Wall Street en hausse

 |   |  1330  mots
Les indices américains terminent en hausse après avoir longtemps hésité. Le marché salue l'annonce d'une baisse plus forte que prévu de l'indice des prix de gros et les bons résultats trimestriels du numéro un mondial de la distribution, Wal-Mart, qui progresse de près de 3%.

Les marchés d'actions américains clôturent finalement en hausse au terme d'une séance plutôt hésitante. Les investisseurs se sont concentrés sur les différentes statistiques économiques publiées aujourd'hui avec, en particulier, le bon chiffre de l'indice des prix à la production, tandis que, du côté de l'actualité des entreprises, le secteur de la distribution est à l'honneur avec la publication des résultats trimestriels de Wal-Mart Stores, Home Depot ou encore Staples. Dans le secteur immobilier, le constructeur de maisons, Donald R. Horton, s'adjuge plus de 9% après avoir publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Dans le secteur agro-alimentaire, NBTY progresse de plus de 12% après avoir dévoilé des comptes trimestriels meilleurs que prévu.

Sur le front de l'économie, le Département du Commerce annonce une baisse des ventes au détail de 0.2% pour le mois d'octobre contre un repli de 0.4% attendu par les investisseurs. Hors automobile, les ventes reculent de 0.4% contre 0.2% attendu. Par ailleurs, le Département du Travail a fait savoir que l'indice des prix à la production a enregistré, le mois dernier, son plus fort repli depuis octobre 2001, en baisse de 1.6% contre une baisse de 0.5% attendue par les économistes. Hors alimentation et énergie, les prix reculent de 0.9% contre une hausse de 0.1% pressentie par les investisseurs. Enfin, après l'ouverture du marché, le Département du Commerce a annoncé une hausse des stocks des entreprises de 0.4% pour le mois de septembre contre une progression de 0.6% attendue.

Le Dow Jones clôture en hausse de 0.71% à 12 218.01 points après avoir testé un nouveau record historique à 12 228 points. Le Nasdaq Composite progresse de 1.01% à 2 430.66 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, s'adjuge 0.64% à 1 393.22 points.

Du côté des valeurs, on retiendra Wal-Mart Stores, qui clôture sur une hausse de 2.89% à 47.66 dollars. Le numéro un mondial de la distribution a publié, ce matin avant l'ouverture, ses comptes pour le troisième trimestre. Le chiffre d'affaires est en hausse de 12% à 84.5 milliards de dollars. Les bénéfices progressent à 2.6 milliards de dollars contre 2.42 milliards de dollars l'année dernière à la même époque. Ramené à une action, le bénéfice s'établit à 62 cents contre 59 cents pressentis par les analystes. Wal-Mart Stores précise que le bénéfice par action à périmètre comparable devrait, pour le quatrième trimestre, s'établir entre 88 et 92 cents et entre 2.85 et 2.89 dollars pour l'ensemble de l'exercice 2006.

La chaîne de magasins de bricolage, Home Depot, a vu, au troisième trimestre, ses bénéfices reculer à 1.49 milliard de dollars contre 1.54 milliard de dollars enregistré un an plus tôt. Le bénéfice par action ressort à 73 cents, en-dessous des 75 cents pressentis par les opérateurs. Le chiffre d'affaires est en hausse de 11.3% à 23.09 milliards de dollars et les ventes à périmètre comparable sur la période reculent de 5.1%. Le distributeur précise qu'il anticipe, pour l'ensemble de l'exercice, une croissance de ses revenus de l'ordre de 12% et une hausse de son bénéfice par action de 4 à 5% contre des hausses de, respectivement, 13% et 9% attendues par le marché. Home Depot clôture la séance sur un gain de 4.29% à 37.96 dollars.

Staples est en baisse de 0.88% à 25.83 dollars. La chaîne de magasins de fournitures de bureau a annoncé, pour le troisième trimestre, une hausse de ses bénéfices à 289.9 millions de dollars contre 224.5 millions de dollars reportés un an plus tôt. Le chiffre d'affaires progresse à 4.76 milliards de dollars contre 4.25 milliards de dollars un an plus tôt. Les ventes à périmètre constant, de leur côté, sont en hausse de 4%. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort en ligne avec les attentes à 36 cents. Staples en profite pour indiquer qu'il anticipe, pour l'exercice 2007, une croissance de son bénéfice par action hors éléments exceptionnels de 15 à 20% entre 1.43 et 1.49 dollar.

Toujours dans le secteur de la distribution, America's Car-Mart s'effondre de 18.75% à 11.66 dollars. La chaîne de magasins spécialisés dans la vente de voitures d'occasion a fait le point, hier soir, sur son activité et indique qu'elle table, pour le deuxième trimestre, sur une perte par action de l'ordre de 16 à 20 cents en raison d'une hausse des provisions sur les financements octroyés à ses clients. America's Car-Mart précise, par ailleurs, que le reste de l'exercice devrait être bénéficiaire.

Dans le secteur de la construction, Donald R. Horton est en hausse de 9.47% à 24.50 dollars. Le constructeur de maisons a publié ses résultats pour le quatrième trimestre. Les profits sont en baisse à 277.7 millions de dollars contre 563.8 millions de dollars un an plus tôt. Ramené à une action, le bénéfice ressort à 88 cents, au-dessus des 69 cents pressentis par les opérateurs. Les revenus sur le trimestre écoulé sont en baisse à 4.8 milliards de dollars contre 5.02 milliards de dollars l'année dernière mais s'inscrivent au-dessus des 3.9 milliards pressentis par le marché.

Agilent Technologies chute de 5.71% à 33 dollars. Le spécialiste des instruments de mesure pour le secteur de l'électronique et des télécoms a publié ses résultats pour le quatrième trimestre. Les revenus sont en hausse à 1.33 milliard de dollars contre 1.25 milliard de dollars il y a un an. Les profits progressent à 152 millions de dollars contre 25 millions de dollars de dollars l'année dernière. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 49 cents contre 54 cents anticipés par les analystes. Pour le trimestre en cours, le fabricant indique tabler sur des facturations de l'ordre de 1.25 à 1.29 milliard de dollars pour un bénéfice par action de 36 à 40 cents.

Timberland finit la séance sur une progression de 7.65% à 33.37 dollars. La marque de vêtements, selon le Wall Street Journal, explorerait plusieurs stratégies et aurait demandé à Goldman Sachs d'étudier le dossier et de sonder le marché afin de trouver des acheteurs potentiels. Le cours de bourse de la société, qui est contrôlée à 70% par la famille Swartz, a progressé ces dernières séances après un rapport rédigé par MergerMarket, qui indique qu'elle pouvait être considérée comme une cible potentielle.

Enfin, dans le secteur agro-alimentaire, NBTY s'adjuge 12.32% à 33.19 dollars. Le fabricant de compléments alimentaires a vu, au quatrième trimestre, ses bénéfices progresser à 37.7 millions de dollars, ou 54 cents par action, contre 11.4 millions de dollars, ou 17 cents par titre, enregistrés un an plus tôt et 40 cents pressentis par les intervenants. Les revenus, pour leur part, sont en hausse de 7.5% à 467.9 millions de dollars.

Sur le marché des changes, le dollar clôture en baisse après la publication de statistiques. Le repli plus fort que prévu des prix de gros et la baisse pour le deuxième mois consécutif des ventes au détail laissent à penser aux opérateurs que l'inflation est sous contrôle et, par conséquent, pourrait amener la Réserve Fédérale à abaisser prochainement ses taux directeurs. La devise européenne clôture la séance en hausse à 1.2830 contre 1.2804 la veille. Même tendance pour la devise japonaise, qui s'inscrit en hausse et repasse sous la barre des 118 yens pour un dollar à 117.50 contre 118.18 lundi.

Sur les marchés obligataires, les taux d'intérêts se détendent après la publication de statistiques économiques plutôt rassurantes quant aux risques inflationnistes. Le 2 ans finit la séance à 4.74% contre 4.77% la veille. Le 5 ans clôture à 4.56% contre 4.59% lundi. Le 10 ans, de son côté, se détend de 3 points de base à 4.57%.

Le pétrole clôture la séance en baisse avant la publication, demain, de statistiques concernant les réserves. Par ailleurs, l'Arabie Saoudite a indiqué qu'elle allait respecter la baisse des quotas de production, tandis que le Koweït précise que d'autres baisses de production pourraient s'avérer nécessaires. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance décembre clôture en hausse mais se maintient sous la barre des 59 dollars à 58.28 dollars contre 58.58 dollars la veille.

Copyright Investir

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :