islamiste ne veut pas dire abruti contrairement à ce que l’on veut nous faire croire en permanence … Pour moi, Hollande et Fabius porte indirectement la responsabilité de l’offensive actuelle des islamistes. Le résultat est une contre-attaque, certes professionnelle, mais qui aboutit à des pertes importantes de notre côté (2 gazelles et un pilote).
Continuons, "la presse unie et aux ordres"de Paris n'a jamais été désunie, à quoi bon donc le souligner ?
a écrit le 11/01/2015 à 12:37 :
On parle d'hommage rendu aux victimes et d'un message national envoyé aux terroristes, pas de la fashion week !
a écrit le 11/01/2015 à 12:23 :
Quand il y a 17 morts d'innocents qu'on n'il pas su protéger, en dépit des menaces, alors le pouvoir communique dans un grand charivari émotif, pour faire oublier aux veaux, sa propre incompétence et l'imbécilité de ses choix.
Réponse de le 11/01/2015 à 12:35 :
Puisque vous êtes si malin, donnez nous les lieux et dates des prochains attentats, sans oublier les adresses et n° de secu des auteurs....

Moi qui suis plutôt bouffeur de flic, je trouve qu'ils ont plutôt bien travaillé et que même au niveau des interventions ils ont assuré.
Par ailleurs, le pouvoir a fait ce qu'il fallait en laissant travailler les unités de police et gendarmerie.
Permettez moi d'écrire que ca fait un sacré contraste avec les gesticulations sarkoziennes dans l'affaire merad et l’échec retentissement de l'assaut de l'appartement (que l'Elysée avait absolument tenu à diriger) , un suspense qui dure des jours, un forcené qui réussit à sortir armes au poing au risque d'arroser le quartier, des centaines de balles tirées, un immeuble totalement dévasté...
a écrit le 11/01/2015 à 12:18 :
Chers amis Musulmans,
Je ne vais pas y aller par quatre chemins. C’est comme cela que l’on doit faire avec les gens qu’on aime. Alors voilà : je ne suis pas d’accord avec ceux d’entre vous qui se lamentent ainsi : « Ca ne va pas être simple, après l’attentat contre Charlie Hebdo, d’être musulman ». Faux : c’est tout le contraire. Cela n’a jamais été aussi simple. Je propose, en effet, que désormais l’on appelle Musulmans ceux d’entre vous qui descendront volontiers avec nous, avec les laïcs, les athées, les catholiques, les protestants, les juifs, manifester dans la rue – pour le maintien de la paix, de la liberté, de l’égalité et de la fraternité dans les rues de la République. Cela n’a jamais été aussi simple, pour un Musulman français républicain, que de montrer, que de prouver que l’islam n’a rien à faire, n’a rien à voir avec ce fascisme religieux qu’est l’islamisme.
Nous voudrions vous voir, en masse, vous, amis Musulmans français, défiler avec nous, signer avec nous des éditoriaux pour dire que vous n’êtes en rien concernés par les actes ignobles que quelques détraqués se réclamant du même Dieu que vous commettent ; nous voudrions défiler à vos côtés pour clamer que votre religion, fondamentalement, ne permet pas plus les atrocités qu’elle ne les contient. Non pas pour vous obliger à montrer patte blanche, pour vous contraindre à nous donner des gages, mais simplement pour le bienfait que cela peut apporter aux non-Musulmans.
Nous en avons envie, et nous en avons besoin. Notre 11-Septembre à nous s’est joué en deux actes. Acte un : les crimes de Mohammed Merah, où les victimes étaient triées ; acte deux : l’attentat contre Charlie, où les victimes étaient ciblées, nommées. Le terrorisme va, si j’ose dire, jusqu’à choisir à présent des victimes qui sont des non-anonymes, là où autrefois il était aveugle.
Nous voudrions, je voudrais que, pour une fois, on cesse de marcher sur des œufs avec vous, chers amis Musulmans français. On vous épargne trop, je trouve. Je vous le dis franchement. On a trop peur d’être pris (par vous) pour des racistes. Alors on n’ose pas. On s’excuse. Je n’ai pas à vous donner, à mon tour, des gages de non-racisme. Je n’ai pas, moi, en tant que Français républicain, à prendre de gants avec des citoyens français comme les autres, des citoyens comme les autres : les Français de confession musulmane. Je n’ai pas, chers amis Musulmans français, à vous traiter plus mal que les autres. Je n’ai, par conséquent, pas à vous traiter mieux non plus. Alors, amis Musulmans de France, je rêve que vous sortiez de votre mutisme relatif, mais somme toute réel, dans lequel vous êtes généralement blottis aux heures les plus noires du terrorisme salafiste, islamiste. Mieux que personne, amis Musulmans de France, parce que vous connaissez votre religion mieux que quiconque, pouvez nous expliquer pourquoi l’islamisme n’est pas l’islam. Nous voulons vous entendre. Non pas pour entendre vos explications (vous n’êtes pour rien dans cette barbarie), mais pour comprendre la maladie qui gangrène votre croyance. Cette croyance que nul, ici, n’entend remettre en question, en dehors de la Droite extrême. Mais il y a un « mais » : vous n’êtes pas assez présents. Vous n’êtes pas assez pédagogues. Vous n’êtes pas assez conscients de la place que vous tenez au sein de notre pays, pays de la laïcité, c’est-à-dire pays qui sait, qui veut accueillir toutes les formes humaines de la foi. Vous n’êtes pas assez entendus, mais c’est aussi parce que votre voix ne semble pas complètement se faire entendre. J’ai pour vous un profond respect ; vous êtes un apport pour la société française.
Je connais bien votre religion, et je sais, pour l’avoir étudiée de près, pour être allé souvent dans les pays qu’elle irrigue, ce qu’elle comporte de beautés, de subtilités, de profondeur. C’est pourquoi, sans complexe, sans peur, sans scrupules (comme deux amis se disent les choses en face), je vous prends à partie. C’est pourquoi, dans ces quelques lignes emportées, écrites sous l’émotion, je vous malmène – avec autant de véhémence, de violence peut-être, que d’amour. Je ne supporte plus qu’on vous épargne, qu’on vous craigne (ni même qu’on vous conspue, qu’on vous néglige) : mais la vérité est que vous ne faites pas grand-chose pour nous aider à vous aider. Je sais bien ce que mon « vous » a d’absurde ; aucun Musulman ne ressemble à aucun autre. Mais vous comprenez bien ce que je veux dire. Ne jouons pas sur les mots. Aidez-nous, aimez-nous ; nous vous aiderons encore mieux, nous vous aimerons mieux. Merci. Choukran.
Réponse de le 11/01/2015 à 13:24 :
Bien dit. Il faut que les Musulmans comprennent qu'on respecte leur religion, qu'on n'a rien contre elle, mais qu'il faut qu'eux-mêmes rejettent l'Islamisme, et le terrorisme, clairement, ouvertement.Qu'ils soient Français, et fiers de l'être, c'est ce qui importe. La religion (juif, musulman, athée, peu importe) n'est qu'une partie de nous, Elle n'est pas inscrite sur les passeports, ni sur les visages. Soyons solidaires pour rejeter les idéologies.Et la violence aveugle.
Réponse de le 11/01/2015 à 13:42 :
@Marc J'ai côtoyé près de chez moi les professeurs de théologie du centre islamique européen à 58 SAINT LEGER DE FOUGERET à l'occasion de leurs portes ouvertes, centre créé par la volonté altruiste de Mme DANIELLE MITERRAND. Là se forme l'élite de l'enseignement religieux musulman européen, les futurs imams.. Curieusement, je retrouve dans votre bouche, les propos que j'ai pu leur adresser en son temps, il y a environ 4 ans, l'absence remarquée de passerelles entre nos deux mondes .. L à un enseignant m'avait profitablement rappelé la période faste où les trois grandes religions monothéistes cohabitaient si profitablement à Grenade, berceau de l'Andalousie avant la Reconquista des chrétiens. Connaissant plutôt bien cet épisode, nous avions échangé profitablement, moment de pur bonheur. Je leur reprochait donc sur le mode franc et direct qui me caractérise, la non visibilité des leurs pour régler sinon faire avancer ces situations si largement bloquées à l'époque.. Il m'avait longuement expliqué l'ostracisme dont le monde musulman était victime en France, des jeunes souvent lourdement diplômés qui ne trouvaient pas d'emplois à compétence égales alors qu'ils étaient parfois surdiplômés face aux français de souche. Car la difficulté existentielle est là, entretenue depuis toujours, un racisme à priori, je veux croire souvent pas nécessairement conscient mais installé, et non désamorcé et qui génère à tout le moins ces incompréhensions et forge le lit des communautarismes identitaires. Je me souviens qu'ensuite notre conversation a évolué vers cette mise en place à leur initiative des grands frères, en banlieue, pour désamorcer / canaliser la violence sous-jacente fruit de cette ostracisation déjà largement mesurée et depuis longtemps. Nous savons tous le rôle guerrier joué par la France, Libye, Syrie etc, un catalyseur que nous avons accepté d'un choix servile et pour suivre les mauvaises guerres de l'empire. Notre responsabilité est de fait largement engagée dans Charlie parce que ces actions de guerre nous ont largement désigné, pour aboutir à cet épisode tragique dont je pense qu'il est plus probablement l'action souterraine d'un commando agissant en false flag et dont l'intérêt est de désigner une population pour faire accepter par la peur les mesures coercitives qui ne manqueront pas d'être prises et déjà largement préparées.. Charlie, moi jamais, tant que ces politiques seront là, initiant la manoeuvre et la récupération. Surtout parce que je repense avec émotion à ce médecin marocain le docteur FARAH qui en 2010 au CHU de DIJON, sauvait mon fils d'un traumatisme cranien alors qu'il ne lui restait plus environ qu'un ultime quart d'heure à vivre ...Croiser aujourd'hui tous ces billets, de tous ces genres me conforte dans la certitude que nous nous devons d'explorer toutes les pistes afin de favoriser autant de traits d'union et pendant qu'il est encore temps. Ne laissons pas ceux qui y ont un intérêt direct, mettre en oeuvre la théorie du choc des civilisations, il est de notre devoir d'oeuvrer contre ces bellicistes en nous réappropriant la VRAIE information et en dénonçant les manipulations, là aussi, pendant qu'il est encore temps.
a écrit le 11/01/2015 à 12:03 :
la manif s'annonce comme un grand succès:tout ce qui compte dans le pays(élus,médias artistes et décideurs)sera la au grand complet!
Réponse de le 11/01/2015 à 13:53 :
Le PS a décidé une manif sans aucune mesure de sécurité au moment ou les taupes terroristes sont activées. Je crains le pire.
Réponse de le 11/01/2015 à 15:16 :
.... Et ceux qui manifesteront sincèrement leur soutien resteront chez eux en attendant les prochaines élections et plus précisément, celle de 2017 où, avec tous nos votes, LE VERITABLE CHANGEMENT interviendra
a écrit le 11/01/2015 à 11:57 :
Capitale de la France. Point barre. Le reste est de l'agitation d'une foule qui a peur. Hollande essaye de tirer profit. C'est vrai que l'homme a de l'envergure ! Il va gagner 5 points dans les sondages. Dérisoire tout ça. La solution est dans le courage et l'intelligence comme toujours.
a écrit le 11/01/2015 à 11:40 :
Visiblement cela coûte moins cher que d'organiser les Jeux Olympiques mais cela permet de répandre efficacement le dogme du mondialisme!
a écrit le 11/01/2015 à 11:32 :
caseneuve, le president de sos racisme vont defiler pour la liberte d'expression alors qu'il l'ont BAFOuee avec zemmour ,?
je vois aussi mr Hollande faire des coubettes au peuple juif , ne vallait il pas mieux de secouer l'israel pour ses colonnisations et aider hamoud abbas à moderer le hamas ,
a écrit le 11/01/2015 à 11:21 :
C'est aussi de la liberté d'expression d'Eric ZEMMOUR et de ceux qui suivaient ses émissions qu'il s'agit, n'est-ce pas ?
Réponse de le 11/01/2015 à 13:10 :
non, il s'agit de la liberté d'expression de ceux qui pensent bien. Les autres doivent la fermer.
a écrit le 11/01/2015 à 11:19 :
Pure récupération politique. Ils sont ne train de vouloir créer l'unité alors qu'ils ont crée le désordre en Lybie, en Syrie en accompagnant les mauvaises guerres de l'empire et cautionnant la théorie du choc des civilisations. Voilà pourquoi je n'en serai pas et je en ferai pas bloc contre l'islam parce que je ne crois pas du tout à un attentat islamiste mais bel et bien à un false flag. J'accompagne l'analyse de JM Vernochet sur Désintox.
a écrit le 11/01/2015 à 11:18 :
« A l’extérieur, nous voyons se cristalliser de mois en mois la ligne de front cauchemardesque d’une guerre de civilisations opposant l’Occident à l’Islam, sous les traits déformés et monstrueux de l’islamisme. Les interventions occidentales font système : elles semblaient des opérations indépendantes, mues par des ambitions diverses ; elles ont abouti à un résultat unique, l’émergence d’un ennemi djihadiste insaisissable et l’effondrement des Etats et des sociétés civiles de la région. »
a écrit le 11/01/2015 à 11:16 :
On a appris que la manifestation parisienne sera dirigée par François Hollande en personne, accompagné de plusieurs dirigeants européistes.



Le président du Conseil européen (le Polonais Donald Tusk), le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, la Chancelière allemande Mme Merkel, le Premier ministre britannique David Cameron, le Président du Conseil italien Matteo Renzi, le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy, ont d'ores et déjà fait savoir qu’ils seraient en tête de cortège, de même que l'oligarque et homme d'affaires Petro Prochenko, devenu président de l'Ukraine suite au coup d’État organisé par Washington dans ce pays à l'automne 2013, et dont les soutiens politiques sont rien moins que des mouvements néo-nazis.





L'UPR se refuse à manifester « pour la liberté d’expression » et « contre l’islamisme radical » en se rangeant derrière François Hollande, les dirigeants du PS et de l’UMP et les représentants de l'oligarchie euro-atlantiste, parce qu'ils portent tous une responsabilité écrasante, précisément dans la montée de l’islamisme radical dans l’ensemble du Moyen Orient, et par contrecoup en Europe.
Réponse de le 11/01/2015 à 12:31 :
C'est quoi l'upr? Car personne ne connaît votre mouvement
a écrit le 11/01/2015 à 11:15 :
Pourquoi n’avoir pas soutenu dès le début de la crise syrienne le gouvernement légitime de Damas et ne l’avoir pas aidé à en finir avec la vermine terroriste ? Pourquoi ne pas avoir à l’instar de la Russie, de la Chine et de l’Iran, cherché à résoudre la crise par des moyens diplomatiques et non pas par des menaces d’attaque armée à l’encontre du gouvernement légitime syrien, soutenu par l’écrasante majorité des citoyens de la Syrie ? Pourquoi avoir laissé des délinquants et criminels en tout genre (dont bien nombreux sont leurs propres citoyens) se déplacer librement en Syrie pour commettre de véritables crimes contre l’humanité, aussi bien contre les militaires de l’Armée arabe syrienne, qu’à l’encontre de la population civile de la Syrie baathiste, multiethnique et multiconfessionnelle, sans oublier les massacres des journalistes, locaux comme étrangers ?
Réponse de le 11/01/2015 à 11:38 :
Pourquoi Daladier a reculé face à la folie d'Hitler avec l'assentiment de tous les Français ? Parce que les hommes libres sont heureux et n'aiment pas la guerre, ils ne la font que contraints et forcés.
Maintenant nous sommes face à l'inévitable, nous avons des ennemis violents qu'il va falloir combattre, inutile de se flageller parce que nous les avons laissés se renforcer. Si nous en sommes là, c'est aussi parce que depuis 1945, certains n'ont cessé de nous reprocher la collaboration de Vichy, la colonisation comme si c'était une infamie que nous devions porter jusqu'à la fin de nos jours. Les Français ont depuis toujours eu peur d'être considérés comme des "racistes", des "exploiteurs"... et en face, ces malades ont joué la victimisation pour nous paralyser, maintenant cessons ces idioties d'intellos bobo et osons défendre nos idées face à l'obscurantisme, soyons unis, solidaires et finissons de nous excuser pour un oui pour un non.
Les Français ne sont pas parfaits mais qui l'est sur cette planète ? Nous les avons laissés grandir en notre sein, c'est vrai, mais vendredi, le monde entier a vu que nous avons aussi su entraîner et armer nos hommes pour qu'ils soient capables de les anéantir chez nous comme ils l'ont fait à l'appel du Mali. Et depuis mercredi, le monde libre a démontré qu'ils sont tous unis derrière nous comme ils l'ont été face à Hitler.
Il y a 60 ans, le monde libre a vaincu Hitler, parce que la liberté n'a pas de prix, demain nous vaincrons les extrémistes islamiques pour les mêmes raisons avec l'aide des Pakistanais, des Nigerians, des Algériens ... et de tous ceux qui souffrent ou ont souffert de leurs attentats ou qui sont simplement de notre côté parce qu'ils sont pour nos valeurs.
Ne nous leurrons pas, nous devons nous battre non pas contre de simples fous mais contre des gens qui veulent nous imposer une façon de vivre d'un autre temps. Eux, ils sont encore au Moyen-Age, nos psychiatres, nos sociologues, nos ethnologues doivent nous aider à contrer leurs propagandes dans nos banlieues pour montrer à nos jeunes en perdition l'intérêt de la modernité et les rassurer, ils ont peur de nos libertés, parce que choisir librement et assumer ses propres erreurs, c'est bien plus difficile que supporter l'inéluctable imposé par autrui.
Réponse de le 11/01/2015 à 12:50 :
Parce que ainsi faisant on ne pouvait pas voler les richesses de la Syrie et ce qui nous intéresse c'est de s'emparer des richesses (l'or, pétrole, gaz…) de si possible tous les pays du monde, la colonisation et l'impérialisme pour la possession, cela a été notre vocation depuis toujours, avouons-le.
a écrit le 11/01/2015 à 10:56 :
Article 20 de la loi de programmation militaire (LPM).
Elle est belle la liberté d’expression !
Je ne suis pas Charlie.
a écrit le 11/01/2015 à 10:54 :
Paris capitale du défilé des pompiers pyromanes.
Paris capitale de l’hypocrisie politocarde et des citoyens benêts réunis pour un défilé qui ne changera absolument rien puisque ce sont les pompiers pyromanes et les charognards qui défilent .
Excellentissime Bossuet qui écrivait : "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu'ils en chérissent les causes"
Nous sommes très peinés pour les familles touchées par ces massacres ignobles,
Nous sommes lucides sur les massacres massifs d'enfants, de femmes et de vieillards en Palestine et ailleurs qui sont origine de la terreur et du terrorisme.
La récupération politocarde française est pitoyable.
Paris et Charlie sont souillés
Réponse de le 11/01/2015 à 11:59 :
Les femmes voilées qui nous narguent dans nos rues ne le font pas pour se venger de la situation en Palestine. Les femmes lapidées ou vitriolées au Pakistan, les villages pakistanais rasés ne le sont pas à cause de ce qui se passe en Palestine. Les Pakistanais sont des Musulmans. Non, des Talibans ont abattu un à un, 132 enfants dans une école pakistanaise pour appliquer la loi du Talion parce qu'ils vivent au bas Moyen-Age et veulent y rester, or, ils savent très bien que la mondialisation attire leurs jeunes et que peu à peu, s'ils laissent faire, les jeunes choisiront la vie moderne à la vie du Moyen-Age.
La loi du Talion est le premier pas vers la modernité, en s'opposant aux vendettas. Les Chrétiens et leur "tendez la joue gauche", "pardonnez à ceux qui vous ont offensés" sont les premiers à l'avoir abandonnée, pour laisser place à notre droit moderne qui donne à l'Etat le soin de rendre la Justice des hommes. Ce n'est pas par hasard si les "Croisés" sont les ennemis de ces obscurantistes.
Porter la Burqa en France, c'est dire : je veux vivre comme autrefois selon les règles de l'époque et accepter cette requête, c'est admettre que leurs hommes nous appliquent la loi du Talion à leur façon puisqu'ils n'ont pas de loi écrite...
Leur justification sur la situation en Palestine est juste de la propagande pour gogo : jusqu'à preuve du contraire les Français ne sont pas Israéliens, ce n'est pas eux qui se battent en Palestine de toute façon. Donc massacrez des journalistes parce qu'ils soutiendraient la cause palestinienne est une mauvaise application de la loi du Talion, ils dessineraient et écriraient contre les Palestiniens, les Palestiniens ont le droit de dessiner et d'écrire contre eux, pas plus. Cabu... n'ont tué personne donc l'application de la loi du Talion ne justifie pas leurs assassinats.
a écrit le 11/01/2015 à 10:47 :
C'est vrai ça. Il est où le pape. Je dirais même plus, où sont l'ensemble des présidents (ou leur représentants) de tous les pays du monde ?
Réponse de le 11/01/2015 à 11:12 :
Ça ne sert surtout à rien qu'ils se montrent pour ne rien faire après. Les principaux "coupables/terroristes" sont a chaque fois connus et surveillés. Pourtant les politiciens ne font rien pour les empêcher d'agir... Avant les renforcements vigipirate qui restent d'efficacité limitée (on voit que les policiers quand même assez nombreux sur Charlie Hebdo ce sont fait tué ou blessés sans avoir le temps de se défendre), il serait de meilleur ton d’empêcher ces terroristes connus de pouvoir agir ! Et le pire c'est que les politiciens profitent de ce genre d'acte pour en faire leur promotion en politisant ces affaires...
Réponse de le 11/01/2015 à 12:05 :
Eh oui!Le pape n'est pas très Charlie!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :