La Bourse de Paris en hausse avant la Fed

 |   |  317  mots
La Bourse de Paris ouvre dans le vert pour une séance qui s'annonce calme. Les marchés attendent la décision de politique monétaire de la Fed aux Etats-Unis ce soir. Le CAC prend 0,56% à 3.845 points.

Comme mardi, Alcatel-Lucent est particulièrement bien orienté. Le groupe enregistre la meilleure progression du CAC à l'ouverture, en hausse de 2,46% à 3,10 euros.

Crédit Agricole prend 2,4% à 14,30 euros. Le titre bénéficie d'une hausse de recommandation depuis hier. Dans son ensemble, le secteur bancaire évolue dans le vert. Société générale prend 1,63% à 53,63 euros et BNP Paribas 1,17% à 56,40 euros. Selon des déclarations du directeur général Baudoin Prot, la banque veut rembourser les aides publiques reçues avant juin 2010. Hors CAC 40, Natixis avance de 3% à 4 euros.

La remontée des cours du brut profite à Vallourec. L'action progresse de 1,6% à 124,20 euros. Total, la première capitalisation du CAC prend 0,2% et Technip rebondit après trois jours de repli. Le groupe parapétrolier avance de 1,3% à 44,10 euros.

Veolia Environnement prend 1,16% à 27,06 euros et EDF avance de 0,85% à 39,92euros. C'est dimanche que se tiendra le conseil d'administration de l'électricien qui décidera du remplaçant de son patron, Pierre Gadonneix. Le poste semble promis à Henri Proglio, le président de Veolia.

Sur le SBF 120, Air France-KLM gagne 1,77% à 12,95 euros. La compagnie aérienne table sur un retour à l'équilibre mi-2010.

Du côté des baisses, France Télécom recule de 0,78% à 18,33 euros et subit le plus fort repli du CAC. L'opérateur télécoms est pénalisé par l'offre triple play à moins de 20 euros de Numéricable. Sur le SBF 120, Iliad, la maison-mère de Free chute de 3,14% à 77,97 euros.

EADS abandonne 0,76% à 15,53 euros. L'euro à 1,48 dollar pénalise fortement le groupe aéronautique européen.

Hors Cac 40, JC Decaux baisse de 1,35% à 15,66 euros. Mardi, Standard & Poor's a abaissé sa note de crédit de long terme.

Sur les marchés pétroliers, le baril de WTI américain s'échange contre 71,55 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 70,50 dollars. Côté devises, l'euro est toujours très haut face au billet vert, à 1,4798 dollar précisément.

(également disponible en vidéo)

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :