Wall Street en baisse malgré la baisse surprise des inscriptions au chômage

 |   |  326  mots
Les places américaines ont terminé l'année sur une nette baisse. Les marchés n'ont pas réagi au repli des inscriptions hebdomadaires au chômage. Le Dow Jones perd 1,14% à 10.428 points, le Nasdaq recule de 0,97% à 2.269points et le S&P 500 cède 1% à 1.115 points.

Wall Street a terminé dans le rouge ce jeudi pour la dernière séance de l'année, malgré la baisse surprise des inscriptions au chômage. A la clôture, le Dow Jones perd 1,14% à 10.428 points, le Nasdaq recule de 0,97% à 2.269points et le S&P 500 cède 1% à 1.115 points.

Du coté des statistiques, bonne nouvelle pour ce dernier jour de l?année : les inscriptions au chômage ont diminué aux Etats-Unis. Lors de la semaine du 26 décembre, elles s?établissaient à 432.000 contre 454.000 la semaine précédente. Il s?agit du plus faible chiffre depuis dix-sept mois et elles sont largement en dessous des attentes (460.000).

Du cotés des valeurs, Icahn Entreprises, contrôlée par le milliardaire Carl Icahn, a levé 2 milliards de dollars en s?endettant et est en discussion pour acquérir une participation de contrôle dans American Railcar Industries qui prend 3,47% à 11,02 dollars.

Le transporteur routier YRC Worldwide recule de15,17 à 84 centimes, après avoir repoussé pour la sixième fois la date butoir de son offre cruciale d?échange de dette contre des actions, alors qu?il tente, avec ses employés syndiqués, de convaincre ses créanciers de le soutenir.

Crane cède 1,61% à 30,64 dollars. Il a annoncé qu?il avait résolu un contentieux l'opposant à Boeing et à la filiale de General Electric, Aviation Systems. Crane recevra en tout 18,9 millions de dollars début 2010 pour mettre fin à ce litige portant sur le système de gestion des commandes de freinage du Boeing Dreamliner.

Ford prend 0,10% à 10 dollars. Le constructeur chinois Geely bénéficie de l?aide de Pékin pour racheter Volvo, filiale suédoise du groupe américain.

City National abandonne 0,87% à 45,60 dollars. La banque californienne a annoncé le rachat de 200 millions de dollars de titres préférentiels émis au profit du Trésor américain dans le cadre du plan Tarp. Cette opération représente la moitié des fonds reçus par l'établissement via le Tarp.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :