Le marché sanctionne Eiffage après son point trimestriel

 |   |  195  mots
Copyright Reuters
Eiffage qui publiait son chiffre d'affaire trimestriel a déçu le marché. L'augmentation de 2,3 % est en deçà des attentes. En matinée, le titre recule d'environ 2%.

Eiffage a annoncé une hausse de 13,2% de son carnet de commandes au 1er avril 2011 à 11,7 milliards d'euros. Le chiffre d'affaires a augmenté de 2,7% au premier trimestre à 2,98 milliards d'euros, tiré par une bonne performance de l'activité dans les travaux publics et les concessions d'autoroutes. En revanche, l'activité de construction en France a sensiblement reculé.

Cette publication jugée décevante pénalise le titre. Vers 12h00, l'action reculait d'environ 2%. La déception provient particulièrement  de l'activité construction. "On s'attendait à une stabilité de l'activité comme celle présentée par Vinci (à périmètre comparable)", indique un trader.

Si la progression dans les travaux publics est de 5,7% et de 9% dans les concessions, le chiffre d'affaires global de la construction a en revanche reculé de 0,8% dont de 4,7% sur la France, en raison d'un retard de prises de commandes en 2009. Toutefois, les prises de commandes ont "remarquablement rebondi depuis, et le niveau du carnet de commandes permet de maintenir la prévision de croissance attendue pour l'exercice", affirme le groupe qui  précise que son carnet de commande n'inclut aucune commande relative à la construction de la ligne à grande vitesse Bretagne-Pays de la Loire qui lui a été attribuée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :