Wall Street en baisse

Les indices américains clôturent la séance en baisse après la publication de statistiques économiques plutôt décevantes, qui laissent les investisseurs préoccupés par les perspectives de croissance de l'économie américaine.

6 mn

Les valeurs américaines, après ouvert sur une note solide, clôturent finalement en baisse dans le sillage du mauvais chiffre de l'indice ISM pour le secteur manufacturier. Du côté de l'actualité des entreprises, Time Warner cède plus de 1% après avoir publié des résultats inférieurs aux attentes. MasterCard, de son côté, bondit de plus de 14% après avoir dévoilé des comptes nettement supérieurs aux prévisions. Dans le secteur de l'assurance, Cigna, qui s'est également plié à l'exercice, s'adjuge près de 2% après avoir publié des chiffres en hausse et avoir revu à la hausse ses estimations pour l'ensemble de l'exercice. Par ailleurs, dans le secteur automobile, TRW Automotive chute de plus de 5% après avoir publié des résultats intérieurs aux prévisions et avoir revu à la baisse ses perspectives pour l'exercice 2006. Enfin, dans le secteur de la restauration, Burger King Holdings bondit de plus de 6% après avoir annoncé des bénéfices en forte hausse.

Sur le front de l'économie, le Département du Commerce a annoncé une baisse des dépenses de construction de 0.3% au mois de septembre alors que le marché tablait sur une stabilité. Par ailleurs, l'Institute for Supply Management a indiqué que son indice mesurant l'activité manufacturière a reculé à 51.2 au mois d'octobre, son plus bas niveau depuis le mois de juin 2003, contre 52.9 en septembre et un rebond à 53.2 attendu par les économistes.

Le Dow Jones clôture en baisse de 0.42% à 12 031.02 points. Le Nasdaq Composite recule de 1.37% à 2 334.35 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, cède 0.74% à 1 367.81 points.

Du côté des valeurs, on retiendra Time Warner, qui clôture en baisse de 1.20% à 19.77 dollars. Le géant des médias a publié ses comptes pour le troisième trimestre. Les revenus sont en hausse de 7% à 10.91 milliards de dollars. Les bénéfices progressent à 2.32 milliards de dollars contre 853 millions de dollars un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice ramené à une action ressort à 19 cents, soit un penny de moins que les prévisions des investisseurs.

Du côté des valeurs financières, MasterCard bondit de 14.80% à 85.07 dollars. Le groupe spécialisé dans les prêts à la consommation et les cartes de crédit a publié ses comptes pour le troisième trimestre. Les revenus sont en hausse à 902 millions de dollars contre 791.6 millions de dollars l'année dernière à la même époque. Les bénéfices progressent de 82% à 193 millions de dollars, ou 1.42 dollar par action, nettement au-dessus des 1.07 dollars par titre pressentis par les analystes.

Dans le secteur de l'assurance, Cigna s'adjuge 1.70% à 118.97 dollars. L'assureur santé a vu, au troisième trimestre, ses bénéfice progresser à 298 millions de dollars contre 259 millions de dollars enregistrés un an plus tôt. Les revenus sont en hausse à 4.14 milliards de dollars contre 4.02 milliards de dollars l'année dernière à la même époque. Le bénéfice par action à périmètre constant ressort à 2.48 dollars contre 2.17 dollars attendus par les intervenants. Cigna en profite pour affiner sa fourchette de prévision de son bénéfice par action pour l'ensemble de l'exercice 2006 et table désormais sur 8.85 à 9.15 dollars par titre contre 8.80 dollars pressentis par le marché.

Dans le secteur de la distribution, CVS confirme sa fusion avec le groupe de services pharmaceutiques Caremark. CVS finit la séance sur un repli de 7.39% à 29.06 dollars, tandis que Caremark de son coté recule de 2.15% à 48.17 dollars.

Dans le secteur de la restauration, Burger King Holdings s'adjuge 6.67% à 17.90 dollars. La chaîne de fastfood a publié ses résultats pour le premier trimestre. Le chiffre d'affaires est en hausse à 546 millions de dollars contre 508 millions de dollars un an plus tôt. Les ventes à périmètre comparable sur la période s'inscrivent en hausse de 2.4%. Les bénéfices progressent à 40 millions de dollars contre 22 millions de dollars l'année dernière. Ramené à une action, le bénéfice ressort à 30 cents contre 26 cents attendus par les opérateurs.

Clorox finit la séance sur repli de 0.54% à 64.21 dollars. Le groupe spécialisé dans les détergents et les produits d'entretien a vu, au premier trimestre, ses profits progresser à 112 millions de dollars, ou 73 cents par action, contre 109 millions de dollars, ou 71 cents par titre, enregistrés l'année dernière à la même époque. Le chiffre d'affaires est en hausse à 1.16 milliard de dollars contre 1.1 milliard de dollars un an plus tôt. Les investisseurs tablaient en moyenne sur des revenus de 1.15 milliard de dollars pour un bénéfice par titre de 71 cents. En ce qui concerne le trimestre en cours, Clorox précise que son bénéfice par action devrait s'inscrire sur le bas de la fourchette de ses estimations, à savoir 48 à 54 cents, en raison de charges de restructuration et de la hausse de ses dépenses de marketing et de publicité. Le bénéfice pour l'ensemble de l'exercice est également pressenti sur le bas de la fourchette de 3.20 à 3.30 dollars par action.

Enfin, dans le secteur automobile, TRW Automotive chute de 5.07% à 24.35 dollars. L'équipementier a publié, pour le troisième trimestre, des résultats en baisse à 5 millions de dollars contre 10 millions de dollars un an plus tôt. Ramené à une action, le bénéfice ressort à 5 cents contre 7 cents attendus par les opérateurs. Le chiffre d'affaires progresse de 3.4% à 3 milliards de dollars. TRW Automotive, en raison de la baisse de production des constructeurs automobiles, revoit à la baisse ses prévisions de bénéfice pour l'exercice 2006 et table désormais sur un bénéfice par action hors éléments exceptionnels de 1.80 à 2.05 dollars, alors que les analystes attendaient en moyenne 2.21 dollars par titre.

Sur le marché des changes, le dollar clôture la séance en hausse malgré le mauvais chiffre d'indice ISM pour le secteur manufacturier. La devise européenne finit la séance en repli à 1.2756 contre 1.2765 la veille. Même tendance pour la devise japonaise, qui recule à 117.06 yens pour un dollar contre 116.93 mardi.

Sur les marchés obligataires, les taux d'intérêts se détendent dans le sillage de statistiques pointant un ralentissement économique plus fort que prévu, laissant à penser aux opérateurs que la Fed pourrait abaisser ses taux directeurs plus tôt que prévu. Le 2 ans finit la séance à 4.64% contre 4.70% la veille. Le 5 ans clôture à 4.51% contre 4.56% mardi. Le 10 ans, de son côté, se détend de 4 points de base, à son plus bas niveau depuis un mois, à 4.56%.

Le pétrole clôture la séance en baisse après la publication de statistiques. Le Département de l'Energie a annoncé une hausse des réserves de pétrole brut de 2 millions de barils contre une progression de 2.25 millions de barils pressentie par les opérateurs. Les stocks d'essence, de leur côté, reculent de 2.8 millions de barils contre une contraction de 1.25 million attendue par le marché. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance décembre clôture la séance en baisse à 58.55 dollars contre 58.73 dollars la veille.

Copyright Investir

6 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.