Areva : les propos sur T&D portent le cours

 |   |  228  mots
Le certificat d'investissement progresse de plus de 2,5% sur le SBF 120, alors que le groupe nucléaire affirme qu'il ne vendra pas sa filiale T&D si les offres ne sont pas attractives.

Areva a gagné 1,68% à 414,40 euros sur le SBF 120. Le certificat d'investissement est soutenu par les propos d'Anne Lauvergeon, présidente du groupe nucléaire, au cours d'une audition à l'Assemblée nationale.

Les premières offres non engageantes devraient arriver vendredi soir chez Areva, qui a fait part au début de l'été de son intention de vendre sa très lucrative filiale Transmission & Distribution (T&D).

Consciente de la valeur de T&D, Anne Lauvergeon a déclaré: "il est clair que si les offres ne sont pas assez attractives, vendre T&D serait pour nous dilutif, nous en viendrions donc à) la conclusion que ce n'est pas le bon moment" pour vendre, a-t-elle déclaré devant la commission des finances et des affaires économiques.

La vente de T&D doit permettre de financer le développement dans le nucléaire d'Areva. L'opération devrait lui rapporter entre 3 et 5 milliards d'euros, selon les analystes. Pour l'instant, une vingtaine d'entreprises ont fait part de leur intérêt dont les français Alstom et Schneider Electric associés pour l'occasion, le japonais Toshiba ou encore l'américain General Electric voire le fonds Axa Private Equity qui pourrait s'allier à un investisseur chinois, également intéressé.

Anne Lauvergeon a par ailleurs déclaré que le groupe prévoyait de finaliser son augmentation de capital fin 2009-début 2010.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :